Est-ce que nous agissons toujours comme il convient ? (13.07.2010) Jean


"Mes biens aimés frères et sœurs.

En creusant à l'intérieur de vous-même, vous constaterez que vous êtes à la foi votre ami et votre ennemi, que vous voulez le jour et la nuit. Vous réclamez le soleil et encore la pluie et c’est ainsi que vous risquez de n’être jamais satisfait et même de perturber votre entourage. Souvent vous pouvez penser que la meilleure arme est de sauver les apparences, alors que l'intérieur déborde de bruits contradictoires, où est la bonne solution ? Où pouvez-vous vous situer ?

N’en restez pas là et réagissez pour vous-même et pour le bien de votre prochain car il y a des enfants, des adolescents et même des adultes et encore plus des personnes âgées qui se taisent et se terrent dans leur silence et cela au profit de ceux qui parlent trop.

Vous avez le devoir d’agir et de leur apporter beaucoup de présence et d'attention pour qu'ils puissent enfin oser s’exprimer et bien montrer qu’ils existent. Chaque fois que vous vous pencherez sur ces personnes pour les aider, soyez certains que vous chasserez les démons, ces démons qui enferment et qui condamnent à la solitude et si ce n’est à la mésentente. C’est en étant le serviteur de chacun que la tendresse de Dieu sera en vous. Dieu viendra vous donner un signe et vous dira alors tout son amour.

De plus, étant une personne de bonne volonté, il est certain que vous avez sans cesse un travail de réconciliation à entreprendre tant à l’égard de votre famille, de vos employeurs que de votre voisinage. Ce travail doit passer par le chemin de l'écoute et en écoutant votre prochain, vous pourrez être en mesure de rétablir la paix. Pensez que chacun a droit à la parole et sa propre parole est aussi importante que celle d'un autre. Et même la parole de l'enfant est aussi essentielle que celle d'un roi.

Quand vous avez affaire à un plus fort que vous, ce n'est pas la peine de risquer la confrontation. Il est bien préférable de négocier. Ainsi, chacun doit accepter de perdre un peu. Vous n’avez aucun droit de tout régenter, de tout diriger mais de partager avec les autres. Partez du principe que le contraire du désordre, de la pagaille, est bien le dialogue, c'est ne jamais perdre le lien, ne jamais mettre à la porte. Pensez-vous que c’est la solution de dire à quelqu’un, tu n'es pas digne et va-t-en ?

Se réconcilier avec son prochain, c'est se réconcilier avec soi-même et à cet effet il peut être conseillé à tout homme, en cas de conflit d’aller voir un prêtre, lui parler et encore mieux, se confesser et c’est ainsi qu’il s’accordera avec lui-même et avec les pauvres et peut-être n’est-il pas le premier des pauvres ? Et la réconciliation sera toujours le chemin du pauvre.

Dans toute la mesure de votre possible, restez branchés vers le Ciel et évitez de trop vous attacher à tout ce qui est matériel. Et ainsi, vous apprendrez à renoncer à tout pour le Seigneur. N’oubliez jamais que c'est Dieu qui vous a fait, qui vous a crée, et qui vous donne la vie. C’est en respectant votre esprit, votre corps et votre prochain que vous rendrez gloire à Dieu.

Avec tous vos parents et amis de l’Eternité, mes bien-aimés frères et sœurs, nous vous bénissons au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre messager d’Espérance."


Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés