Votre numéro de décembre 2011


Bien chers lecteurs et abonnés,

Vous allez recevoir bientôt votre prochain magazine par la poste. nous arrêtons la formule d’un numéro entier sur une seule personne. Nous sommes très heureux de vous présenter le nouveau format avec une mise en page encore améliorée. Cette nouvelle formule nous permet de traiter plus de nouvelles variées tout en présentant un sujet approfondi dans notre dossier du mois (un cas d’apparition reconnu ou pas mais toujours fidèle à l’enseignement de l’Eglise Catholique).

Nous vous remercions pour votre fidélité et votre soutien : Chrétiens Magazine ne vivant que de vos abonnements, ce sont eux seuls qui permettent que ce mensuel dure. Sans vos abonnements réguliers, nous ne pourrions pas poursuivre cette évangélisation, en France et dans les pays francophones.

Il y a une soif toujours plus grande, une recherche de Dieu insatisfaite dans le monde, car nombreux sont ceux qui ne savent pas où chercher la Vérité. Le monde ne la propose pas, à quelques exceptions près, si l'on regarde les fonctionnements politiques, économiques, sociaux : c'est à la presse catholique que revient ce rôle, pour ce qui concerne le domaine de l'écrit.

Nous nous efforcerons de progresser en ce sens, en améliorant la revue, en l'enrichissant, en l'actualisant aussi. Grâce à ce nouveau format plus grand, nous essaierons de vous apporter plus de nourriture 'verticale' (élevant l'âme vers Dieu) et 'horizontale' (aidant au discernement face aux événements contemporains).

Merci à tous ceux (et ils sont nombreux) qui diffusent chaque mois des Chrétiens Magazine autour d'eux : que de beaux fruits nous recevons en témoignages ! Pensez aussi aux religieux, cloîtrés ou sans moyens financiers pour s'abonner : à l'approche de Noël, offrir un abonnement peut aider spirituellement une âme durant toute une année ! Merci à toutes nos religieuses abonnées, qui soutiennent Chrétiens Magazine par leur prière ! Merci pour vos lettres !

Recevez encore toute notre reconnaissance pour votre soutien.
Bonne préparation à Noël.

Au sommaire du n°245 :
L'idéologie du genre p.3,
Christianophobie p.4,
Islam p.5,
Du nouveau à Dozulé p.6,
Deuxième anniversaire des apparitions en Égypte p.7,
Témoignage d’une conversion à Medjugorje p.8,
dossier : l’oeuvre de Maria Valtorta pour les 50 ans de sa mort (1961) p.9 à 15,
Montichiari : 8 décembre à midi, l’heure de grâce pour le monde entier !
p.16, Escorial : Satan veut détruire mon œuvre p.17,
« Et le Verbe s'est fait Chair... Et Il a habité parmi nous » p.19,
Elévation de la Croix de tous les peuples du Mexique p.20,
8 décembre 2010 Première apparition mariale reconnue aux Etats-Unis p.21,
la rubrique du père Yannik Bonnet, p.22,
Saint Michel à Garges lès Gonesse p.22,
Sainte Françoise Romaine p.24,
traité de l'Enfer, de Satan et de ses Anges p.25,
calendriers p.30,
annonces p.31,
abonnement parainage p.32
Si vous n'êtes pas déjà abonné, essayez !
Pour m'abonner, je clique ici.
Pour me procurer les anciens numéros, je clique ici.

Consécration du genre humain au Christ-Roi

« Tu le dis, je suis Roi.
Je suis né et je suis venu dans le monde
pour rendre témoignage à la Vérité :
quiconque est de la Vérité écoute ma voix » (Jean 18, 37)
Très doux Jésus,
Rédempteur du genre humain, jetez un regard sur nous, qui sommes humblement prosternés devant votre autel. Nous sommes à vous, nous voulons être à vous, et, afin de vous être étroitement unis, voici que, en ce jour, chacun de nous se consacre spontanément à votre Sacré-Cœur.
Beaucoup ne vous ont jamais connu ; beaucoup ont méprisé vos commandements et vous ont renié.
Miséricordieux Jésus, ayez pitié des uns et des autres et ramenez-les tous à votre Sacré-Cœur.
Seigneur, soyez le Roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous, mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonné ; faites qu’ils rentrent bientôt dans la maison paternelle pour qu’ils ne périssent pas de misère et de faim.
Soyez le Roi de ceux qui vivent dans l’erreur ou que la discorde a séparés de Vous ; ramenez-les au port de la vérité et à l’unité de la foi, afin que bientôt il n’y ait plus qu’un seul troupeau et qu’un seul pasteur.
Accordez, Seigneur, à votre Église une liberté  sûre et sans entraves ; accordez à tous les peuples l’ordre et la paix ; faites que d’un pôle à l’autre, une seule voix retentisse :
Loué soit le Divin Cœur qui nous a acquis le salut ; à Lui honneur et gloire dans tous les siècles. Amen.
Au fidèle qui récite pieusement cet acte de consécration du genre humain au Christ-Roi est accordé l’indulgence partielle. L’indulgence sera plénière si cet acte est récité publiquement le jour de la fête du Christ-Roi.
______________________________________________

Prière au Christ-Roi

Ô Jésus, l'unique Roi de l'Univers, nous nous prosternons à vos pieds pour vous adorer et vous prendre pour notre Roi et notre Guide. Oui, Seigneur, à Vous toutes les nations sont soumises, Vous êtes seul le vrai Roi, Vous êtes seul la vraie paix, Vous êtes seul la lumière. Nous n'adorons que Vous seul, Vous êtes notre soutien, Vous êtes notre richesse, Vous êtes notre Maître, ô Grand Dieu du Ciel et de la terre. Nous croyons très fermement que Vous êtes réellement présent dans la Sainte Eucharistie. Vous êtes là vivant, aimant, Vous voulez nous nourrir du Pain de vie. Oui, venez et nourrissez vos enfants. Vos regards sont fixés sur les âmes. Vous veillez sur toutes les nations. Votre Cœur est pour nous un asile de repos.
Nous nous consacrons donc à votre Cœur de Roi et de Prince. A Vous seul, Seigneur, toute gloire, honneur, amour soient rendus jusqu'à la consommation des siècles et pendant toute l'Eternité. Ainsi soit-il.
Prière dictée à Ma petite servante Sancta Olivae Galliae en la Fête du Précieux Sang 1927, au monastère des Bénédictines du Saint Sacrement – 16, rue Tournefort, Paris 5ème .

Medjugorje, message 25 novembre 2011


"Chers enfants, aujourd'hui, je désire vous donner l'espérance et la joie. Tout ce qui est autour de vous, petits enfants, vous conduit vers les choses terrestres, mais je désire vous mener vers un temps de grâce afin que, durant ce temps, vous soyez bien plus proches de mon Fils, pour qu'il puisse vous guider vers son amour et vers la vie éternelle à laquelle tout coeur aspire. Vous, petits enfants, priez, et que ce temps soit pour vous un temps de grâce pour votre âme. Merci d’avoir répondu à mon appel."


Site Des Enfants de Medjugorje : http://www.edm.eu.com
E-mail : contact@edm.eu.com

Sélection sur Medjugorje

Rorate Cæli desuper

Durant le temps de l'Avent, à l'aube du jour naissant, l'église catholique romaine propose des messes dites Rorate, comme il est de coutume avant tout dans les pays alémaniques. Célébrées à la lueur des bougies, ces liturgies matinales font des chrétiens des «guetteurs d'aurore» qui attendent dans l'espérance l'avènement du Messie promis, le Christ.



L'hymne du « Rorate Cæli desuper » est par excellence le chant grégorien du Temps de l'Avent. Son refrain est tiré du Livre d'Isaïe (45, 8) : « Cieux, épanchez-vous là-haut, et que les nuages déversent la justice, que la terre s’ouvre et produise le salut ». Cette rosée qui tombe du ciel pour féconder la terre et faire descendre le Juste, c'est-à-dire Dieu Lui-même, c'est le Saint-Esprit, et la terre qui s'ouvre sous cette influence céleste et fait germer le Sauveur, c'est bien évidemment le sein très pur de la Vierge Marie.

R. Roráte caeli désuper, et nubes pluant iustum.
R. Cieux, répandez d'en haut votre rosée et que les nuées fassent descendre le Juste.

1. Ne irascáris, Dómine, ne ultra memíneris iniquitátis:
1. Ne te mets pas en colère, Seigneur, ne garde plus souvenir de l’injustice.
ecce cívitas Sancti tui facta est desérta:
Voici, la cité sainte est devenue déserte,
Sion desérta facta est : Ierúsalem desoláta est:
Sion a été désertée, Jérusalem est en désolation,
domus sanctificatiónis tuae et glóriae tuae, ubi laudáverunt te patres nostri
la maison de ta sanctification et de ta gloire, où nos pères avaient dit tes louanges.

2. Peccávimus, et facti sumus tamquam immúndus omnes nos,
2. Nous avons péché et sommes devenus impurs.
et cecídimus quasi fólium univérsi
Nous sommes tombés comme des feuilles mortes
et iniquitátes nostrae quasi ventus abstúlerunt nos :
et nos iniquités nous ont balayés comme le vent.
abscondísti fáciem tuam a nobis, et allilísti nos in manu iniquitátis nostrae.
Tu as détourné de nous ta face, et nous as brisés sous le poids de nos fautes.

3. Vide Dómine, afflictiónem pópuli tui
3. Vois, Seigneur, l’affliction de ton peuple,
et mitte quem missúrus es :
et envoie celui que tu dois envoyer :
emítte agnum dominatórem terrae, de petra desérti, ad montem fíliae Sion :
envoie l’Agneau, le maître de la terre, de Pétra dans le désert jusqu’à la montagne de ta fille Sion,
ut áuferat ipse jugum captivitátis nostrae
afin qu’il ôte le joug de notre captivité.

4. Consolámini, consolámini, pópulevmeus, cito véniet salus tua.
4. Consolez-vous, consolez-vous, mon peuple : vite viendra ton salut,
Quare mærore consúmeris, quare innovávit te dolor ?
Pourquoi es-tu consumé dans l’affliction, pourquoi la douleur se renouvelle-t-elle en toi ?
Salvábo te, noli timore; Ego enim sum Dóminus Deus tuus,
Je te sauverai, n’aie pas peur, moi, je suis le Seigneur Dieu,
Sanctus Israël Redémptor tuus.
Le Saint d’Israël, ton Rédempteur.

Christianophobie - Monseigneur DI FALCO s'interroge

Apparition de la Vierge Marie au Sud Ouest du Rwanda (28.11.1981)



Tout a commencé dans la journée du 28 novembre 1981 lorsqu’une jeune élève du collège de Kibeho, du nom d’Alphonsine Mumureke, prétendait voir une Dame d’une beauté incomparable qui s’est présentée sous le vocable de « Nyina wa Jambo », c’est-à-dire « Mère du Verbe », aussitôt reconnue par la présumée voyante comme la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Jésus notre Sauveur. Le phénomène se répéta dans la suite, à des intervalles plus ou moins espacés. La Vierge demandait à tous de se convertir, avoir la foi, et prier sans hypocrisie.

Pour en savoir plus sur Kibeho


Agrandir le plan

Le témoignage du Père Antoine Tran

Père Antoine Tran Quok Tuan

Histoire difficile à faire tenir en peu de mots. Celle du père Antoine Tran Quoc Tuan. Il a 45 ans et déjà au moins trois vies. Le curé de St Benoît en Pays de Serres (Lot et Garonne) revient de loin et il y puise sa joie.

Ma douce enfance au Vietnam

« Mes parents étaient brodeurs et je suis le 7ème enfant d’une fratrie de douze : sept garçons et cinq filles. Nous sommes catholiques pratiquants. Je suis enfant de choeur à 5 ans, je fait ma première communion à 7 ans. Je suis pensionnaire à l’internat des soeurs des
Amantes de la Croix à Saïgon. Je suis heureux ».

Les communistes arrivent.

Les américains partent. Les communistes sont là. L’internat ferme, des prêtres sont emprisonnés. Le catéchisme se fait dans les maisons. Jamais dans la même. Les messes sont autorisées mais il faut prévenir. On enrôle les garçons à 16 ans pour faire la guerre au Cambodge. Mes parents ont peur : des voisins ont reçu le corps de leur fils revenant du front sans tête. Un des mes frères fuit le pays sur un boat-people, ces bateaux de pêcheurs surchargés On a plus de nouvelles. Un autre frère est inscrit. Le jour du départ il est absent. Ma mère a payé le passage en or. Tant pis, elle m’envoie à sa place. J’ai 16 ans. Je ne suis pas prêt, désemparé. Je n’ai même pas le temps de dire au revoir à mon père et me voilà sur un bateau.

Entre deux mondes

Je suis sur le bateau. La tempête fait rage. Trois jours à écoper. Trois jours de montagne d’eau s’abattant sur nous. Mal de mer. Nourriture gâtée. Moteur cassé. A la dérive. Rien à manger. On boit l’eau de nos vêtements qu’on essore. Peur de tout, des requins, des pirates qui pullulent dans ces eaux. Au bout d’une semaine, une plage. Le bateau s’échoue et se disloque complètement. C’est la Malaisie. La Croix-rouge nous transfère sur une petite île de réfugiés. Nous sommes 43000 ! Une ville avec ses dangers, ses lois. La faim. Je remplis des demandes d’accueil pour 23 pays. 23 refus ! Je vais rester un an. Je tiens grâce à une petite communauté catholique. Je prie beaucoup.

La France, enfin

Mes prières sont exaucées. Un médecin agit pour moi. La France va m’accueillir. J’écris à mes parents. Ils me croyaient morts dans la tempête et avaient célébré mes obsèques. Mon frère est à Paris aussi. Il a survécu à son bateau. Ils étaient 104 au départ et 14 survivants quand on les a repêchés. Je commence à travailler dans un restaurant vietnamien puis Freetime (racheté par MacDo). Là, je réfléchis beaucoup. Je repense à ce que j’ai traversé. Je veux servir. Je veux être utile. Je me souviens lorsque je voulais être comme le prêtre que je servais à 5 ans. Je veux être prêtre, c’est une évidence. Comme j’aide dans l’association catholique « Pouss bambou », j’informe le père Etcharenne qui s’en occupe. Il va m’aider

Vers l’ordination

Un diocèse veut bien de moi. Mgr St Gaudens d’Agen va me parrainer. Me voilà à Poitiers au séminaire. Une telle joie d’apprendre mais c’est dur pour moi qui parle difficilement français. Puis Bordeaux. 8 ans d’études. Un retour au Vietnam aussi pour voir mon père que je sais malade. Là-bas, j’ai la joie de découvrir les léproseries que je parraine désormais.

Et puis le grand jour. D’abord celui de l’ordination diaconale, puis sacerdotale par Mgr St Gaudens. Ce sera d’ailleurs sa dernière ordination. Après la cathédrale je suis nommé à Marmande, vicaire et aujourd’hui, curé habitant à Laroque-Timbaut.

_______________________________________________________

1965 : naissance à Saïgon, Vietnam
1970 : enfant de choeur, 1ère vocation
1972 : 1ère communion
1975 : il faut quitter l’internat religieux, les communistes sont à Saïgon
1981 : fuite sur un « boat-people »
1982 : arrivée à Paris
1986 : entrée au séminaire
1995 : ordination à Agen
2003 : curé de « St Benoît en Pays de Serres »
(Beauville-Laroque-Puymirol)

site du père Tran

Nouvelles des Enfants de Medjugorje - Novembre 2011


Chers enfants de Medjugorje,
loués soient Jésus et Marie !

1. Le 2 novembre 2011, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue, entourée d’une grande foule. Après l'apparition, elle nous transmit le message suivant :
"Chers enfants ! Le Père ne vous a pas abandonnés à vous-mêmes. Incommensurable est son amour, un amour qui me conduit à vous afin que je vous aide à le connaître, et que, par mon Fils, vous puissiez tous l'appeler Père de tout votre coeur, et que vous puissiez être un seul peuple dans la famille de Dieu. Mais, mes enfants, n'oubliez pas que vous n'êtes pas en ce monde seulement pour vous-mêmes, et que je ne vous invite pas ici seulement pour vous-mêmes. Ceux qui suivent mon Fils pensent au frère en Christ comme à eux-mêmes, et ne connaissent pas l'égoïsme. C'est pourquoi je désire que vous soyez la lumière de mon Fils afin que, pour tous ceux qui n'ont pas connu le Père - tous ceux qui errent dans les ténèbres du péché, le désespoir, la douleur et la solitude - vous illuminiez le chemin, et que vous leur montriez l'amour de Dieu par votre vie. Je suis avec vous ! Si vous ouvrez vos coeurs, je vous guiderai. A nouveau je vous invite : priez pour vos bergers ! Je vous remercie."

2. Continuer à jeûner ? Possible ! Beaucoup de pèlerins ont commencé à jeûner au pain et à l’eau le mercredi et le vendredi, avec toute leur bonne volonté, comme le demande la Ste Vierge. Pourtant, après quelque temps, certains abandonnent le jeûne. Ce faisant, ils perdent gros ! C’est pourquoi nous voulons exposer ici des moyens simples pour persévérer dans cette excellente résolution. (Le message sur le jeûne ne s’adresse pas aux malades ni à ceux qui sont sous médication lourde).

Nous savons que pratiquer le jeûne, c’est répondre à un appel pressant de la Vierge, et cela n’est pas peu ! Ne vient-elle pas à nous depuis 30 ans pour nous signaler les chemins les meilleurs pour stopper les guerres et recevoir la vraie paix ? Nous pouvons déjà travailler sur la conviction intérieure que le jeûne a une grande puissance contre l’ennemi, cela permet que l’âme régisse le corps et non le contraire. (Voir PS 3)

Certains disent qu’il difficile de persévérer. Certes, le jeûne requiert un certain effort de volonté. Mais entre 2 difficultés, laquelle est la plus coûteuse ? Jeûner selon les directives du Ciel (les Juifs jeûnaient aussi 2 fois/ semaine), ou réparer les dégâts que l’ennemi, non combattu, a pu faire chez nous ? Entre deux difficultés, le jeûne est la plus facile à gérer ! Le P. Slavko disait : « Quand on a de l’amour, on trouve des moyens. Quand on manque d’amour, on trouve des excuses ».

Comme dispositions pratiques, rappelons qu’il est indispensable de beaucoup boire les jours de jeûne. Cela évite les maux de tête. Il est déconseillé de boire trop froid, une boisson chaude est plus appropriée pour la digestion.
Il est aussi bénéfique de manger un pain qui soit complet, du moins assez nutritif pour permettre de travailler sans faiblesse. Le pain blanc du commerce n’est pas le meilleur, la farine utilisée est raffinée et traitée. Ce pain comporte très peu d’éléments nutritifs et il augmente le taux de sucre dans le sang. Le pain intégral ou semi intégral permet de tenir facilement dans le jeûne.

Nous avons la chance de connaître un meunier près de Ljubuski. Nous lui achetons la farine la plus BIO qui soit et nous faisons notre pain de jeûne. Quand le temps vient à manquer, nous utilisons une petite machine domestique qui le fait en 3 heures. Il suffit de mettre dans la machine les ingrédients nécessaires, et le pain qui en ressort est réussi.

Voici 2 recettes qui vous aideront à remplir votre machine (un achat qui vaut la peine !) Dans la 1ère, nous avons ajouté raisins secs et amandes pour ceux qui voudraient rendre leur pain plus riche. (Cela ne fait pas partie du plan initial, mais il vaut mieux enrichir le pain plutôt que d’abandonner le jeûne). Ce pain vous fera bénir les jours de jeûne !

a) Pour un pain de 600 gr avec fruits secs, cuit à la machine
Cycle : Pain intégral ou complet (#3 sur la machine)
- 150 g de farine de blé complet
- 200 g de farine blanche
- 9 g de levure sèche
- 1 +1/2 c à café de sel
- 25 g raisins secs (ou autre fruit sec)
- 20 g d’amandes
- 20 g de graines de tournesol
- 15 g de muesli (ou avoine)
- 350 ml d’eau tiède
- 60 ml d’huile d’olive (ou autre huile moins chère)

Mettre levure, farine, sel, raisins secs, amandes, graines de tournesol, muesli, eau et huile d’olive dans le plat à pain. Allumer et régler la machine à pain. Ajouter de l’eau si la pâte ne se ramasse pas ou de la farine blanche si la pâte colle sur les côtés du plat.

b) Pour un pain sans fruits secs, cuit à la machine (Voir PS 2)


4. Le roi s'était trompé ! Une métaphore qui mérite d'être méditée aujourd'hui...
Il était une fois un Roi qui avait quatre épouses.
Il aimait sa 4ème épouse plus que toutes les autres. Il lui donnait de jolis présents et l’entourait de beaucoup de soins. Il la comblait de ce qu’il avait de meilleur.
Il aimait également sa 3ème épouse et la présentait avec fierté aux Rois voisins. Mais il avait peur qu’elle ne parte un jour avec un autre Roi.
Il aimait aussi sa 2de épouse. Elle était sa confidente : chaque fois qu’il avait un problème, il lui en parlait.
La 1ère épouse du Roi était sa compagne la plus fidèle; c’est avec elle qu’il avait construit son royaume.

Un jour le Roi tomba gravement malade. Sur le point de mourir, il se mit à réfléchir : « J’ai quatre épouses, mais quand je mourrai, je serai seul ». Il appela donc sa 4ème épouse et lui dit :
- Je t’ai aimée plus que toutes les autres. Je t’ai donné ce que j’ai de meilleur. Maintenant, je vais mourir ; voudrais-tu venir avec moi et être ma compagne pour toujours ?
- Tu es fou ! répondit-elle avant de s’éloigner sans ajouter un mot.
Sa réponse, tel un couteau aiguisé, pénétra douloureusement le cœur du Roi.

Le Roi dit ensuite à sa 3ème épouse :
- Je t’ai aimée toute ma vie. Maintenant, je vais mourir ; es-tu disposée à me suivre ?
- Non, répondit-elle, la vie est trop belle. Quand tu seras mort, je vais me remarier !
Cette réponse surprit le Roi et il en fut tout triste.

Il dit alors à sa 2ème épouse :
- Je suis toujours venu à toi dans mes moments difficiles. Et tu m’as toujours aidé. Maintenant je vais mourir, veux-tu me suivre ? Elle répondit :
- Je regrette de ne pouvoir te suivre, mais je te promets de te faire un bel enterrement.

Le Roi était désemparé. Toute sa vie, il s’était trompé sur les sentiments de ses épouses.
Il entendit alors une voix qui disait : « Moi j’irai avec toi. Je te suivrai partout où tu iras ». C’était la 1ère épouse qui parlait. Le Roi la regarda et il eut honte : elle était maigre, malade, résignée. Il dit alors : « C’est toi que je devais aimer plus que toutes les autres lorsque j’en avais les moyens ».

En réalité, chacun de nous à quatre épouses :
Notre 4ème épouse c’est notre corps. Quelque soit le soin que nous lui apportons, il nous laissera le jour de notre mort.
Notre 3ème épouse c’est notre richesse et notre situation sociale. A notre mort, nous n’emporterons rien avec nous.
Notre 2de épouse ce sont nos amis et notre famille. Ils sont un grand appui pour nous, mais le jour de notre mort, tout ce qu’ils peuvent faire pour nous c’est d’organiser nos funérailles.

Notre 1ère épouse c’est notre âme que nous oublions souvent et que nous traitons si mal. Pourtant, elle seule nous accompagnera en tous lieux. Prends le temps de la soigner et de l’entretenir pour qu’elle soit belle et sainte, fais-la briller maintenant ! Après, ce sera trop tard !
(Auteur anonyme)

5. Si vous ne recevez plus les messages ni les nouvelles de Medjugorje (en français), écrivez à contact@edm.eu.com Voir messages précédents à www.edm.eu.com

Chère Gospa, en ce début d’Avent, plonge-nous dans les sentiments d’émerveillement et d’humilité qui étaient les tiens lorsque tu attendais Jésus.
Soeur Emmanuel +


NB: Conférence de Sr Emmanuel à Paris, vend 18 nov à 20h. Eglise Ste Marguerite, 36 rue Saint Bernard, Paris 11ème, Métro Charonne, Faidherbe-Chaligny. Tél: 06 85 21 80 37

Sr Emmanuel animera le weekend du 19-20 nov. sur les derniers messages de Marie à Medjugorje. (Marthe et Marie de Béthanie, Burtin, F 41600 Nouan le Fuzelier). Inscriptions : Tél. 0254887885, Fax0254886781. bethanie.retraite@beatitudes.org - www.beatitudes-nouan.org

_____________________________
PS 1. Nouveau ! Un livre qui se lit d'une traite, une vraie bombe: “Maryam de Bethléem, la petite Arabe“, par Sr Emmanuel. Ce livre reprend les 2 CD sur Maryam en les enrichissant. Photos couleur. 108 pages, 11x17. Prix 'spécial évangélisation' 5€. Cdes à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 - Joindre 5€ de port. contact@mariamultimedia.com

Qui est la 'petite arabe' ? Maryam Baouardy est fille de la Galilée. Sa vie ? Une succession de manifestations surnaturelles dignes d'une Catherine de Sienne, depuis les stigmates jusqu'aux combats singuliers contre Satan. D'où lui vient cette sagesse délicieuse qui la fait aimer de tous ? Et ce feu d'amour qui la brûle ? Devenue au Carmel sr Marie de Jésus Crucifié, l'humble tourière sera visitée par Jésus et Marie. Leurs paroles qu'elle nous transmet éclairent l'avenir de notre humanité angoissée. Maryam meurt à Bethléem en août 1878. Jean Paul II la béatifie le 13 nov. 1983. Il est difficile de découvrir Maryam sans tomber amoureux d'elle, sans désirer devenir saint à notre tour !

PS 2. Pour un pain de 500gr sans fruits secs, cuit à la machine

Cycle : Pain complet (#3 sur la machine)

- 150 g de farine blé complet

- 200g de farine blanche

- 1 ½ c à café levure sèche activée

- ½ c à café de sel

- 250 ml d’eau tiède

- 3 c à soupe d’huile d’olive (ou autre huile moins chère)

Mettre levure, farine, sel, eau et huile d’olive dans le plat à pain. Allumer et régler la machine à pain. Ajouter de l’eau si la pâte ne se ramasse pas, ou de la farine blanche si la pâte colle sur les côtés du plat.



PS 3. «Guérisons et délivrances par le jeûne» par sr Emmanuel, un petit livre très utile pour retrouver le jeûne. Aux EDB, 3€. Offrez aussi "L'Enfant caché de Medjugorje" 17,50€ et "Le triomphe du coeur" 13,50€, « L’étonnant secret des âmes du Purgatoire », 5€, de Sr Emm. Ed. Des Béatitudes - En librairie ou à Maria Multimedia (Voir PS4). Ajouter 4,50€ de port global.



PS 4. Des CD et DVD, pour préparer vos cadeaux de Noël

Nouveau : Maryam, la petite Arabe (sr Emm) Coffret des 2 CD, 7€

- Jean-Paul II, l’ami, le saint - Père Cantalamessa, CD 5€
- Vivre d’Amour, un BEST! (Poèmes de Thérèse chantés par Sylvie Buisset, CD 17€

- Nuit de Lumière, chants de Noël avec Sylvie Buisset et la Cté des Béatitudes. CD 18E

- Les plus beaux chants de Medjugorje, Agostino Ricotta, 15E

- L’intercession, Père. Jacques Philippe, 5€
- La louange, mon arme de victoire ! Jean-Fr. Callens, 5€

- Prier le chapelet avec Le Curé d’Ars //Collectif, 8€

- Adore ! Absorbe la beauté de Dieu ! (sr Emmanuel), 5€

- Une Famille pour guérir - Pascal Maillard, 5€
- Les 20 mystères du rosaire, 4 CD médités par Sr Em, 20€
- Apprendre à aimer jusqu’à l’union des cœurs - Sr Em, 5€
- Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph - Sr Emm, 5€

- Libérer en moi la source de la vie, P. Marie-Angel, 5E

- Réussir ton adolescence, P. JM Petitclerc, 5E

- Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel, 5€
- Comment se confesser ? P. Thierry de Roucy, AU00465, 5€

- La Confession (A et B), un remède pour l’Occident, Sr Emm, 8€
- Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel, 5€

DVD - La merveilleuse histoire de Noël (l'âne et le boeuf racontent la naissance de Jésus) 11.90 E

Film: Coffret des 2 DVD, Karol 1 et Karol 2, 2x180 min, 25€
Film: Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois, 20€

Cdes à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 - Joindre 5€ de port en France, 10€ à l’étranger. contact@mariamultimedia.com - www.mariamultimedia.com

PS 5. www.exultet.net le site qui nourrit votre coeur ! Téléchargez les CD sur Medj. Ils ont aussi 4000 CD des meilleurs prédicateurs, 11000 titres de musique avec partitions.

PS 6. http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/tv-web/ Cliquez sur ce lien, visionnez les soirées à Medj. en direct !

PS 7. Pèlés et retraites à Medj. avec Marie Source de Vie (qui a déplacé ses activités dans le Var) BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 0494079407. contact@msvie.com - www.msvie.com

PS 8. Le Youcat ! Un livre-clé à ajouter à vos cadeaux de Noël ! C’est le Catéchisme de l’Eglise Catholique illustré et conçu pour les jeunes. Il trône dans toutes les librairies catho, pour 14 €, au Cerf. Parents, éducateurs, voilà LE cadeau que vous devez faire à vos jeunes, qui se posent tant de questions sur la foi, l’Eglise, l’éternité, l’amour, la sexualité... Benoît XVI a fait un beau prologue. « Vous devez connaître la foi comme un musicien son instrument ! » écrit-il.

PS 9. Inscrivez-vous ! Recevez chaque mois l'email des 'Nouvelles de Medjugorje' par sr Emmanuel.
En français: contact@edm.eu.com
En anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com
En italien : info@vocepiu.it
En espagnol : gisele_riverti@gmail.com
En croate : rsilic@yahoo.com
En portugais : medjugorjeport@yahoo.com
En chinois : teresamedj@gmail.com
Le site childrenofmedjugorje.com offre ces Nouvelles en français et en d'autres langues.

Est-ce vrai, bon et utile ?


Un jour, quelqu’un vint voir Socrate et lui dit :
- Ecoute, Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami
s’est conduit.
- Arrête ! interrompit l’homme sage. As-tu passé ce que tu as à
me dire à travers les trois tamis ?
- Trois tamis ? dit l’autre, rempli d’étonnement.
- Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu as à
me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est celui de
la vérité. As-tu contrôlé si tout ce que tu veux me raconter est
vrai ?
- Non, je l’ai entendu et…
- Bien, bien. Mais assurément tu l’as fait passer à travers le
deuxième tamis. C’est celui de la bonté. Ce que tu veux me
raconter, si ce n’est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque
chose de bon ?
Hésitant, l’autre répondit :
- Non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire…
- Hum ! dit le sage, essayons de nous servir du troisième tamis,
et voyons s’il est utile de me raconter ce que tu as envie de me
dire…
- Utile ? Pas précisément…
- Eh bien ! dit Socrate ne souriant, si ce que tu as à me dire n’est
ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi,
je te conseille de l’oublier.

Publié et diffusé par « L’Icône de Marie » BP 43 22160 Callac de Bretagne.
L’enseignement des Pères de L’Eglise d’Orient et d’Occident, des moines du désert, d’auteurs chrétiens, du Pape.
Si vous souhaitez diffuser cet enseignement - paroisse - catéchèse ... faites la demande à notre adresse en précisant le N°353 et la quantité souhaitée : moyen d’enseignement, il n’est pas précisé de prix, qui est laissé à votre entière liberté.
Tél : 02 96 45 94 25 Ces textes sont aussi disponibles sur le site : www.iconedemarie.com

Nouvelles de la ligne de front des persécutions: Nigéria, Turquie, Égypte

Novembre 2011

Nigéria :
Au moins 150 personnes tuées et une centaine blessés dans de nouvelles d'attaques revendiquées par les islamistes du Boko Haram dans la ville de Damaturu (nord-est du Nigeria).

Les assaillants ont attaqué des postes de police et des églises avant d'engager le combat avec les forces de sécurité (05/11/2011).

Ces nouvelles violences surviennent avant la grande fête musulmane de l'Aïd al-Adha, célébrée dimanche, mais de nombreux habitants de Damaturu ont d'emblée suspecter des membres de Boko Haram qui luttent pour une application stricte de la charia.

La loi islamique a été réintroduite dans 12 Etats septentrionaux du Nigeria il y a une dizaine d'années.

Dans un quartier majoritairement chrétien de la ville, appelée Jérusalem, six églises, un poste et un atelier de la police ont été attaqués à la bombe. "Un poste de police et un atelier de réparation de la police ont été attaqués. Six églises de la zone ont aussi été la cible de bombes", selon un habitant Edwin Silas. "Toute la ville est traumatisée", a-t-il souligné.
(Extrait de dépêche de l'AFP)
__________________________________________


Turquie :
L'église de Nicée est redevenue une mosquée
l'Eglise Sainte Sophie d'Iznik,
qui a accueilli le 2ème Concile de Nicée en 787
Cet Etat de culture islamique vient de transformer l'Eglise Hagia Sophia à Iznik, qui a accueilli le 2ème Concile de Nicée en 787 en mosquée sur décision des autorités turques. L´appel du muezzin a retenti mercredi soir 2 novembre 2011 pour la première fois depuis 1923.

La décision de déclarer que l´édifice redevenait une mosquée a été prise par l´Office national en charge des fondations. Elle met provisoirement fin à une série de virulents débats. L´historien de l´art Selcuk Mülayim, de l´Université de Marmara, a prévenu que cette mesure allait déclencher des protestations du monde entier en raison de l´histoire de l´édifice et de sa signification pour le monde chrétien.

Les autorités turques, pour leur part, ont estimé que Hagia Sophia a été présentée illégitimement comme un musée par la commune de Iznik. Un panneau d´entrée indiquait "musée" et un surveillant encaissait des entrées, mais l´édifice n´a en fait jamais accueilli d´expositions.

L´église Hagia Sophia (la sagesse divine, en grec) de Nicée fut construite par l´empereur Justinien Ier au 6e siècle sur le modèle de Sainte-Sophie de Constantinople. Le 2e concile de Nicée y discuta en 787 de la question des icônes lors de la querelle iconoclaste.

C'est en 1331 que les Ottomans transformèrent l´église de Hagia Sophia en mosquée. L´édifice fut détruit dans les années 1920 lors de la guerre d´indépendance turque. Les ruines avaient été restaurées depuis 2007 et attiré jusqu´à présent de nombreux pèlerins chrétiens....

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/L-eglise-Sainte-Sophie-de-Nicee-redevient-une-mosquee-_NP_-2011-11-04-731846
Après avoir détruit la Serbie pour instaurer un état musulman au coeur de l'Europe chrétienne, les USA souhaitent voir entrer la Turquie dans l'Union Européenne.
____________________________________________

Egypte :
Un lycéen chrétien refuse de dissimuler sa croix : il est lynché à mort

Mi octobre 2011, un jeune chrétien a été lynché en pleine classe par son professeur et ses camarades de classe musulmans parce qu’il portait une croix.

L’altercation a commencé lorsque les étudiants, dans un lycée de Mallawi (dans la province de Minia), ont remarqué les croix tatouées sur les poignées du jeune copte, comme c’est la tradition en Égypte, et qu’ils lui ont demandé de les cacher. Le jeune copte a refusé, et leur a montré le crucifix qu’il portait autour du cou, mais dissimulé sous ses vêtements.

Furieux, le professeur frappa le jeune homme et incita les jeunes collégiens musulmans à se joindre à lui. Frappé de tous coté par ces bêtes humaines déchaînées, le jeune copte réussi tout de même à s’enfuir et tenta de réfugier dan les toilettes du lycée. En vain.« ils ont battu mon fils en pleine classe, il a fui dans les toilettes situées au rez de chaussée, mais ils l’ont suivi et ont continué à le frapper » explique le père du jeune homme.

Ayman Nabil Labil respirait encore mais était inconscient, mais quand l'ambulance est arrivée sur place, une heure plus tard, le jeune copte était mort.

Plus de cinq mille coptes ont assisté aux obsèques du « martyr de la croix », et ont dénoncé les meurtres incessants de chrétiens en Egypte – en vain.

http://www.aina.org/news/20111030133621.htm&usg=ALkJrhjjs-HUNPSXbDOk7NRAfMXXoNh0Bg
http://www.dreuz.info/2011/11/egypte-un-lyceen-chretien-refuse-de-dissimuler-sa-croix-il-est-lynche-a-mort/

Le 20 novembre, Vassula viendra à Marseille

Prière de délivrance et de guérison
Vassula Ryden viendra à Marseille
le dimanche 20 novembre 2011
de 9h à 20h, au Palais des Congrès (Parc Chanot) 2 Bd Rabatau.
Conférences-Messe à 10h30
Entrée libre, (ouverture des portes à 8h30)
Parking. Tél.: 06 16 17 62 19 ou 01 69 09 77 33
Service de cars au départ de Menton : 04 93 96 72 13 ou 06 12 33 30 83
"Ma Vassula, Ma Parole est comme une lampe qui éclaire et luit afin que chaque âme puisse Me voir, Me sentir et revenir ? Moi; tu vois? Je souhaite retirer cette obscurité qui s'appesantit dans ce monde. Je vous donne Ma Lampe, afin que vous La mettiez sur un lampadaire et non sous vos lits."  (Jésus - 28 août 1989)
Le site officiel de Vassula Ryden http://www.tlig.org/fr.html

Grecque née en Egypte, Vassula Rydén appartient à l'Eglise Grecque-Orthodoxe. En 1985, alors qu'elle vivait au Bangladesh, Dieu l'a approchée d'une manière extraordinaire afin de l'utiliser comme Son instrument et lui confier Ses messages pour toute l'humanité. C'est véritablement un rappel de Sa Parole. Dans ces messages pour notre époque, Dieu nous appelle au repentir, à la réconciliation, à la paix et à l'unité.

Au tout début de l'intervention de Dieu, Vassula fut très troublée, craignant d'être trompée; cette incertitude fit vraiment sa plus grande croix, elle qui, de toute sa vie, n'avait jamais entendu dire que Dieu pouvait effectivement S'exprimer à des personnes de notre époque. A cause de cela, elle eut peur et essaya de repousser cette expérience; mais au lieu de diminuer, Dieu S'approcha d'elle encore plus intensément. Alors que la communication sacrée se poursuivait, il se produisait chez Vassula un progrès perceptible dans sa foi, sa connaissance et son amour de Dieu. Son besoin de chercher à se rassurer diminua, et elle acquit de l'assurance dans ce rôle inhabituel, ce qui permit à son divin visiteur de préciser Ses instructions.

Le motif principal de cette communication céleste est l'amour divin de Jésus exprimés dans les termes sponsaux caractéristiques du mysticisme, mais manifestés comme un effusion, un jaillissement de l'amour ineffable du Christ. Le fait que Vassula, sans avoir jamais reçu d'instruction de catéchisme, encore moins de formation théologique, soit capable d'écrire sur des matières spirituelles aussi profondes sans commettre la moindre erreur, est en soi une puissante confirmation de l'authenticité de ses messages.

Depuis 1988, Vassula a été invitée à témoigner dans 60 pays et a donné plus de 700 conférences. Vassula ne reçoit aucune rétribution ni avantage matériel pour ses efforts. Traduite en 40 langues, son oeuvre est écrite dans un langage clair et direct que chacun peut comprendre. Cependant, le contenu des messages est si riche et profond que plusieurs éminents théologiens ont été amenés à écrire des ouvrages sur leur spiritualité. C'est le Seigneur Lui-même qui a choisi de nommer cette oeuvre "La Vraie Vie en Dieu".

Où qu'elle soit invitée à témoigner, en Asie, en Amérique, en Afrique ou en Europe, Vassula est accueillie par des foules de tous âges, de toutes conditions sociales et de tous milieux, tant Chrétiens que non-Chrétiens. Ceux qui viennent écouter son témoignage sont non seulement des laïcs, mais également les chefs spirituels et membres de leur hiérarchie. Elle a également été invitée à donner son témoignage par des représentants d'autres religions comme les Israélites, les moines Bouddhistes d'Hiroshima et du Bangladesh. L'affluence à ses réunions a parfois atteint jusqu'à 150'000 personnes parmi lesquelles des Musulmans, des Hindous, des Bouddhistes et de Israélites.

Vassula a été invitée à trois reprises à témoigner au Conseil Oecuménique des Eglises à Genève ; elle a également été invitée à Iasi, en Roumanie, au Symposium "Unité et Renouveau - Consultation sur la spiritualité chrétienne en notre temps". En 1998 et en 2001, le département de l'ONU "Paix dans le Monde", oeuvrant tout particulièrement pour la paix entre Juifs et Palestiniens, invita Vassula à témoigner aux Nations-Unies, à New York, de ce que dit notre Seigneur dans La vraie vie en Dieu pour obtenir la paix dans le monde. En 2001, elle fut invitée parmi d'autres orateurs à témoigner au Symposium sur l'Oecuménisme et la Spiritualité tenu au Centre International de Farfa. Depuis mai 2002, Vassula a été invitée à donner son témoignage dans plusieurs rencontres inter-religieuses. La première, qui se tenait à Dacca, fut ouverte par un Imam Musulman. Puis elle fut invitée par l'Archevêque de Taïpeh Joseph Ti-Kan pour donner son témoignage devant des non-Chrétiens. Les discours de vassula sur la réconciliation et l'unité ont commencé à être connus et appréciés parmi les non-Chrétiens.

En février 2003, elle fut invitée par le Vénérable Suddhananda dans son monastère de Dacca pour lui discerner la Médaille d'Or de la Paix pour ses efforts pour promouvoir la paix dans le monde. Lors de l'attribution de cette médaille, Vassula fut déclarée personnalité éminente en reconnaissance de sa grande contribution et de ses efforts pour établir l'harmonie inter-religieuse et pour la Paix mondiale parmi tout les peuples de toutes croyances. La cérémonie fut inaugurée par le Révérend Michael Rozario, Archevêque de l'Eglise Catholique à Dacca. Parmi les invités, se trouvaient le Secrétaire du Nonce apostolique à Dacca, ainsi que des professeurs de différentes régions du Bangladesh, tant Musulmans que Chrétiens, Bouddhistes et Hindous.

Nous pouvons lire dans l'Ecriture que sans les bonnes oeuvres, la foi est vaine. Les fruits de La Vraie Vie en Dieu chez les lecteurs ne sont pas seulement la conversion du coeur, mais également les bonnes oeuvres qu'ils ont entreprises. Au cours d'une vision, la Vierge Marie avait demandé à Vassula de nourrir les pauvres non seulement spirituellement mais également matériellement. Depuis lors, pour nourrir les pauvres, plusieurs maisons appelées Beth Myriam (maison de Marie) ont été fondées par des amis de La Vraie Vie en Dieu. Ces maisons se développent pour fournir aux enfants démunis également un enseignement scolaire. Quatre Beth Myriam fonctionnent au Brésil, trois au Venezuela, deux aux Philippines, une en Egypte, une au Bangladesh, une en Terre Sainte, un orphelinat au Kenya, et une aide est apportée à 600 orphelins Bouddhistes à Dacca. Pour en savoir plus sur ces oeuvres de charité et pour y contribuer, toutes informations utiles se trouvent sur l'Internet à l'adresse www.tlig.org/fr/frbethmyr.html

"Devenir grands" (14.11.2011) La Vierge Marie à Catherine


Mes enfants,
Devenir grands ne veut pas dire dominer les autres, devenir grands veut dire, se laisser hisser par Dieu, sur les voies de la sainteté.

Pour devenir grands, vous devez d’abord apprendre à être tout petits, à vous laisser conduire dans l’abandon, afin de mieux connaître vos capacités à recevoir la Présence de Dieu en vous.

Devenir grands doit être pour vous l’objectif de chaque instant, mais, ce n’est pas à la façon de la Terre.

Devenir grands, doit être pour vous, non pas votre souci mais celui de Dieu, car seul Dieu sait comment Il veut vous faire grandir.

Vous devez par contre vous soucier de pouvoir être tout petits dans les Bras de Dieu, afin de devenir ce pourquoi Il vous a créés.
Amen


Mes enfants, je vous bénis. Votre vie entière est une vie offerte par Dieu vous permettant de progresser à chaque instant.
En offrant tout ce que vous êtes à votre Père, peu à peu, vous pourrez vous rendre compte, combien aujourd’hui est bien différent de ce que vous étiez hier, et cela par la grâce de Dieu.
Amen

Merci Marie

Ce message à été donné à Catherine.
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis » 


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/

Visite virtuelle de la Chapelle Sixtine à 360°

En cliquant sur l'image ci-dessous vous pourrez admirer les peintures de la chapelle vaticane

La chapelle Sixtine est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l'heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. C'est dans la chapelle Sixtine que les cardinaux, réunis en conclave, élisent chaque nouveau pape.

La chapelle doit son nom de « sixtine » au pape Sixte IV, qui la fit bâtir de 1477 à 1483. Elle fut consacrée lors de la fête de l'Assomption le 15 août 1483.

La chapelle est située à l'angle sud-ouest du palais et communique avec les chambres de Raphaël et ce qui est actuellement la collection d'art religieux moderne. Son architecte est Giovanni dei Dolci. Elle comprend un souterrain, un entresol et la chapelle à proprement parler, bordée en hauteur d'un chemin de garde : la chapelle devait servir à un but religieux, mais aussi pouvoir assurer la défense du palais.

Son plan est très simple : une salle rectangulaire de 40 m de long, 13 m de large et 21 m de haut (on remarquera que 21/13=1,61 qui est le nombre d'or, on retrouve donc la proportion dorée, souvent utilisée par les architectes de l'époque), avec une voûte en berceau et 12 fenêtres cintrées qui l'éclairent. Le sol est couvert de marbre polychrome. Une transenne de marbre grillagée, œuvre de Mino da Fiesole, qui rappelle l'iconostase des orthodoxes sépare l'espace réservé aux clercs et celui alloué aux laïcs.

Elle doit sa célébrité au fait que sa décoration a été réalisée par les plus grands artistes de la Renaissance : Michel-Ange, Le Pérugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli, Pinturicchio, notamment.

Les murs latéraux de la chapelle sixtine

L'intérêt de la chapelle se trouve dans les fresques du célèbre peintre et sculpteur, Michel-Ange. Celles sur les murs représentent des scènes mises en regard de la vie de Moïse (paroi gauche, face à l'autel) et du Christ (paroi droite). Des tituli (inscriptions) expliquent ces correspondances. On pense que ces scènes ont été commandées par Sixte IV, ou un théologien de la cour pontificale, dans un but politique précis, montrer l'importance du rôle de pape et son indépendance vis-à-vis des monarques de la chrétienté.
sud : le voyage de Moïse ; nord : le baptême du Christ (fresques du Pérugin)
sud : épisodes de la vie de Moïse (meurtre du soldat égyptien, protection des filles de Jethro, Buisson ardent) ; nord : les tentations du Christ au désert (fresques de Botticelli)
sud : le passage de la Mer Rouge ; nord : la vocation des premiers apôtres, Pierre et André (fresques de Ghirlandaio)
sud : la remise des tables de la Loi ; nord : le sermon sur la montagne (fresques de Cosimo Rosselli)
sud : le châtiment de Coré, Datan, et Abiram, qui ont tenté de lapider Moïse (Botticelli) ; nord : la remise des clefs de Jésus à Pierre, tentative de lapider Jésus (fresques du Pérugin)
sud : Moïse remet son commandement à Josué ; nord : la Cène (fresques de Ghirlandaio)
sud : dispute autour du corps de Moïse (fresque de Matteo da Lecce, remplaçant celle de Luca Signorelli) ; nord : la résurrection (fresque d'Arrigo Paludano, remplaçant celle de Ghirlandaio)
Sur la partie supérieure, on trouve les 24 portraits des premiers papes. Ces fresques sont l'œuvre de nombreux peintres comme Botticelli, le Pérugin, le Pinturicchio ou Domenico Ghirlandaio.

La voûte

La décoration du plafond de la chapelle Sixtine fut commandée par le pape Jules II suite à des dégâts engendrés par la construction de la basilique Saint-Pierre et de la tour Borgia au début de son pontificat (1503-1513). En effet, en 1504, une longue fissure causa des dégâts si importants que le pape chargea Michel-Ange de refaire la décoration. En mai 1508, l'artiste signait le contrat prévoyant la réalisation des douze apôtres dans les pendentifs et des motifs ornementaux dans les parties restantes. Suite à la requête de Michel-Ange (qui jugeait le sujet limité) aidé par les théologiens de la cour papale, il fut commandé neuf histoires centrales représentant les épisodes de la Genèse. Le parcours commençait à la séparation de la lumière des ténèbres et se poursuivait avec la très célèbre « création d'Adam »- où Dieu tend la main vers Adam pour lui donner la vie. La Tentation et d'autres épisodes édifiants suivaient. Sur les bords, se trouvent des Nus soutenant des médaillons illustrant des scènes tirées du Livre des Rois, dont la symbolique reste sujette à discussion. À la base de la structure architectonique, douze Voyants, entre Prophètes et Sibylles, siègent sur des trônes monumentaux, au-dessus des Ancêtres du Christ, représentés dans les Voussures et les Lunettes (paroi nord, paroi sud, paroi d'entrée). Enfin, dans les Pendentifs des quatre coins, l'artiste a peint quelques épisodes du salut miraculeux du peuple d'Israël.

Pour la préparation de cette œuvre, il dessina de nombreuses études et cartons, concevant des dizaines de personnages et de poses.

Un travail aussi démesuré était voué à frapper le corps et la santé du peintre (cf. Chapelle Sixtine et le témoignage de Michel-Ange lui-même).

À ce sujet, si l'image d'un Michel-Ange qui peint couché est entrée dans la légende, ce dessin de la main du maître l'exclut du champ historique.

Ces représentations impressionnantes qui démontrent une parfaite maîtrise de l'anatomie humaine et du mouvement ont radicalement transformé le cours de l'évolution de la peinture en Occident. En août 1510, Michel-Ange avait terminé la première moitié de la voûte, du mur d'entrée jusqu'à la Création d’Eve. Les travaux furent probablement conclus avant le 31 octobre 1512 car le 1er novembre le Pape célébra la Messe dans la Chapelle.

Le Jugement dernier

Le Jugement dernier est une fresque peinte par Michel-Ange sur le mur de l'autel de la chapelle. Michel-Ange le peignit sur commande du pape Clément VII, alors qu'il avait 60 ans. Le travail dura 6 ans, entre 1535 et 1541.

En 1532, Michel-Ange revient à Rome après un séjour de plusieurs années à Florence — au cours duquel il avait pris parti contre le pape lors du conflit avec l'empereur Charles Quint — et Clément VII, qui lui a pardonné, lui demande de peindre les deux extrémités de la chapelle Sixtine. Il devait y représenter la Chute des anges rebelles et le Jugement dernier. Presque aussitôt il se mit à l'étude pour réaliser ce projet démesuré, mais, Clément VII étant mort (en 1534), il songeait à renoncer à ce travail pour reprendre le tombeau de Jules II, quand le pape Paul III s'y opposa et le nomma par bref en 1535 architecte, peintre et sculpteur du Vatican. Le Jugement dernier fut seul exécuté.

La fresque s'étend sur un vaste mur (20 m de haut, 10 m de large) en forme de double lunette, sur lequel Michel-Ange compose une scène saisissante, à la fois ordonnée et bouillonnante, offrant une vision torturée et douloureuse du jugement dernier, loin de la calme majesté des représentations habituelles.
La figure du Christ surprend par l'apparence inhabituelle — un jeune homme viril et athlétique — sous laquelle Michel-Ange a représenté Jésus. Il y exprime le caractère divin du Seigneur par la force et la puissance qui se dégagent du personnage.

À l'époque, l'œuvre avait fait scandale, en partie à cause du fait que les 400 et quelques personnages qui y figurent sont nus, y compris le Christ lui-même. Paul IV songea un moment faire effacer le tout puis se contenta de faire voiler pudiquement certains personnages par Daniele da Volterra, qui y gagna le surnom de Braghettone (culottier). Au xviie siècle, Clément XII fera encore recouvrir d'autres personnages.

La vision de l'œuvre a été fortement perturbée par la longue restauration qui a été effectuée de 1981 à 1992. Elle a dévoilé des couleurs étonnantes chez celui qu'on surnomma le « terrible souverain de l'ombre » : des roses pastel, des verts acides, des bleus clairs...
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés