Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Visionnez les vidéos Maria Valtorta sur YouTube
_____________________________________________

« Ce n'est plus Moi qui vis, c'est le Seigneur qui vit en moi » (avril 2010) Message de Bénédicte



Celle qui écrit ces messages veut garder l'anonymat. Celui qui les lui inspire : " YHWH ", c'est à dire Dieu, lui a donné le nom de grâce de Bénédicte.

Elle a reçu le premier message avec surprise en 1988. Elle n'avait aucune expérience antécédente. Elle les écrit sous inspiration et sans les comprendre. Le style n'est pas le sien.

Près de la moitié sont adressés à des personnes. Beaucoup ont porté des fruits, changé des vies.

Des théologiens ont lu ces messages et n'ont rien trouvé à redire à leur doctrine.

_____________________________________________

« Ma petite servante, Ma chère enfant, dévoile aux yeux de ceux qui M'écoutent la puissance de Mon Esprit Sanctificateur ». C'est en ces termes que le Seigneur, dans un de ses messages, définit à Bénédicte la mission dont il l'avait investie.

Feu d'Amour sur le monde est son troisième ouvrage. Il est constitué de tous les messages, d'intérêt général, reçus du Ciel par Bénédicte depuis 1991, mais sans aucun de ceux destinés à des particuliers, ce qui doit permettre à chaque lecteur de se sentir personnellement concerné.

Tous ces messages ont été lus par des théologiens, des prêtres et des religieux, très versés dans le discernement de la Foi, puis longuement examinés par deux évêques successifs du lieu, qui ont dit à Bénédicte n'avoir rien trouvé dans ce recueil qui fût contraire aux enseignements de Foi et de la théologie.

En réalité, nous nous trouvons ici devant un trésor spirituel de grande valeur. A travers ces messages, le Seigneur parle à chacun de ses enfants, en l'appelant par son nom que lui seul connaît. A la méditation de ces messages, combien d'âmes ont-elles pu voir, entendre et marcher, en se laissant toucher au cœur par l'Esprit ? Dans ces messages, on reconnaît bien la voix du Bon Pasteur telle qu'elle se révèle dans l'Ecriture : tour à tour simple et majestueuse, sévère et tendre, paternelle et fraternelle, qui nous confirme dans notre Foi, fortifie notre Espérance et nous renouvelle par le feu de son Amour.
_______________________________________________

Le message ci-dessous à été publié le 16 avril 2010 sur le site de bénédicte

Mes enfants bien-aimés,

Je ne vous demande pas l'impossible.
L'impossible est impossible quand on sait combien Je réponds aux appels du cœur. Quand on agit pour l'Amour et par amour, on va son chemin dans la confiance de l'enfant qui se sait aimé et compris par son père et qui peut tout attendre de lui.
Je communique à Mes enfants les plus faibles, une grande force, à condition qu'ils soient conscients de leur petitesse et qu'ils sachent que Mon Amour ne les oubliera jamais et les aidera à accomplir de grandes choses, pour l'extension de Mon règne.
Appelez-Moi dès le matin et toutes vos journées seront ensoleillées. Appelez-Moi quand le jour s'achève et votre repos ressemblera à celui de l'enfant s'endormant dans les bras de sa mère.
Je place en vos mains une palette et Je vous demande de choisir les couleurs. La liberté, c'est cela! On a à sa disposition des outils: libre à chacun de les utiliser comme il l'entend, pour la beauté ou la laideur, pour la nuit ou la lumière, pour se perdre ou se sauver !
Ô mes tout-petits, ne négligez aucun de Mes dons, aucun de Mes rayons, aucune de Mes paroles.
Donnez-Moi votre souffle et il deviendra vent violent pour secouer les branches mortes et permettre, à la sève nouvelle, de leur redonner la vie.
Donnez-Moi votre cœur et Je ferai couler, en vos veines, le sang précieux de la Rédemption.
Donnez-Moi votre vie tout entière et Je vous plongerai dans un océan d'amour vrai.
Donnez-Moi tout et vous direz: « Ce n'est plus Moi qui vis, c'est le Seigneur qui vit en moi ».
JE SUIS
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :