Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Visionnez les vidéos Maria Valtorta sur YouTube
_____________________________________________

Béatification de l’impératrice Zita





Poussée à l'exil, l'Impératrice Zita d’Autriche a vécu durant huit ans à Québec. Le 24 septembre 2010, son petit fils, l’Archiduc Rudolph d’Autriche, était à la cathédrale de Québec pour en parler devant une assistance nombreuse :

La princesse Zita de Bourbon-Parme est née le 9 mai 1892, près de Lucques, en Italie. Le 21 octobre 1911, elle épouse l’archiduc Charles d’Autriche, petit-neveu de François-Joseph, qui devient l’empereur Charles Ier d’Autriche et le roi Charles IV de Hongrie en 1916.

Impératrice d’Autriche et reine de Hongrie, Zita assiste son mari, au cours de leurs deux années de règne, dans ses efforts pour la paix et la justice sociale. Ce couple uni, soudé par une profonde foi chrétienne, a huit enfants.

Exilée en Suisse à la fin de la Première Guerre mondiale, la famille impériale est reléguée à Madère, où Charles meurt le 1er avril 1922. Veuve, sans ressources, se dévouant aux siens et à tous, l’impératrice Zita vit en Espagne, en Belgique, au Québec et aux Etats-Unis, puis revient en Europe après la Seconde Guerre.

Elle rend son âme à Dieu le 14 mars 1989, et est enterrée à Vienne le 1er avril suivant. Charles d’Autriche a été béatifié par Jean-Paul II en 2004. En 2008, la Congrégation des Causes des Saints a autorisé l’ouverture du procès de béatification de la Servante de Dieu Zita de Bourbon-Parme dans le diocèse du Mans.

* * *

Le 3 octobre 2004, lorsque le serviteur de Dieu le pape Jean-Paul II béatifia l'Empereur Charles I d'Autriche, le souverain des parents du Pape grâce auquel il portait le prénom de Karol (Charles en polonais), il annonça comme date de la mémoire du nouveau bienheureux celle de son mariage avec la princesse Zita de Bourbon-Parme, le 21 octobre (1911).

Ce n’est pas l’usage le plus courant puisque généralement on fête la mémoire du nouveau bienheureux le jour de sa naissance au ciel (dies natalis). Seul les époux italiens les bienheureux Luigi et Maria Beltrame-Quattocchi (25 novembre, mais justement béatifiés un 21 octobre, en 2001!) ainsi que les parents de Ste. Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, les bienheureux Louis et Zélie Martin (12 juillet) sont dans ce cas de figure, ce qui est évidemment un encouragement à travailler à l’ouverture de la cause de béatification de la servante de Dieu Zita, d'autant plus que lors de son mariage, Charles avait dit à Zita : « Maintenant, nous devons nous entraider mutuellement pour aller au ciel ».

L’Église voulant promouvoir la famille a besoin de pouvoir donner des modèles de vie conjugale chrétienne aux époux de notre époque. De plus, outre la promotion des époux chrétiens, le pape cherche à promouvoir les laïcs engagés à la recherche du bien commun, notamment en politique[1]. En France, on notera l’introduction de procès de béatification pour les serviteurs de Dieu Robert Schuman ou Edmond Michelet. On attend et espère pour la Belgique celle du Roi Baudouin.

[1] cf. la référence à St. Thomas More dans le n°1 de la note doctrinale sur l'engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique du 24 novembre 2002, signée par celui qui était alors le cardinal Ratzinger.

* * *
Prière
Dieu, notre Père, Tu as racheté le monde par l'abaissement de Ton Fils, Notre Seigneur Jésus Christ. Lui qui était roi, s'est fait serviteur et a donné Sa vie pour la multitude. C'est pourquoi Tu L'as exalté.
Daigne maintenant accorder à Ta Servante Zita, impératrice et reine, d'être élevée sur les autels de Ton Église. En elle, Tu nous donnes un exemple admirable de foi et d'espérance face aux épreuves, ainsi que d'une confiance inébranlable en Ta divine Providence.
Nous Te prions pour qu'avec son époux, le Bienheureux empereur Charles, Zita devienne, pour les couples, un modèle d'amour et de fidélité conjugale et, pour les familles, un maître d'éducation chrétienne. Que pour tous, elle puisse être un exemple de service et d'amour du prochain, elle qui, en toutes circonstances, sut élargir son coeur à tous, spécialement aux plus pauvres.
Par son intercession, exauce notre prière (la formuler ici). Nous Te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
Un Notre Père, trois Je vous salue Marie et un Gloire au Père.
Imprimatur:
† Mgr. Yves Le Saux,
évêque du Mans.

source : Association pour la béatification de l'impératrice Zita

* * *

Vidéo en allemand
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :