Notre Dame de Zeitoun (Egypte)

Tout commença le 2 avril 1968, lorsqu'une forme humaine blanche apparut sur la coupole centrale d'une petite église copte de Zeitoun, un quartier populaire au nord du Caire.



De toutes les apparitions mariales, les moins connues sont celles de Zeitoun où Marie, sans laisser de messages, est apparue tant aux chrétiens qu’aux musulmans. En arabe le mot Zeitoun signifiant «olives», et l’olivier étant le symbole de la paix, on y voit là comme un encouragement à la paix.

Zeitoun est un village de la région de Matrouh, près du Caire, la capitale égyptienne. Selon la tradition, c’est là que Jésus, Marie et Joseph se réfugièrent pour échapper aux persécutions du Roi Hérode.

A Zeitoun se trouve l’Eglise orthodoxe copte de Saint-Marc. La nuit du 2 avril 1968, sur le toit de cette Eglise, était apparu le profil lumineux d’une femme qui fut identifiée à la Vierge Marie. Une scène à laquelle assistèrent plusieurs témoins et dont les récits concordent dans la description des détails.

Toutefois les apparitions remonteraient à l’année 1920 lorsque Tawfiq Khalil Bey, un propriétaire copte qui avait décidé de construire un immeuble à Zeitoun, eut en rêve la vision de Marie lui promettant qu’elle aurait honoré ce lieu de manière spéciale s’il construisait une église à la place. Il en fut ainsi et l’Eglise de Saint Marc fut érigée.

Les principales apparitions de Zeitoun se sont produites entre 1968 et 1970. Le 2 avril 1968 , une poignée d’ouvriers musulmans avaient tout de suite reconnu la Vierge Marie sous les traits d’une femme agenouillée aux pied de la croix. Puis il y eut d’autres apparitions, toujours liées à des phénomènes lumineux , que l’on disait comme « des pluies de diamants », et accompagnées d’un parfum d’encens. L'image de la Vierge ressemble à celle de l’Immaculée conception apparue à Catherine Labouré, en 1830, et que les écoles catholiques avaient rendue très populaire en Egypte.

Quelques films et photos témoignent aujourd’hui de ces apparitions. Il y a eu beaucoup d’enquêtes pour tenter de découvrir s’il s’agissait ou non de fausses images. Puis, au fil des ans, ces apparitions ont commencé à attirer de plus en plus de personnes, formant parfois des foules de 250.000 personnes à la fois, entre chrétiens , juifs, musulmans, voire même des non croyants de différentes nationalités.

Généralement Marie apparaissait la nuit, assez souvent accompagnée de colombes lumineuses virevoltant autour d’elle. Ceux qui ont assisté à ces phénomènes disent qu’ils ont vu la Vierge marcher sur le toit de l’église et sur la coupole ; qu’ils l’ont vu s’agenouiller et, à d’autres occasions, soulever l’enfant Jésus dans ses bras. Les apparitions n’avaient pas toutes la même durée.. Elles variaient de quelques minutes mais pouvaient durer 9 heures de temps.

Pour en savoir plus, le Patriarche orthodoxe Cyrille VI créera une commission d’enquête qui authentifiera ces témoignages, certains de ses membres révélant avoir vu s’élever de l’église une fumée parfumée de couleur violette juste avant que n’apparaisse la silhouette d’une femme enveloppée dans un halo de lumière, et que toutes les personnes, chrétiens et musulmans, …
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés