Le chapelet et la neuvaine à la Miséricorde divine


sœur Faustine Kowalska
« Quiconque le dira sera l'objet d'une grande miséricorde à l'heure de sa mort. Les prêtres le donneront aux pécheurs comme une ultime planche de salut ; même le pécheur le plus endurci, s'il récite ce chapelet une seule fois, obtiendra la grâce de mon infinie miséricorde » (PJ 687). Et quand « on récite ce chapelet auprès de l'agonisant, la colère divine s'apaise, la miséricorde insondable s'empare de son âme » (PJ 811). Une autre promesse est aussi formulée : « Il me plait de leur accorder tout ce qu'elles [les âmes] me demanderont en disant ce chapelet (PJ 1541) (...) si c'est conforme à ma volonté (PJ 1731). En effet, seul ce qui conforme à la volonté de Dieu conduit au bonheur éternel. Et encore : « par la récitation de ce chapelet, tu rapproches de moi l'humanité » (PJ 929). « Les âmes qui réciteront ce chapelet seront enveloppées par ma miséricorde pendant leur vie et surtout à l'heure de la mort ».

(PJ... fait référence au Petit Journal de sœur Faustine Kowalska)

Le chapelet de la miséricorde divine a été enseigné par le Christ lui-même à Sœur Faustine Kowalska, lors de l’une des nombreuses apparitions dont il la gratifia. Il lui demanda d’être l’apôtre de sa miséricorde. Voici entre autre ce que le Christ a déclaré :

« Récite chaque jour et sans cesse ce chapelet que je t’ai enseigné…Quiconque le récitera, obtiendra à l’heure de la mort une grande grâce de ma miséricorde. »
« Tu feras de grandes choses si tu t’abandonnes entièrement à ma volonté en disant :Qu’il en soit non pas comme je veux, mais selon Ta volonté,ô Dieu . Sache que ces paroles prononcées du fond du chœur transportent l’âme en un instant au sommet de la sainteté »
« Ma fille, à chaque fois que tu entendras l’horloge sonner trois heures, plonge-toi toute entière en ma Miséricorde, adore-la et glorifie-la. […] A cette heure là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres »
« En cette heure, je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie par ma Passion. C’est une heure de grande miséricorde pour le monde entier »

Voici comment réciter le chapelet

*     Au début, sur la croix, réciter 1 Notre Père, 1 Je vous salue Marie et 1 Je crois en Dieu.

*     Sur les gros grains du chapelet dire :

« Père Éternel, je vous offre le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de votre Fils bien aimé, Notre Seigneur Jésus Christ.
En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier. »

*     Sur les petits grains du chapelet, dire

« Par sa douloureuse Passion,
Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier »

*     A la fin du chapelet, on dit 3 fois :

« Dieu Saint, Saint Fort, Saint Immortel,
Prends pitié de nous et du monde entier »

*      Puis on ajoute 3 fois :

« Jésus, j’ai confiance en toi ! »

*     On termine avec le signe de croix.

NB : On peut aussi, à la fin du chapelet, prononcer du fond du cœur les paroles enseignées par Jésus :

« Qu’il en soit non pas comme je veux, mais selon Ta volonté,ô Dieu »

On peut également, si notre chapelet est destiné à un pécheur, réciter « avec un cœur repentant et avec foi », la prière suivante :

« Ô Sang et Eau, qui avez jailli du Cœur de Jésus comme source de miséricorde pour nous, j’ai confiance en vous ».



Neuvaine à la Miséricorde Divine 

Je désire que durant ces neuf jours, tu amènes les âmes à la source de Ma miséricorde, afin qu’elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l’heure de la mort. Chaque jour tu amèneras jusqu’à Mon cœur un groupe d’âmes différent et tu les plongeras dans l’océan de Ma miséricorde. Et Moi je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de Mon Père. Tu feras cela dans cette vie et dans l’autre. Je na refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de Ma miséricorde. Et chaque jour, par Ma douloureuse passion, tu solliciteras de Mon Père des grâces pour ces âmes.

Premier jour

Aujourd’hui, amène–Moi l’humanité entière, et particulièrement tous les pécheurs et immerge–la dans l’océan de Ma miséricorde. (...)

Ô toute-puissance de la miséricorde divine,
Secours pour l’homme pécheur,
Tu es miséricorde et océan de pitié,
Tu Viens en aide à celui qui Te prie avec humilité.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur toute l’humanité enfermée dans le Cœur très compatissant de Jésus – et particulièrement sur les pauvres pécheurs – et par Sa douloureuse passion, témoigne - nous Ta miséricorde afin que nous glorifiions la toute-puissance de Ta miséricorde pour les siècles des siècles.
Amen.”

Deuxième jour

Aujourd’hui, amène–Moi les âmes sacerdotales et religieuses, et immerge–les dans Mon insondable miséricorde. (...)

La source de l’amour divin
Demeure dans les cœurs purs,
Plongés dans la mer de la miséricorde
Rayonnante comme les étoiles, claire comme l’aurore.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur ce groupe d’élus de Ta vigne, les âmes sacerdotales et religieuses, et comble-les de la puissance de Ta bénédiction, et par le sentiment du Cœur de Ton Fils dans lequel elles sont enfermées, accorde-leur la force de Ta lumière, afin qu’elles puissent guider les autres sur les chemins du salut, pour chanter ensemble la gloire de Ton insondable miséricorde pour l’éternité.
Amen.”

Troisième jour

Aujourd’hui, amène-Moi toutes les âmes pieuses et fidèles et immerge-les dans l’océan de Ma miséricorde. (...)

Impénétrables sont les merveilles de la miséricorde,
Insondables au pécheur comme au juste,
Sur tous, Tu jettes un regard de pitié,
Tu nous attires tous vers Ton amour.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes fidèles, héritage de Ton Fils, et par Sa douloureuse passion, accorde-leur Ta bénédiction et entoure-les de Ton incessante protection afin qu’elles ne perdent l’amour ni le trésor de la sainte foi, mais qu’avec le chœur des anges et des saints elles glorifient Ton infinie miséricorde pour les siècles des siècles.
Amen.”

Quatrième jour

Aujourd’hui, amène–Moi les païens et ceux qui ne me connaissent pas encore, j’ai également pensé à eux durant Mon amère passion, et leur zèle futur consolait Mon cœur. Immerge–les dans l’océan de Ma miséricorde. (...)

Que la lumière de Ton amour,
Illumine les ténèbres des âmes.
Fais que ces âmes Te connaissent,
Et qu’elles glorifient avec nous Ta miséricorde.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes des païens et de ceux qui ne Te connaissent pas encore, mais qui sont enfermés dans le Cœur très compatissant de Jésus. Attire-les vers la lumière de l’Évangile. Ces âmes ne savent pas combien est grand le bonheur de T’aimer; fais qu’elles glorifient la largesse de Ta miséricorde dans les siècles des siècles.
Amen.”

Cinquième jour

Aujourd’hui, amène-Moi les âmes des hérétiques et des apostats et immerge–les dans l’océan de Ma miséricorde. (...)

Même pour ceux qui mirent en pièces le manteau de Ton unité.
Coule en Ton Cœur une source de pitié.
La toute-puissance de Ta miséricorde, ô Dieu,
Peut retirer même ces âmes de l’erreur.

“Père Éternel, jette un regard de miséricordieux sur les âmes des hérétiques et des apostats qui, persistant obstinément dans leurs erreurs, gaspillèrent Tes bontés et abusèrent de Tes grâces. Ne regarde pas leurs fautes, mais l’amour de Ton Fils et Son amère passion qu’Il souffrit également pour elles, puisqu’elles aussi sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Fais qu’elles aussi glorifient Ton immense miséricorde dans les siècles des siècles.
Amen.”

Sixième jour

Aujourd’hui, amène-Moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants et immerge–les dans Ma miséricorde. (...)

L’âme véritablement humble et douce
Respire déjà le paradis sur terre.
Et le parfum de son cœur humble
Ravit le Créateur Lui-même.

“Père Éternel, jette un regard de Miséricorde sur les âmes douces et humbles, et sur les âmes des petits enfants, enfermées dans la demeure du Cœur très compatissant de Jésus. Ce sont ces âmes qui ressemblent le plus à Ton Fils, le parfum de ces âmes monte de la terre et atteint Ton trône. Père de miséricorde et de toute bonté, je T’implore par l’amour et la prédilection que Tu as pour ces âmes, bénis le monde entier, afin que toutes les âmes puissent chanter ensemble la gloire de Ta miséricorde pour l’éternité.
Amen.”

Septième jour

Aujourd’hui, amène–Moi les âmes qui honorent et glorifient particulièrement Ma miséricorde et immerge–les dans Ma miséricorde. (...)

L’âme qui célèbre la bonté de son Seigneur
Est tout particulièrement aimée de Lui.
Elle est toujours proche de la source vive,
Et puise les grâces en la miséricorde divine.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes qui glorifient et honorent Ton plus grand attribut, c’est-à-dire Ton infinie miséricorde – qui sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Ces âmes sont un vivant Évangile, leurs mains sont pleines d’actes de miséricorde et leur âme débordante de joie chante l’hymne de la miséricorde du Très-Haut. Je T’en supplie mon Dieu, manifeste-leur Ta miséricorde selon l’espérance et la confiance qu’elles ont mis en Toi, que s’accomplisse en elles la promesse de Jésus qui leur a dit: Les âmes qui vénéreront Mon infinie miséricorde – Je les défendrai Moi-même durant leur vie et particulièrement à l’heure de la mort, comme Ma propre gloire.
Amen.”

Huitième jour

Aujourd’hui, amène-Moi les âmes qui sont dans la prison du purgatoire et immerge–les dans l’abîme de Ma miséricorde, que les flots de Mon sang rafraîchissent leurs brûlures. (...)

De la terrible ardeur du feu du purgatoire,
Une plainte s’élève vers Ta miséricorde,
Et ils connaissent consolation, soulagement et fraîcheur,
Dans le torrent d’eau à Ton sang mêlé.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes souffrant au purgatoire, mais qui sont enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Je T’implore par la douloureuse passion de Jésus, Ton Fils, et par toute l’amertume dont Son âme très sainte fut inondée, montre Ta miséricorde aux âmes qui sont sous Ton regard juste; ne les regarde pas autrement que par les plaies de Jésus, Ton très cher Fils, car nous croyons que Ta bonté et Ta pitié sont sans mesure.
Amen.”

Neuvième jour

Aujourd’hui, amène–Moi les âmes froides, et immerge–les dans l’abîme de Ma miséricorde. (...)

Feu et glace ensemble ne peuvent être mêlés,
Car le feu s’éteindra ou la glace fondra,
Mais Ta miséricorde, ô mon Dieu,
Peut soutenir de plus grandes misères encore.

“Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes froides, qui sont cependant enfermées dans le Cœur très compatissant de Jésus. Père de miséricorde, je Te supplie par l’amertume de la passion de Ton Fils et par Son agonie de trois heures sur la croix, permets qu’elles aussi célèbrent l’abîme de Ta miséricorde.
Amen”
(PJ 1209-1229).



Related Posts with Thumbnails
Accueil
Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 05 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, place des Fontaines, Capelle, 12850 ONET LE CHATEAU
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com
Abonnez-vous à la revue :
40 place des Fontaines, Capelle,
12850 ONET LE CHATEAU
tel : 05 65 78 01 95 fax : 05 65 67 18 32
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom: 42€ Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Les articles les plus consultés