L'Indulgence Plénière - Père Guy Pagès



Il est une grâce, une mine, un trésor magnifique mis à la disposition des catholiques, que ceux-ci ignorent largement et exploitent encore moins. Il s'agit du don de l'indulgence plénière qui est la remise totale de la peine temporelle du péché. De quoi s'agit-il?

Eh bien, il faut distinguer dans le péché, la faute, et la peine méritée par la faute. Dans le sacrement du pardon, aux conditions requises, la faute, ainsi que la peine éternelle, c'est à dire la damnation, sont détruites, mais non pas la peine temporelle, conséquence dans le temps du mal commis, comme l'attachement malsain aux créatures. Au nom de la justice, la peine temporelle doit être expiée, en ce monde, ou dans l'autre.

Mais dira-t-on peut-être : Pourquoi Dieu lorsqu'Il pardonne n'enlève t-Il pas aussi la peine temporelle du péché ? Autrement dit, pourquoi Dieu veut-Il que nous fassions pénitence ? Eh bien, cela pour trois et pour quatre raisons :

Parce que le pardon accordé gratuitement par Dieu conduit à une élimination du mal intérieur et extérieur qui ne peut être que progressive.
Parce que le pécheur doit payer en Justice le mépris et l’abus des grâces.
Parce que faire pénitence nous préserve de retomber dans les mêmes péchés. Le rappel des peines souffertes pour mériter l'absolution devrait nous dissuader de recommencer à pécher...
Parce que Dieu veut nous rendre semblables à Son Fils qui a bien voulu faire siens nos péchés et en mériter le pardon par Sa passion expiatoire... Ce serait tout de même le comble que Lui, innocent et saint, ait dû souffrir à cause de Son amour pour nous, et que nous, pécheurs, nous n'ayons rien à souffrir ! Mais comment alors Lui montrer notre reconnaissance et notre amour sinon en prenant part à Ses souffrances ?! Dieu veut qu'unissant nos pénitences aux Siennes, nous considérions combien Il a souffert pour rendre les nôtres méritoires. Sans les souffrances de Jésus-Christ, Dieu fait homme, tout ce que nous pourrions souffrir et offrir ne saurait jamais mériter le pardon du moindre de nos péchés.
Ste Catherine de Gênes disait de cette peine expiatrice du Purgatoire qu'elle est : « si extrême qu'il n'est aucune langue qui puisse l'exprimer ni aucune intelligence qui puisse en saisir une étincelle.» (Traité du Purgatoire).
Or, le moyen le plus facile d'éviter les peines du Purgatoire, c'est de gagner l’indulgence plénière, que l'Église (Mt 16.19) nous offre en puisant dans les mérites d'une valeur infinie de Jésus-Christ, de la sainte Vierge et des Saints, de sorte que mourir en possession de cette grâce, c'est être semblable à un enfant qui meurt après son baptême, ou à un martyr qui vient de donner sa vie pour Dieu. Vouloir gagner une indulgence, c’est avoir compris que l’on ne peut pas expier par ses propres forces le mal dont par le péché on s’est rendu coupable contre soi-même et toute la communauté… C’est vivre dans la Communion des Saints où l’on s’aide réciproquement, vivants et défunts, …
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés