Une excellente publication, qui tombe bien.
Émission de Louis Daufresne, le grand témoin.

Abandonnerons-nous l'honneur du Christ ?

Avignon avait abrité il y a trois mois, une œuvre d’art outrancière à l’égard de Notre Seigneur : la collection Lambert présentait la photographie d’un crucifix dans un vase d’urine.

Aujourd’hui, dans le cadre du festival annuel de la ville, une pièce dénommée « Opéra théâtre », aussi vulgaire que blasphématoire, fait jouer successivement un vieillard indigent dont on retire la couche et dont on présente pendant plusieurs minutes les excréments devant le public et une bande d’enfants lançant des grenades sur un grand portrait de Jésus Christ, formant le décor.

Par la suite, ce grand visage est lacéré par des effets techniques qui font dégouliner de ces déchirures une couleur « évoquant plus les matières fécales de la scène précédente que le sang » rapporte un journaliste.

A la fin de la scène, un message apparaît aux yeux de tous : « You are not my shepherd » (« Tu n’es pas mon berger »).

Peut-être « l’artiste » en mal d’inspiration n’a-t-il pas trouvé mieux qu’une provocation blasphématrice pour s’assurer salaire et subvention. Sans doute, des hérauts du consensualisme verront-ils là un message pour dénoncer les offenses faites au Christ.

Mais, à la vérité, on retrouverait les mêmes pour se transformer en sirènes de la république si, à la place du visage de Notre Seigneur, on avait fait figurer Marianne, Mahomet ou un rabbin, déconsidérés par l’excrément, les grenades ou un message les reniant.

S’il s’agissait de la photographie de n’importe lequel des individus peuplant cette terre, celui-ci pourrait se porter partie civile et demander dommages et intérêts pour insultes et outrage en public. Combien même s’agirait-il d’un animal, ne verrions-nous pas telle association s’émouvoir et demander réparation ?

Mais Jésus Christ a quitté physiquement cette terre depuis 2000 ans. A Celui qui a dit de tendre la joue gauche, on peut si facilement cracher au visage et s’en prendre impunément.

Chers amis, par le fallacieux argument de la liberté artistique, on veut tout simplement banaliser l’insulte faite à Notre Seigneur. Il n’est pas dit que nous laissions son visage blessé et son nom moqué au sein d’une société qui n’accepte pas qu’on le fasse à l’un de ses fils.

Comme Notre Dame et saint Jean, nous serons donc au pied de la Croix pour défendre l’honneur de notre Dieu et de notre Père.

Abbé Régis de Cacqueray, prêtre catholique, Supérieur du District de France de la FSSPX

Sainte Marie-Madeleine - par Thierry Fourchaud

Nous fêtons Marie de Magdala, nommée aussi Marie-Madeleine, le 22 juillet.

Marie Madeleine, soeœur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse.

Elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan.
Dieu avait fait naître en ce cœur coupable le désir de voir Jésus; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence.
Jésus ne condamne pas la pécheresse et par elle il envoie ce message de pardon et d'espérance à tous les pécheurs.
Depuis sa délivrance Marie-Madeleine suivait Jésus partout où il allait, faisant partie de ce groupe de femmes qui servaient le Maître et les apôtres.

Lors du crucifiement, elle se tient là et, après la descente de croix. Elle reviendra au matin de Pâques pour les rites de sépulture.
C’est elle qui, la première, recevra la révélation du Christ ressuscité quand le jardinier se fait reconnaître. "Rabbouni, Maître" c’est son acte de foi.
Marie Madeleine s'en va donc annoncer aux disciples : « J'ai vu le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a dit. » C'est pour cela qu'on l'appelle aussi l'apôtre des apôtres.

Le culte de Marie Madeleine connut un grand développement en France à la Sainte Baume, dans le sud de la France, et surtout à Vézelay.
Elle est la patronne du diocèse du Var - Dès les premiers siècles chrétiens, pénitents, saints, rois, papes viennent accomplir leur pèlerinage à la grotte de la Sainte-Baume auprès de sainte Marie-Madeleine.

PRIONS :
"Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Celui que tu cherches, tu le possèdes et tu ne le sais pas ? Tu as la vraie et l’éternelle joie, et tu pleures ? Elle est au plus intime de ton être et tu cherches au dehors. Ton cœur est mon tombeau. Je n’y suis pas mort, mais j’y repose vivant pour toujours. "
(Prière d’un moine inconnu du 13ème siècle)

SAINTE MARIE MADELEINE

Marie, tu es venue de Magdala-sur-mer,
en Galilée, d’où ton surnom : “Marie-Magdeleine”,
au pied du Maître,
qui pardonnant tes écarts de conduite, a restauré en toi :
Vie, dignité de femme et avenir possible.

Dans ce regard d’amour et de pardon,
tu as puisé le souci de soigner le corps charnel de Celui qui est Vie.
Son corps ressuscité n’a plus besoin
de tes soins, pas plus que des nôtres.
Son corps mystique : l’Eglise, demande nos services.
Il veut avoir besoin de nous.

Jésus a fait de toi l’Apôtre des Apôtres,
lorsqu’Il t’a dit :
“ Ne me retiens pas, va trouver mes frères ”.
Aujourd’hui, fais-nous comprendre qu’Il nous envoie,
comme toi, dans le monde,
annoncer que Jésus est Vie.

Marie Madeleine,
demande au Ressuscité
de faire de nous des témoins d’Espèrance.

Monseigneur Bernard MOLLAT du JOURDIN
A composé cette prière lorsqu’il était Curé de la Madeleine, à Paris.

QUE SAINTE MARIE-MADELEINE NOUS BÉNISSE !

Thierry Fourchaud et toute la fraternité de la Cité de l'Immaculée
BP 24 - 53170 SAINT DENIS DU MAINE France
Pour toute info par tel : 02.43.64.23.25
- www.mariereine.com
- Site d'évangélisation: www.labonnenouvelle.fr
_____________________________________________

LITANIES DE SAINTE MARIE-MADELEINE

Seigneur, prenez pitié. - Seigneur, prenez pitié

O Christ, prenez pitié. - O Christ, prenez pitié

Seigneur, prenez pitié. - Seigneur, prenez pitié

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu - prenez pitié nous.

Sainte Marie, mère de Dieu - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, portant le vase d’albâtre, plein de parfum, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, arrosant de vos larmes les pieds de Jésus, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, les essuyant de vos cheveux, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, les baisant avec ardeur, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, à qui beaucoup de péchés ont été pardonnés, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, enflammée des ardeurs de la Charité, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très agréable au Seigneur, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très chère à Jésus, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, choisissant la meilleure part, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, obtenant la résurrection de votre frère Lazare, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, assistant fidèlement Jésus en Croix, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, restant près de lui, quand les disciples fuyaient, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, première d’entre les disciples à mériter de voir le Christ ressuscité, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, marquée au front par le contact de sa main glorieuse, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre des apôtres, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre de la Provence, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, protectrice de l’Ordre des frères prêcheurs, - priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, douce avocat des pénitents, - priez pour nous

Afin que nous méritions de jouir un jour avec vous de la Présence du Seigneur pour toujours - priez pour nous.

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde - pardonnez-nous, Seigneur,

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde - exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde - prenez pitié de nous.

V. Intercédez et suppliez sans cesse pour nous auprès du Seigneur Jésus, ô bienheureuse Marie-Madeleine.
R. Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ

Prions



Saint Charbel



Charbel Makhlouf (ou simplement Saint Charbel), né Youssef Antoun Makhlouf à Bekaa Kafra (Liban Nord) le 8 mai 1828, et décédé le 24 décembre 1898, est un moine libanais maronite. Après sa mort plusieurs personnes ont vu des lumières mystérieuses au-dessus de sa tombe, et depuis l'endroit est devenu un très important site de pèlerinage.

Sa vie
Charbel reçoit une éducation très pieuse, qui lui donne la passion de la prière. Il suit ses deux oncles ermites au monastère de Saint Antoine Kozhaya où il se consacre à une vie monastique et recluse.
En 1851, il quitte le village familial et se rend au monastère de Notre-Dame de Maifouk où il passe sa première année monastique, puis va au monastère Saint Maron à Annaya (Mont-Liban), où il rejoint 'l'Ordre libanais maronite' sous le nom de Charbel, un des martyrs de l'Église d' Antioche du IIe siècle. Le 1er novembre 1853, il prononce ses vœux au Monastère de Saint Maron à Annaya. Il complète ses études théologiques au monastère de Saint Kobrianous et Justine à Kfifan, Batroun.
Il est ordonné prêtre à Bkerké, au patriarchat maronite, le 23 juillet 1859. Il vit pendant 16 ans au monastère de Saint Maron à Annaya. Le 15 février 1875, il rejoint l'ermitage de St Paul et Pierre qui fait partie du monastère. Il était un saint et un ermite typique, il occupe son temps par la prière et l'adoration, et a rarement quitté son ermitage où il reste pendant 23 ans.

Sa mort
Le 16 décembre 1898, Charbel est atteint de paralysie en célébrant la messe. Il agonise durant huit jours et meurt le 24 décembre.
Après la mort de Charbel, on remarque que du sang suinte de son corps. Lorsqu'il est enterré, c'est le tombeau qui se met à suinter. Bientôt, une foule de plus en plus nombreuse visite son tombeau y conduisant des malades pour lui demander des grâces.

Vénération
Il est béatifié le 5 décembre 1965, et canonisé par le pape Paul VI le 9 octobre 1977. Aujourd'hui encore, saint Charbel Maklouf, humble moine et prêtre, attire des foules où se côtoient chrétiens et non-chrétiens. Liturgiquement l'Église le commémore le 24 juillet. Dans sa région il est fêté le 24 décembre.

Prière du Père Emilien Tardif - Vidéo



Prêtre catholique Québécois. Émilien Tardif a évangélisé dans plus de 72 pays. Il meurt le 8 juin 1999, alors qu’il prêchait une retraite à Córdoba en Argentine.
Émilien Tardif est né à Saint-Zacharie, en Beauce au Québec le 6 juin 1928. Il eut très tôt la vocation suite au sermon du père St-Georges Groleau, missionnaire au Japon. En 1940, à l’âge de 12 ans, il déménage à Rapide-Danseur (Québec). Très tôt il fit un rêve dans lequel il enseignait une foule immense et guérissait des hommes au nom de Jésus. Il décida alors d’être prédicateur. Il entre à l’école apostolique de Beauport en 1949, école de la communauté Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus. Il provoqua de nombreuses guérisons
Un procès en vue de la béatification d'Émilien Tardif a été ouvert le 15 juillet 2007 par le cardinal Lopez Rodriguez

Savoir profiter des vacances (25.07.2011) Jean

Message d'enseignement destiné aux groupes de prières.

"Mes bien aimés frères et sœurs,
En cette période de nombreuses personnes prennent des vacances. Considérez que durant plusieurs mois, ces hommes et femmes ont vécu une vie stressante, aussi il est indispensable qu’ils puissent quitter leur quotidien et s’écarter de leurs soucis. C’est ainsi qu’au cours des congés, ils ont la possibilité et la chance de bénéficier de nouvelles rencontres et de faire le point de leur vie, de ce qu’ils sont et font réellement.

Au cours de l’année, soit dans le travail et le trajet pour s’y rendre, dans les rapports avec leur voisinage, dans le sport, comme membre d’une association et encore mieux dans la paroisse, il est certain que leurs rencontres ont lieu avec un monde restreint de personnes.

Durant leurs congés, que ce soit dans un autre pays ou une région différente, ils auront l’opportunité de faire la connaissance de personnes parfois si éloignées de leurs opinions, de leur expérience. Il est certain, que toutes ces rencontres inopinées seront l’occasion unique d’échanges enrichissants sortant du cercle restreint de leurs idées. Dans certains cas, ce sera l’opportunité de rencontrer d’autres cultures, d’autres religions, et ainsi ce sera la clé qui ouvrira leur sensibilité, les menant à une plus grande ouverture d’esprit et au respect de ce qui est différent.
En plus, il leur sera possible d’apprécier la nature et ses merveilles. Ils auront ainsi, des raisons de s’enthousiasmer, d’élargir tout le sens de leur appartenance à la création et de bénir et rendre louange à l’auteur de tant de merveilles qui est notre Seigneur Dieu.

Ces vacances leurs auront donné la possibilité de consacrer plus de temps à méditer sur le comportement qu’ils auront jusqu’alors eu à l’égard de leur entourage. Et c’est ainsi qu’enrichis de ce regard sur eux-mêmes, ils seront poussé à plus de fidélité et à la fierté de leurs propres valeurs chrétiennes.

Soyez bons, tournez-vous sans cesse vers les autres et vous vivrez du vrai bonheur, du plus grand bonheur qui est celui de rendre heureux son prochain. Dans la vie, ne soyez pas systématiquement critiques, ni même simplement justes, ni même aimants mais surtout soyez de ceux qui aiment en étant bons, en donnant aux autres bien davantage que ce qu’ils méritent !

En tout état, peut-être ces vacances vous ont permis de changer votre vie et de reprendre votre existence habituelle en y mettant de plus en plus de bonté ! Et c’est alors que vous aurez passé de bonnes et très utiles vacances

Avec toute votre famille du Ciel, sous la Lumière du Père Eternel, tout l’Amour du Seigneur Jésus, de Sa maman la Sainte Vierge Marie, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre messager d’Espérance."

Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.



Retrouvez les messages de Jean sur son blog :



Jean Messager de la Lumière
65.00 € au lieu de 73.00 €

"Sans cette protection, la vie sur la Terre est compromise." (25.07.2011) La Vierge Marie à Catherine


Mes enfants,
Il y a tout autour de la terre une protection particulière offerte par Dieu le Père.
Sans cette protection, la vie sur la Terre est compromise.

Un réchauffement planétaire peut être dangereux, il peut être provoqué par la disparition de cette protection planétaire.
Votre Père veille sur vous afin que la survie de la Terre soit assurée, mais beaucoup d’erreurs sont commises, compromettant ce que Dieu offre à tout moment.

Dieu donne Sa protection, et les enfants de Dieu voulant vivre sans leur Père, agir sans Lui, décider sans Lui, mettent en péril la survie de l’humanité entière.

Une âme qui vit sans Dieu est une âme errante, qui est très vite récupérée par celui qui n’a qu’un seul but, détruire tous les enfants de Dieu et les détruire jusqu’à l’âme.

Tout ceci peut être évité par la conversion des âmes, c’est pourquoi le message que je viens vous offrir sur la Terre dans de nombreux endroits semble se répéter, mais vous devez comprendre qu’une âme convertie ne peut plus agir sans se soucier de Dieu. Et si toutes les âmes sur la terre prenaient soucis du désir de Dieu, bien des soucis seraient enlevés, bien des risques seraient évités.
Amen


Mes enfants, je vous bénis, et je vous demande spécialement de déposer sur l’Autel, « le désir de la survie de la Terre. »
Amen

Merci Marie.

Ce message à été donné à Catherine.
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis » 


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/

Medjugorje, message du 25 juillet 2011

Fête de Saint Jacques, patron de la paroisse de Medjugorje

"Chers enfants, que pour vous ce temps soit un temps de prière et de silence. Reposez votre corps et votre esprit, qu'ils soient dans l'amour de Dieu. Permettez-moi, petits enfants, de vous guider. Ouvrez-vos coeurs à l'Esprit-Saint afin que tout le bien qui est en vous fleurisse et porte du fruit au centuple. Commencez et terminezla journée par la prière avec le coeur. Merci d'avoir répondu à mon appel."

Mon Seigneur et mon Dieu

"Ne jamais perdre la confiance en Dieu." (21.07.2011) La Vierge Marie à Catherine


Mes enfants,
Aussi rude que soit la tâche, aussi difficile que soit la période à passer, une chose est importante, ne jamais perdre la confiance en Dieu.
Car, Dieu ne peut agir qu’à travers la confiance que vous Lui offrez.

Bien souvent vos cœurs se ferment, et vous ne laissez plus de place à Dieu, ce que vous avez à traverser prend le dessus, vos inquiétudes prennent toute la place, et vous vous trouvez dans une situation où vous ne savez plus où trouver l’espérance.

Vous êtes tous des enfants fragiles pouvant subir des influences extérieures. Mais, si à l’intérieur de vous Dieu a pris toute la place, si vous avez laissé tout votre cœur pour Jésus, alors les attaques extérieures ne pourront plus vous influencer dans votre façon d’être, de paraître, et d’agir.

C’est pourquoi vous devez, en temps de paix, être vigilants à ne jamais rien faire sans vous assurer que Dieu a eu une invitation pour être présent en vous, pour agir avec vous, pour vous protéger, pour agir à travers vous,.
Ainsi, lorsque vous aurez à connaître des tourments, Dieu prendra encore plus de place et viendra les affronter pour vous et à travers vous.
Amen

Mes enfants, je vous bénis. Bienheureux êtes-vous lorsque vous recherchez une communion d’amour permanente avec Dieu.
Amen

Merci Marie

Ce message à été donné à Catherine.
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis » 


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/

Nouvelles des Enfants de Medjugorje - Juillet 2011

Chers enfants de Medjugorje,
loués soient Jésus et Marie !

1.  Le 2 juillet 2011, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue, entourée d’une grande foule. Après l'apparition, elle nous transmit le message suivant :
« Chers enfants ! Aujourd'hui, je vous invite, pour votre union avec mon Fils, à un pas difficile et douloureux. Je vous invite à la pleine reconnaissance et à la confession des péchés, à la purification. Un coeur impur ne peut pas être en mon Fils ni avec mon fils. Un coeur impur ne peut porter le fruit de l'amour et de l'unité. Un coeur impur ne peut faire les choses de façon correcte et juste; il n'est pas un exemple de la beauté et de l'amour de Dieu pour ceux qui l'entourent et qui n'ont pas connu l'amour de Dieu. Vous, mes enfants, rassemblez-vous autour de moi, pleins d'enthousiasme, de désirs et d'attentes; et moi je prie le Bon Père, afin que, par l'Esprit-Saint, il dépose dans vos coeurs purifiés, mon Fils: la foi. Mes enfants, écoutez-moi, mettez-vous en route avec moi ! »
Pendant qu'elle s'en allait, la Gospa a montré à gauche les ténèbres, et à droite la croix comme dans une lumière d'or. Mirjana pense que la Vierge a ainsi voulu nous montrer la différence entre un coeur impur et un cœur pur.
2. Le 25 juin 2011, la voyante Ivanka Ivankovic-Elez a reçu son apparition annuelle chez elle en privé. (Le 7 mai 1985, elle reçut son 10ème secret et la Vierge lui dit qu’elle lui apparaîtrait désormais une fois par an, le 25 juin). Cette année, la Vierge lui parla du 1er secret. Puis elle dit : «Chers enfants, recevez ma bénédiction maternelle ». http://www.medjugorje.net/
3. Elle détestait son père. En Allemagne, dans les années 1970.
A 17 ans, Monica perd sa mère qu’elle aime beaucoup. Elle a deux petits frères, une sœur, un père architecte, protestant non pratiquant, près de Bonn. Mais Monica déteste son père. Elle le trouve froid, raide et imperméable car il n’a aucune relation avec ses enfants. Comme elle ne peut le rejoindre au niveau du cœur, elle quitte la maison à 17 ans, prétextant ses études.
A l’âge de 20 ans elle fait une profonde expérience de Dieu dans sa chambre et elle conçoit un grand amour pour Jésus. Par des frères protestants qu’elle rejoint, elle comprend qu’aimer son père et lui pardonner fait partie des commandements de Dieu (« Tu honoreras ton père et ta mère »). Elle décide alors de faire quelques tentatives et propose à son père de passer des vacances seule avec lui en Suisse. Dans ces montages magnifiques, elle découvre le cœur profond de son père et commence à l’aimer. Elle comprend aussi sa souffrance due à une enfance très dure. Elle s’applique à travailler sur les points positifs de cette relation, sans s’acharner sur les points litigieux. Elle découvre ses propres travers (en commun avec son père !) et lui en demander pardon. Elle prie et découvre peu à peu en son père un enfant capable de s’émerveiller.
Un évènement providentiel survient alors. Son père a des amis qui, comme lui, s’étaient échappés de l’Allemagne de l’Est avant la fermeture du mur de Berlin. En leur présence, dans un autre contexte, son père est une autre personne, vulnérable, ouvert, vraiment lui-même. Monica découvre alors tout ce qu’il a souffert, et comment il a dû se durcir pour survivre à l’exil. Elle comprend aussi comment les enfants peuvent rejeter trop vite leurs parents et faire que ceux-ci deviennent de marbre. Le cœur de Monica s’ouvre à ce père inconnu et un dialogue s’amorce enfin.
A 26 ans elle travaille comme infirmière dans un centre pour personnes âgées. La nuit, elle se trouve souvent seule dans le service. Tous les 15 jours elle rend visite à son père car elle s’inquiète de sa solitude. 
A 77 ans, son père jouit d’une bonne santé et rien ne laisse présager le moindre problème. Il se rend à l’hôpital pour 24 heures afin de régler une affaire bénigne. Cette nuit-là Monica fait sa veille de nuit, et voilà qu’un sentiment très fort la saisit. Elle sait qu’elle doit tout de suite se rendre auprès de son père. Dès l’aube, elle prend la route et conduit deux heures non-stop, à tombeau ouvert malgré le brouillard. Un combat se livre en elle : « Mais je suis folle, je pourrais aller voir mon père plus tard, pourquoi y aller maintenant ?! ».
Toutefois l’intuition est trop forte. Elle pressent que cette rencontre avec son père sera importante et elle prie. Arrivée à Bonn, au lieu de se diriger vers l’hôpital, elle se sent poussée à aller d’abord dans la maison de son père, sans savoir pourquoi. La maison est toute vide. Monica marche vers l’armoire, ouvre un tiroir et trouve un document qu’elle ne connait pas. Elle le prend et part vite vers l’hôpital où elle trouve son père dans d’excellentes conditions. Ils ouvrent ensemble le document : c’était le journal de son père. Ils tombent sur le récit d’une escalade qu’il avait faite avec ses amis dans sa jeunesse, pendant la guerre de 40-45. Or ce jour- là, au sommet de la montagne, son père et ses amis s’étaient émerveillés devant la création, comme s’ils avaient vu la gloire de Dieu. Le récit était extrêmement touchant. Monica et son père se mettent à pleurer. Pour Monica, c’est comme un coin de ciel qui s’ouvre soudain. La visite dure 3 heures. La relation père-fille prend une grande profondeur, c’est un véritable échange des cœurs.
Monica lui demande alors s’il veut bien donner sa vie au Seigneur. Le père accepte et les voilà qui prient ensemble pour la toute 1ère fois ! Comme le père ne sait pas prier, il demande à sa fille de dire les prières et il les répète derrière elle. Monica fait une prière toute spontanée, simple, comme le Saint Esprit l’inspire. Une grande communion se tisse durant cette prière.
Monica en profite pour dire à son père combien elle l’aime, et elle le remercie. C’est un peu comme une déclaration d’amour, sobre mais sincère. Elle lui demande pardon pour tout ce qui a pu le blesser dans son attitude vis à vis de lui. Puis le voisin de chambre revient et le père raccompagne sa fille à la porte. De loin il lui fait un signe d’adieu et Monica remarque la lumière qui l’enveloppe. Monica est pleine de joie et repart travailler. Trois jours plus tard, son frère l’appelle : son père venait de mourir, paisiblement.
Monica est maintenant catholique. L’itinéraire de son pardon est encourageant ! En effet, on se sent parfois incapable de pardonner à une personne qui nous a fait du mal. Mais Dieu a toujours - pour chacun de nous - un chemin de miséricorde et de paix. Nous ne le trouvons qu’à genoux, dans la prière instante. Cette réconciliation entre Monica et son père est belle, mais plus belle encore est la manière dont Monica a écouté l’Esprit Saint et s’est laissée guider par Lui, sans tenir compte de son sentiment de répulsion envers son Père. Nous dépendons trop de notre « senti », nous en parlons trop. Nous jugeons trop, nous ruminons et commentons le mal indéfiniment. Nous nous repaissons d’histoires tristes. Mais heureux celui qui écoute le murmure de Dieu dans son cœur et laisse surgir en lui la magnifique fleur du pardon, qui jaillit même au milieu de sordides détritus.
Nos détritus passeront, mais la fleur et ses fruits resteront. Ils viennent de Dieu !
4 – Le soir du 30ème Anniversaire, une foule innombrable était sur le Podbrdo pour l’apparition de 23 h avec Ivan. La Vierge est apparue très, très heureuse, entourée de 3 Anges. Ivan exprima son émotion. « Aujourd’hui, cela fait 30 ans que la Vierge est avec moi. Ce jour-là (24 juin 1981) fut vraiment exceptionnel pour moi, et depuis lors je suis à son école, une école de paix, d’amour, de prière…. Ce soir, dès son arrivée, la Vierge nous a tous salués de sa salutation maternelle, ‘Loué soit Jésus mes chers enfants’, puis elle dit : ‘Chers enfants, aujourd’hui encore je me réjouis avec vous. Aujourd’hui encore je vous appelle à accepter mes messages et à les vivre. Puissent mes messages devenir vie ! Construisez-les dans votre vie. Qu’ils soient nourriture pour le voyage de votre vie. Sachez, chers enfants, que je suis avec vous quand les choses sont les plus difficiles pour vous, sachez que je vous encourage et vous console, que j’intercède devant mon Fils pour vous tous. C’est pourquoi, chers enfants, persévérez dans la prière et n’ayez pas peur ! Suivez-moi sans crainte. Merci, chers enfants, de m’avoir acceptée aujourd’hui encore et d’avoir accepté de vivre mes messages’.
5 – Si vous ne recevez plus les messages ni les nouvelles de Medjugorje (en français), écrivez à contact@edm.eu.com  Voir messages précédents à  http://www.enfantsdemedjugorje.com
6 – Un pèlerin demanda au père Svetozar (franciscain de Medjugorje) :
« Que diriez-vous à un homme qui prie chaque jour et qui souhaite prier en famille, mais sa famille refuse de prier avec lui ? » Le père lui demanda « Etes-vous cet homme ? » « Oui », répondit-il.
Alors le Père lui dit : « Vous êtes sur le chemin de la sainteté ! »
La Gospa a donné plusieurs fois ce message sur la montagne : « Aujourd’hui plus que jamais auparavant, Satan veut détruire vos familles. C’est pourquoi, chers enfants, priez en famille et priez pour la famille ! » Ce message est vital !
Beaucoup de pèlerins commencent à le vivre à leur retour de Medjugorje. Mais certains se heurtent à des difficultés, et parfois perdent la paix lorsque des membres de leur famille refusent de prier avec eux. Surtout, qu’ils ne perdent pas la paix ! La paix de notre cœur ne doit pas dépendre de l’attitude des autres (nous risquerions de ne jamais l’avoir !), mais elle dépend de Dieu, qui seul donne la vraie paix, dans la prière. Or Dieu, Lui, est toujours prêt à nous accueillir et à nous bénir. Notre témoignage de paix inébranlable au milieu des vagues portera son fruit.
J’ai appris une chose très précieuse ici, de la part des voyants : La Gospa nous demande seulement de vivre ses messages, de faire notre part (prier chaque jour à la maison), et elle fera la sienne ! Du moment que nous avons fait notre part, nous pouvons rester en paix, le reste ne nous appartient pas. Jésus et Marie s’en occupent eux-mêmes, ce fardeau serait trop lourd pour nous. Mais notre confiance totale en eux est essentielle, elle hâtera l’impact de la grâce pour la famille.
Le temps des vacances est favorable aux rencontres de prière, et aux miracles de conversion que la prière obtient La Vierge nous aidera à profiter de ce temps de grâce !
Chère Gospa, donne-nous l’intelligence de l’amour ! Fais-nous reconnaître les moments favorables 
 pour attirer la bénédiction divine sur nos familles !

Soeur Emmanuel +
________________________________________________________
PS 1 – « Medjugorje 30 ».  Le DVD du 30me Anniversaire (en 5 langues) réalisé par la paroisse. Les 6 voyants y sont interviewés tout récemment. Très intéressant. Disponible au magasin des Franciscains, demandez à vos amis pèlerins de vous le rapporter (17€) !
PS 2 – Le Youcat ! Pour les JMJ de Madrid, un livre clé ! Chaque jeune aura dans son sac le Youcat, magnifique Catéchisme illustré de l’Eglise Catholique conçu pour les  jeunes. Il trône dans toutes les librairies catho, pour 14 €, au Cerf. Parents, éducateurs, voilà LE cadeau que vous devez faire à vos jeunes, qui se posent tant de questions sur la foi, l’Eglise, l’éternité, l’amour, la sexualité... Benoît XVI a fait un beau prologue. « Vous devez connaître la foi comme un musicien son instrument ! » écrit-il.
PS 3 - Sr Emmanuel prèchera la récollection des 19 et 20 nov 2011, sur les derniers messages de Marie et le témoignage de Gloria Polo, à Burtin, F 41600 Nouan le Fuzelier. Tél. 0254887885, Fax 0254886781. Week-end ouvert à tous ! Inscrivez-vous vite à bethanie.retraite@beatitudes.org -www.beatitudes-nouan.org
PS 4 -  Prenez vos CD et DVD pour l’été ! Ils vous garderont en compagnie de Jésus et Marie: 
 Nouveau : Maryam, la petite Arabe (sr Emm)  coffret de 2 CD, 7€ 
 - Adore ! Absorbe la beauté de Dieu ! (sr Emmanuel), 5€ 
 - L’adoration, source d’amour (Cardinal Ph. Barbarin) 5€ 
 - La louange, mon arme de victoire ! Jean-Fr. Callens, 5€ 
 Prier le chapelet avec Thérèse de Lisieux, Jean F Callens, 5€ 
 Prier le chapelet avec Jean Paul II // Collectif, 5€ 
 Prier le chapelet avec Marie qui défait les nœuds, 5€ 
 Prier le chapelet avec Paul de Tarse //Collectif, 5€ 
 Prier le chapelet avec Le Curé d’Ars //Collectif, 5€ 
 - Une Famille pour guérir - Pascal Maillard, 5€ 
 - Les 20 mystères du rosaire, 4 CD médités par Sr Em, 20€ 
 - Apprendre à aimer jusqu’à l’union des cœurs - Sr Em, 5€ 
 - Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph - Sr Emm, 5€ 
 - Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel5€ 
 - Comment se confesser ? P. Thierry de Roucy, AU00465, 5€ 
- La Confession  (A), un remède pour l’Occident, Sr Emm5€ 
- La Confession (B), sacrement de la paix, Sr Emmanuel5€ 
- Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel5€ 
- Répondre à l’appel de Dieu au quotidien, Père. J. Philippe, 5€ 
Film : Coffret des 2 DVD, Karol 1 et Karol 2, 2x180 min, 25 € 
Film : ‘Des hommes et des dieux’, de Xavier Beauvois, 20 €
Cdes à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 - contact@mariamultimedia.com -www.mariamultimedia.com - Joindre 5€ de port en France, 10€ à l’étranger. Demandez le catalogue gratuit !
PS 5 - www.exultet.net votre site pour l’été ! Téléchargez leurs CD sur Medj. Vous y trouverez aussi 4000 CD des meilleurs prédicateurs, 11000 titres de musique avec partitions.
PS 6 – Chez vous, visionnez les célébrations de Medjugorje en direct (live) sur le lien de la paroisse : http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/tv-web/
PS 7 – Aider un prêtre, c’est aider Jésus ! Un ami très cher, le père Louis L. missionnaire français, est resté un an à Medj. Il est curé de 20 clochers depuis 10 ans. Il a cassé sa voiture et a besoin de la remplacer (pour routes de campagne). Si quelqu’un a une occasion, qu’il nous contacte au N° 0685218037. Merci !
PS 8 –  Le Festival des Jeunes commencera le 1er août avec la messe du soir  et s’achèvera le 6 avec la messe de la transfiguration sur le mont Krizevac à 5h du matin. Infos paroisse: Tel. +387 36651 988, email: medjugorje-mir@medjugorje.hr
PS 9 - Pèlés et retraites à Medj. L'Assoc. Marie Source de Vie a déplacé ses activités dans le Var, avec la bénédiction de Mgr Rey. Nouvelle adresse: BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 04 94 07 94 de 11h à 12h et de 15h à 17h.  contact@msvie.com  - www.msvie.com (inchangés)
PS 10 - Offrez "L'Enfant caché de Medjugorje" 17,50 € et "Le triomphe du coeur" 13,50 €, « Guérisons et délivrances par le Jeûne » 3€, de Sr Emmanuel. Ed. Des Béatitudes - En librairie ou à Maria Multimedia (Contact en PS4) Ajouter 4,50 € de port global. Versions étrangères, voirwww.childrenofmedjugorje.com
PS 11 -  Inscrivez-vous ! Recevez chaque mois l'email des 'Nouvelles de Medjugorje' par sr Emmanuel.
En français: contact@edm.eu.com 
En anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com  
En italien : info@vocepiu.it 
En croate : rsilic@yahoo.com 
En portugais : medjugorjeport@yahoo.com 
En chinois : teresamedj@gmail.com 
Le site childrenofmedjugorje.com offre ces Nouvelles en français et en d'autres langues.

PS 12 –  Faîtes votre pain de jeûne ! (Voir recette dans les Nouvelles du 18 mars 2011)

L'identité de la femme et l'identité de l'homme doivent être respectées !



Depuis l'annonce de l'enseignement de la théorie du Gender dans les manuels de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), pour expliquer l'identité sexuelle, de nombreuses associations ont réagi en organisant des pétitions et en demandant un rendez-vous au ministre de l'Education nationale. Celui-ci a refusé tout dialogue par la voix de son directeur de cabinet au motif que, selon lui, « la théorie du Gender est scientifique ».

Cette théorie est en réalité subversive !
En niant la réalité du corps sexué, comme un donné de nature, elle prétend réorganiser les rapports entre hommes et femmes en imposant une nouvelle vision fondée sur les comportements sexuels. Or, quelle que soit l'orientation sexuelle, l'homme reste intrinsèquement un homme et la femme reste intrinsèquement une femme.

La déconstruction de la société à partir de la théorie du Gender ne peut être retenue comme référence éducative ou comme référence structurante.

Les jeunes ont besoin de repères et non d'idéologie déstabilisante.

MAINTENONS LA PRESSION DURANT L'ÉTÉ !

Aujourd'hui, nous vous invitons à vous adresser directement au Premier ministre, Monsieur François Fillon, pour lui demander de faire cesser immédiatement la diffusion de cette idéologie dans les livres et les manuels scolaires et d'organiser un débat ouvert avec de vrais experts dès la rentréede septembre.

Béatrice Bourges,
Porte-parole du Collectif pour l'enfant
Francis Jubert,
Président de l'Association pour la Fondation de Service Politique
Elizabeth Montfort,
Porte-parole de l’Association pour la Fondation de Service politique,
présidente de l’Alliance pour un Nouveau Féminisme européen,
ancien député européen

Relayez ce message aux conseillers du Premier Ministre :
Cabinet du Premier ministre : sylvie.fourmont@pm.gouv.fr
Directeur de cabinet : sec.jean-paul.faugere@pm.gouv.fr
Conseiller pour l'éducation, l'enseignement et la recherche : jean.sarrazin@pm.gouv.fr
Conseiller technique à l'éducation : didier.vin-datiche@pm.gouv.fr
Monsieur le Premier ministre,
Nous vous demandons de faire cesser immédiatement la diffusion de la théorie du Gender dans les livres et les manuels scolaires comme vision éducative de notre société.
Alors que l'UMP rappelait récemment qu' « il y a une dimension essentielle à préserver dans l'altérité sexuelle », cette théorie subversive ne peut que troubler les jeunes à l'âge où ils ont besoin de références structurantes.
La théorie du Gender n'est pas une théorie scientifique, mais relève du débat. Nous vous demandons d'organiser, dès la rentrée de septembre, une convention ouverte où pourront s'exprimer des experts (philosophes, juristes, psychanalystes, éducateurs...) ainsi que des élus et des représentants de la société civile.

Au sujet du décès de Don Gobbi...

Quelques nouvelles au sujet du décès de Don Gobbi le 29 juin 2011 à 15h.

Je reviens du Cénacle extraordinaire du Mouvement Sacerdotal Marial qui s’est déroulé à Collevalenza (Ombrie) du 26-6 au 2-7-2011 au Sanctuaire de l’Amour Miséricordieux.

Il est « extraordinaire » parce qu’il n’intéresse pas seulement un groupe local ordinaire, mais qu’il est constitué de Prêtres et Evêques venus du monde entier, il est « mondial », mais cette année il a revêtu un caractère en dehors de l’ordinaire.

Dès le soir de notre arrivée, le 26 Juin, nous apprenions que Don Gobbi venait d’entrer à l’hôpital de Milan, que son cœur n’était pas assez fort pour envoyer le sang pour bien irriguer le corps ; le lendemain, qu’il y avait de la fièvre et que les antibiotiques étaient sans effet. Et le mercredi 29 Juin, qui à 15h, heure du Golgotha, son cœur avait cessé de battre. C’était le 29 Juin, Fête de St Pierre et de St Paul, 60ième anniversaire de l’ordination sacerdotale de Benoît XVI.

L’un de nous, qui avait entendu Don Gobbi quelques jours avant, nous rapportait ces mots de Don Stefano : La Sainte Vierge m’a dit : « comme pour Jacinthe de Fatima, je viendrai te prendre à l’hôpital dans peu de jours ».

Il venait de terminer son dernier Cénacle en Italie, à ND de Lorette, et il rentrait pour préparer le Cénacle de Collevalenza, mais la Providence en a disposé autrement.

Ainsi, le Cénacle qui se déroulait normalement, était marqué par l’événement qui se déroulait et le lendemain de sa mort, à 10h, nous recevions sa dépouille mortelle.

Don Stefano se trouvait au milieu de nous : il ne pouvait prévoir un meilleur moment, puisque il était au milieu de ses fils accourus du toutes les parties du monde, y compris de Corée, du Japon, de l’Australie, Inde, Iles de la Sonde, Philippines, Afrique…

Et ce jour-là, nous devions avoir la visite du Cardinal Diaz, membre du Mouvement Sacerdotal Marial, qu’il aimait beaucoup et qui a présidé la Messe du Sacerdoce du Christ, Grand Prêtre, qui s’est terminée par le chant « In paradisum, deducant te Angeli » et le Magnificat, comme Don Gobbi l’avait lui-même demandé dans son testament ci-dessous.

A la fin de la Messe, nous avions tous les larmes aux yeux, prêtres et Evêques, et laïcs, car nous l’aimions bien et nous l’aimons encore car il nous promet de nous aider, du haut du ciel, d’où il verra le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

Lorsque la Sœur infirmière l’a accueilli à l’Hôpital, elle a aussitôt dégagé sa poitrine pour lui mettre toutes sortes d’appareils pour stimuler son cœur : il portait sur sa poitrine, sur son cœur, la Sainte Réserve, ce qui prouve qu’il vivait avec Jésus-Hostie. Cette remarque a été confirmée par l’Abbé Laurent Larroque qui l’avait accompagné tout au long de son voyage-visite en France l’an dernier.

Comme il n’était pas là le premier jour où il devait faire les méditations du matin et du soir, il a été remplacé par Mgr Ercole, Evêque d’Aquila (tremblement de terre) qui a été remarquable. J’espère faire la traduction de tout ce qu’il nous a dit. Vous l’aurez, si Dieu le veut.

Nous ne nous sentons pas orphelins puisqu’il va continuer, du haut du Ciel, à nous accompagner. Mais il ne pourra plus visiter les groupes comme avant, et dans les pays comme le Brésil, l’Argentine, le Liban, l’Afrique où il était accueilli avec chaleur, n’était-il pas le Messager de Marie !

Le Mouvement continue, la mort fait partie du plan de Marie, et doit avoir une signification : La Deuxième Pentecôte aura lieu.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais un peu plus tard, sur les fruits de ce Cénacle.

Don Daniele Maria
A J et B C. le 6-7-11
____________________________________________

Testament spirituel de Don Stefano Gobbi

Don Gobbi officiant à l’église de Medjugorje
Milan le 1er janvier 2011
Premier samedi du mois de l’année

J'accueille la mort comme et quand le Seigneur voudra en redisant dans le coeur Immaculé de Marie mon oui à la volonté divine.

Je laisse comme testament spirituel tout ce qui a été écrit dans le livre : « La Vierge à ses Fils de Prédilection », et j'atteste que ces messages, ont été reçus par moi sous forme de locutions intérieures.

En esprit de reconnaissance au Seigneur et à la Sainte Vierge, je demande qu'après la messe de mes obsèques, le Magnificat soit chanté par tous...

Je demande des funérailles très simples : au lieu de fleurs je demande que l'on accomplisse des oeuvres de charité. Je désire être enseveli à Dongo dans le Sanctuaire de Notre Dame des Larmes, au pied de l'autel du crucifix.

Si cela n’était pas possible, je demande une sépulture provisoire dans la chapelle du clergé au cimetière de Dongo.

Comme j'ai consacré tous les moments de ma vie au coeur Immaculé de Marie, ainsi je consacre le moment de mon passage de la terre au Ciel et du temps à l'éternité.

Je rends grâce à tous du bien que j'ai reçu d'eux. Je demande pardon à ceux que j'aurais pu offenser involontairement.

A tous ceux qui appartiennent au M S M je promets une protection spéciale de ma part et une aide particulière au paradis, où j'espère entrer grâce à la Miséricorde du Seigneur et l'aide de vos prières.

Dans l'attente de vous rencontrer tous sous le manteau glorieux de la Reine de tous les Saints, je vous salue et je vous bénis au nom du Père et de Fils et du Saint Esprit. AMEN

Don Stefano GOBBI

Ne pas s’arrêter aux obstacles (13.07.2011) Jean

Message d'enseignement destiné aux groupes de prières.

"Mes bien aimés frères et sœurs,

Les disciples qui ont suivi Jésus, se sont laissé guider par l’esprit, aussi ont-ils renoncé à toute possession, à la violence et à toute convoitise. Comprenez bien que seul l’Esprit-Saint est capable de faire discerner la vraie valeur des richesses. Hélas, dans votre société de consommation, il vous arrive de vous laisser prendre par l’aspect extérieur des choses et d’oublier que vous êtes porteurs d’un message d’amour et de bonheur qui ne peut prendre racine que sur la gratuité.

Beaucoup ne sont pas chrétiens, ou alors d’autres se disent croyants non pratiquants. Sachez que faire le bien n’est pas réservé qu’aux seuls chrétiens ! Oui, il y a des personnes qui ne connaissent pas Dieu mais qui malgré leur ignorance, peuvent manifester des valeurs évangéliques. Car elles ont le sens aigu de la gratuité, de l’entraide, de l’écoute, et savent apporter leur soutien à des pauvres et à des personnes en difficulté. Dans bien des cas, elles donnent une sacrée leçon d’humanité.

Pratiquer c’est reconnaître l’action de Dieu dans votre vie et savoir rendre grâce et dire merci au Seigneur de vous donner la force de relever sans cesse le défit de la vie parfois dans des conditions difficiles et pas toujours comprises. C’est reconnaître que vous n’êtes pas seul à mener votre vie et que le Seigneur Dieu est avec vous.

Ainsi dans les relations à l'intérieur des familles que ce soit dans le couple ou entre parents et enfants, il est courant qu’avoir de bonnes relations n’est pas toujours facile.

En règle générale, à tout ce qui peut se présenter, il s'agit de ne pas s'arrêter aux obstacles mais d'avoir la foi et donc la lucidité de « croire ». Peut-être aurez-vous le sentiment d'œuvrer en vain et même d’être sur le mauvais chemin, mais soyez certains que bien des mois ou des années après, une petite pousse apparaîtra et vous verrez que vous n’avez pas semé pour rien. Les hommes sont-ils ainsi fait ils voudraient des résultats immédiats mais qu’ils sachent que le cœur a son rythme propre qui est le rythme de la vie.

En aimant par dessus-tout, envers et contre tout, donnez votre vie pour ceux que vous aimez, et c’est ainsi que vous trouvez votre propre vie. Changez votre regard sur l'autre, pour précisément ne plus vous arrêter à ce que vous voyez, à ce qui vous blesse ou vous agresse, mais pour croire ce qui ne se voit pas.

Avec toute votre famille du Ciel, sous la Lumière du Père Eternel, tout l’Amour du Seigneur Jésus et de Sa maman la Sainte Vierge Marie, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre messager du Ciel."

Le 13 décembre 1996, le Français Jean Cara, âgé de 43 ans, meurt d'une hémorragie interne. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents des messages d'amour, d'espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.



Retrouvez les messages de Jean sur son blog :



Jean Messager de la Lumière
65.00 € au lieu de 73.00 €

Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés