Les apparitions à l'Escorial - Vidéo



L'OEUVRE DU PRE NEUF DE L'ESCORIAL:
BREF HISTORIQUE ET APPROBATIONS ECCLESIALES
De nombreuses personnes qui ont reçu des grâces à L'Escorial souhaitent en savoir davantage et connaître notamment la position de l'Eglise au sujet des apparitions et des oeuvres qui en sont issues. C'est à leur intention que nous avons préparé ce bref résumé.

14 juin 1981: première apparition de la Vierge des Douleurs sur le frêne du Pré Neuf. Elle demande la construction d'une chapelle où sera méditée la Passion de Jésus et où le Saint Sacrement sera exposé en permanence.

La Sainte Vierge apparaîtra de nombreuses fois par la suite. Elle demandera la création de Maisons d'Amour et de Miséricorde en faveur des plus deshérités et la fondation de Communautés. Luz Amparo obéit. En 1988 elle crée la Fondation caritative Vierge des Douleurs, où des jeunes filles consacrées accueillent et soignent des vieillards sans ressources. En 1990, elle fonde les premières communautés de familles qui mettent leurs biens en commun et vivent ensemble dans une grande maison appelée La Magdalena.

En 1993, l'Eglise, en la personne du Cardinal Angel Suquía y Goicoechea, Archevêque de Madrid, signe un premier décret d'approbation. En décembre de cette même année, le Cardinal Suquía y Goicoechea visite longuement les différentes maisons de l'Oeuvre fondée par Luz Amparo.

Le 14 juin 1994, au treizième anniversaire de la première apparition de Notre Dame des Douleurs sur le frêne du Pré Neuf (la date n'a sans doute pas été choisie par hasard), le Cardinal Angel Suquía y Goicoechea signe deux Décrets officiels d'approbation canonique:

1. le premier Décret approuve les statuts de la Fondation Pie autonome (caritative) Vierge des Douleurs, qui a pour objectif de s'occuper des plus deshérités, notamment des vieillards en fin de vie et sans ressources, la dotant d'une personnalité juridique publique propre.

2. le deuxième Décret érige canoniquement l'Association Publique de Fidèles Réparateurs de Notre Dame la Vierge des Douleurs, qui comprend 3 branches:

a) une communauté de familles et de personnes célibataires, qui mettent leurs biens en commun et vivent une vie fraternelle sur le modèle des premiers chrétiens (cf.le livre des Actes des Apôtres).

b) une nouvelle famille religieuse avec les 3 voeux religieux, les "Séculières Réparatrices", qui ont pour vocation de s'occuper des plus deshérités, "sans horaire et sans salaire ". Ces religieuses sont formées dans le couvent de Peñaranda de Duero, dans le diocèse de Burgos, avec l'approbation de l'Archevêque de ce diocèse. Elles sont actuellement au nombre d'une cinquantaine.

c) une communauté vocationnelle, constituée de jeunes gens issus de la communauté, qui ont la vocation religieuse ou sacerdotale. Actuellement une dizaine sont en formation dans un séminaire près de Tolède. D'autres sont en pré-formation pour les rejoindre.

Le 21 juillet 1994, le Cardinal Angel Suquía, Archevêque de Madrid et Ordinaire de L'Escorial, a signé un nouveau Décret pour nommer le Chanoine Don José Arranz Arranz, du diocèse de El Burgo de Osma, professeur de Grand Séminaire et chargé du Patrimoine de son diocèse, en qualité de Chapelain de l'Association Publique de Fidèles Réparateurs de Notre Dame la Vierge des Douleurs (érigée canoniquement le 14 juin précédent: cf. ci-dessus). Don José Arranz. qui se partageait jusqu'ici entre ses activités dans le diocèse de El Burgo de Osma et l'assistance spirituelle de l'Oeuvre fondée par Luz Amparo, est sur le point de s'installer définitivement à L'Escorial.

Le 8 novembre 1996. le nouvel archevêque de Madrid, le Cardinal Antonio María Rouco Varela, qui a succédé au Cardinal Angel Suquía lorsque ce dernier a été atteint par la limite d'âge, a nommé un deuxième chapelain, le Père José María Ruiz Uceda, pour seconder le Chanoine José Arranz: c'est un jeune prêtre qui avait reçu sa vocation sacerdotale à L'Escorial.

En conclusion, si l'Eglise reste dans l'exspectative en ce qui concerne les apparitions proprement dites (elle n'a pas pour habitude d'approuver des apparitions tant qu'elles ne sont pas terminées et tant que la voyante vit, ce qui est tout à fait prudent), elle a déjà approuvé entièrement les fruits issus de ces apparitions, à savoir l'Oeuvre caritative et les Communautés fondées à la demande de l'Apparition par Luz Amparo Cuevas qui est expressément reconnue dans les différents décrets épiscopaux comme la "fondatrice" de ces oeuvres. Aux dires du Chanoine José Arranz. qui exerce son discenement au nom de l'Eglise sur tout ce qui se passe à L'Escorial, cela équivaut à un premier pas très significatif de la Hiérarchie ecclésiastique sur la voie de la reconnaissance des apparitions. L'Eglise hiérarchique a sans doute tenu compte de la parole de Notre Seigneur: "C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." (Mt. 7.16).

ASSOCIATION VIERGE DES DOULEURS DU PRE-NEUF DE L’ESCORIAL
Maison Aïnchartia
B.P. 14
64430 ST ETIENNE DE BAIGORRY France
Tel et fax de l’Association : 05 59 37 92 70 et portable : 06 81 67 00 30 –
Renseignements : entre 14h et 17 h. Laisser message et numéro de téléphone.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés