France… es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?


« France, Fille aînée de l'Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton Baptême ? ... Permettez-moi de vous demander : France, fille aînée de l'Eglise et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l'homme, à l'Alliance avec la Sagesse éternelle ?»

Vous souvenez-vous de ces paroles du Saint-Père Jean-Paul II lors de sa visite dans notre pays en 1981 ? Leur impact a été énorme et a permis à des milliers de chrétiens qui avaient conservé leur foi d'affermir leur assurance et à des milliers d'autres de prendre conscience des richesses non révélées dont ils sont investis.
Depuis ces toutes dernières années, l'Esprit s'est mis à nouveau à souffler sur l'Hexagone, arrachant des préjugés, annihilant des peurs, assaisonnant des fadeurs, permettant des conversions, ce mouvement engendré dans l'âme des chrétiens est irréversible. Une multitude d'évènements positifs se succèdent.

Au-delà de certaines intellectualités arides et abstraites, les riches valeurs rédemptrices et le véritable sens de la prédication de l'Évangile, sont à nouveau en voie d'être entendus et vécus. Ils sont la pierre angulaire du monde nouveau à construire. L'Évangile redevient ce qu'il aurait du toujours être : « un chemin de vie » et surtout pas, comme on a tenté de nous le faire croire subrepticement, quelque leçon de morale vieillotte ou quelque théorie ancienne inadéquate à notre temps. Au contraire, il impose entre autre, une image sociale étonnamment équilibrée, mettant en exergue une qualité de justice et d'équité qui ne s'embourbe pas dans le cloaque de la politique politicienne et l'imbroglio des doctrines sociales.

L'expérience d'un passé immédiat nous invite à ne pas céder à la facilité des clichés stéréotypés, développés au titre de théories modernistes à l'excès. Ces dernières ne font plus recette car « elles manquent de cœur ». Dieu n'est pas dans notre tête, il est dans notre cœur.

Si l'époque des pratiques par convention est finie, on veut aussi en finir au plutôt avec une ecclésiologie de complaisance et ne plus s'ennuyer à supporter des homélies ou des discours sur la foi au cours desquels on parle de tout, sauf de Dieu.

On veut ENTENDRE Dieu, en écoutant avant tout autre, notre Pape sans pouvoir douter de son infaillibilité, tout en se conservant le droit légitime de se poser ponctuellement question. Mais aussi, en étant attentif aux murmures que le Ciel prononce pour chacun d'entre nous dans le secret de notre prière silencieuse. Sans oublier, si on en perçoit de l'intérêt pour soi, de s'informer prudemment sur la teneur d'évènements épistolaires que l'on a pris l'habitude d'appeler « phénomènes surnaturels » et quelquefois « apparitions ».

Le niveau intellectuel de l'occident chrétien s'est beaucoup élevé en quelques décennies, toute justification du rejet du surnaturel au titre de quelque piétaillerie superstitieuse serait de la malhonnêteté intellectuelle. Depuis le début du siècle, au-delà de certaines abstractions, la théologie a fait un bond exceptionnel, il est remarquable que des théologiens parmi les plus éminents n'ont pas hésité à soutenir et défendre, parfois avec vigueur, des événements surnaturels contemporains. L'attitude chrétienne à tenir, face aux incrédules excessifs, est l'indifférence et s'ils insistent dans leur démarche maladroite et désobligeante, il faut leur rappeler que s'ils se disent chrétiens, ils ne peuvent pas oublier que leur foi a pris racine dans un évènement surnaturel : la résurrection du Christ.

Christian RAVAZ


LIRE L'HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE JEAN-PAUL II au Bourget le dimanche 1er juin 1980.


« Regardez, Seigneur, avec, bonté, la nation française; sur les instances dévouées de sainte Clotilde vous lui avez procuré le don de la foi. Que son intercession lui donne de s'attacher sincèrement à la religion chrétienne et qu'elle porte ainsi à nouveau dans le monde le nom du Christ. Nous vous en prions par notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il. »

Imprimatur, Soissons, juin 1959, Pierre Doufflard, évêque de Soissons.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés