Une excellente publication, qui tombe bien.
Émission de Louis Daufresne, le grand témoin.

El Pilar, la première apparition de Marie



L’histoire nous dit que la Mère de Jésus est apparue, de son vivant, aux premiers disciples de Jésus et affirme qu’elle est apparue aussi aux premiers chrétiens d’Espagne pour les soutenir dans leurs difficultés.

Nous parlons de l’apparition de la Vierge du Pilar, ou Pilier, en Espagne.

Selon la tradition qui s’appuie sur des documents du XIIIème siècle, l’événement s’est produit un jour que l’apôtre Jacques se trouvait sur les bords du fleuve Ebro qui traverse la ville de Saragosse, très découragé de voir que les gens ne répondaient pas au message Evangélique.

La Vierge, tout à coup, lui était apparue. Debout sur une colonne de marbre, elle s’était mise à le consoler, lui demandant en même temps d’ériger un temple à l’endroit-même de son apparition.

Il est dit de sources historiques que ce pilier serait le même que celui sur lequel elle est aujourd’hui représentée.

D’après ces mêmes sources, l’évènement eut lieu en l’an 39-40, quand Marie se trouvait en réalité à Ephèse. A ce moment-là, en Espagne, le christianisme en était à ses premiers pas.

L’apôtre Jacques et les huit témoins qui avaient assisté au prodige commencèrent à construire une église sur laquelle se dresse aujourd’hui la basilique de Saragosse, jadis appelée Cesaraugusta ».

Puis les siècles ont passé, l’Eglise connait les schismes, et l’Espagne subit l’invasion arabe, mais le sanctuaire Notre-Dame du Pilar, reconstruit plus d’une fois , reste toujours le cœur des chrétiens espagnols.

On attribue à la Vierge du pilier divers miracles. L’un des plus connus et documenté est le « Miracle de Calandra », selon lequel, un mendiant, Miguel Pellicer, originaire de Calandra, a vu repousser la jambe qu’on lui avait amputée en octobre 1637.

En Espagne, l’origine du christianisme, qui semblait au début ne pas rencontrer un grand succès, trouve dans la Vierge du Pilier et dans l’apôtre Jacques ses pionniers. Raison pour laquelle les catholiques espagnols considèreront leur pays la “terre de Marie ”.

Saragosse et Compostelle, El Pilar et l’apôtre Jacques, constituent les deux grands axes autour desquels rayonne la spiritualité du peuple espagnol.
Prière à Notre-Dame du Pilar

“Oh Vierge du Pilar, Reine et Mère. L’Espagne et toutes les nations hispaniques accueillent avec gratitude Ta protection constante et espèrent pouvoir continuer à compter sur elle.
Fais que nous puissions obtenir de Ton Fils la force dans la foi, la sécurité dans l’espérance et la persévérance dans l’amour”.

Le péché - Père Joseph-Marie Verlinde



Le monde contemporain nous reproche de trop parler du péché ; en fait le chrétien ne parle du péché qu’à la lumière de la miséricorde, c’est-à-dire à la lumière du salut apporté par Jésus-Christ Notre-Seigneur.

Parler du péché en dehors de la grâce, est s’exposer au risque de confondre le péché avec la faute. Or la faute est un concept qui relève de la psychologie, pas de la vie spirituelle. Est coupable d’avoir commis une faute celui qui transgresse une règle, une loi ; il est alors passible d’une punition ; il doit s’acquitter d’une dette.

Le péché est d’un autre ordre : il est essentiellement rupture de l’alliance d’amour avec Dieu, dans laquelle la miséricorde divine vient nous rétablir en son Fils Jésus-Christ. Le péché dans le contexte chrétien n’a donc rien de culpabilisant : il est la prise de conscience de nos manquements à l’amour, à la lumière de la grâce qui nous restaure dans notre capacité d’aimer - que le péché avait précisément blessée.

Si le christianisme insiste sur le péché, ce n’est donc pas pour écraser l’homme sous le poids d’une culpabilité morbide, mais pour qu’il saisisse la grâce de délivrance et de réconciliation qui lui est offerte en Jésus-Christ.

L’Evangile n’est pas l’annonce d’une condamnation irrévocable, mais la joyeuse proclamation de la Bonne Nouvelle du salut gratuitement offert: « Nous vous en supplions, nous dit Saint Paul, laissez-vous réconcilier avec Dieu en Jésus-Christ » (2 Co 5, 20).

La messe avec saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars



Patron de tous les prêtres, le Saint Curé d'Ars nous invite à aller au cœur de la foi, en vivant la messe avec une ferveur renouvelée. Avec ces quelques pensées et méditations, extraites des prédications ou des catéchèses du Saint Curé et classées selon le déroulement de la messe, recevons le témoignage d'un prêtre totalement transformé par l'Eucharistie, entièrement consacré au mystère du salut.

1. DIEU NOUS APPELLE
L'homme a été créé par amour ; c'est pourquoi il est si porté à aimer. D'un autre côté; il est si grand que rien ne peut le contenter sur la terre. Il n'y a que lorsqu'il se tourne du côté de Dieu qu'il est content... Tirez un poisson hors de l'eau, il ne vivra pas. Voilà l'homme sans Dieu.

2. LE SIGNE DE CROIX
Il faut faire le signe de la croix avec un grand respect.
On commence par la tête : c'est le chef, la création, le Père ; ensuite le cœur : l'amour, la vie, la rédemption, le Fils ; les épaules : la force, le Saint-Esprit. Tout nous rappelle la croix. Nous-mêmes, nous sommes faits en forme de croix.

3. PARDON
Dans le Ciel, il n' y a pas de rancune. Aussi, les coeurs bons et humbles, qui reçoivent les injures et les calomnies avec joie ou indifférence, commencent leur paradis dans ce monde, et ceux qui conservent de la rancune sont malheureux.

Le bon Dieu ne demande pas de nous le martyre du corps, il nous demande seulement le martyre du coeur et de la volonté... Notre Seigneur est notre modèle; prenons notre croix et suivons-le.

4. PAROLE DE DIEU
Le moyen le plus sûr d'allumer ce feu dans le cœur des fidèles, c'est de leur expliquer l'Evangile, ce livre de l'amour où Notre Sauveur se montre à chaque ligne dans l'amabilité de sa douceur, de sa patience, de son humilité, toujours le consolateur et l'ami de l'homme, ne lui parlant que d'amour et l'engageant à se donner tout entier à Lui, et ne Lui répondant que par l'amour.

"Quand il prononçait le nom de Jésus... il semblait que son cœur se répandait sur ses lèvres" (des paroissiens du Curé d'Ars).

5. PROFESSION DE FOI
Quand nous disons : mon Dieu, je crois, je crois fermement, c'est-à-dire sans la moindre hésitation, oh, si nous nous pénétrions de ces paroles. Oh, comme cet acte de foi, qui est aussi un acte d'amour, suffirait à tout.
Voyez mes enfants : c'est la foi qui manque... Quand on n'a pas la foi, on est aveugle. Celui qui n'a pas la foi ne connaît pas ; celui qui ne connaît pas, n'aime pas. Celui qui n'aime pas Dieu s'aime lui même... Il attache son coeur à des choses qui passent comme la fumée. Il ne peut connaître la vérité ni aucun bien...

6. OFFERTOIRE
Lorsqu'on veut offrir quelque chose à un grand personnage, on fait présenter cet objet par la personne qu'il préfère, afin que l'hommage lui soit plus agréable. Ainsi nos prières, présentées par la sainte Vierge, ont un tout autre mérite, parce que la sainte Vierge est la seule créature qui n'ait jamais offensé Dieu.
Il n'y a que la sainte Vierge qui ait accompli le premier commandement : "un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement". Elle l'a accompli dans son entier ... Tout ce que le Fils demande au Père lui est accordé. Tout ce que la Mère demande au Fils lui est pareillement accordé.

7. ESPRIT-SAINT
Notre Seigneur prend plaisir de faire la volonté de ceux qui l'aiment.
Quand on a le Saint-Esprit, le coeur se dilate, il se baigne dans l'amour divin. Le poisson ne se plaint jamais d'avoir trop d'eau : de même le bon chrétien ne se plaint jamais d'être trop longtemps avec le bon Dieu. Il y en a qui trouvent la religion ennuyeuse, c'est qu'ils n'ont pas le Saint-Esprit.
Il sort d'une âme où réside le Saint-Esprit une bonne odeur : comme celle de la vigne quand elle est en fleur.

8. CONSECRATON
Toutes les bonnes oeuvres réunies n'équivalent pas au saint sacrifice de la messe, parce qu'elles sont les oeuvres des hommes, et la messe est l'oeuvre de Dieu. Le martyre n'est rien en comparaison. C'est le sacrifice que l'homme fait à Dieu de sa vie; la messe est le sacrifice que Dieu fait à l'homme de son corps et de son sang.
Que c'est beau ! Après la consécration, le bon Dieu est là comme dans le ciel ! ... Si l'homme connaissait bien ce mystère, il mourrait d'amour. Dieu nous ménage à cause de notre faiblesse.

9. COMMUNION
Allez donc à la communion, mes enfants, allez à Jésus avec amour et confiance ! Allez vivre de lui, afin de vivre pour lui. Ne dites pas que vous avez trop à faire. Le divin Sauveur n'a-t-il pas dit : "venez à moi, vous qui travaillez et qui n'en pouvez plus ; venez à moi et je vous soulagerai"? Pourriez-vous résister à une invitation si pleine de tendresse et d'amitié ?
Ne dites pas que vous n'en êtes pas dignes. C'est vrai, vous n'en êtes pas dignes, mais vous en avez besoin. Si Notre-Seigneur avait eu en vue notre dignité, il n'aurait jamais institué son beau sacrement d'amour; car personne au monde n'en est digne, ni les saints, ni les anges, ni les, archanges... mais il a en vue nos besoins. Ne dites pas que vous êtes pécheurs, que vous avez trop de misères et que c'est pour cela que vous n'osez pas en approcher. J'aimerais autant vous entendre dire que vous êtes trop malades, et que c'est pour cela que vous ne voulez point essayer de remède, que vous ne voulez point appeler le médecin...
Quand nous recevons la sainte communion, nous recevons notre joie et notre bonheur.
Si l'on pouvait comprendre tous les biens renfermés dans la sainte communion, il n'en faudrait pas davantage pour contenter le cœur de l'homme. L'avare ne courrait plus après ses trésors, l'ambitieux après la gloire; chacun quitterait la terre, en secouerait la poussière et s'envolerait vers les cieux.

10. PRIERE ET ACTION DE GRACE
Mes enfants, vous avez un petit coeur mais la prière l'élargit et le rend capable d'aimer Dieu. La prière est un avant-goût du ciel, un écoulement du paradis. Elle ne nous laisse jamais sans douceur. C'est un miel qui descend dans l'âme et adoucit tout.

La prière n'est autre chose qu'une union avec Dieu. Quand on a le cœur pur et uni à Dieu, on sent en soi un baume, une douceur qui enivre, une lumière qui éblouit. Dans cette union intime, Dieu et l'âme sont comme deux morceaux de cire fondus ensemble ; on ne peut plus les séparer. C'est une chose bien belle que cette union de Dieu avec sa petite créature. C'est un bonheur qu'on ne peut comprendre.

11. DIEU NOUS ENVOIE
Qu'il est beau, qu'il est grand de connaître, d'aimer et de servir Dieu ! Nous n'avons que cela à faire en ce monde. Tout ce que nous faisons hors cela, c'est du temps perdu. Il faut n'agir que pour Dieu, mettre nos oeuvres dans ses mains ... Il faut dire en s'éveillant ! Je veux travailler aujourd'hui pour vous, ô mon Dieu ! ... Mais, je ne puis rien en sans vous ; aidez-moi !"

Tout sous les yeux de Dieu, tout avec Dieu, tout pour plaire à Dieu... oh ! que c'est beau !...

Allons, mon âme, tu vas converser avec le bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui, combattre et souffrir avec lui. Tu travailleras, mais il bénira ton travail ; tu marcheras, mais il bénira tes pas ; tu souffriras, mais il bénira tes larmes.

Les saints n'ont pas tous bien commencé, mais ils ont tous bien fini. Nous avons mal commencé, finissons bien, et nous irons les rejoindre un jour dans le ciel.

Sélection saint curé d'Ars en ligne - Cliquez ici -


Un Chef d'oeuvre réalisé par GREVIN
Dans des décors d'époque reconstitués, la visite proposée est un cheminement scène par scène qui vous plonge dans l'histoire du Saint Curé d'Ars de 1789 à 1859. L'Historial raconte, fait revivre en 17 scènes vivantes, parlantes, les moments les plus forts de sa vie. Le témoignage émouvant d'un homme hors du commun, patron de tous les curés de l'univers.

"Ne doutez pas de cet Amour." (22.06.2010) La Vierge Marie à Catherine


"Mes enfants,
Vous demeurez en permanence sous le Regard de Dieu. Et pourtant ce regard vous échappe.
Vous entrez trop souvent dans le doute, et le sentiment d’abandon. Pourtant votre Père ne vous abandonne jamais.
Vos âmes le savent, mais vos cœurs et vos raisons l’oublient.

Il est si important, mes enfants, que vous puissiez reconnaître de quel Amour Dieu vous aime, afin de sécuriser chacun de vos pas et vous aider à traverser les épreuves.

Ne doutez pas de cet Amour, il est pour vous, l’aide et le ciment dont vous avez besoin à tout moment.
Amen


Mes enfants, je vous bénis. À chacun de mes rendez-vous, je viens vous apprendre comme à de tout petits enfants à assurer votre marche, et surtout, à élever vos cœurs vers Dieu."
Amen

Merci Marie

Ce message à été donné à Catherine du Lys de Marie
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis »


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/

L’homme est fait pour la vie ! Il n’est pas fait pour la mort! (22.06.2010) Jean


Message pour la conférence du samedi 26 juin 2010 à Mirambeau.

"Pour des incroyants, la mort est le souffle qui s’évanouit, la pensée qui s’éteint et le corps qui part en cendres. C’est ainsi qu’ils considèrent qu’il n’y a plus rien. Ils pensent qu’ils sont nés par hasard, et qu’ils retournent dans le néant.

Il appartient à vous chrétiens, de faire tout votre possible pour les éclairer et leur donner l’espérance afin qu’ils puissent comprendre que la vie leur est donnée, pour le temps et pour l’éternité. Parlez-leur de l’infiniment petit, de l’infiniment grand, et de la création dans toute sa beauté et son harmonie.

Devant le problème de la mort, tant d’hommes et de femmes refusent d’y penser et ne peuvent l’accepter. Cependant, ils admettront qu’au terme d’une longue vie ou bien encore à la suite d’une grave maladie que la mort puisse survenir. Mais par contre, lorsque la mort frappe un jeune enfant ou un homme en pleine activité, ils considèrent que l’événement est inconcevable et que c’est un scandale et c’est ainsi que leur détresse et leur révolte seront encore plus aiguë.

Devant la mort d’une personne, après avoir ressenti le chagrin, l’incompréhension, et même le scandale, vous avez à vous poser la question de savoir ce que vous faites actuellement de votre vie, agissez-vous dans le bien ?

Comprenez que c’est en suivant les enseignements de l’Evangile que vous devriez vivre et agir. Pour bien affronter paisiblement la mort il est essentiel, qu’au long de votre parcours terrestre d’avoir été un exemple au service de vos frères.

Laissez monter en vous cette espérance qui doit habiter le cœur de tout homme, quelle que soit sa religion, sa culture et sa foi. Comprenez que tout ce que vous pouvez réaliser tout au long de votre existence ne peut être complètement effacé et perdu par la mort, et par le bien que vous ayez pu faire.

Ce service d’amour est différent selon les dons et la vocation de chacun de vous, que ce soit dans la vie associative, médicale, religieuse et même politique.

Pensez à tous ceux qui vous ont précédé et donc en priant pour les âmes du Purgatoire, vous entrez dans cet ensemble d’amour, de paix et de bonheur dont vous faites partie intégrante avec eux. Ces saintes âmes ont franchi la limite qui vous est familière qui est celle du temps et de l’espace.

Comprenez que leur vie n’est pas terminée mais transformée. Ce qui s’ouvre à vos frères et sœurs défuntes au moment du passage par la mort c’est une évolution totale. Une plénitude de vie.

L’amour total, le croyant l’expérimente lorsqu’il attend son maître ; voilà ce que le croyant confesse quant il dit : " Je crois à la résurrection des morts et à la vie éternelle. "

Sous la lumière du Père Eternel et l’infini amour du Seigneur Jésus et de la Sainte Vierge Marie et de tous les saints du Ciel, nous vous bénissons, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Votre Jean, messager d’Espérance."

Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Medjugorje, message du 25 juin 2010 - 29ème Anniversaire des Apparitions


"Chers enfants, avec joie je vous invite tous à vivre joyeusement mes messages; seulement ainsi, petits enfants, pourrez-vous être plus près de mon Fils. Et moi, je désire vous conduire tous uniquement à Lui et, en Lui, vous trouverez la vraie paix et la joie de votre coeur. Je vous bénis tous et je vous aime d'un amour incommensurable. Merci d'avoir répondu à mon appel."

Sur la manifestation de l’antéchrist, la puce et Tribulations à venir et la Comète du Châtiment (13.05.2010) Message de Jésus à John Leary


John Leary vit près de Rochester, New York. Il est père et grand-père, dans sa soixantaine. Il a un directeur spirituel et un prêtre qui confirment qu’il est bien équilibré au plan émotionnel et qu’il est un Catholique Romain de bonne réputation. Il a assisté à la messe et reçu la Sainte Communion chaque jour depuis l’âge de 17 ans, sauf en cas de maladie. Il reçoit des messages de Jésus et de Marie depuis son voyage à Medjugorje en 1993.

Site Web anglais: www.johnleary.com

Message de Jésus à John sur la manifestation de l’antéchrist, la puce et Tribulations à venir et la Comète du Châtiment
- Jeudi de l'Ascension - 13 mai 2010 (partiel)

Jésus dit : « Mon peuple, dans l'Évangile d'aujourd'hui vous m'avez vu quitter ce monde lors de Mon Ascension vers Mon Père dans le ciel. Les anges ont dit à Mes disciples que Je reviendrais alors même qu’ils Me voyaient M'élever.

Mais quand Je reviendrai, Je reviendrai pour vaincre l'Antéchrist, le démon et la deuxième bête pour provoquer Ma gloire dans l'Ère de Paix. L'homme a tellement abusé de Ma création originelle que Je devrai renouveler la terre afin que Je puisse y apporter la Nouvelle Jérusalem, alors il y aura un nouveau ciel et une terre nouvelle.

Cette vision vous montre comment l'Antéchrist se déclarera et les « unes personnes mondiales » (c.à.d le N.O.M) l'amèneront au pouvoir comme chef de l'Union européenne et du monde entier ainsi un dictateur. Il sera un homme de paix et il réglera (arrangera) tous les désastres financiers.

Puis il deviendra un chef tyrannique forçant chacun à prendre sa marque ou puce dans le corps et à l'adorer comme un dieu. Il aura des pouvoirs démoniaques et sera en mesure de contrôler l'esprit des gens en les regardant. Il pourra à la télévision contrôler chacun par le biais ses yeux (son regard).C'est pourquoi Mes fidèles devront être protégés, contre ce mauvais sort, par Mes anges à Mes refuges. Ne prenez pas de puces dans votre corps et n'adorez personne d’autre que Moi.

Ceux qui violent Mes instructions, se condamnent aux feux de l'enfer quand Je reviendrai. La Comète du Châtiment viendra à la fin de cette abominable tribulation et causera les Trois Jours de Ténèbre qui détruiront les deux tiers de l'humanité.Les mauvais seront enchaînés en enfer tandis que Je protégerai Mes fidèles et les établirai dans Mon Ère de Paix.

Soyez prêts à supporter cette tribulation où certains seront martyrisés pour leur foi. Tous les martyrs deviendront instantanément des saints et seront élevés au ciel. Mes fidèles en cette Ère de Paix seront par la suite amendés et emmenés aussi au ciel. Choisissez la vie avec Moi maintenant, même si vous êtes éprouvés par ce mal. Faites appel à Mon aide et Mes anges vous protégeront. »

Monsieur André Castella a rejoint la maison du Père


"Vous ne trouverez jamais un jour si heureux que celui où vous verrez la splendeur de Dieu. Quand vous verrez son visage et que je vous étreindrai pour vous donner le baiser de l'amour, pour tout ce que vous aurez fait et souffert, quelle joie vous éprouverez, mes enfants."
Notre-Dame des Roses à San Damiano
le 14 avril 1968


Monsieur André Castella, fondateur des Editions du Parvis et du mensuel Stella Maris, est décédé subitement le dimanche 20 juin 2010, suite à un malaise cardiaque. Il était âgé de 77 ans.
Nous sommes dans la peine de ce départ soudain et dans la joie de le savoir si près de Dieu et de Marie et vous remercions d'avance de vos prières.

Il a consacré sa vie à faire connaître Dieu, son Eglise et sa Sainte Mère à travers ses apparitions dans le monde. Nous sommes certains que le Seigneur l'accueillera comme un ami fidèle. Désormais, c'est depuis la maison du Père qu'il continuera à travailler pour l'avènement du Règne de Paix et d'Amour. Libéré du poids des misères humaines, il ne pourra que davantage nous aider dans notre difficile mission.

Qu'il repose dans la Paix et la Joie du Seigneur!

Marie-Anne Castella, son épouse,
Etienne, Jean-Marie et Philippe, ses fils,
et tous les collaborateurs des Editions du Parvis.

" Vous êtes bien destinés au Salut " (17.06.2010) Jean


Message pour le groupe de prière.

"Mes biens aimés frères et sœurs.

Dans l’état actuel des évènements et des signes qui sont de plus en plus convaincants, la vie éternelle ne devrait pas vous sembler lointaine et inaccessible. Il est certain que la conscience de votre condition spirituelle et de vos limites, devrait mieux vous inciter à faire quelques efforts pour devenir meilleur.

Le Seigneur Dieu, malgré vos petites failles vous fait savoir, autant par les Evangiles que par les messages des âmes choisies, que vous êtes bien destinés au Salut, et qu’au moment voulu, et dans la Jérusalem céleste, vous vivrez dans un corps glorieux, mais quand ? Cela dépend en grande partie de vous.

Il est certain, que tout corps ne peut échapper à la marque du péché et il n’est pas une prison ou un obstacle qui vous éloigne de Dieu. Ce corps avec lequel vous priez, vous servez, vous aimez et faites le bien, n’est pas un élément extérieur à vous-mêmes dont vous seriez un jour débarrassé. Soyez certains que c’est avec lui glorifié et donc sans tâches que vous partagerez dans le Christ, avec Marie et tous les saints, la gloire des rachetés.

Ce n’est pas seulement la vie de l’âme immortelle après la mort que vous avez à espérer mais bien une vie dans votre corps transfiguré et glorifié.

Il est certain que lorsque vous assistez à la sainte messe, en règle générale, vous vous trouvez devant une assemblée clairsemée et où les jeunes sont pratiquement absents. Vous avez à vous tourner vers votre prochain et en particulier vers les jeunes, pour les écouter et sans crainte parler de Dieu, en évitant bien sûr, d’entrer dans leur jeu, c’est-à-dire dans toute critique que ce soit de l’Eglise ou de votre prochain.

Aussi veuillez bien méditer tout cela : - Qu'elle est réellement votre attente ?

Vous trouvez-vous dans la possibilité de pouvoir évangéliser et pour cela, faites-vous le maximum pour que le Seigneur transforme votre cœur afin de voir plus clair dans vos choix de vie ?

Pendant ces jours à venir, l'Esprit vous parlera, oui il parlera à votre cœur, serez-vous attentif et disponible ? Serez-vous dans une attente sereine ? - Consacrez-vous un peu plus de temps à la prière ? .

Vous qui d’une manière ou d’une autre, lisez ce message, méditez-le et dans toute la mesure de votre possible, mettez-le en application en vous rapportant à la lecture des Actes des apôtres..

Chers frères et sœurs dans l’amour, avec votre parenté du Ciel, nous vous bénissons au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit

Dans l’espérance, Jean votre messager du Ciel"


Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Communiqué des Enfants de Medjugorje - Juin 2010


Le 16 juin 2010

Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie !

1 - Le 2 juin 2010, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue. Environ 10.000 personnes couvraient le Podbrdo ! Après l'apparition, elle nous transmit le message suivant :

"Chers enfants, aujourd'hui, à travers le jeûne et la prière, je vous invite à percer le chemin par lequel mon Fils entrera dans vos coeurs. Accueillez-moi comme mère et comme messagère de l'amour de Dieu et de son désir de votre salut. Libérez-vous de tout ce qui, de votre passé, vous pèse, de ce qui vous donne un sentiment de culpabilité, de tout ce qui, de votre vie passée, vous a amenés dans l'erreur - les ténèbres. Accueillez la lumière ! Renaissez dans la justice de mon Fils. Je vous remercie."

2 – Nous fêterons le 29ème Anniversaire des apparitions le 25 juin, et la neuvaine à la Reine de la Paix a déjà commencée !

Mais avant même de choisir les prières que nous allons lui offrir, arrêtons-nous ! Du fond du coeur, demandons-lui ce qu’elle attend de nous, quel cadeau de notre part lui ferait le plus plaisir. Une réconciliation ? Une confession sincère ? Un acte de charité envers un voisin dans le besoin ? L’abandon d’un mauvais plan ? Une louange à Dieu dans l’épreuve ? Un jeûne ou un renoncement à certaines nourritures ? L’abandon d’une liaison impure ? Une démarche d’intercession dans une église proche, ou un temps d’adoration devant le Saint Sacrement ? Travailler sur un point des messages que nous avons jusqu’alors négligé ? Le choix est vaste ! Chacun percevra en lui-même comment mettre la Gospa en joie et la consoler de tant d’indifférence.

Le chiffre 29 nous fait penser au chiffre 30 et aux 30 ans de vie cachée de Jésus… Nous ne savons pas combien de temps encore la Gospa apparaîtra chaque jour, mais il est certain que nous approchons du moment où nous n’aurons plus que les apparitions annuelles des 6 voyants (elle a promis de leur apparaître une fois par an jusqu’à leur mort). Quelle différence ce sera alors ! Nous nous sommes tellement habitués à sa venue quotidienne… Alors, durant ce temps très spécial de grâce, profitons à fond de cette faveur du Ciel ! Il se peut que le monde ait à traverser une purification (plusieurs pays ont déjà été touchés). Alors, pendant que la Gospa vient encore nous visiter chaque jour et nous bénir, pourquoi ne pas venir nous aussi à sa rencontre, par un pèlerinage à Medjugorje dès cette année !? Elle a dit : «Vous vous lamenterez sur les messages lorsque je ne serai plus là… »

Reprenons la belle consécration à son Cœur Immaculé, qu’elle a dictée à Jelena Vasilj (voir PS 1).

3 – Attention ! Les facilités offertes par l’Internet comportent aussi un piège : inondés de messages de toutes sortes, nous sommes enclins à les transmettre à notre liste d’amis sans les vérifier. Quelques faux messages de Medjugorje se promènent depuis des années, semant le trouble. Ces messages alarmistes n’appartiennent pas aux messages de la Vierge donnés le 25 par Marija, ou le 2 par Mirjana. Ils font du mal et nous rendons un très mauvais service à la Gospa en les transmettant. En effet, de 2 choses l'une:

A) soit le message est vrai, et il peut se vérifier sur le site de la paroisse de Medjugorje ou d’autres sites fiables.

B) soit le message est faux, et voilà les conséquences:

- Il va terroriser les personnes les plus fragiles, et provoquer plus de peur que de prière !

- Il discrédite Medjugorje, car la teneur du message ne ressemble guère au langage de la Gospa, et cela sert aux opposants de Medj. On est dans l'émotionnel, le sensationnel, rien à voir avec la Parole de Dieu.

- Vous connaissez l'histoire du petit berger qui criait sans cesse: « Au loup, au loup ! » Tout le village se déplaçait, mais pour rien, car il n’y avait pas de loup. Mais un jour le loup arriva, le petit berger s'époumona, personne ne se déplaça, et le loup dévora tout le troupeau ! Le jour où les 10 secrets reçus par les voyants seront publiés, qui y croira, s'ils ont été précédés par des messages inventés de toutes pièces ?

Alors, quand vous recevez de tels messages... destination : poubelle ! On n'est pas responsable de ce qu'on entend, mais on est responsable de ce que l'on répète.

4 – Après l’année du Sacerdoce : Le 11juin, nous célébrions la clôture de l’année du Sacerdoce et le Jubilé du Curé d’Ars. En l’honneur de ce magnifique évènement, je souhaite citer un mot du saint Curé qui m’a touchée :

Le Curé d'Ars répétait souvent : “L'humilité est ce qu'est une chaîne pour un chapelet. Enlevez la chaîne et les grains se dispersent. Enlever l'humilité, et toutes les vertus disparaissent.“

Il aimait citer Saint Macaire, l'ermite de la Thébaïde : Un jour, Satan lui apparut et lui dit : “Tout ce que tu fais, je le fais aussi. Tu jeûnes, et moi je ne mange jamais. Tu veilles, et je ne dors jamais. Il n'y a qu'une seule chose que je ne peux pas faire et que toi tu fais“. " Ah bon, et laquelle ?" "De m'humilier."

Cela me rappelle un fait remarquable qui va sûrement inspirer beaucoup d'entre nous, d'autant plus que la Gospa (par Mirjana surtout) ne cesse de nous exhorter à prier pour nos prêtres. “Priez pour vos pasteurs, dit-elle. Les prêtres n'ont pas besoin de vos jugements, ils ont besoin de votre prière, de votre aide et de votre amour“ (à Mirjana, 1982).

5 – La sœur de l’étable. Un célèbre évêque allemand, Mgr Ketteler, raconte ce fait qui le marqua profondément. Dieu lui révéla qu’une religieuse avait sacrifié sa vie pour lui, et que la fécondité de son ministère était due à sa prière. Il lui fut aussi montré le visage de cette religieuse. Mais il ne savait pas où elle habitait. Lors de ses visites pastorales dans les couvents de son diocèse, il demandait à voir toutes les soeurs. Ainsi pensait-il la reconnaître…Un jour il visita des religieuses dans une ville voisine et célébra la messe dans leur chapelle. La distribution de la Sainte Communion s’achevait, quand son regard se fixa sur une sœur. Il blêmit et resta figé un instant, mais il se ressaisissant et donna la Communion à cette sœur qui ne s’était aperçue de rien. Puis il termina la Messe avec sérénité.

Il pria la supérieure de lui présenter toutes les sœurs. Mais ne trouvant pas celle qu’il cherchait, il demanda à la supérieure : « Toutes les sœurs sont-elles là ? » Elle dit : « Excellence, je les ai fait toutes appeler, mais effectivement il en manque une. Elle s’occupe de l’étable d’une façon tellement exemplaire que, dans son zèle, elle oublie parfois les autres choses. » - « Je désire connaître cette sœur », insista l’évêque. Peu après, la sœur arriva. L’évêque pâlit à nouveau et demanda qu’on le laisse seul avec elle.

Il lui demanda : « Est-ce que vous me connaissez ? » - « Je n’ai jamais vu votre Excellence. » - « Quelle est la dévotion que vous aimez pratiquer le plus ? » - « La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus », fut sa réponse. « Il paraît que vous accomplissez la tâche la plus dure du monastère », poursuivit-il. « Oh non, Excellence, répliqua-t-elle. Certes je dois reconnaître qu’elle me répugne parfois. » - « Que faites-vous quand vous êtes assaillie de tentations ? » - « J’ai pris l’habitude d’accomplir par amour de Dieu et avec joie, toute besogne qui me coûte. Et j’en fais l’offrande pour une âme sur cette terre. Il revient au bon Dieu de choisir quelle âme en sera la bénéficiaire. J’offre chaque soir pour elle mon heure d’adoration du Saint-Sacrement. » - « Et comment vous est venue l’idée d’offrir tout cela pour une âme ? » La sœur répondit : « C’est une habitude que j’ai prise à l’école. M. le curé nous a appris qu’il fallait prier pour les autres comme on prie pour sa famille. Il disait aussi : ‘Il faut beaucoup prier pour les âmes en danger de perdition. Mais comme Dieu seul sait qui en a le plus besoin, le mieux est d’offrir les prières au Cœur sacré de Jésus, en faisant confiance à sa sagesse’. C’est ce que j’ai fait, et j’ai toujours pensé que Dieu avait trouvé l’âme appropriée ». - « Désirez-vous savoir pour quelle âme vous priez ? » - « Oh non… Ce n’est pas nécessaire ! »

Lorsqu’ils se quittèrent, l’évêque n’avait pas dévoilé son secret…

Chère Gospa, merci pour tes 29 ans d’apparition ! Reçois nos humbles cadeaux ! Qu’à travers ton cœur maternel, ils attirent des milliers d’âmes à ton Fils !

Soeur Emmanuel +

-----------------------------------------

PS 1 – Consécration au Coeur Immaculé de Marie
O Coeur Immaculé de Marie, débordant de bonté, montre-nous ton amour pour nous. Que la flamme de ton coeur, ô Marie, descende sur tous les peuples. Nous t
'aimons immensément. Imprime en nos coeurs un véritable amour. Que notre coeur languisse de toi. O Marie, douce et humble de coeur, souviens-toi de nous quand nous péchons. Tu sais que nous, les hommes, nous sommes pécheurs. Par ton Coeur très saint et maternel, guéris-nous de toute maladie spirituelle. Rends-nous capable de regarder la bonté de ton coeur maternel, et qu'ainsi nous nous convertissions à la flamme de ton coeur. Amen. (28 nov 88)

PS 2 – Rechargez vos batteries pour l’été ! Ces CD vous aideront à suivre Jésus avec Marie:

Nouveau : Une Famille pour guérir - Pascal Maillard, 5€

- Les 20 mystères du rosaire, en 4 CD avec méditation de Sr Em, 20€

- Apprendre à aimer jusqu’à l’union des cœurs - Sr Em, AU01468, 5€

- Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph - Sr Emm, AU01470, 5€

- Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel, 5€

- Prier le chapelet avec Ste Thérèse de lisieux, Jean F Callens, 5€

- Comment se confesser ? Père Thierry de Roucy, AU00465, 5€

- La Confession (A), un remède pour l’Occident, Sr Emmanuel, 5€
- La Confession (B), sacrement de la paix, Sr Emmanuel
, 5€
- Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel
, 5€

- Répondre à l’appel de Dieu au quotidien, P. Jacques Philippe, AU01382, 5€

- Guérisons et délivrances par le jeûne – Sr Emmanuel, 5€

- La plus belle messe de ma vie - Sr Emmanuel, AU00515, 5€

- La Divine Miséricorde – Sr Emmanuel, AU00574 – 5€

- La prière qui obtient tout - Sr Emmanuel, AU00521 – 5

- Prière et combat spirituel - Cardinal Schönborn, Ars 2009

Prix 5 € à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 - contact@mariamultimedia.com -www.mariamultimedia.com - Joindre 5€ de port en France, 10€ à l’étranger. Demandez le catalogue gratuit !

Bonne nouvelle pratique : Vous pouvez écouter les CD de Maria Multimedia sur votre ordinateur ! Consultez le site catholique de téléchargement en ligne: www.exultet.net

PS 3 Le Festival des Jeunes commencera le 1er août avec la messe du soir et s’achèvera le 6 avec la messe de la transfiguration sur le mont Krizevac à 5h du matin. Infos paroisse: Tel. +387 36651 988, email: medjugorje-mir@medjugorje.hr

Pèlés et retraites à Medj avec Marie Source de Vie (BP 14, F 76133 St Martin du Bec), consulter www.msvie.com -contact@msvie.com - Tél: 0235302843. Soyez les mains de Marie pour amener ses enfants à Medjugorje, surtout des jeunes, ils vous en béniront !

PS 4 – D’autres Festivals se préparent en France et ailleurs, hélas à la gloire de l’Ennemi ! Faisons des ‘Jéricho’, ou toutes offensives de prière et de jeûne pour annuler ces actes horribles qui détruisent les âmes, surtout celles des jeunes incroyants (qui « cherchent le bonheur là où il se perd », dit la Gospa) !

PS 5 – Ecoutez le message du 25 sur répondeur 24h/24 à :

Nantes : 02 40 25 72 86 Perpignan : 04 68 87 78 09

Strasbourg : 03 88 67 88 22 La Réunion : +262 26259771

Paris : 01 39 75 03 82 Canada : +1 514 3322140

Bordeaux : 05 56 88 37 48 Egypte : +202 2419 2049

Belgique : 04 2862077 (Nouvelles de Medj : 04 286 2052)

PS 6 – Offrez "L'Enfant caché de Medjugorje" 17,50 € et "Le triomphe du coeur" 13,50 €, de Sr Emmanuel. Ed. Des Béatitudes - En librairie ou à Maria Multimedia (Contact en PS 2 ci-dessus) Ajouter 4,50 € de port global.

Pour les versions étrangères, voir www.childrenofmedjugorje.com ; Recherchons bons traducteurs pour le tchèque, le japonais et le slovène.

Prophétie du Saint Pape Pie X sur la France (1911)


Saint Pie X - Allocution du 29 novembre 1911
Documents pontificaux de S.S. saint Pie X
(Versailles : Courrier de Rome, 1993), Vol.11, pp.396-397.



Que vous dirai-je maintenant, à vous, chers fils de France, qui gémissez sous le poids de la persécution ?
Le peuple qui a fait alliance avec Dieu aux fonts baptismaux de Reims se convertira et retournera à sa première vocation. Ses fautes ne resteront pas impunies, mais elle ne périra jamais, la fille de tant de mérites, de tant de soupirs et de tant de larmes.
Un jour viendra, et nous espérons qu’il ne sera pas éloigné, où la France, comme Saül sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une lumière céleste et entendra une voix lui répéter :
- Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ?
Et à sa réponse :
- Qui êtes-vous, Seigneur ?
La voix répliquera :
- Je suis Jésus que tu persécutes. Il t'est dur de regimber contre l'aiguillon, parce que, dans ton obstination, tu te ruines toi-même.
Et elle, frémissante et étonnée, dira :
- Seigneur, que voulez-vous que je fasse ?
Et Il dira :
- Lève-toi, lave les souillures qui t'ont défigurée, réveille dans ton cœur tes sentiments assoupis et le pacte de notre alliance et va, fille aînée de l'Eglise, nation prédestinée, vase d'élection, va, comme par le passé, et porte mon nom devant tous les peuples et les rois de la terre.

La fondation de Sainte-Marie de la Garde





Monastère bénédictin construit au XXe siècle en aquitaine sous la protection de la très Sainte Vierge Marie.



L’Europe chrétienne de demain

Depuis seize siècles...

Dès le Ve siècle, prieurés, monastères et abbayes ont fleuri en France et en Europe. En 910, la naissance de l’abbaye de Cluny grâce à Guillaume, duc d’Aquitaine, ravive la geste des fondations monastiques due à la générosité de grands bienfaiteurs. Source de la chrétienté occidentale, cette floraison de monastères constitue un réseau de foyers de sciences, d’art et de culture. De tous temps les monastères se sont construits avec l’aide de mécènes.

A la fin des années soixante-dix, naissait au Barroux dans le Vaucluse l’Abbaye bénédictine Sainte-Madeleine. Grâce au concours généreux de nombreux bienfaiteurs, les bâtiments nécessaires pour une communauté de soixante moines ont été construits en quinze années de travaux. En vingt ans la communauté n’a cessé de se développer. Quinze ans après l’achèvement des constructions, il faut envisager la fondation d’un nouveau monastère.




L’aventure monastique se poursuit au XXIe siècle

En 2002, huit moines sont accueillis par Mgr Descubes, évêque d’Agen, pour fonder une communauté monastique dans le Lot-et-Garonne.

L’Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux acquiert le domaine rural de Lagarde, propriété d’une trentaine d’hectares située à Saint-Pierre-de-Clairac, et entreprend l’aménagement des bâtiments existants.

La vie monastique bien établie, la communauté a grandi. Une chapelle a été aménagée dans une ancienne bergerie. Reste une partie notable du domaine à restaurer. En effet, pour accueillir de nouvelles vocations ainsi que les pèlerins et visiteurs venant s’y ressourcer, la communauté monastique doit se lancer dans la construction d’un monastère susceptible de recevoir près de quarante moines.






Ora et labora



« Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, interdis le mal à ta langue (…) ; détourne-toi du mal et fais le bien ; cherche la paix et poursuis-la. » « Quoi de plus doux, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ? » (Règle de saint Benoît, Prologue)


« Notre vie monastique s'incarne dans un cadre et dans une architecture. D'où l'importance des constructions, qui ont une mission : elles doivent favoriser et protéger la vie d'une communauté monastique. Elles incarnent une spiritualité. » (Dom Louis-Marie)



Le projet de construction de Sainte-Marie de la Garde

Trois agences d’architecture ont concouru. Le 2 octobre 2007, le projet de monastère conçu par M. Joël Gigou est retenu. Il sera réalisé en deux étapes. Dans un premier temps : restauration et agrandissement de l’existant ; ensuite construction d’un cloître et d’une abbatiale. Le dimanche 11 avril 2010, octave de Pâques, en présence de l’évêque d’Agen, Mgr Herbreteau : bénédiction et pose de la première pierre. Face à ce grand défi, humain, matériel et aussi spirituel, la communauté des moines est entourée de professionnels compétents et d’un réseau d’amis et bienfaiteurs.
« La démarche architecturale a été finalement assez facile parce qu’elle était dictée par le site. Il comprenait des bâtiments d’excellente qualité, un cadre naturel formidable, avec des arbres, des cèdres ; et quand j’ai vu ce site, je me suis dit tout de suite : il faut le respecter, construire autour, respecter l’existant. »
Joël Gigou
Architecte de Sainte-Marie de la Garde


Phase 1 • La construction du prieuré

La fameuse devise des bénédictins : Ora et labora (Prie et travaille) a dicté l’organisation générale du projet. Dès sa première phase, prévue pour vingt-cinq moines :

• La vie de prière se se déroule dans la chapelle aménagée par les moines,

• Les lieux de vie et de travail restent à aménager.


Phase 2 • La construction de l’abbaye


« Le monastère doit, autant que possible, être disposé de telle sorte que l’on y trouve tout le nécessaire. Ainsi les moines n’auront pas besoin de se disperser au-dehors, ce qui n’est pas du tout avantageux pour leurs âmes ! » (Règle de saint Benoît, chap. 66)


L’aventure monastique se construit

Apporter sa pierre à l’édification de Sainte-Marie de la Garde, c’est perpétuer l’histoire des grands mécènes qui ont porté les arts aux plus hauts degrés d’excellence et qui ont fait dire de la France qu’elle est « le pays des cathédrales et des abbayes ».

Cette geste unique par son ampleur résonnera pour les générations futures et témoignera pour des siècles de la recherche permanente du vrai, du beau, du sens de la vie et de l’espérance.

Par son ampleur, le monastère qui va s’élever, permettra d’écrire une nouvelle page de l’histoire des bénédictins mais sa réalisation appelle un soutien financier important.

9330 m2 H.O. vont être construits et restaurés en deux phases distinctes


Cette répartition est faite pour permettre aux frères de garder le plus possible leur vie contemplative selon la règle de saint Benoît.

La première phase consiste à restaurer les bâtiments existants et à en élever de nouveaux qui formeront le « prieuré », d’une surface hors œuvre de 2 480’m2, nécessitant 1 500 m2 de voiries avec tous les réseaux extérieurs et 2 600 m3 de terrassement. Cette phase verra la création :

• d’une dizaine de cellules supplémentaires pour les moines, de la salle du chapitre, salle de cours, bureaux ;

• de divers ateliers (sandalerie, sculpture, mécanique, menuiserie) ;

• d’un magasin de vente, d’une salle de conférence (capacité d’accueil 50 personnes) ;

• d’une hôtellerie aux normes et de parloirs pour mieux accueillir les hôtes.


La deuxième phase verra ensuite la construction :

• du monastère proprement dit (cloître, réfectoire, bibliothèque, etc.) soit environ 6 850 m2 de plancher habitable ;

• et de l’église abbatiale.


Descriptif des coûts de la phase “prieuré”

Le coût de la construction du prieuré représente 5 M€. Ils se répartissent comme suit :

• Matériaux et fourniture : 38,5 %

• Main-d’œuvre : 29 %

• Charges supplémentaires : 32,5 %


Les charges supplémentaires

Une part non négligeable du projet tient dans les charges qui comprennent les postes suivants : Honoraires de maîtrise d’œuvre, le bureau de contrôle, la coordination (ordonnancement, pilotage, coordination), les assurances, la TVA à 19,6 %…



Ils soutiennent le projet
« Je me réjouis de savoir que cette fondation monastique, effectuée en 2002 dans le diocèse d’Agen par l’Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, a solidement pris racine, et je souhaite qu’elle se développe par l’apport de nombreuses vocations.
Je forme les meilleurs voeux pour que le prieuré de La Garde affermisse son existence, grâce à l’aide de nombreux bienfaiteurs, et qu’il participe, en union avec l’évêque du lieu et avec l’église locale, à la nouvelle évangélisation du monde à laquelle le Saint-Père nous appelle. De grand coeur j’invoque la Bénédiction de Dieu sur tous les membres de cette communauté. »
+ Luigi Ventura

Nonce apostolique en France

« Je recommande la fondation du prieuré de Sainte-Marie de la Garde. Ce monastère, bâti sur les fondements spirituels d’une tradition de plusieurs siècles, fait partie des signes d’espérance du troisième millénaire. Aidez les moines à construire cette nouvelle maison de prière. La Providence compte sur vous. »

+ Franc Cardinal Rodé
Préfet de la congrégation pour les Instituts de vie consacrée

« Les moines bénédictins du monastère Sainte-Marie de la Garde donnent un beau témoignage de vie contemplative. Cette présence est une grâce pour notre diocèse. Nous leur exprimons notre reconnaissance. Il importe de les soutenir de notre amitié mais aussi par nos dons pour leur projet d’agrandissement en cours.
Que votre générosité soit grande ! Notre diocèse a besoin de la présence de moines bénédictins. Aidons-les dans leurs projets ! »
+ Hubert Herbreteau

évêque d’Agen

« ... Liturgie, vie fraternelle, étude et travail manuel, sont les fruits de la foi. Ils sont la preuve par l’amour de la réalité des choses invisibles, la présence déjà effective des choses que nous espérons, le témoignage vivifiant de l’esprit bénédictin à un XXIe siècle déjà plus qu’à moitié mort de faim et de soif. Car dans sa bonté le Seigneur nous montre le chemin de vie (Règle de saint Benoît, prologue, 20). De tout mon cœur, j’apporte mon soutien à cette nouvelle fondation. »
René Girard
de l’Académie française


Rien ne se fera sans vous

« Que les Saints Anges gardent en paix vos familles et vos maisons, et qu’ils vous inspirent de nous aider à bâtir cette cité de Dieu sur terre qu’est un monastère bénédictin. » (Dom Gérard)

Introduits dans la grande famille des amis du monastère, les grands donateurs bénéficient avant tout des prières quotidiennes des moines, tout spécialement à l’office du matin.

Ces bienfaiteurs seront en outre invités à participer aux événements importants de La Garde : cérémonies exceptionnelles, conférences, grandes fêtes, etc.

Lors de leurs visites à La Garde, ils seront personnellement reçus par le Père Prieur qui les tiendra au courant de l’avancement des travaux.

Chacun est appelé à donner ce qu'il peut pour participer au développement de ce projet. Les moines prendront particulièrement à cœur de porter dans leur prière les intentions de ceux qui auront contribué à édifier cette maison de prière.




Les avantages fiscaux liés à vos dons

La structure juridique qui construit le Monastère Sainte-Marie de la Garde est une association cultuelle dénommée « Missions de Sainte-Madeleine ». En tant que telle, elle peut recevoir des dons et des legs donnant droit à des réductions d'impôts, étant fiscalement assimilée à une association reconnue d’utilité publique.


Dons

Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, les dons vous donnent droit à une réduction de cet impôt égale à 66 % de leur montant, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

ISF

Si vous êtes soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), vous pouvez nous faire un don, mais pas directement. Il faut l’adresser à la Fondation des Monastères, reconnue d’utilité publique (en précisant bien le monastère Sainte-Marie de la Garde comme bénéficiaire).

Ce don vous donnera droit à une réduction de cet impôt à hauteur de 75 % du don, dans la limite de 50000 €.

Mécénat

Si votre entreprise est assujettie à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, les dons fait au profit de l’Association cultuelle donnent droit à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires.

Les legs

Les dons et legs faits à l’association cultuelle sont exonérés des droits de mutation à titre gratuit. Si vous souhaitez faire un legs particulier ou universel en faveur du monastère, vous pouvez nous contacter.
Père Hubert +33 (0)4 90 62 56 31
Il est habituellement répondu aux appels téléphoniques : de 11h00 à 12h00 et de 14h30 à 17h00.


L’Europe chrétienne est entre vos mains



« Avant d’être des académies de sciences et des carrefours de civilisation, les monastères sont des doigts dressés vers le ciel; le rappel obstiné, intraitable, qu’il existe un autre monde dont celui-ci n’est que l’image, qu’il annonce et préfigure. »
Dom Gérard
Fondateur de l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux



Site de la fondation : http://jeconstruisunmonastere.com/
Site du monastère du Barroux : http://www.barroux.org/


Agrandir le plan

Celui qui ne vient pas à Moi, ne connaît pas à quel point Je l’aime (02.08.2009) NS Jésus à Jean-Marc



Jean-Marc : Très Sainte Trinité bénissez-nous et bénissez ceux et celles qui répondront à Votre divin appel à l’occasion de ce cénacle qui aura lieu le samedi 8 août 2009 à Rieux (56).

Jésus : Mes bien-aimés. Tournez-vous vers Moi, sans crainte, en pleine et entière confiance. Je suis votre seul Sauveur, celui qui vous conduit vers Votre seul Père, le Père du Ciel et de la Terre. Demandez Mon aide, Ma force, Mes conseils dans les décisions à prendre ; confiez-Moi tous vos problèmes, vos soucis, ils trouveront une solution juste dans Mon Divin Coeur.

Celui qui ne vient pas à Moi, ne connaît pas à quel point Je l’aime et combien Mon Sang a été versé pour lui spécialement. L’Amour infini d’un Dieu qui s’est fait homme, s’est manifesté une fois pour toutes par le grand sacrifice de la Croix. Maintenant, Je puis encore vous sauver, car Mon Sang versé a un prix et une puissance infinie.

Celui qui invoquera sur lui Mon Précieux Sang sera lavé de ses péchés, purifié dans son âme et dans son corps et il bénéficiera du salut de Dieu. Aussi, invoquez souvent Mon très Précieux Sang sur vous-même, afin qu’Il vous recouvre comme d’un saint manteau de pourpre, afin qu’Il vous protège des assauts des multiples démons acharnés à votre perte.

Invoquez aussi Mon très Précieux Sang pour triompher de vos ennemis tant visibles qu’invisibles. Demandez l’effusion de Mon Sang Précieux pour tous les pécheurs, particulièrement ceux qui sont à l’agonie et qui sont encore dans le péché grave. Mon Sang répandu sur les âmes accomplira des merveilles de guérison, de conversion, de pardon. Telle est la mission divine que Je vous confie.

Dites souvent cette prière qui pourra sauver et purifier bien des âmes :

Très Divin Sauveur, qui avez donné Votre Vie, qui avez répandu Votre Sang Précieux pour tous les pécheurs depuis Adam jusqu’à aujourd’hui et pour tous les temps. Daignez me purifier, me libérer, me délivrer, me guérir, me sanctifier, me pardonner.

J’invoque aussi la très grande puissance de Votre Sang Divin pour tous les agonisants de ce jour, pour les saintes âmes du Purgatoire, pour les pécheurs en état de se perdre, pour ceux qui voudraient se suicider, pour ceux qui ont l’intention d’atteindre à la vie des tout petits ou de leur prochain, pour le salut de la sainte Eglise, pour la sanctification des prêtres et tout spécialement pour le Saint Père.

Très Précieux Sang de Jésus Mon Sauveur, soyez victorieux en moi, sur Mes ennemis et sur le Monde entier. Que Votre règne arrive, ô Mon Dieu, par les très saintes larmes et le Cœur Immaculé de Marie.

Diffusez largement cette prière, celui qui la dira quotidiennement sera sauvé de tous périls, celui qui la fera connaître bénéficiera aussi de très grandes grâces.

Telle est Ma très Sainte volonté, il ne vous reste qu’à l’accomplir si vous voulez être Mes disciples. Votre Sauveur vous bénit par son très Précieux Sang, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

source

Un chapelet médité pour la France

Par Joseph Corre



Pour vous procurer ce cd, cliquez sur l'image ci-dessus.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés