Le 20 novembre, Vassula viendra à Marseille

Prière de délivrance et de guérison
Vassula Ryden viendra à Marseille
le dimanche 20 novembre 2011
de 9h à 20h, au Palais des Congrès (Parc Chanot) 2 Bd Rabatau.
Conférences-Messe à 10h30
Entrée libre, (ouverture des portes à 8h30)
Parking. Tél.: 06 16 17 62 19 ou 01 69 09 77 33
Service de cars au départ de Menton : 04 93 96 72 13 ou 06 12 33 30 83
"Ma Vassula, Ma Parole est comme une lampe qui éclaire et luit afin que chaque âme puisse Me voir, Me sentir et revenir ? Moi; tu vois? Je souhaite retirer cette obscurité qui s'appesantit dans ce monde. Je vous donne Ma Lampe, afin que vous La mettiez sur un lampadaire et non sous vos lits."  (Jésus - 28 août 1989)
Le site officiel de Vassula Ryden http://www.tlig.org/fr.html

Grecque née en Egypte, Vassula Rydén appartient à l'Eglise Grecque-Orthodoxe. En 1985, alors qu'elle vivait au Bangladesh, Dieu l'a approchée d'une manière extraordinaire afin de l'utiliser comme Son instrument et lui confier Ses messages pour toute l'humanité. C'est véritablement un rappel de Sa Parole. Dans ces messages pour notre époque, Dieu nous appelle au repentir, à la réconciliation, à la paix et à l'unité.

Au tout début de l'intervention de Dieu, Vassula fut très troublée, craignant d'être trompée; cette incertitude fit vraiment sa plus grande croix, elle qui, de toute sa vie, n'avait jamais entendu dire que Dieu pouvait effectivement S'exprimer à des personnes de notre époque. A cause de cela, elle eut peur et essaya de repousser cette expérience; mais au lieu de diminuer, Dieu S'approcha d'elle encore plus intensément. Alors que la communication sacrée se poursuivait, il se produisait chez Vassula un progrès perceptible dans sa foi, sa connaissance et son amour de Dieu. Son besoin de chercher à se rassurer diminua, et elle acquit de l'assurance dans ce rôle inhabituel, ce qui permit à son divin visiteur de préciser Ses instructions.

Le motif principal de cette communication céleste est l'amour divin de Jésus exprimés dans les termes sponsaux caractéristiques du mysticisme, mais manifestés comme un effusion, un jaillissement de l'amour ineffable du Christ. Le fait que Vassula, sans avoir jamais reçu d'instruction de catéchisme, encore moins de formation théologique, soit capable d'écrire sur des matières spirituelles aussi profondes sans commettre la moindre erreur, est en soi une puissante confirmation de l'authenticité de ses messages.

Depuis 1988, Vassula a été invitée à témoigner dans 60 pays et a donné plus de 700 conférences. Vassula ne reçoit aucune rétribution ni avantage matériel pour ses efforts. Traduite en 40 langues, son oeuvre est écrite dans un langage clair et direct que chacun peut comprendre. Cependant, le contenu des messages est si riche et profond que plusieurs éminents théologiens ont été amenés à écrire des ouvrages sur leur spiritualité. C'est le Seigneur Lui-même qui a choisi de nommer cette oeuvre "La Vraie Vie en Dieu".

Où qu'elle soit invitée à témoigner, en Asie, en Amérique, en Afrique ou en Europe, Vassula est accueillie par des foules de tous âges, de toutes conditions sociales et de tous milieux, tant Chrétiens que non-Chrétiens. Ceux qui viennent écouter son témoignage sont non seulement des laïcs, mais également les chefs spirituels et membres de leur hiérarchie. Elle a également été invitée à donner son témoignage par des représentants d'autres religions comme les Israélites, les moines Bouddhistes d'Hiroshima et du Bangladesh. L'affluence à ses réunions a parfois atteint jusqu'à 150'000 personnes parmi lesquelles des Musulmans, des Hindous, des Bouddhistes et de Israélites.

Vassula a été invitée à trois reprises à témoigner au Conseil Oecuménique des Eglises à Genève ; elle a également été invitée à Iasi, en Roumanie, au Symposium "Unité et Renouveau - Consultation sur la spiritualité chrétienne en notre temps". En 1998 et en 2001, le département de l'ONU "Paix dans le Monde", oeuvrant tout particulièrement pour la paix entre Juifs et Palestiniens, invita Vassula à témoigner aux Nations-Unies, à New York, de ce que dit notre Seigneur dans La vraie vie en Dieu pour obtenir la paix dans le monde. En 2001, elle fut invitée parmi d'autres orateurs à témoigner au Symposium sur l'Oecuménisme et la Spiritualité tenu au Centre International de Farfa. Depuis mai 2002, Vassula a été invitée à donner son témoignage dans plusieurs rencontres inter-religieuses. La première, qui se tenait à Dacca, fut ouverte par un Imam Musulman. Puis elle fut invitée par l'Archevêque de Taïpeh Joseph Ti-Kan pour donner son témoignage devant des non-Chrétiens. Les discours de vassula sur la réconciliation et l'unité ont commencé à être connus et appréciés parmi les non-Chrétiens.

En février 2003, elle fut invitée par le Vénérable Suddhananda dans son monastère de Dacca pour lui discerner la Médaille d'Or de la Paix pour ses efforts pour promouvoir la paix dans le monde. Lors de l'attribution de cette médaille, Vassula fut déclarée personnalité éminente en reconnaissance de sa grande contribution et de ses efforts pour établir l'harmonie inter-religieuse et pour la Paix mondiale parmi tout les peuples de toutes croyances. La cérémonie fut inaugurée par le Révérend Michael Rozario, Archevêque de l'Eglise Catholique à Dacca. Parmi les invités, se trouvaient le Secrétaire du Nonce apostolique à Dacca, ainsi que des professeurs de différentes régions du Bangladesh, tant Musulmans que Chrétiens, Bouddhistes et Hindous.

Nous pouvons lire dans l'Ecriture que sans les bonnes oeuvres, la foi est vaine. Les fruits de La Vraie Vie en Dieu chez les lecteurs ne sont pas seulement la conversion du coeur, mais également les bonnes oeuvres qu'ils ont entreprises. Au cours d'une vision, la Vierge Marie avait demandé à Vassula de nourrir les pauvres non seulement spirituellement mais également matériellement. Depuis lors, pour nourrir les pauvres, plusieurs maisons appelées Beth Myriam (maison de Marie) ont été fondées par des amis de La Vraie Vie en Dieu. Ces maisons se développent pour fournir aux enfants démunis également un enseignement scolaire. Quatre Beth Myriam fonctionnent au Brésil, trois au Venezuela, deux aux Philippines, une en Egypte, une au Bangladesh, une en Terre Sainte, un orphelinat au Kenya, et une aide est apportée à 600 orphelins Bouddhistes à Dacca. Pour en savoir plus sur ces oeuvres de charité et pour y contribuer, toutes informations utiles se trouvent sur l'Internet à l'adresse www.tlig.org/fr/frbethmyr.html
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés