1500e anniversaire de la mort de Ste Geneviève

Sainte Geneviève à Nanterre

"Le 3 janvier 2012 marquera le mille cinq centième anniversaire de la mort de sainte Geneviève, patronne de Paris. Pour tous les Parisiens, le nom de la sainte est associé à la Montagne où elle fut inhumée et où s'accrocha au long des siècles le rayonnant foyer de l'intelligence française. Le roi Louis XV venait de faire élever sur le sommet par Jacques-Germain Soufflot une basilique magnifique dédiée à sainte Geneviève quand la Révolution de 1789 profana l'édifice pour en faire le Panthéon et y loger ses encombrants "grands hommes"... Mais passons.

Cette sainte gallo-romaine, gauloise par sa mère et franque par son père, naquit à Nanterre entre 420 et 423. Encore enfant, vers 429, elle fut remarquée, pour sa grâce et sa beauté toute céleste, par saint Germain, évêque d'Auxerre, passant, accompagné de saint Loup, évêque de Troyes, par Nanterre pour aller combattre en Bretagne l'hérésie pélagienne. Le prélat lui suspendit alors au cou une monnaie marquée d'une croix, signe de sa promesse de consécration virginale. Peu après, la mort de ses parents l'obligea à quitter Nanterre pour s'installer à Lutèce, d'abord chez sa marraine, ensuite à la tête d'une communauté. Répartissant en aumônes l'argent des vastes domaines hérités de ses parents, se nourrissant elle-même de fèves et de pains d'orge, accomplissant des miracles extraordinaires, notamment des guérisons d'aveugles et de paralytiques, elle ne s'attira pas que des louanges de la part de la population : pour comprendre cette mystique plaçant toute son espérance en Dieu seul, les païens étaient trop matérialistes et les chrétiens trop découragés par la situation de leur ville dans une Gaule livrée aux invasions wisigothes... Le sort de Lutèce était en effet précaire au sein de la dernière enclave restée romaine et dirigée par le patrice Ætius, chef de la milice romaine. Et voilà qu'on apprit en 451 que le terrible Attila, roi des Huns, dit le "fléau de Dieu", apparaissait en Gaule à la tête de 500 000 féroces guerriers. Le 7 avril, il avait passé la population de Metz au fil de l'épée. À Lutèce les hommes parlaient de fuir ; seule Geneviève, vingt-huit ans, affirmait qu'il fallait résister. Elle parvint à convaincre quelques femmes qui acceptèrent de prier, de jeûner et de se refuser à leurs couards de maris s'ils ne résistaient pas. Ce que femme veut...

Sainte Geneviève et Saint Germain
Toujours est-il qu'Attila, n'ayant pu prendre Troyes fermement défendue par son évêque saint Loup, fonça non sur Lutèce mais sur Orléans où il se heurta à la résistance de saint Aignan, autre prélat intrépide. Il faut dire qu'Ætius, ancien otage d'honneur chez les Huns, avait été élevé avec Attila et connaissait à fond les pratiques des enfants des steppes ; Attila, quant à lui, se croyant destiné à s'emparer de l'empire romain, n'ignorait rien de l'éducation gréco-latine. L'affrontement revêtait dès lors une valeur symbolique. Il eut lieu quinze jours plus tard, près de Troyes aux champs Catalauniques ; Attila fut vaincu mais non écrasé. Geneviève avait contribué à la victoire des champs Catalauniques en forçant le peuple gaulois à déjouer la panique. La paix restait quand même bien aléatoire. Dès 476, le fantoche empereur Romulus Augustule allait être déposé par Odoacre, roi des Hérules, allié aux Huns, qui renverrait les insignes impériaux à Zénon, empereur romain d'Orient. Un barbare entrant dans Rome ! Tout un monde s'effondrait... Geneviève ne perdit pas pour autant l'espérance : Rome devait revivre sous le signe de la Croix ! Les évêques de Gaule, ne pouvant plus compter sur l'ordre romain pour sauver la civilisation, commençaient à fonder quelques espoirs sur les rois des Francs, descendants de Mérovée : certes encore païens et quelque peu cruels, au moins ne s'étaient-ils pas laissés gagner comme les autres envahisseurs, Wisigoths et Burgondes, par cette religion au rabais qu'était l'arianisme. Si Childéric, grand admirateur de la civilisation romaine, ou son fils Clovis né en 466, parvenaient, comme ils en étaient de taille, à réunifier la Gaule en s'appuyant sur son principal élément d'unité depuis saint Martin, le christianisme, pourrait alors naître un royaume chrétien prenant le relais de l'empire romain d'Occident ! Geneviève allait participer à la réalisation de ce grand dessein.

Sainte Geneviève ravitaille les Parisiens
Elle jouissait de l'immense estime de Childéric. À la mort de celui-ci, en 481 elle reporta son affection sur le jeune Clovis âgé de quinze ans qui n'allait pas tarder à occire Syagrius, lointain successeur d'Ætius, devenu une ombre gênante. Il s'apprêtait alors à entrer dans Lutèce dont il rêvait de faire sa capitale, mais Geneviève lui interdit la ville : il devait d'abord recevoir le baptême ! On sait la suite jusqu'au jour où la reine Clotilde devenue son amie et Remi, évêque de Reims, eurent emporté la décision du jeune roi de se faire baptiser à Reims, à Noël 496. Malgré son grand âge – elle allait mourir à plus de quatre-vingt dix ans - Geneviève demeura la confidente du couple royal et la personnalité la plus vénérée de Lutèce, que l'on commençait à appeler Paris. Clovis venait d'entreprendre la construction sur la Montagne de la basilique des Saints-Apôtres, où il fut lui-même inhumé en novembre 511. Geneviève le rejoignit le 3 janvier 512. La reine Clotilde devait les rejoindre beaucoup plus tard, en 544. Mais Geneviève, sainte patronne de Paris, continue, de sa "montagne", de protéger la capitale contre tous les modernes "fléaux de Dieu" ; on ne saurait trop l'invoquer."

Lu dans L'Action Française 2000
_________________________________________

Prière

Répandez sur nous, Seigneur,
l'esprit d'intelligence et d'amour
dont vous avez rempli Sainte Geneviève, votre servante,
pour qu'attentifs à vous servir et cherchant à lui ressembler,
nous obtenions par son intercession dans le ciel,
de vous plaire sur la terre par notre foi, et toute notre vie.
Par Jésus-Christ, votre Fils unique, notre Seigneur et notre Dieu
qui vit et règne avec vous, dans l'unité du Saint-Esprit.
Pour les siècles des siècles.
- Amen

Medjugorje, Message du 25 décembre 2011

« Chers enfants, aujourd'hui encore, je vous apporte mon Fils Jésus dans les bras, afin qu'il vous donne sa paix. Priez, petits enfants, et témoignez, pour qu'en chaque coeur prédomine non pas la paix humaine mais la paix divine que personne ne peut détruire. C'est cette paix dans le coeur que Dieu donne à ceux qu'il aime. Par le Baptême, de façon particulière, vous êtes appelés et aimés. C'est pourquoi, témoignez et priez afin d'être mes mains tendues vers ce monde qui aspire à Dieu et à la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Sélection sur Medjugorje

"Aide-nous à devenir pour Lui, berceaux de paix." (22.12.2011) La Vierge Marie à Catherine


Mes enfants,
Durant ces trois jours restants avant la venue de Jésus, je vous demande de faire cette prière :

« Marie, très Sainte Vierge choisie par Dieu le Père
Aide-nous à accueillir, Jésus ton Fils, en vérité, dans nos cœurs
Aide-nous à Lui offrir, amour, douceur et tendresse
Aide-nous à devenir pour Lui, berceaux de paix.
Amen »

Mes enfants, commencez dès aujourd’hui afin de pouvoir recevoir tout ce que Dieu veut vous offrir, car la venue de Jésus est le plus grand de tous les évènements venant accompagner votre vie, chaque instant de votre vie, terrestre et céleste.

Vous ne devez prendre aucun recul par rapport à cet événement, tout au contraire, vous devez vous noyer dans la Vérité de l’Amour offert par Dieu le Père.
Vous devez entrer davantage en communion avec ce que Dieu vous donne, afin de pouvoir comprendre combien à Ses Yeux vous êtes tous si précieux, précieux au point qu’Il soit venu vous offrir Son Fils unique, et à travers Lui, S’offrir Lui-même.

Prenez conscience de cela, afin de vivre en permanence en action de grâce.
Amen

Mes enfants, je vous bénis. Offrez ce message sur le site, afin que mes enfants puissent prendre conscience de l’importance de ce qu’ils vont fêter.
Amen

Merci Marie

Ce message à été donné à Catherine.
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis » 


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/

Écoutez en direct les offices en grégorien chantés par les moines du Barroux !

audio-diffusion1Chers amis,
Voici pour vous, "le" cadeau de Noël, à s'offrir et à offrir :
Les moines du Barroux vous proposent de suivre les offices liturgiques en direct, chantés intégralement en grégorien dans la Forme extraordinaire du rite romain.
Quatre fois par jour, sur votre iPhone dans l'application Barroux, ou sur votre ordinateur, vous pourrez vous unir à la grande prière liturgique de l'Église.

Offices retransmis en direct :
• Prime : 7 h 45 ou 8 h 00
• Sexte : 12 h 15
• Vêpres : 17 h 30
• Complies : 19 h 45
Voir le détail

Abbaye Sainte-Madeleine
84330 LA BARROUX
Tél. 04 90 62 25 23 - Fax 04 90 62 56 05
http://www.barroux.org

Histoire de la Rose de Noël

Depuis le Moyen Age, la «rose de noël» est placée dans les crèches des Chrétiens. Elle symbolise la pureté et rappelle la légende à l’origine du nom de rose de Noël : la nuit de la naissance de Jésus-Christ, Madelon, une bergère gardant ses moutons, voit une caravane de Rois Mages traverser son champ enneigé pour aller offrir leurs cadeaux au nouveau-né. N’ayant rien à offrir, elle se met à pleurer. Un ange voit ses larmes sur la neige, les effleure et fait éclore son cadeau : une fleur blanche ombrée de rose, la Rose de Noël. – En pays de langue allemande, on l’appelle la «Christrose». Voici la légende de la Christrose telle que vient de nous la rapporter sous forme d’un poème (d’un auteur inconnu) un prêtre âgé en Bavière, notre ami l’abbé Zunhammer (traduction de l’allemand par Unec) :

«Il y a longtemps, à l’époque quand le paganisme régnait encore sur le nord, et que le message chrétien se frayait lentement un chemin grâce à des prêtres pieux, un prince puissant d’une tribu germanique trônait fièrement dans son château fort, entouré de sa cour, dont sa belle enfant Helga.

Il détestait la foi chrétienne, méprisait l’homme sans épée, mais Helga à laquelle la pieuse gouvernante avait parlé de l’enfant Jésus, s’est élu le doux Jésus comme roi de son cœur.

Alors que l’année se termine avec des tempêtes, et que la neige s’accumule, la fille, assise près de la cheminée, s’écrie joyeusement vers son père sinistre: “Oh, papa, demain c’est Noël”, et en rejetant sa chevelure blonde elle ajouta : “Oui, demain c’est la fête de la joie !”

« Tais-toi avec tes fables de nourrice, ce dieu sage ne me plaît pas.

Il ne parle que d’amour envers les ennemis, de paix et de réconciliation.

Sur mes terres vaut encore le principe : un Seigneur fort, un serviteur faible.

Un roi sans ornements ni armes dont on ne sait pas grand’ chose, n’a pas bonne audience chez nous.

Où est son pays ? Où sont ses hommes ? On l’a couronné d’ épines.

Avec infamie il devait finir sa vie au pilori ! »

Puis le père de la petite Helga se moque, furieusement :

« Avant que j’incline mon front devant le dieu des Chrétiens et plie mon genou sous la croix, il faudrait d’abord qu’ici, sous mes yeux, les roses éclosent en pleine neige ! »

Les larmes venaient aux yeux de la petite Helga, et son cœur tremblait après cette parole terrible.

Quelque chose la tire de la proximité du père vers la forêt fort enneigée.

Là où seul le chevreuil avance doucement, elle s’agenouille dans sa douleur.

Elle plie ses petites mains et prie au roi des Chrétiens :

« Seigneur Jésus dans la gloire, Votre Royaume est grand, Votre bras s’étend loin.

Avec Votre puissance merveilleuse Vous avez jadis produit des miracles.

Exaucez la supplique d’un enfant, faites aujourd’hui aussi un miracle, afin que le père voie votre omnipotence, qu’il croie en Vous et se confie à Vous.

Créez des roses, Seigneur, comme il le souhaite, afin que son juron se mue en bénédiction. Je sais que Vous le pouvez, je crois fermement que Vous, Seigneur, ne Vous laissez pas bafouer! »

Consolé l’enfant rentre chez elle, et sous peu la Sainte Nuit arrive.
La terre repose revêtue de blanc, du ciel luit la lumière des étoiles.
Un ange entre dans sa chambre où la fillette dort paisiblement.
Dans ses mains il porta une petite plante qu’il enterra profondément dans la terre en disant :

«Tu dois témoigner du plus Puissant, que la foi confiante crée des miracles.

Eclos donc avec splendeur, à chaque noël, pour la gloire de l’Enfant Jésus! »

Le matin quand le prince s’éveilla, il ne voulait pas croire à ses yeux, car sous la fenêtre de Helga on pouvait contempler les plus belles roses.

Là, sa défiance fonda comme la neige au printemps, et en adoration in s’agenouilla.

Et Helga noue ses bras autour du cou de son père et jubile : « La rose du Christ, papa ! »

Les trois vœux du pape Benoît XVI pour Noël

Le 7 décembre 2011, avant d'allumer à distance le sapin géant de Gubbio (Italie), le pape Benoît XVI a formulé trois vœux. « Nous devons être lumière pour autrui » a-t-il notamment rappelé.
" Ce sapin de Noël, le plus grand du monde est tracé sur les pentes du mont Ingino, que domine "la basilique de saint Ubald, le patron de la ville. En la regardant on se tourne naturellement vers le ciel, vers le monde de Dieu. Puissent donc notre cœur et notre esprit dépasser l'horizon de ce monde matériel pour, à l'instar de cet arbre, tendre vers le ciel pour nous adresser à Dieu. S'il ne nous oublie pas, il demande que nous ne l'oublions pas! L'Evangile rapporte qu'une lumière enveloppa les berges dans la nuit de Noël, pour leur annoncer une grande joie, la naissance de celui qui vient apporter la lumière, qui est la lumière éclairant les hommes. Ce grand arbre dominant Gubbio éclairera la nuit de sa lumière. Mon second vœu est qu'on se souvienne combien nous avons besoin de cette lumière qui nous donne l'espérance tout au long de notre vie, en particulier lorsque des épreuves et des souffrances nous enveloppent. Quelle est la lumière capable d'éclairer vraiment nos cœurs et de nous offrir une espérance certaine sinon l'Enfant de la Nativité? ... Il est le Seigneur qui nous devient proche, qui réclame notre accueil et notre amour, qui attend que nous lui fassions confiance... Mon troisième vœu est que chacun de nous sache apporter un peu de lumière l'a où il vit, en famille comme au travail, dans son quartier, dans la société. Nous devons être lumière pour autrui, pour qu'il sorte de l'égoïsme qui referme souvent sur soi même, en lui offrant un peu d'attention ou de solidarité. Tout geste de bonté est comme une des multiples lumières de ce grand arbre de Gubbio qui, ensemble, illuminent l'obscurité la plus profonde".
Source : VIS du 9 décembre 2011
_______________________________________



L'arbre est haut de 900m et il faut pas moins de 8500m de câbles pour alimenter les illuminations.
Un arbre géant s'illumine sur le Monte Ingino surplombant la ville. Géant est bien le mot, puisqu'il mesure 900m de haut. Et cette année, ce sera l'arbre le plus moderne puisque les milliers d'ampoules colorées seront alimentées grâce à des panneaux photovoltaïques. Chaque année, une quarantaine de bénévoles, appelés les « alberalioli », donnent leur temps et leurs compétences durant trois mois.
Des milliers de personnes, chaque année, se rendent à Gubbio pour admirer cet ouvrage. C'est aussi l'arbre de la fraternité et de l'amitié.


Agrandir le plan

Christianophobie : Colère du père Daniel-Ange

Extraits d'une lettre du père Daniel-Ange aux auteurs, acteurs et promoteurs de Golgota Picnic :

"Pourquoi ? Mais pourquoi donc ce déchaînement de christianophobie? Ce besoin irrationnel de détruire le christianisme par le biais de la dérision, du cynisme, de l’ironie. [...] Pourquoi, mais pourquoi ainsi les blesser dans ce qu’ils portent de plus intime, de plus profond, de plus vrai en eux-mêmes ? Le saviez-vous ? Pour nous, pour une multitude, la personne de Jésus est ce que nous avons de plus précieux au monde. Il est tout pour nous. Il a transformé notre vie, illuminé notre existence, transfiguré nos souffrances. Il est Celui qui a livré sa vie pour nous ouvrir à tout jamais la Vie après la mort, nous donner ce Ciel dont vous vous moquez, mais qui demeure notre unique avenir. Un jour, vous le saurez… lorsque vous frapperez à la porte… En attendant, ne prenez pas trop de risque d’en louper l’entrée faute de visa. [...]

Si vous le tournez en dérision, soyez logiques : moquez-vous aussi des malades, réfugiés, détenus. Jetez de la merde sur un agonisant, sur un enfant (que Lui-même a été). Vous voyez, si ce qu’il y a de plus sacré au monde pour des milliards de croyants de par le monde ( leur fondateur de religion) n’est plus respecté, alors c’est bien simple : plus rien ne sera sacré, intangible, inviolable. Ni l’enfant en son état de zygote, ni la personne âgée en état de parkinson, ni un gosse qui sanglote, ni une maman qui voit – impuissante- mourir son petit, ni l’homme qui n’a que la rue pour maison. Allez-y, moquez-vous d’eux tous ! Peut-être n’y aura-t-il aucune réaction dans le peuple, tellement nous sommes blasés, amorphes, anesthésiés. [...]

Certains clament leur très légitime indignation en manifestant publiquement devant théâtres ou salles d’expo. Sans doute certains sont-ils excessifs car excédés par ce déferlement christianophobe. Au moins, admirez leur courage juvénile. Dans leurs condamnables débordements, écoutez le cri de leur cœur. Ils ont le mérite d’au moins réveiller une certaine apathie chez trop de baptisés qui, par fausse pudeur, sont lâches et n’osent pas réagir, terrorisés qu’ils sont par l’opinion médiatique. [...]

Si nos Eglises, en leurs différentes instances hiérarchiques, réagissaient comme un seul homme, calmement mais fermement, de telles manifestations n’auraient pas de raison d’être. Mais devant le silence, ou simplement l’extrême prudence il ne reste à certains que ce langage : descendre dans la rue. Se faire voir. [...]

Cela me fait penser aux affiches-caricatures sur les Juifs… L’avant-persécution commence par la dérision. La dérision n’est pas anodine. Elle cristallise le mépris et la haine et ouvre dans l’inconscient des foules la porte à une possible persécution. Le passage de la représentation symbolique (une pièce de théâtre, une affiche..) à l’acte réel (un pogrom, un lynchage) est si vite franchi ! [...]

Et maintenant, je me risque à m’adresser à vous, les autorités françaises et européennes qui participez au financement de telles œuvres, avec notre argent, nous vos fidèles contribuables.. Comment avez-vous pu faire cela, sachant – au moins devinant- combien vos propres concitoyens en seraient choqués. Auriez-vous oublié par hasard qu’aujourd’hui encore, des millions de Français sont chrétiens. [...] Auriez-vous pris le risque de financer des scènes blasphématoires de l’Islam ou du Judaïsme ? [...]

Alors, si jamais certains d’entre nous sont là, dans la rue, sans aucunement troubler l’ordre public, simplement en silence ou priant, à mi-voix, je vous en supplie : laissez-nous tranquille, comme vous respectez la prière des musulmans dans la rue. (Aux USA et maintenant en Angleterre, on respecte les chrétiens de différentes confessions priant devant les avortoirs, évêques en tête) [...]"

La bonté de Dieu est au-dessus de tout mal possible...

Que vous êtes bon, mon Dieu, et comme vous vous appliquez à relever les pécheurs, à crier « Espérance » aux coupables.

Comme vous vous montrez dés les premières lignes de l’Évangile, le Bon Pasteur, le Père de l’enfant prodigue, le divin médecin venu pour les malades.

Il semble que vous preniez à tâche dès les premières lignes de l’Évangile de nous répéter : « Je ne veux pas la mort du pécheur mais qu’il se repente et qu’il vive ». O Dieu, Père des miséricordes, vous voulez nous dire qu’il y a espérance et grâce même pour les coupables, même pour les plus déchus, les plus souillés. Ceux qui aux yeux des hommes sont irrémédiablement avilis et tombés sont encore nobles et beaux à vos yeux. Qu’ils se repentent, qu’ils disent comme David : « J’ai péché ».

Vous ouvrez si largement pour ces âmes, que le monde croyait si perdues et que vous avez si pleinement retrouvées, relevées, purifiées, embellies, vous leur ouvrez si largement le trésor de vos faveurs qu’aucune grâce ne leur est refusée, qu’aucune grandeur ne leur est inacessible.

Quelque bas que nous tombions, ne désespérons jamais. La bonté de Dieu est au-dessus de tout mal possible. « Quand vos péchés seraient comme l’écarlate, je vous rendrais plus blanc que la neige ». Il n’est pas un moment dans notre vie où nous ne puissions commencer une existence nouvelle, ... séparée comme
par un mur de nos infidélités passées.
Charles de Foucauld
1858-1916


Publié et diffusé par « L’Icône de Marie » BP 43 22160 Callac de Bretagne.
L’enseignement des Pères de L’Eglise d’Orient et d’Occident, des moines du désert, d’auteurs chrétiens, du Pape.
Si vous souhaitez diffuser cet enseignement - paroisse - catéchèse ... faites la demande à notre adresse en précisant le N°280 et la quantité souhaitée : moyen d’enseignement, il n’est pas précisé de prix, qui est laissé à votre entière liberté.
Tél : 02 96 45 94 25 Ces textes sont aussi disponibles sur le site : www.iconedemarie.com

Nouvelles des Enfants de Medjugorje - Décembre 2011

Le 12 décembre 2011
ND de Guadalupe, patronne des Amériques

Chers enfants de Medjugorje,
loués soient Jésus et Marie !
1. Le 2 décembre 2011, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue, entourée d’une foule assez réduite due à la saison. Après l'apparition, elle nous transmit le message suivant :
"Chers enfants ! Comme une mère, je suis avec vous afin de vous aider par mon amour, ma prière et mon exemple, à devenir semences d'avenir, semences qui grandiront en arbres robustes et qui étendront leurs branches dans le monde entier. Afin de devenir semences d'avenir, priez le Père pour qu'il vous pardonne vos omissions. Mes enfants, seul un cœur pur, dégagé du péché, peut s'ouvrir, et seuls des yeux sincères peuvent voir le chemin sur lequel je désire vous emmener. Quand vous connaîtrez cela, vous connaîtrez l'amour de Dieu, il vous sera donné. Alors vous le donnerez aux autres comme une semence d'amour. Je vous remercie."
La Vierge nous a demandé une fois encore de prier pour nos prêtres.

2.  La photo pourra surprendre certains. Cette statue de l’Enfant Jésus a une histoire peu banale. Un de  Tirreni (près de Salerno) se rend en Israël en octobre 2010 et trouve cette statue qu'il achète aussitôt. De retour en Italie, il pose le paquet dans une pièce du couvent et va se coucher. Le lendemain, une voix très douce le réveille : «Ouvre-moi, je suffoque !» Il se trouble, pensant que c’est la voix de sa mère défunte. Puis il va ouvrir le paquet qu’il avait rapporté d’Israël. Et voilà que la statue avait pleuré des larmes de sang ! Il appelle son évêque qui, ce jour-là, était au couvent. Lui aussi constate les larmes toutes fraiches le long du visage de Jésus. Les autorités sont appelées aussitôt, l'expert, etc.
Après de longues analyses, le fait s'avère authentique. Aucun trucage. Le sang est du vrai  sang humain, il a les mêmes caractéristiques que celui du Suaire de Turin. Un an plus tard,  le 24 oct. 2011, la statue est exposée à la vénération des fidèles. 
Noël est proche et déjà nous avons préparé la crèche. L'Enfant Jésus y sera déposé et nous réunirons la famille pour le vénérer, l'adorer et nous émerveiller de sa venue parmi nous. Pourtant, il y a un an, cet Enfant pleurait des larmes de sang ! Qu'est-ce à dire ? Quel message veut-il nous donner ? Pourquoi suffoque-t-il dans sa boîte ? Il a dit: “Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites“. Alors, qu'avons-nous fait ? Ou qu'avons-nous omis de faire ?
Nous avons enjolivé l'histoire de Noël, ajouté des guirlandes à l'étable et suspendu des petites lampes (il n'y avait aucune lumière dans l'étable), nous avons rendu le tout très agréable à regarder. Mais on peut se demander: “Enfant Jésus, toi, si tu nous parlais aujourd'hui, que nous dirais-tu ? Pourquoi pleures-tu ? Quelle nouvelle angoisse mortelle te fait verser des larmes de sang ? Dans quel nouveau Gethsémani est plongé ton adorable petit cœur qui n’est qu'amour ?
 Chacun imaginera sa réponse. Mais ces larmes ne doivent pas nous échapper, elles nous secouent! Oui, qu'avons-nous omis de faire ? Car plus que jamais nous avons l'occasion d'essuyer le visage de cet Enfant ! Nous pouvons TOUS sécher au moins une de ses larmes de Sang. Et cela par une simple prière avec le cœur, par l'abandon d'un péché grave, par la décision ferme de pardonner à quelqu’un, par un jeûne offert pour une mère qui projette d'avorter, par une visite à un voisin dévasté par la solitude, par une offrande discrète à une mère de famille qui ne s'en sort pas… L'Enfant Jésus est si humble qu'il prend tout, même le plus petit signe d'affection ! Le 25 décembre, n’est-ce pas SON anniversaire ? N’a-t-il pas droit à la 1ère place dans nos célébrations et les plus beaux cadeaux sous notre arbre de Noël ?
Petit Enfant Jésus, par ton innocence, viens guérir nos cœurs étouffés  sous les vains soucis du monde ! Nous ne voulons plus te laisser gémir dans ta boite fermée en nous “éclatant“ loin de toi. Au contraire nous t'ouvrons grandes nos portes ! Nous voulons te prendre avec nous en tout temps et en tout lieu, te porter sur notre cœur blessé comme l'Enfant de la famille dont nous sommes fiers ! Car "tu es le plus beau des enfants des hommes et la grâce est répandue sur tes lèvres“ (Ps. 44, 3). N'aie pas peur, Enfant Jésus, nous ne te ferons aucun mal, reste avec nous; sans toi nous sommes finis ! Tu es notre joie et notre gloire !

3.  Des saints vous attendent ! N’oubliez pas de tirer le nom d’un saint à Noël ou le Jour de l’An, et qu’il soit votre compagnon de route pour 2012 ! Exemple : Quelqu’un tire Saint Vincent de Paul, (fêté le 27 sept.), il reçoit une parole de lui pour la vivre : "Le Seigneur met toujours la main à l'œuvre lorsqu'il écarte tous les moyens humains et nous ordonne d'accomplir ce qui dépasse nos forces." Il reçoit aussi une mission : « Prie pour ceux qui se découragent devant l'obstacle ». (Voir PS1)

4.  Quelques nouvelles d’ici. Le père Jozo Zovko et au moins 4 des voyants se sont déjà rendus à Rome pour être « examinés » par la Commission, et ils sont revenus contents. La voyante du cœur Jelena Vasilj se remet petit à petit d’une thrombose, sa vie n’est plus en danger, prions pour son prompt rétablissement. Le père Jozo est maintenant posté dans le couvent de Zagreb, avec le père Ljubo que beaucoup de pèlerins ont connu à Medjugorje. Vicka a repris son témoignage aux pèlerins, non pas à la maison bleue mais chez Sr Kornelia, et seulement par intermittence à cause de sa santé encore fragile.

5.  Une Famille sur notre route. Récemment, Sr Briege McKenna nous a réjouis par sa présence chez nous. Il s’agit de cette sœur qui, avec le père Kevin Scallon, parcourt le monde entier pour faire aimer Jésus-Eucharistie et exercer son don de guérison, entre autres. Le père Kevin a, lui aussi, de quoi raconter…
Un jour, tandis qu’il se rendait chez son neveu pour y célébrer Noël, il tomba en panne à 9h du soir. Impossible de faire redémarrer la voiture. Or il avait encore une heure de route à faire. C’était le soir de Noël et depuis qu’il avait quitté Dublin, il n’avait vu ni voiture ni âme qui vive. À la lueur de la lune, il vit une petite maison juste en face de l’endroit où il était garé. Une lumière brillait à la fenêtre. Il décida de demander aux gens de se servir de leur téléphone pour appeler son neveu. Il ouvrit la petite barrière de bois blanche, suivit le chemin et frappa à la porte car il n’y avait pas de sonnette. Au bout d’un moment, un homme à l’air assez jeune ouvrit la porte. Il l’accueillit chaleureusement. Regardant dans la maison, le prêtre vit une jeune femme avec un bébé dans les bras.  Elle tenait la tête du bébé contre sa joue. Elle sourit au père Kevin qui demandait à son mari de pouvoir téléphoner. Celui-ci lui répondit: “Nous n’avons pas de téléphone, mais si vous retournez à pied à la ville, il y a un vendeur de bicyclettes qui vous laissera téléphoner. Vous ne pouvez manquer sa maison, elle est à droite du supermarché.” Le prêtre remercia le couple et leur souhaita un joyeux Noël. “Est-ce que je peux laisser la voiture devant votre maison ?” demanda-t-il à l’homme. “Bien sûr, je la surveillerai”, répondit-il.
C’est ainsi que par cette belle nuit, au clair de lune, le prêtre retourna à pied à la ville jusqu’au magasin de bicyclettes. En route il n’arrêtait pas de penser à sa rencontre avec le couple et leur bébé, surtout à cette odeur étrange dans la maison. Ce n’était pas une odeur d’Irlande. Pourquoi lui rappelait-elle son récent voyage en Terre Sainte? Et pourquoi la maison n’était-elle éclairée que par des bougies ?
Le vendeur de bicyclettes ouvrit sa porte et écouta le prêtre lui exposer son problème. Il lui permit d’appeler son neveu, et en attendant, sa femme lui offrit du thé et de la bûche de Noël, qu’il se fit un plaisir d’accepter. Elle parla du temps, comment Noël avait été tranquille cette année, etc. Le neveu arriva en moins d’une heure. Ils dirent au revoir au marchand de bicyclettes et à sa femme, puis ils s’arrêtèrent à la voiture en panne pour s’apercevoir qu’il manquait la courroie du ventilateur. Ils la laissèrent pour la nuit et repartirent. Le lendemain, ils allèrent chercher la voiture avec un mécanicien du coin. Une fois les réparations terminées, le prêtre voulut saluer la jeune famille d’en face et se dirigea vers la petite barrière de bois blanc. Mais il ne put la trouver. Il n’y avait là qu’une haie, et plus loin, un simple champ, et aucune maison à perte de vue. Pendant le voyage du retour, le neveu ne cessa de parler. Le père Kevin, quant à lui, resta silencieux. C’était la Fête de la Sainte Famille.

Chère Gospa, que ce Noël soit le plus beau Noël de notre vie jusqu’à ce jour ! Pour cela, entre dans nos maisons, dans nos chambres, dans nos cœurs ! Viens y déposer le trésor des trésors, ton Nouveau-né, et apprends-nous à l’adorer comme toi tu l’adores !
Soeur Emmanuel +
------------------------------------------------------------

PS 1.  N’oubliez pas votre saint ! Recevez un compagnon pour l’année 2012. Nous avons besoin de cette présence céleste à nos côtés, toujours disponible et bienveillante ! Nous proposons une liste de saints afin que vous puissiez la préparer. (On découpe les noms et on les offre dans un panier, puis chacun tire le saint qui sera son compagnon). Dans le couvent de Sr Faustine, le tirage des saints pour le Nouvel An était déjà une tradition ! (voir PS 359 du Petit Journal)Cette liste se trouve dans le livre «Medj, le Triomphe du cœur » Chap : Oct. 94. Elle est aussi déjà prête sur le site www.childrenofmedjugorje.com  or  www.edm.eu.com  Utilisez-la pour vos rencontres familiales !
PS 2.  Prière à l'Enfant Jésus « Enfant Jésus, Enfant Dieu, tu es venu, si petit, si vulnérable, si pauvre, si faible pour nous. Je t'offre les peurs de ma faiblesse, de ma vulnérabilité, de ma petitesse, de ma pauvreté. Je dépose tout ce que je suis dans ton Coeur Innocent et pur. Oui, je me consacre à Toi, Enfant Jésus. Roi d'Amour je me consacre à Ton innocence, à ta pureté. Oui, tu es le véritable Amour, la véritable beauté, tu es Celui qui ne soupçonne rien. L'innocence de Ton regard nous sauvera ! Enfant Jésus, sauve-moi par Ton innocence ! » (JM Hammel)
PS 3. Ne manquez pas ce livre qui réveille le coeur: “Maryam de Bethléem, la petite Arabe“, par Sr Emmanuel. Photos couleur. 108 pages, 11x17.  Prix  'spécial évangélisation' 5€. Cdes à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 - Joindre 5€ de port. contact@mariamultimedia.com
PS 4.  Des CD et DVD, pour offrir des cadeaux de Noël qui ouvrent à la Lumière !
Nouveau : Maryam, la petite Arabe (sr Emm) Coffret des 2 CD, 7€Jean-Paul II, l’ami, le saint - Père Cantalamessa, CD 5€ Vivre d’Amour, un BEST! (Poèmes de Thérèse chantés par Sylvie Buisset, CD 17€
- Nuit de Lumière, chants de Noël avec Sylvie Buisset et la Cté des Béatitudes. CD 18E- Les plus beaux chants de Medjugorje, Agostino Ricotta, 15€- L’intercession, Père. Jacques Philippe, 5€- La louange, mon arme de victoire ! Jean-Fr. Callens, 5€- Prier le chapelet avec Le Curé d’Ars //Collectif, 8€- Adore ! Absorbe la beauté de Dieu ! (sr Emmanuel), 5€- Une Famille pour guérir - Pascal Maillard, 5€- Les 20 mystères du rosaire, 4 CD médités par Sr Em, 20€- Apprendre à aimer jusqu’à l’union des cœurs - Sr Em, 5€- Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph - Sr Emm, 5€- Libérer en moi la source de la vie, P. Marie-Angel, 5€
- Réussir ton adolescence, P. JM Petitclerc, 5€
- Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel, 5€- Comment se confesser ? P. Thierry de Roucy, AU00465, 5€- La Confession  (A et B), un remède pour l’Occident, Sr Emm, 8€- Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel, 5€DVD - La merveilleuse histoire de Noël (l'âne et le boeuf racontent la naissance de Jésus) 11.90€Film: Coffret des 2 DVD, Karol 1 et Karol 2, 2x180 min, 25€Film: Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois, 20€
Cdes à Maria Multimedia, BP 22, F-35750 Iffendic, France - Tél: 0299099210, Fax: 0299099229 -  Joindre 5€ de port en France, contact@mariamultimedia.com - www.mariamultimedia.com
PS 5.  www.exultet.net le site qui nourrit votre coeur ! Téléchargez les CD sur Medj. Ils ont aussi 4000 CD des meilleurs prédicateurs, 11000 titres de musique avec partitions.
PS 6.  http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/tv-web/ Par ce lien, vivez les soirées à Medj.  en direct !
PS 7.  Pèlés et retraites à Medjavec Marie Source de Vie (qui s’est déplacé dans le Var) BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 0494079407.contact@msvie.com - www.msvie.com
PS 8.  Le Youcat ! Un livre-clé à ajouter à vos cadeaux de Noël ! C’est le Catéchisme de l’Eglise Catholique illustré et conçu pour les  jeunes. Il trône dans toutes les librairies catho, pour 14 €, au Cerf. Parents, éducateurs, voilà LE cadeau que vous devez faire à vos jeunes, qui se posent tant de questions sur la foi, l’Eglise, l’éternité, l’amour, la sexualité...
PS 9.  Inscrivez-vous ! Recevez chaque mois l'email des 'Nouvelles de Medjugorje' par sr Emmanuel.
En français: contact@edm.eu.comEn anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com En italien : info@vocepiu.it ou vannalvisepg@gmail.comEn espagnol : gisele_riverti@hotmail.comEn croate : rsilic@yahoo.comEn portugais : medjugorjeport@yahoo.comEn chinois : teresamedj@gmail.com
Le site childrenofmedjugorje.com offre ces Nouvelles en français et en d'autres langues.

…J’ENVOIE MON FILS POUR ENLEVER LE VOILE DE L’IGNORANCE ET DES TÉNÈBRES (27.11.11) Message au père James Manjackal


Ainsi parle le Seigneur, notre Dieu, “Mes enfants, quand je regarde en bas sur terre, je vois que même mes propres enfants, qui ont reçu le salut par la foi en mon bien-aimé Fils Jésus Christ, vont à tâtons dans l’ignorance de mon amour et de l’amour des autres envers eux et vivent dans les ténèbres de leurs âmes, ignorant toutes les normes spirituelles et morales. ++La période de l’Avent est arrivée pour vous rappeler à tous la venue de mon Fils pour frapper à la porte de vos cœurs afin d’y entrer pour demeurer en vous++ et que vous soyez libérés du voile de l’ignorance et des ténèbres.

Mon Fils Jésus est la Vérité pour votre vie, et toutes les vérités qu’Il a dites pour votre vie, sont écrites dans la Sainte Bible et les Enseignements de l’Eglise. L’Eglise est la gardienne de la Parole de Dieu ainsi que le pilier et fondement de la vérité. L’ignorance aujourd’hui qui vous conduit à pécher, à trébucher dans vos vies, est due au fait que vous ne connaissez pas la Parole de Dieu et les enseignements de l’Eglise. Ils parlent avec autorité et authenticité de mon amour pour vous et de la nécessité pour vous de m’aimer et de vous aimer les uns les autres afin que vous puissiez avoir une vie heureuse et prospère ici sur terre, puis, qu’après votre départ de ce monde vous puissiez avoir une vie glorieuse éternelle dans le Royaume des Cieux. ++C’est seulement en les lisant et en les comprenant que vous pourrez trouver le sens et les valeurs pour votre vie.++

Si vous lisez et méditez la vérité de la Bible et des enseignements de l’Eglise, dans la puissance de l’Esprit Saint, vous serez conduits à la vérité toute entière dans votre vie quotidienne. ++De même que Marie, ma fille bien-aimée qui a conçu en son sein virginal mon Fils, le Sauveur du monde, lorsqu’elle a dit « oui » à la Parole de Dieu, s’abandonnant sous l’ombre de l’Esprit Saint++, vous aussi, si vous acceptez et dites « oui » à la vérité de la Parole de Dieu trouvée dans la Bible et les enseignements de l’Eglise, vous ouvrant ainsi à l’action de l’Esprit Saint, vous trouverez le Christ demeurant en vous. Quand vous portez le Christ dans votre vie, vous êtes en effet des Chrétiens véritables et authentiques connaissant et faisant toujours ma volonté qui est source de toutes bénédictions.

++J’ai envoyé mon Fils dans ce monde en tant que Lumière du monde et j’ai voulu que tous ceux qui Le suivent soient dans Sa lumière et soient eux-mêmes des lumières rayonnant sur les autres, enlevant les ténèbres du monde.++ Mais je suis triste de voir que beaucoup de mes enfants vivent dans les ténèbres du péché et dirigent les autres dans l’abîme des ténèbres, en entrant ainsi dans le châtiment éternel. Il est temps, mes enfants, et je vous le conseille vivement, d’ouvrir les portes de vos cœurs pour recevoir la lumière du Christ afin de faire la distinction entre le bien et le mal, le pur et l’impur, la moralité et l’immoralité. A cause des ténèbres de l’âme, le monde aujourd’hui est dans un chaos de doutes et de confusion, et ainsi beaucoup perdent leurs âmes dans le tsunami du péché. Ils ne savent pas estimer et apprécier le l’unicité et la grandeur de leur âme que je leur ai créée à mon image, pour hériter du Royaume des Cieux. ++Après tout, votre vie sur terre n’est que temporaire mais votre vie avec moi et mon Fils est éternelle ; et parce que je vous aime d’un amour éternel et immuable, votre âme ne peut être remplacée par quiconque ou quelque chose ; et qu’elle est l’utilité pour l’homme de gagner le monde entier si c’est pour se perdre et se ruiner lui-même.++

Mes enfants, n’écoutez pas l’ennemi, le démon, le séducteur du monde parlant à travers le sécularisme qui ne tient pas compte de tout ce qui est divin ou religieux, le relativisme qui s’oppose à toutes valeurs morales et spirituelles de la vie et le matérialisme qui renie tout ce qui est éternel et au-delà de cette vie. Le démon, le roi du monde de l’ignorance et des ténèbres envahit maintenant les âmes humaines avec ses tactiques rusées, pour arracher mes enfants du royaume des cieux. ++Ainsi soyez sobres et vigilants et restez éveillés pour combattre les tactiques de Satan et soyez fidèles et prudents en observant les commandements de la loi.++

Mes enfants bien-aimés, brisez vos montagnes d’orgueil et d’arrogance par l’humilité et la simplicité de vie, soyez dans le droit chemin en suivant les bonnes valeurs morales et spirituelles de vie et remplissez le vide de votre cœur par les prières, les sacrements, de bonnes actions, pour accueillir votre Sauveur et Seigneur Jésus qui vient pour sauver votre vie ».


Lire :

Gn 1: 27-28; 3: 15; 18: 20
Ps 14:2; 102: 20
Is 4: 20-21; 7: 14-16; 11: 1-2; 42: 1-9; 43: 1-4; 61: 1-2
Jr 2: 13
Ez 22: 26
Mi 5: 1-4
Za 8: 1-8, 9: 1-10; 13: 1-2
Jl 2: 1-11
Mt 1: 18; 3: 3; 5: 14-15; 7: 21; 10: 38; 25: 1-40
Mc 12: 29-31; 7: 6-13; 9: 42-48
Lc 1: 31-38; 3: 4-6; 9: 25
Jn 3: 16; 8: 12, 44; 12: 25; 14: 6, 20-23; 16: 13
Ac 3: 17-23; 4: 8-12; 10: 34-43
Rm 1: 18-32; 13: 11-14
I Co 8: 1-6; 10: 18-22
Ga 1: 11-24; 3: 26-29
Ep 6: 11-12
Ph 3: 20-21
I Th 5: 4-11
I Tm 3: 15; 4: 1-2
II Tm 3: 16-17; 4: 3-4
I P 5: 8-9
II P 2: 1-10
I Jn 4: 7-16
Ap 3: 20; 12: 7-9

Jeunes de 17 à 25 ans, Participez à la mission d'hiver de la troupe DUC IN ALTUM

Brrrrrrrrr!....Il fait froid!...
Pourquoi ne pas donner du temps pour être le soleil de ceux qui en ont besoin?
du 27 décembre au 1er janvier... Gratuitement!!! ...et en Bretagne!

QUI SOMMES-NOUS?

La troupe Duc in altum, composée de jeunes de 17-25 ans venus de toute la France, a été créée il y a 10 ans et elle sillonne la France pour donner des représentations d'une pièce de théâtre sur la vie et la mort de Sainte Thérèse de Lisieux.

Depuis sa création, Duc in altum a donné environ 300 représentations de cette pièce, dans des paroisses, des sanctuaires, lors de grands rassemblements de jeunes et aussi pour un grand nombre de communautés religieuses contemplatives et apostoliques.

Duc in altum vit cette belle aventure humaine et spirituelle à travers la France comme une véritable "mission" au service de l'évangélisation des coeurs...

Ici un reportage sur la troupe réalisé par KTO

La pièce de théâtre briser la statue

La pièce de Gilbert Cesbron, Briser la Statue, très fidèle aux écrits de Sainte Thérèse, délivre son message dans toute sa profondeur, brisant ainsi l’image rose bonbon trop souvent véhiculée à son sujet. Nous constatons, au cours de nos missions, combien elle peut toucher les cœurs

La représentation, qui dure deux heures, n’est pas un simple spectacle, mais une invitation à la prière, à l’action de grâce pour ce que Dieu fait dans les âmes qui, comme sainte Thérèse, s'abandonnent à son Amour miséricordieux.

ici présentation en image de la pièce de théâtre

Comment rejoindre la troupe?

La troupe Duc in altum est une "open troupe ", ouverte à tous les jeunes qui ont entre 17 et 25 ans. Pour intégrer la troupe, la condition essentielle n'est pas d'avoir des connaissance en art théâtral -(tout s'apprend!!!...)- mais de désirer progresser dans sa vie intérieure, et d'accepter que le temps donné durant la mission soit un temps de vie chrétienne authentique. Et puis... apprécier le Nutella au "petit déj'peut être d'un grand secours au long de la mission!!!...

Lorsque vous vous inscrivez pour la mission, nous vous envoyons par email le script de la pièce avec un rôle à apprendre; la mise en scène sera ensuite effectuée sur place!...


Depuis sa création, Duc in altum a reçu en son sein près de 200 jeunes de toute la France!
Pourquoi pas vous?...

CONTACTS
www.duc-in-altum.fr
aureliebourgin@gmail.com
06 40 12 26 71

Merci de transmettre ce message à tous ceux qui peuvent être intéressés!... Plus on est de fous...plus on prie!!!...

"Votre foi permet à Jésus d’agir." (10.12.2011) La Vierge Marie à Catherine


Mes enfants,
Souvenez-vous toujours que votre foi permet à Jésus d’agir.
Cela Lui permet de vous donner des ailes, de vous faire marcher sur l’eau, de vous faire gravir les plus hautes montagnes, de vous faire traverser n’importe quel brouillard.

Si vous avez la foi, si vous croyez en ce que Jésus peut faire, alors Il pourra agir pour vous.

Vos manques de foi bloquent l’action de Dieu.
Vos manques de foi empêchent mon Fils d’agir.

Tout au long de votre chemin, il vous faut demander de pouvoir grandir dans la foi, afin que la Puissance de l’Esprit Saint puisse faire des merveilles en vous.

L’obstacle le plus grand, celui qui vous empêche de recevoir la Puissance de la Confiance en Dieu est le nuage obscur du péché.
Demandez la Miséricorde de Dieu afin d’être neufs devant Son Regard rempli d’Amour pour vous.
Ainsi, Dieu pourra faire de grandes choses pour vous.
Amen

Merci Marie

Ce message à été donné à Catherine.
Association « Le Lys de Marie pour les Cœurs Unis » 


© 2010 http://www.coeurs-unis.org/
http://www.lescoeursunis.net/
http://www.delapartdescoeursunis.com/
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés