Le magnifique témoignage du pasteur Saïd Oujibou



Salam alekoum ! Je suis vraiment très heureux d’être ce soir ici avec vous ! Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde à cause de cette neige, mais c’est une grande joie d’être en solidarité avec nos frères qui sont non seulement au Moyen Orient mais aussi en Afrique du Nord. Et ce soir, je voudrais vous dire : je ne sais pas quel crime j’ai commis que celui d’avoir choisi le Christ. Bien entendu j’étais musulman pratiquant, j’ai pratiqué ma religion avec force, avec conviction. Mais le jour où j’ai véritablement lu la Bible, j’ai lu le plus grand des messages qui me disait : « aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous maltraitent. »

Et le jour où je me suis converti à Christ, c’est incroyable les problèmes que j’ai eus ! Je n’avais pas de problème quand j’étais un voyou, je n’avais pas de problème avant, mais le jour où j’ai accepté Jésus, c’est là que les ennemis se sont dressés. Et ce soir je veux simplement vous dire que c’est vrai : nous avons choisi la voie qui n’est pas facile aujourd’hui, celle de porter sa croix ; mais porter sa croix signifie parfois perdre, perdre ses parents, perdre ses amis, être interdit même dans son pays d’origine. Mais j’ai choisi la plus belle voie parce que Jésus, ce soir, pour moi, en cette fête de Noël, est le chemin, la vérité et la Vie ! Et pour moi, suivre Jésus c’est la plus belle des choses, la plus belle des expériences. Je ne suis pas un homme, je ne suis pas une politique mais je suis Celui qui m’a appris à aimer tout homme de toute race et de toutes conditions.

Je ne sais pas ce qu’on a fait ce soir pour avoir autant d’opposition, autant de fléaux, pour être jugé, jaugé, pour être traité à part parce que nous avons suivi le chemin du Christ. Combien de mes frères aujourd’hui sont persécutés dans toute l’Afrique du Nord, combien sont persécutés au Pakistan, combien sont condamnés à mort en Arabie Saoudite. Et sans gêne, sans gêne aujourd’hui en France, quand des Saoudiens arrivent sur les Champs-Elysées, on déroule le tapis rouge ! Nous voulons la réciprocité : si vous réclamez des mosquées en France nous voulons des églises en Afrique du Nord. Si vous réclamez des mosquées en France, nous voulons aussi des églises, aujourd’hui, en Arabie Saoudite. Quel crime avons-nous commis que celui d’aimer notre prochain, quel crime avons-nous commis que celui de suivre Jésus ?

Oui, je veux m’identifier à tous mes frères et sœurs qui aujourd’hui quand on nous dit : il n’y a pas de contrainte en religion ! Allez en Afrique du Nord, au Pakistan, en Iran et vous verrez la réalité aujourd’hui de cet islam politique qui est en train de nous brimer, de persécuter nos frères et sœurs ! Oui, nous avons une arme : l’arme que nous avons c’est celle de l’amour face à la haine, c’est celle de la douceur face à la provocation. Oui nous avons une arme : la plus belle des armes que nous avons, c’est Jésus ! Et vraiment ma foi ce soir, ma foi est véritablement dans ce Dieu qui est unique, qui est vrai, qui est Dieu de l’amour et qui n’a rien à voir avec toutes les autres religions. Le christianisme aujourd’hui est beaucoup plus important qu’on ne le croit. Le christianisme n’a rien à voir avec une religion. Au centre du christianisme il y a un homme, il y a un Sauveur. Jésus, pour moi, n’est pas simplement le « petit Jésus » qu’on va sortir de la crèche le 24 décembre, Jésus n’est pas pour moi une religion, Jésus n’est pas un philosophe, Jésus est véritablement le Sauveur du monde. Jésus n’est pas simplement une vérité historique mais ça a été mon expérience spirituelle. Le jour où j’ai lu que Jésus était le Chemin, la Vérité et la Vie, le jour où j’ai lu qu’il pouvait prendre mes péchés, mes erreurs, j’ai accepté le Sauveur parce qu’il a les paroles de la Vie. Il est le Pain descendu du Ciel. Et c’est pour moi une expérience personnelle que je veux transmettre aujourd’hui en France, face aussi à cette persécution matérialiste, face à ces chrétiens de France qui sont endormis et qui ne s’identifient pas à tous ceux qui sont persécutés en Afrique du Nord. L’islam ne me fait pas peur, ce sont les chrétiens qui me font peur en France face à cette fragilité, cette frilosité et aussi cette légèreté que nous avons. Nous avons des convictions, et ces convictions, il faut les exprimer ; je n’ai pas honte de Jésus, si tu as honte de Jésus, Il aura honte de toi là-bas ! Je n’ai pas honte de Jésus parce que Jésus m’aime et il aime chacun d’entre nous. Dieu ne regarde pas l’apparence, ce que Dieu regarde véritablement, c’est ton cœur et si ton cœur est sincère, honnête, sache que Jésus t’aime et qu’il peut changer, transformer ton cœur et ton existence. Oui, nous savons ce que c’est que la persécution : on peut peut-être tuer le corps, on peut peut-être nous briser comme cela se fait aujourd’hui en Terre d’Islam mais jamais on ne tuera notre âme. Jamais on ne tuera mon esprit parce que je sais où je vais : auprès de Jésus ; et ça c’est une expérience spirituelle. Je vous demande ce soir, vraiment, dans ce moment solennel, de penser à nos amis qui sont en Iran, en Arabie Saoudite, au Soudan, à cet exode aujourd’hui massif de tous ces gens qui quittent le Moyen Orient, à tous ces chrétiens persécutés. Nous avons besoin d’être en solidarité avec eux mais nous avons besoin aussi de prier pour eux. Et je pense que la première puissance mondiale sera la prière des chrétiens !


De l'islam à Jésus : Le témoignage de Saïd

Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés