Volcan islandais et météore aux USA. Explication de Vassula



Suite à la récente éruption du volcan islandais Eyjafjällajokull et l’apparition de la météorite qui menaçait de tomber sur la terre, Vassula écrit cette explication, car elle concerne directement les prophéties des messages de La Vraie Vie en Dieu.

Jérémie 4.23-28 est l’un des nombreux exemples donnés dans l’Écriture de l’attitude de Dieu dans les temps de rébellion et d’apostasie. Voici ce que dit Jérémie :
« Je regardai la terre, et je ne vis qu’un chaos désolé ; je regardai les cieux, mais leur lumière avait disparu. Je regardai les montagnes, et les vis trembler, et toutes les hauteurs s’agiter. Je regardai, mais ne vis pas un seul homme ; même les oiseaux du ciel s’étaient enfuis. Je regardai, et vis le riche verger devenu un désert, toutes ses villes en ruine en présence de Yahvé, en présence de Son ardente colère. Oui, ainsi parle Yahvé : le pays tout entier sera dévasté, j’y mettrai fin une fois pour toutes ; à cause de cela, la terre prendra le deuil, et les cieux, là-haut, s’obscurciront… »

Dieu n’a cessé de nous avertir continuellement de retourner à Lui et de nous réconcilier avec Lui et les uns avec les autres. Le Christ avait supplié Son Église de se réconcilier et de s’unir. Cela fait maintenant plus de vingt-cinq ans que, dans les messages de la Vraie Vie en Dieu, Il appelle les bergers à se repentir et à se réconcilier, afin de réaliser l’unité en unifiant les dates de Pâques. Le monde entier se décompose dans ses maux et dans son apostasie, transgressant non seulement la Loi de Dieu, mais tout ce qui est Saint, offensant continuellement Dieu. Pourquoi alors s’étonner lorsqu’en ces temps de ténèbres, la grâce du Saint Esprit s’accroît pour nous aider ? Mais une fois de plus, les Ténèbres persécutent la Lumière. Durant toutes ces années, alors que j’essayais de témoigner et de transmettre au monde la Parole de Dieu, obstacles, persécutions, accusations, moqueries, diffamations, interdictions et calomnies ont été déversés par plusieurs personnes, rendant ma mission extrêmement difficile. La plupart de ces personnes pensent cependant qu’ils rendent à Dieu un saint service…

Dans la Bible, il est écrit : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. » (Jn 1, 1) « Le Verbe était la véritable Lumière qui éclaire tous les hommes ; et Il venait dans le monde. Il était dans le monde qui par Lui eut l’existence, et le monde ne L’a pas reconnu. Il est venu dans Son propre domaine et les siens ne L’ont pas accepté. » (Jn 1, 9-11).
Tout au long de ces années, notre Seigneur a essayé d’éveiller en chacun de nous une véritable compréhension en nous adressant des rappels répétés, nous rappelant ce qui avait été dit dans le passé par les saints prophètes et dans Ses propres Commandements. Ses appels, ainsi que ceux de notre Sainte Mère, étaient des appels au repentir, à la paix, à l’amour, à l’unité et à une vie de prière. C’est de cette manière que notre Seigneur est venu et vient toujours dans le monde pour éclairer tous ceux qui se sont égarés, mais à ce jour très peu ont reconnu Sa gracieuse présence et encore moins encore ont accepté Son appel. Il n’a pas négligé de venir tout d’abord dans Son propre domaine, parmi les Siens, mais la chair, dans sa dureté de cœur et dans son incrédulité, a une fois de plus rejeté l’Amour. À ce jour, très peu sont ceux qui L’ont accepté entièrement dans Son miséricordieux appel au repentir ; les autres non seulement diminuent Sa miséricorde mais encore la rejettent en ne Lui permettant pas de régner dans leurs cœurs.

Aujourd’hui, l’attitude du monde, tout comme celle de Pharaon, est de rejeter, dans son entêtement et son incroyance, tout ce qui est Saint. Entre autres, notre Seigneur dit que leur comportement est pire que celui de Sodome et Gomorrhe.

En 1991, le 11 septembre, exactement dix ans avant le grand désastre des deux tours de Manhattan, aux Etats-Unis, notre Seigneur, regardant la terre avec déplaisir, nous a avertis en ces mots :
« Et Moi, pour Ma part, Mes Yeux considèrent le monde d’aujourd’hui, nation après nation, scrutant âme après âme à la recherche d’un peu de chaleur, d’un peu de générosité et d’un peu d’amour. Mais très, très peu ont Ma faveur. Très peu se soucient de vivre une vie sainte. Et les jours fuient et les heures sont maintenant comptées avant la grande rétribution. […] (Soudain, Jésus a changé de ton, et après avoir attendu quelques secondes, d’un ton très grave qui m’a terrifiée, Il a dit :) « La terre tremblera et sera secouée. Et tout le mal édifié en Tours (comme la tour de Babel) s’effondrera en un tas de décombres et sera enseveli dans la poussière du péché ! Au dessus, les Cieux seront secoués et les fondations de la terre seront ébranlées ! Priez pour que la Main du Père ne tombe pas en hiver. Les îles, les mers et les continents seront visités par Moi inopinément par le tonnerre et par la Flamme. Écoutez attentivement Mes derniers mots d’avertissement, écoutez maintenant qu’il est encore temps. Lisez Nos messages et cessez d’être méprisants ou sourds quand le Ciel parle. […] Bientôt, très bientôt maintenant, les Cieux s’ouvriront et Je vous ferai voir Le Juge. » (11 septembre 1991)

Le 11 septembre 2001 (dix ans jour pour jour après ce message), le monde fut épouvanté par la chute des deux tours de Manhattan, coûtant la vie à tant d’innocents. D’horribles scènes apocalyptiques furent montrées au monde et, en dépit de ces horreurs qui nous sont arrivées, au lieu de vraiment se tourner vraiment vers Dieu et de se repentir, le monde est devenu pire qu’avant et s’est mis en guerre. Au lieu de comprendre que cela arrivait à cause de nos propres fautes, péchés, apostasie et du rejet de Dieu par le monde, nous avons continué à écouter Satan et de suivre sa route plutôt que la route que Dieu nous a montrée.

Et puis, avant cela, le Christ nous a averti à plusieurs reprises du tsunami. La première fois, ce fut le 10 septembre 1987 :
J’ai écrit dans mon cahier : "Soudain, Jésus m’a rappelé le songe que j’ai fait la nuit passée et auquel je ne pensais plus. C’était la vision que j’ai eue dernièrement, le 1er septembre mais dans mon songe c’était pire. […]. Alors le Seigneur a dit :
« Écoute, Je t’ai fait voir cette vision dans ton sommeil, pour te faire sentir l’événement. Non, il n’y a pas moyen d’y échapper ! »
J’ai écrit : "Je me rappelle quand j’ai vu cette chose rouge qui tombait du Ciel sur nous comme une vague géante. J’ai essayé de courir et de me cacher tout en sachant que c’était impossible." Alors, j’ai demandé au Seigneur : "Mais pourquoi faire cela si Tu nous aimes ? Pourquoi ?" Il répondit :
« Je suis connu comme un Dieu d’Amour aussi bien que comme un Dieu de Justice. » Je demandai : "Que pouvons-nous faire pour arrêter cela ?" Dieu répondit : « D’énormes réparations vous sont maintenant demandées à tous. Unissez-vous et soyez un, aimez-vous les uns les autres, croyez en Moi, croyez en Mes Œuvres célestes, car Je suis toujours parmi vous. »

Les nouvelles du tsunami nous ont tous choqués et consternés, mais nul ne peut dire que Dieu ne nous avait pas adressé des avertissements. Lorsque des avertissements ont été proclamés par ceux qu’Il avait choisi comme porte-parole, beaucoup ont dit : « Nous n’avons nul besoin de ces avertissements ; nous avons la consolation de la Sainte Bible et des livres saints des Pères en notre possession. Nous n’avons jamais manqué d’offrir des sacrifices et également des prières, alors qu’a le Christ à nous dire de plus qu’il ne nous ait déjà dit ? » Et ils se sont bouché les oreilles.

Le 24 décembre 1991, en la Veillée de la Naissance du Christ, un autre message nous a été donné par le Christ, qui était très offensé :
« Je viens aujourd’hui offrir Ma Paix à toute l’humanité, mais très peu écoutent. Aujourd’hui, Je viens avec des conditions de paix et un message d’Amour, mais la paix que J’offre est blasphémée par la terre, et l’Amour que Je donne est moqué et raillé en cette Veillée de Ma Nativité. L’humanité célèbre ces jours sans Mon Saint Nom. Mon Saint Nom a été aboli et ils prennent le jour de Ma Nativité comme de grandes vacances de loisirs, adorant des idoles. Satan est entré dans les coeurs de Mes enfants, les trouvant affaiblis et endormis. J’ai averti le monde... » (24 décembre 1991)

Le Christ nous montre qu’Il est très offensé lorsque nous célébrons Noël comme de simples vacances sans Son Saint Nom ni ne nous souvenons de sa réelle signification : la Naissance du Christ.

À Noël, il est demandé à chaque chrétien de célébrer la Naissance du Christ en se réjouissant, en allant à l’église pour y célébrer le Saint Nom de notre Seigneur et Rédempteur. Au lieu de cela, beaucoup, en leur apostasie, ne célèbrent que l’arbre de Noël, en échangeant des cadeaux, en mangeant jusqu’à se rendre malades, et s’amusant à la folie.

Après cette date, il y a eu plusieurs avertissements.
Un autre avertissement nous a été donné le 18 février 1993 :
« Vous voyez, les jours s’en viennent où Je M’apprête à venir par la Foudre et le Feu mais, à Ma grande détresse, Je trouverai beaucoup d’entre-vous inconscients et dans un profond sommeil ! Je t’envoie, création, messager après messager pour percer ta surdité, mais Je suis maintenant fatigué de ta résistance et de ton apathie. Je suis plus fatigué que jamais de ta froideur. Je suis fatigué de ton arrogance et de ton inflexibilité lorsqu’il s’agit d’assembler pour l’Unité. Tu as rempli et maintenant tu fais déborder la Coupe de la Stupeur. Intoxiqués par votre propre voix, vous vous êtes opposés à Ma Voix, mais il n’en sera pas toujours ainsi ; bientôt, vous tomberez car, par les trompeuses absurdités de votre voix, vous vous êtes opposés à Ma Voix.

Naturellement, Mon Église est en ruine à cause de votre division. […] La terre sera secouée et, comme une étoile filante, elle vacillera de sa place, extirpant de leur place les montagnes et les îles. Des nations entières seront annihilées. Le ciel disparaîtra comme on roule un parchemin, comme tu l’as vu dans ta vision, Ma fille. Une grande agonie surviendra sur tous les habitants, et malheur aux incroyants ! Écoute-Moi : et si les hommes te disent aujourd’hui : " Ah ! mais le Vivant aura Pitié de nous ; tes prophéties ne viennent pas de Dieu mais de ton propre esprit ", dis-leur : bien que vous soyez réputés être vivants, vous êtes morts ; votre incrédulité vous condamne ; parce que vous avez refusé de croire à Mon temps de Miséricorde et vous avez interdit à Ma Voix de se répandre, au travers de Mes porte-parole, pour avertir et sauver Mes créatures » (18 février 1993)

Selon les scientifiques, lorsque ce tremblement de terre sous-marin est survenu, la terre entière fut secouée, oscillant autour de son axe normal. L’île de Sumatra, et d’autres îles également, ont été déplacées de plusieurs mètres de leur emplacement original. Des îlots ont disparu, d’autres sont apparus ailleurs.

Puis, à nouveau, le 7 février 2002, un dernier avertissement nous est venu du Seigneur ; en voici un passage :
" Mon Règne Impérial est à vos portes-mêmes, mais êtes-vous prêts à Me recevoir ? Avec largesse et avec royale prodigalité, J’ai étalé un banquet de nourriture spirituelle pour raviver votre esprit ; lorsque J’étais là, vous attendant pour vous nourrir de Ma Propre Main pour vous sauver de la mort, vous avez refusé de vous avancer ; considérant dès lors votre réticence à une véritable metanoïa [repentir, conversion] et combien vous avez, au lieu de cela, montré d’hostilité envers Mes avertissements, les récentes scènes de gémissements qui ont eu lieu [le 11 septembre 2001] ne sont rien en comparaison des matins douloureux qui vous attendent, matins douloureux qui seront attirés par votre propre main ; […] [vous êtes en train] de mettre en danger non seulement la terre mais également la stabilité du cosmos tout entier ; […] Je vois d’en-haut avec chagrin combien vos desseins vont se retourner contre vous-mêmes ; le monde goûte déjà les fruits de son propre cours, provoquant la nature à se rebeller avec convulsions, attirant sur vous des catastrophes naturelles, s’étouffant lui-même par vos propres machinations. »
Notre Seigneur nous avertit qu’à cause de notre apostasie, nous mettons le cosmos en danger, non seulement la terre mais le cosmos tout entier, provoquant la nature à se rebeller contre nous.

Mais ce n’est pas tout ; notre Seigneur nous avertit d’événements à venir encore pires si nous ne changeons pas nos coeurs et ne retournons pas à Dieu. Le Seigneur dit :
« Tu vois, Ma fille, bientôt Je révélerai également Ma Justice. Mon Plan a un temps déterminé. Mes appels Miséricordieux ont aussi un temps déterminé. Une fois achevé ce temps de Miséricorde, Je montrerai à tous, bons et mauvais, que Ma sévérité est aussi grande que Ma Miséricorde, que Ma colère est aussi puissante que Ma clémence. Toutes les choses prédites par Moi se passeront maintenant rapidement. Rien ne peut en être soustrait. » (19 février 1993)
Le 7 janvier 2008, notre Dame m’a réveillée vers trois heures dix du matin pour me faire comprendre qu’à ce moment-là le Christ était attaqué. Le message de Notre Dame était que nous sommes tout proches des événements qui ont été prédits auxquels l’humanité doit faire face, et qui sont à notre porte, événements qui sont attirés par la méchanceté du monde, par son égoïsme, son manque d’amour, événements qui résultent du rejet de la Parole de Dieu, du mépris et de l’impiété.

Notre Dame a dit que la terre est en danger et subira le feu. La colère de Dieu ne peut pas être contenue plus longtemps et elle tombera sur eux parce que l’homme refuse de rompre avec le péché. Que la Miséricorde de Dieu durant toutes ces années était pour attirer autant [d’âmes] que possible à Lui, en étendant Son Bras pour les sauver, mais que peu seulement ont compris et écouté. Que Son Temps de Miséricorde ne va plus durer et que le temps vient où chacun sera mis à l’épreuve et que la terre va vomir du dedans d’elle des fleuves de feu et les gens du monde qui n’avaient pas Dieu dans leur cœur comprendront leur insignifiance et leur misère. Dieu est ferme et véridique dans Sa Parole. Le temps est venu où la maisonnée de Dieu sera mise à l’épreuve et ceux qui refusaient Sa Miséricorde goûteront le Feu de Dieu. (Ici, j’ai demandé ce qu’il en est des gens de l’Eglise qui nous persécutent et sont aveugles à Ses Oeuvres de Miséricorde.) Notre Dame a dit que ceux-là également subiront ce qu’ils méritent.
Notre Dame a poursuivi en parlant du sacrifice. Elle m’a demandé de rappeler à tous que Dieu notre Créateur nous demande de nous engager plus envers Lui, que pour être converti, cela n’est pas suffisant sans sacrifices et prières régulières, et que si l’on dit qu’on est converti et qu’on a trouvé Dieu par « La Vraie Vie en Dieu », on doit offrir plus de sacrifices comme acte d’immolation. Qu’il y a de nombreuses manières de montrer à Dieu son amour et sa générosité ; que nul ne peut dire « nous sommes des gens de La Vraie Vie en Dieu » sans offrir un amour sacrificiel ; que ceux qui aiment vraiment Dieu sont bénis et ne doivent pas avoir peur en ces jours. Notre Sainte Mère a dit que ceux qui persévèrent au travers des épreuves sont bénis ; qu’elle est contente de tous les prêtres (membres du clergé) qui partagent et promeuvent ces Oeuvres de Dieu (ceux qui suivent La Vraie Vie en Dieu et qui sont ouverts à l’Esprit), et ils doivent rester confiants parce qu’ils ont reçu des grâces spéciales de l’Esprit de Dieu et qu’à travers l’Esprit ils sont devenus plus forts dans le Seigneur et dans Ses plans de salut ; que le Christ leur accorde Sa paix.

Quiconque, s’il sert et s’immole en offrande, le jugement qui doit venir par le feu ne sera pas sur lui aussi sévère car, dans son esprit il jouira de l’appel de Dieu qui l’a amené à la vie.
Notre Dame a dit que beaucoup ont déserté mais beaucoup seront relevés. Beaucoup ont failli à garder la Parole de Dieu en sûreté dans leur cœur et ont transgressé la parole qui leur a été donnée non seulement dans les messages de La Vraie Vie en Dieu mais également dans l’Écriture. Le 28 novembre 2009, le Seigneur m’a appelée et m’a donné une prière que je devais diffuser, nous demandant de la dire et de Lui demander Sa miséricorde. Voici ce que le Seigneur a dit :
« Adresse-toi à Moi, Vassula, de cette manière :
"tendre Père, ne laisse pas Ta colère s’abattre sur cette génération,
de peur qu’elle périsse entièrement ;
ne déchaîne pas sur Ton troupeau la détresse et l’angoisse,
car les eaux se tariront et la nature se desséchera ;
tout va succomber sous Ta colère, ne laissant aucune trace derrière eux ;
la chaleur de Ton Souffle embrasera la terre, la transformant en friche !
De l’horizon, une étoile sera visible.
la nuit sera ravagée et les cendres tomberont comme la neige en hiver,
couvrant Ton peuple comme des fantômes ;
prends pitié de nous, Dieu, et ne nous évalue pas âprement ;
souviens-toi des coeurs qui se réjouissent en Toi et Toi en eux !
souviens-Toi de Tes fidèles et ne laisse pas Ta Main s’abattre sur nous avec force,
mais, dans Ta Miséricorde, élève-nous plutôt et place Tes préceptes en chaque coeur ;
amen. »

Le 14 avril 2010, le volcan du Eyjafjällajokull entrait en éruption, produisant, comme nous le savons tous, un nuage de cendre. Toute la région autour de ce volcan a été évacuée. Certains ont pris des vidéos où l’on n’y voit qu’à quelques mètres à cause des nuages de cendre dans l’atmosphère. Tout était gris et couvert de cendre. Toute l’économie du transport aérien s’est trouvée sinistrée alors que d’innombrables vols ont été annulés, faisant perdre chaque jour des millions de dollars. Les fruits, le poisson, pourrissaient dans les entrepôts. Partout dans le monde, les voyageurs se sont trouvés bloqués.
La dernière fois que ce volcan particulier était entré en éruption, il y a des années, il a craché ses cendres durant un an et demi. À l’heure où j’écris cet article, nous attendons toujours de voir quand cela va finir.
Toutefois, il surviendra pire encore sur notre terre si les gens continuent, comme Pharaon, d’ignorer les signes des temps, et alors, il sera trop tard.
Ce même 14 avril 2010, une ‘étoile’ éblouissante a été vue à l’horizon dans le ‘Midwest’ américain. Ce fut spectaculaire. De nombreuses vidéos ont été prises, que l’on peut voir sur l’Internet, notamment sur ‘youtube’.
Dieu savait que ce météorite allait passer près de la terre. On devrait se demander pourquoi Dieu nous a-t-Il donné le 28 novembre 2009 une prière qui mentionne l’« étoile à l’horizon ». Je pense que c’était afin que si nous priions cette prière (et nous l’avons fait) il nous épargnerait un désastre. J’ai appris avec le temps que Dieu a un étalon de mesure et qu’Il est un Dieu qui écoute les négociations. Tout comme Abraham (expert en négociation) et les villes de Sodome et Gomorrhe. Dieu dit à Abraham qu’Il serait prêt à épargner ces villes même s’il ne s’y trouvait que dix personnes justes ; mais il n’y en avait pas, excepté Lot et sa famille. Dieu mesure tout avec son étalon de mesure : Il mesure notre amour, notre foi, nos prières, notre comportement, notre sincérité, notre compassion pour autrui, notre charité ; Il mesure Son temps de miséricorde envers nous ; Il mesure notre lenteur à nous convertir, etc. et ce qu’Il sait assurément, c’est que nous ne sommes pas comme Abraham qui savait négocier avec Lui. C’est un fait. Alors qu’Il sait que nous sommes mous comme des nouilles cuites, dans nos esprits embués nous n’essayons même pas de négocier avec Lui, alors qu’Il met Lui-même dans notre bouche les paroles de négociation pour que nous les disions ! C’est la prière qu’Il nous a donnée le 28 novembre 2009 ! Autrement, qui peut dire que le météorite n’était pas destiné à frapper la terre, ce qui nous aurait couverts de cendres ? Dieu avait mis dans notre bouche ces paroles : « ne laisse pas Ta colère s’abattre sur cette génération », « ne laisse pas Ta Main s’abattre sur nous », sinon « les eaux se tariront et la nature se desséchera ». Oui, si ce météore avait touché la terre cette nuit-là, il aurait causé cette sorte de dommages. Comme il est dit dans la prière, « la chaleur de Ton Souffle embrasera la terre, la transformant en friche ». Il aurait touché durant la nuit la côte ouest des Etats-Unis et, comme le dit la prière, « et les cendres tomberont comme la neige en hiver, couvrant Ton peuple comme des fantômes ».

Dans cette prière que Dieu nous demandait de prier, Il avait mis dans nos bouches incapables, les suppliques « prends pitié de nous, Dieu, et ne nous évalue pas âprement », Lui rappelant les fidèles et ceux qui L’aiment, pour qu’Il prenne en considération au moins ceux-ci. Cette prière nous a été donnée pour que nous l’utilisions et qu’ainsi, nous négociions avec Dieu. Nous l’avons fait ; cette prière a été priée tout autour du monde. Je dirais que c’est une prière de négociation avec Dieu. C’est ce que Dieu voulait entendre de nous et, avec cela, je crois, Il a diminué Sa colère et dans Sa miséricorde, l’impact d’un tel météorite. Tout a été diminué, et le volcan d’Islande a commencé à cracher ses cendres dans tout le ciel d’Europe, paralysant les vols de tous les avions durant plus d’une semaine. Les compagnies aériennes ont perdu chaque jour des millions de dollars. Les gens dont c’était le début des vacances se sont retrouvés en rade par milliers, obligés de dormir dans les aéroports, puis contraints de se tourner vers les transports terrestres exigeant plusieurs jours pour atteindre leurs destinations. Ce ne fut pas un petit problème. Après avoir permis quelques vols, le trafic a repris, mais nous ne savons toujours pas durant combien de temps encore ce volcan peut continuer à cracher poussières et cendres et ce qui va arriver.
Comme je l’ai dit précédemment, peut-être n’est-ce là qu’un petit « apéritif » de ce qui peut réellement nous arriver, un prélude, si nous ne progressons pas. Le « plat principal » est pour plus tard. Beaucoup de gens autour du monde vivent assurément dans l’apathie et dans un esprit de léthargie sans Dieu. Ils ont rangé Dieu dans un tiroir en s’assurant qu’il était bien fermé à clé, et ils ont avalé la clé. Pas de risque qu’il s’ouvre. Beaucoup d’ecclésiastiques oublient que Dieu parle à Son peuple comme Il le fait aujourd’hui, et ils conseillent aux fidèles de ne pas écouter non plus, leur interdisant d’assister aux réunions de La Vraie Vie en Dieu, empêchant ainsi qu’ils connaissent la Volonté de Dieu. Ils ne sont pas meilleurs que les disciples de Jésus dans leur incrédulité. Lorsque le Christ ressuscité apparut aux Onze, la Bible dit (Marc 16 :14-15) « pendant qu’ils étaient à table, Il leur reprocha leur incrédulité et leur obstination parce qu’ils avaient refusé de croire ceux qui L’avaient vu après qu’Il soit ressuscité. »
Que pensez-vous que Jésus ferait à nouveau devant leurs cœurs endurcis et leur incrédulité ? Les féliciterait-Il pour leur incrédulité sous prétexte de prudence : « c’est bien, tu as bien fait d’empêcher ainsi Mes fidèles de M’écouter ! » Non, Il leur ferait des reproches, bien sûr, comme Il le fit alors à Ses propres disciples.

Le 18 février 1993, Dieu nous avertit en disant :
« Le sixième sceau est sur le point d’être brisé et vous serez tous plongés dans l’obscurité, et il n’y aura plus d’illumination car la fumée jaillissant de l’Abîme sera comme la fumée d’un énorme fourneau de sorte que le soleil et le ciel en seront obscurcis. Et par Ma Coupe de Justice, Je vous ferai ressembler à des serpents, à des vipères ; Je vous ferai ramper sur le ventre et manger la poussière en ces jours d’obscurité. Je vous écraserai sur le sol pour vous rappeler que vous n’êtes pas meilleurs que des vipères... Vous suffoquerez et vous étoufferez dans vos péchés. Dans Ma colère, Je vous piétinerai ; […] Lorsque viendra l’Heure des Ténèbres, Je vous montrerai votre propre intérieur. Je retournerai complètement votre âme et lorsque vous verrez votre âme aussi noire que le charbon, non seulement vous ressentirez une détresse comme jamais auparavant, mais dans une douleur atroce, vous vous frapperez la poitrine en disant que votre propre noirceur est de loin pire que les ténèbres qui vous environnent... […] Je rendrai la vie humaine plus rare que jamais auparavant. Alors, quand Ma colère sera apaisée, J’installerai Mon Trône en chacun de vous et ensemble, d’une seule voix, et d’un seul cœur et d’un seul langage, vous Me louerez, Moi l’Agneau. »

Il nous est laissé du temps, une fois encore, pour nous repentir avant que la colère de Dieu s’abatte sur nous. À Fatima apparemment et à Akita, notre Sainte Mère nous a averti d’un châtiment : « Si les hommes ne se repentent et ne s’améliorent pas, […] un feu tombera du ciel… » La colère de Dieu se montrera par le feu. C’est le châtiment expliqué dans les messages de La Vraie Vie en Dieu. Certains diront : « Pourquoi Dieu, si aimant, nous fait-Il cela ? » Lorsque je Lui ai moi-même posé cette question, le Seigneur Jésus m’a répondu « si vous mourez, c’est à cause de votre apostasie ». Oui, l’Apostasie provoque la Justice de Dieu et, quoiqu’Il nous laisse du temps, un jour, nous dit Jésus, le père criera : « Assez ! »

Cette prophétie (ou ‘avertissement’, si vous préférez l’appeler ainsi), d’un châtiment de feu, ne peut plus être écartée ; le Père a dit « rien ne peut en être soustrait ». Ce châtiment, il est trop tard pour le retirer entièrement, mais ce que nous pouvons faire, c’est diminuer l’intensité de ce fléau par la prière, le repentir et en changeant nos vies pour vivre saintement. Nous sommes appelés à mener une Vraie Vie en Dieu. Dieu peut Se laisser fléchir, tout comme Il l’a fait avec Ninive (cf. Jonas 3.10).

Les messages de La Vraie Vie en Dieu ne sont pas des prophéties lugubres et catastrophiques. Dieu nous les donne en ces temps de miséricorde pour nous redonner forme ; elles sont un appel dû à l’Amour sublime de Dieu. Dieu ne nous permettra pas perpétuellement d’offenser Son Saint Nom et de vivre dans l’impiété. C’est la raison pour laquelle Il vient, dans Sa miséricorde, nous donner de nombreux avertissements.

Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés