Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Connaissez-vous les vidéos sur Maria Valtorta ?
_____________________________________________

"Bernadette Soubirous", Le film sur Sainte Bernadette


Le Film de Jean Delannoy "Bernadette Soubirous"
Ci-dessous, le film en entier avec sa suite "La passion de Bernadette".

Née dans une famille pauvre de Lourdes, Bernadette Soubirous est une adolescente comme les autres. Jusqu'au jour où dans la grotte de Massabielle elle a la vision de la Vierge Marie. Elle se heurte à l'hostilité des bien-pensants et à l'incrédulité de l'Eglise. Seuls la défendent les pauvres et les ouvriers. Les premières guérisons miraculeuses sont reconnues.


Après une longue enquête, l’évêque de Tarbes déclara que Bernadette ne mentait pas et qu’elle avait bien vu la Vierge. Entre temps, Bernadette avait pu faire sa première communion : ce fut une grande joie pour elle. Elle avait pu apprendre à lire et à écrire. Quand elle fut un peu plus âgée, elle quitta sa chère grotte, elle entra chez les sœurs de Nevers au couvent St Gildas (on peut le visiter). Elle était souvent malade car l’asthme qu’elle avait quand elle était enfant était revenu.


Bernadette meurt en 1879 à l’âge de 33 ans.
Elle est canonisée en 1933.
______________________

L'évocation de cette histoire et sa reconstitution sont de très grande qualité.

Les prises de vues de la ville, des paysages, restituent bien Lourdes et les Hautes-Pyrénées de 1855. Le contexte socio-politique de l'époque est aussi rendu dans ses différentes composantes.

Les personnages principaux et secondaires sont bien campés. Bernadette est présentée comme une jeune fille simple mais vive et gaie. La famille de Bernadette, le curé Peyramale, le Docteur Douzous et bien d'autres (Bouriette etc...) sont "vrais".

Tout sonne juste dans ce film : la musique qui nous accompagne est très suggestive, notamment au moment des apparitions.

Celles-ci sont évoquées par la musique, l'éclairage sur le visage de Bernadette et, bien sûr, les attitudes du personnage.
C'est sur ce point que le film est le plus accompli : il ne montre pas ce que personne d'autre que Bernadette n'a vu. Il nous laisse spectateur et libre de croire ou pas à cette histoire.

Un film qui rend l'authenticité d'une histoire que chacun est libre de croire ou pas "authentique". C'est fort non ?



























"La Passion de Bernadette"




















Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :