Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Contre les forces du mal, notre vie n'est-elle pas un combat spirituel permanent (08.08.2010) Jean


Message destiné au groupe de prière...

"Mes biens aimés frères et sœurs.

Depuis que la ruse du Serpent a perverti l’intelligence des hommes vous pouvez bien réaliser que la voix du Griffu interfère avec celle de Dieu ! Le cœur de chaque homme est ainsi devenu double.

En votre qualité de chrétien vous avez la grâce de vivre votre spiritualité, mais également de subir les problèmes de votre vie sur terre qui peuvent être déstabilisants.

Pour retrouver la paix intérieure et extérieure il est essentiel que vous viviez et méditiez la Parole de Dieu, c’est d’ailleurs ce que vous faite et réussissez dans votre groupe de prières où le programme est bien équilibré.

Aujourd’hui encore plus qu’hier, l’ennemi est à l’œuvre ; s’il a acquis des droits sur les hommes, c’est en raison de leur complicité avec le péché, et il ne se laisse vaincre qu’à la condition expresse que lui soit opposée une résistance farouche. Où en êtes-vous à ce sujet ? Vous sentez-vous vraiment dégagés de son influence ?

Tous les problèmes et souffrances que Jésus à subi dure de générations en générations. Pensez que par Sa Passion, le Seigneur Jésus a triomphé du Mauvais et vous a fait les participants de Sa victoire, cependant, Il n’a pas interdit au Mauvais de vous tenter, n’oubliez pas que vous avez le libre-arbitre.

Vous pouvez et devez adhérer à votre Salut en mettant en pratique la Parole de Dieu et ainsi vous serez en mesure de repousser l’influence et les propos du démon, dont vous pouvez, à la lumière de l’Esprit Saint, distinguer les non-sens et les mensonges. Vous avez peut-être pu faillir, mais c’est en vous appuyant sur la grâce divine que vous avez retrouvé votre liberté pour prendre la bonne route.

Il est probable, qu’à un moment donné, vous pouvez avoir éprouvé quelques oppositions face aux exigences de l’Evangile. Comprenez que le mal, hérité du péché originel, demeure fortement ancré en chacun des hommes, et se réveille en particulier, brusquement, au moment où ils s’engagent sur le chemin de la conversion.

Il est certain que lorsqu’une personne agit pour combattre et se libérer des liens visibles du monde, et qu’elle commence à se tenir avec persévérance devant le Seigneur, elle est alors soumise à un combat intérieur afin de lutter contre tout abominable désir comme contre les pensées négatives.

Pour s’unir sans réserve au Seigneur et connaissant les ruses secrètes des esprits de malice et des passions mauvaises, il est important que vous renonciez au monde matérialiste en vous détachant des convoitises terrestres.

Engagez-vous vraiment sur le chemin de la vie spirituelle, ainsi la joie de Dieu dont vous ignoriez jusqu’à l’existence se manifestera dans toute son intensité. La Parole du Seigneur qui vous restaure dans votre orientation originelle vers le Père, vous délivre des tromperies de l’Ennemi, et vous octroi le pouvoir de vivre dans la liberté filiale retrouvée.

Comprenez que le Seigneur Dieu, par sa Parole toute-puissante, rassemble ses enfants dispersés, les libèrent de leurs compromissions avec le mal, pour leur faire découvrir Son visage, et leur révéler leur identité profonde d’enfant de Dieu.

Mes biens aimés frères et sœurs dans l’amour du Ciel, avec toute votre parenté, nous vous bénissons au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre frère du Ciel, messager d’Espérance"


Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :