En cette aube pascale (24.03.2010) Jean


"La mort du Christ en Croix est le modèle de toute souffrance et de toute vie chrétienne. Il s'agit pour le chrétien de bien comprendre le don que Jésus fit de sa vie sur la Croix pour le salut des hommes et du votre en particulier.

Un chrétien fidèle par ses convictions doit être désireux d'annoncer l'Evangile, il est certain qu’il sera immanquablement soumis à la contradiction.

Mais vous, qui lisez ce message, répondez-vous vraiment à cette exigence. Votre manière d’être que ce soit en milieu professionnel, associatif ou familial a -t-elle une conséquence positive sur vos proches, ne serais-ce que par votre comportement ?

Dans votre attitude distingue-t-on le comportement d'un chrétien, votre prochain peut -il sentir en vous cette bonne odeur de Jésus ? Peut -être allez-vous vous sentir démuni devant cet appel et devant l'ampleur de la tâche, spécialement pour les âmes du purgatoire ?

Evidemment sont nombreuses, les personnes qui peinent à cause de leur foi en Dieu. Et vous-même, peut-être êtes-vous mal compris, parce que vous priez et allez à la messe quotidienne. Et le pire que vous puissiez ressentir est de voir votre famille, vos enfants ou petits enfants avoir honte de vous.

Beaucoup ne comprennent pas ce qu’est la foi, la croyance en l'existence de l'autre vie et que c’est par la foi en la Résurrection, que tous les maux de la vie seront corrigés dans la prochaine vie. Et alors, votre amour pour Jésus pourra s’exprimer pleinement.

Il est certain que votre foi en Dieu, la foi en la Résurrection et votre amour pour Jésus et Marie, vous permet de supporter la douleur et les problèmes du présent. Le Ciel est totalement différent de la vie sur terre où vous ne vivez et connaissez que vos cinq sens. Sachant ce qui vous attends, cela doit vous donner le courage de souffrir pour votre foi, aujourd'hui si nécessaire

Chaque fois que vous participez à la Messe, pour unir attentivement votre cœur et votre esprit aux paroles prononcées par le prêtre, vous branchez vos pensées au sacrifice rédempteur du Christ. En recevant la Sainte Communion, vous permettez à la puissance du Christ d’entrer dans votre âme et de vous purifier de vos tendances égoïstes et pécheresses. A chaque Sainte Messe, vous traversez le pont entre un monde souillé par le péché et le Royaume des Cieux.

Vous vivez la phase finale de l’histoire dans laquelle le Royaume du Christ s’étend progressivement et mystérieusement jusqu’aux extrémités de la terre. Il suffit que vous reteniez des grâces qui se réalisent et que vous pouvez connaître, sans considérer les grâces qui vous sont dissimulées et qui sont tellement nombreuses. Pensez que l’Eglise doit toujours combattre, souffrir, comme le Seigneur lui-même.

Mais au moment, que Dieu seul décidera, ce combat, cette souffrance prendront fin. La rédemption aura atteint sa raison d’être, et Dieu le Père rassemblera tous ses enfants dans Sa Demeure Céleste, là où tous les désirs seront exaucés au-delà de toute espérance. Voilà ce que vous entendez chaque dimanche quand nous proclamez votre foi dans " la résurrection de la chair et de la vie éternelle ".

Des incroyants s’appliqueront à faire naître chez les autres des tentations afin de les détourner de la foi véridique et de l’unique vrai Dieu. En réalité, vous avez à vous réunir pour prier afin qu’ils puissent comprendre que leurs séductions sont vaines.

En cette aube pascale, il vous est fait le don de la relation heureuse, de la communion indestructible, de la liberté offerte, " Il n’est pas ici, Il est ressuscité " pour entrer avec vous dans une relation qui fait émerger l’éclat de Sa présence. Ainsi, la liberté vous est donnée d’aimer au sein de vos limites, de pardonner, d’espérer plus loin que vos attentes.

En proclamant la foi de votre baptême, puissiez-vous consentir sans réserve, à laisser naître la joie de votre vie en Dieu.

Sous la lumière du Père Eternel, tout l’amour du Seigneur Jésus et de Marie Sa sainte Maman qu’avec les frères du Ciel, nous vous bénissons au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Votre Jean Messager de l’Amour du Ciel"

Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés