Le Signe de la Croix



Le signe de la Croix nous enseigne tout ce que tout homme doit savoir: 1) que les hommes sont mauvais, puisqu’ils ont tué l’Innocent et le Juste par excellence, et 2) que Dieu est bon, puisque du haut de la croix, Jésus dit : «Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font.» (Lc 23.34). Savoir ces deux choses : que nous sommes mauvais (Mt 7.11) et que Dieu est bon, jusqu’à nous pardonner même le meurtre de son Fils, est le seul pivot possible pour une vie morale digne de l’homme et de Dieu.
Le signe de la Croix est un résumé saisissant de notre foi. Remarquons déjà que la croix est le signe de l’intersection. Intersection entre le Ciel et la terre, Dieu et les hommes, entre la gauche et la droite, les amis et les ennemis, tout cela réuni au centre, au cœur, celui de Jésus, déjà mort et cependant transpercé par le soldat qui voulut s’assurer ainsi que Jésus serait bien mort (Jn 19.34), et d’où a jailli de l’eau et du sang, l’eau qui nous lave de nos péchés dans le baptême et le sang qui nous donne la vie dans l’eucharistie. Comme si par, cet événement, Jésus avait voulu nous dire : «Ma vie n’a pas suffi à vous dire mon Amour. Même après la mort, Mon cœur continue à déverser sur vous Son amour.» Et cette eau et ce sang jaillis du Cœur de Jésus transpercé annoncent la Résurrection (Jn 11.25), puisque de l’au delà de la mort le Coeur de Jésus continue à nous aimer, à nous donner Son pardon et Sa vie…
Lorsque nous faisons le signe de la croix, nous commençons par dire « Au nom » (au singulier) pour dire l’indivisible unité de l’essence divine (Mt 28.19). En portant la main au front nous disons que tout part de Dieu, qui est au plus haut des Cieux, qui est Esprit, Intelligence, aussi vrai que la Foi est une acte de l’intelligence qui accepte le témoignage de Dieu (1 Jn 5.9-11). Nous disons « du Père » pour affirmer qu’il y a un Être qui est Père, de tous les pères, Créateur de toutes les créatures, visibles et invisibles, mais encore et d’abord Père de Lui-même et en Lui-même. Il est LE Père, au sens absolu (Mt 23.9).
Ensuite, en portant la main à notre nombril nous disons : « et du Fils », pour dire que Dieu a envoyé son Fils, Sa parole, S’incarner dans le sein de la Vierge Marie afin de racheter l’humanité tombés depuis la chute du péché originel.
Et nous terminons en disant : « et du Saint-Esprit » en touchant successivement nos épaules, pour dire que l’Esprit-Saint unit le Père et le Fils dans l’unité de la même nature divine, et cela au niveau du Cœur, à l’intersection, pour dire que l’Esprit-Saint est l’Amour du Père ET du Fils. Il est la personne Amour, l’Amour de Dieu, à nous envoyée pour nous unir à Dieu et entre nous dans la même communion (Jn 13.34 ; 14.15-17).
Le signe de la Croix est le signe du Salut, comme cela a été annoncé par le prophète Ezéchiel, six siècles AJC (Ez 9.4-6). Par ce simple signe nous confessons les principaux dogmes de la Foi chrétienne qui nous sauve (Jn 11.25-26).
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés