HISTOIRE DE LA PRÉCIEUSE CEINTURE ET DE LA TUNIQUE DE LA MÈRE DE DIEU

HISTOIRE DE LA PRÉCIEUSE CEINTURE ET DE LA TUNIQUE DE LA MÈRE DE DIEU,CHARLEMAGNE ET LOURDES
31 août - Fête orthodoxe de la Déposition de la ceinture de la Vierge à Chalcoprateia
La déposition de la précieuse Ceinture de la Mère de Dieu en l'église des Chalkoprateia

La Ceinture de la Mère de Dieu, qui s'était retrouvée, on ne sait trop comment, dans l'Evêché de Zèla, proche d'Amasée dans l'Hélénopont, fut transférée à Constantinople sous le règne de Justinien (vers 530), et déposée dans l'église des Chalkoprateia, qui était située non loin de Sainte Sophie. On y célébrait en ce jour la Dédicace de l'église et les deux insignes Reliques qu'elle contenait: la Sainte Ceinture et les Langes de Notre Seigneur.
De longues années après, vers 888, Zoé, épouse de l'empereur Léon VI le Sage, se trouvant gravement malade sous l'instigation d'un esprit malin, fut avertie au cours d'une révélation qu'elle obtiendrait sa guérison par l'imposition de la Ceinture de la Mère de Dieu. L'empereur fit aussitôt briser les scellés de la châsse (soros) qui contenait la Relique, et on y découvrit avec admiration la Sainte Ceinture, aussi neuve et éclatante que si elle avait été tissée la veille.
On trouva à côté un document indiquant exactement la date où elle avait été apportée à Constantinople, et comment l'empereur lui-même l'avait déposée dans la châsse qu'il avait scellée de ses propres mains. L'empereur Léon baisa la Relique avec vénération et la remit au Patriarche. Et dès que le prélat eut déployé la Ceinture sur la tête de l'impératrice, celle-ci fut délivrée de sa maladie. Tous rendirent gloire au Christ Sauveur et à sa Très-Sainte Mère, et on replaça la Relique dans la châsse, après que l'impératrice reconnaissante l'eut rehaussée de fils d'or.

Charlemagne, fils de Marie

Le grand Empereur Charlemagne fut consacré dans la Basilique d'Aix-la-Chapelle qu'il avait voulu dédier à la Mère de Dieu. Il recueilli avec grande dévotion la relique de la ceinture de la Sainte Vierge que lui donne l'Impératrice de Constantinople, et il porta toute sa vie l'image de Marie attachée à son cou par une chaîne d'or.
Devenu âgé, il demanda à être enterré avec une statue de la Vierge sur son coeur. Après sa mort, le Concile de Mayence impose à l'ensemble de l'Empire Franc la fête de l'Assomption. L'Empire de Charlemagne marque la fin de la féodalité et le début de l'unification de l'Europe qui naît en même temps que la Chrétienté, sous la protection de la Mère de Dieu.
En 778, Charlemagne, lassé par la résistance opiniâtre du Seigneur sarrasin Mirat dans la citadelle de Mirambel (l'actuelle citadelle de Lourdes) s'apprêtait à renoncer et à lever le siège lorsque Turpin, évêque du Puy-en-Velay, son compagnon, eut une inspiration et obtint l'autorisation d'aller parlementer avec l'assiégé.
Il proposa à Mirat de se rendre, non pas au souverain, mais à la Reine des cieux. La proposition plut au chef Maure qui déposa ses armes aux pieds de la Vierge noire du Puy et qui se fit baptiser. Le jour de son baptême, Mirat prit le nom de Lorus qui, transmis à la ville, devint plus tard Lourdes. 1000 ans avant Bernadette, la Vierge prenait donc officiellement possession du lieu où elle apparaîtra plus tard.
D'après le Synaxaire de Constantinople,
confirmée par le Ménologe Impérial

Aujourd'hui, octobre 2011:
5 km d’attente pour vénérer une relique de la Ste Vierge

« Venue du Mont Athos (monastère de Vatopedi), la ceinture de la Mère de Dieu attire de très nombreux fidèles en Russie. Jusqu’au 24 octobre, la relique est à Saint-Pétersbourg. La file d’attente pour vénérer la relique s’est étendue sur 5 kilomètres. Déjà, plusieurs centaines de milliers de fidèles l’ont vénérée. Après Saint-Pétersbourg, la relique sera exposée dans plusieurs villes de Russie avant d’arriver à Moscou le 19 novembre, elle y sera accueillie par le patriarche Cyrille, pour son 65e anniversaire, seront aussi présents les patriarches Daniel de Roumanie, Élie de Géorgie et l’archevêque Christophe de Tchéquie et Slovaquie. »
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés