Confessons-nous !


La confession : pourquoi ? comment ?
Extraits bibliques, détail des 10 Commandements, Hymne à la Charité et témoignages. Une aide précieuse pour se confesser avec ce petit feuillet à 3 volets à distribuer largement !

"Je t’ai, involontairement, entendu dire à un ami au téléphone, "mais la confession, c’est quelque chose de formidable. Tu as commis quelque chose que tu regrettes. Tu vas demander au prêtre, à Dieu, de te pardonner et ton âme redevient comme celle d’un petit enfant, blanche comme neige". Je suis restée émerveillée de t’entendre parler avec autant de simplicité de la confession et cela a bouleversé ma vie…"

C’EST LE TEMPS FAVORABLE ALLONS-NOUS CONFESSER !

Pour moi la confession c’est le sacrement de la guérison par excellence. Je ne compte plus dans nos sessions de guérisons le nombre de personnes libérées et transformées par ce sacrement. Nous avons vu des guérisons spirituelles, psychiques et même physiques après de vraies confessions !

Le secret, c’est de faire une véritable confession, de ne pas « tourner autour du pot » et de tout donner (vraiment tout) à Jésus. Se laisser laver, nettoyer, purifier totalement et se blottir (enfin) dans les bras de Notre Père.

Nous privilégions vraiment si possible la confession individuelle. Comme Barabbas laissons-nous sauver par Jésus. Il est venu pour ça, donnons un sens au sacrifice de notre Seigneur, il est venu pour nous pécheurs, pour nous libérer et nous donner la vie éternelle.

Alors allons au sacrement d’amour et confessons-nous avec intensité, comme si c’était la dernière fois !

Ensuite laissons cette phrase résonner en nous et faire son travail : Que Dieu, notre Père, vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui. Et il a envoyé l’Esprit-Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés".
___________________________________________

Voici quelques pistes pour nous aider :

1. Comment commencer la préparation à la confession ? Pour se préparer à recevoir le sacrement de pénitence, on commence habituellement en faisant son examen de conscience. Il faut d’abord se mettre devant la Parole de Dieu en lisant un passage de la Bible. L’écoute de la Parole en nous révélant l’ amour de Dieu et sa miséricorde nous dévoile en même temps notre propre péché.

2. Comment faire son examen de conscience ? Il y a des manières très diverses de faire son examen de conscience. On peut partir du texte des Béatitudes ou d’un texte de l’Évangile qui nous a touché. On peut aussi chercher ses péchés et faire son examen de conscience à partir des commandements de Dieu et de l’Église ou de la liste des péchés capitaux. On peut aussi chercher les péchés que l’on a faits par pensée, par parole, par action et par omission. Certains voudraient qu’on leur donne une liste des péchés, mais ce n’est pas possible.

3. Comment se disposer à la contrition ? Il y a quelque chose d’important que l’on néglige parfois. Il faut regretter ses péchés en comprenant qu’ils ont offensé Dieu. La "contrition" consiste à reconnaître que nous sommes éloignés de Dieu par notre faute et à regretter notre manque d’amour. C’est enfin être décidé à prendre les moyens pour ne plus retomber dans le péché, c.à.d. prendre des résolutions concrètes. C’est enfin s’engager à réparer, si c’est nécessaire, le mal que nous avons fait par notre péché.

4. Difficulté de l’aveu des péchés. Que nous apporte cet aveu ? L’aveu des péchés est parfois pénible, humiliant, mais il nous libère d’un poids. L’aveu est une libération. De plus, en nous faisant formuler nos péchés, il nous aide aussi à voir plus clair en nous, à faire la vérité sur nous-mêmes. Ainsi, il opère en nous une transformation qui permet de mieux prendre conscience de l’amour de Dieu qui pardonne. La confession n’est pas une démarche de deuil et de tristesse, mais une demande pleine de confiance. On éprouve la paix et la joie après s’être confessé.

Deux prières pour nous aider :

Confiteor
Je confesse à Dieu Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission (en se frappant la poitrine) oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Acte de contrition
Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

QUE DIEU VOUS BENISSE !

Thierry Fourchaud
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés