Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Le dernier Message, 25. décembre 2013

Le dernier Message, 25. décembre 2013 [O] Marija Pavlovic-Lunetti

Marija during an apparition
«Chers enfants, je vous amène le Roi de la Paix afin qu’Il vous donne sa paix. Vous, petits enfants, priez, priez, priez ! Le fruit de la prière se verra sur le visage des gens qui se sont décidés pour Dieu et pour son Royaume. Moi, avec mon Fils Jésus, je vous bénis de la bénédiction de la paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

 

Le dernier Message, 2. décembre 2013 [O] - L'apparition à Mirjana Dragicevic-Soldo

Mirjana during an apparition
«Chers enfants ! Avec un amour maternel et une patience maternelle, je regarde votre errance continuelle et votre égarement. C’est pour cela que je suis avec vous. Je désire vous aider d'abord à vous trouver et à vous connaître vous-mêmes afin qu’ensuite vous puissiez découvrir et reconnaître tout ce qui ne vous permet pas de connaître sincèrement et de tout votre cœur l’amour du Père Céleste. Mes enfants, on apprend à connaître le Père par la croix. C’est pourquoi, ne rejetez pas la croix. Avec mon aide, essayez de la saisir et de l’accueillir. Lorsque vous serez en mesure d’accepter la croix, vous comprendrez aussi l’amour du Père Céleste, vous cheminerez avec mon Fils et avec moi. Vous vous distinguerez de ceux qui n’ont pas connu l’amour du Père Céleste, qui l’écoutent mais ne le comprennent pas, qui ne cheminent pas avec lui, qui ne l’ont pas connu. Je désire que vous connaissiez la vérité de mon Fils et que vous soyez pour moi des apôtres, qu’en tant que fils de Dieu, vous vous éleviez au-dessus de la pensée humaine et qu'en toutes choses vous recherchiez toujours à nouveau la pensée de Dieu. Mes enfants, priez et jeûnez pour pouvoir comprendre tout ce que j'attends de vous. Priez pour vos bergers et aspirez, en communion avec eux, à connaître l’amour du Père Céleste. Je vous remercie. »

Le dernier Message, 25. décembre 2013 [O] - Apparition Annuelle à Jakov Colo

131225a
Lors de sa dernière apparition quotidienne, le 12 septembre 1998, la Gospa a dit à Jakov Colo qu’il aurait désormais une apparition annuelle, le 25 décembre, le jour de Noël. Cette année il en fut également ainsi. La Vierge est venue portant l’Enfant Jésus dans ses bras. L’apparition a commencé à 15h 7 et a duré 8 minutes. Après cela, Jakov a transmis le message :
«Petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, Jésus veut habiter en chacun de vos coeurs et partager avec vous chacune de vos joies et chaque douleur. C’est pourquoi, petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, regardez dans vos coeurs et posez-vous la question si, en vérité, la paix et la joie de la naissance de Jésus ont conquis vos coeurs ? Petits enfants, ne vivez pas dans les ténèbres, aspirez à la lumière et au salut de Dieu. Enfants, décidez-vous pour Jésus, donnez-lui votre vie et votre coeur, car seulement ainsi le Très Haut pourra-t-il agir en vous et à travers vous. »

Quote of the day   ( 26. décembre 2013 )

Our Lady of Medjugorje quotes

Récite ton chapelet, dit Dieu - Charles Péguy - Vidéo

Prière lue par monsieur l'abbé Guy Gilbert.


Récite ton chapelet, dit Dieu,

Cette prière-là, je te le dis
est un rayon de l'évangile :
on ne me le changera pas.

Ce que j'aime dans le chapelet, dit Dieu,
c'est qu'il est simple et qu'il est humble.
Comme fut mon Fils.
Comme fut ma Mère.

Va, mon Fils dis ton chapelet de ton mieux.
Il ne t’empêchera jamais de suivre la sainte liturgie que j'ai donné à mon Eglise,
qui est le plus belle des prière, la plus grande ,
quand elle est faite d'un cœur simple,
et qu'elle ne veut que ma louange,
c'est à dire l'eucharistie.

Récite ton chapelet : tu trouvera à tes côtés
toute la compagnie rassemblée en évangile :
la pauvre veuve qui n'a pas fait d'études,
le publicain repentant qu ne sait plus son catéchisme,
la pécheresse effrayée qu'on voudrait accabler,
tous les éclopés que leur foi a sauvés,
et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem,
qui découvrent mon Fils et sa Mère...

Récite ton chapelet, dit Dieu,
et ne craint surtout pas les ritournelles,
car je vous connais bien,
vous avez souvent la tête creuse,
et la pensée qui tourne à vide.

Mais si vous voulez que je vous accorde de moudre le bon grain de l'Esprit,
vous devez vous prendre en patience vous même,
comme je le fait,

il faut que votre prière du chapelet, tourne, tourne et retourne,
comme font entre vos doigts les grains du chapelet.

Et quand je le voudrai, je vous l'assure,
vous recevrez la bonne nourriture,
qui affermit le cœur et rassure l'âme.
Charles Péguy (1873 - 1914)

Allons, allons dit Dieu, récitez votre chapelet
et gardez l'esprit en paix.

Cette prière la, je te le dis,
est un rayon de l’évangile,
à travers les mystères joyeux,
les mystères douloureux,
les mystères glorieux,
les mystères lumineux,

Cette prière la, est un rayon de l’évangile,
on ne me la changera jamais, dit Dieu.

Le groupe christianophobe Femen

Chers amis,
je vous ai averti ce matin que je me permettrai de vous adresser un second courriel dans l’après-midi. Le voici. Il s’agit d’une affaire qui me tient à cœur.
Comme vous l’aurez appris, une militante du groupe christianophobe Femen – que la gauche nous a présenté comme un groupe “féministe” alors qu’il ne sert absolument pas la dignité des femmes et le respect qu’on leur doit par son exhibitionnisme et ses débordements scandaleux – a très gravement profané en pleine journée le 20 décembre dernier l’église de la Madeleine à Paris (voir ici et ). La veille, mais place Saint-Pierre au Vatican, la meneuse du groupe, l’Ukrainienne Inna Shevchenko, s’y exhibait seins nus simulant « un avortement public de l’embryon de Jésus »(voir ici). À la Madeleine aussi fut procédé, devant le maître autel, à un simulacre d’avortement doublé d’une miction sur ses marches… On est abasourdi devant de telles pratiques où se mêlent obscénités et profanations des choses tenues pour sacrées par les chrétiens.
Pour moi, c’est la provocation de trop !
J’ai donc pris l’initiative, avec mes amis de l’association Defensor Christi, de lancer une pétition au Premier Ministre Jean-Marc Ayrault pour exiger trois choses :

1. la dissolution immédiate de ce groupe dit des Femen ;
2. la révocation du statut de “réfugiée” politique accordé par le gouvernement à Inna Shevchenko (laquelle se croit ainsi autorisée à aller semer la perturbation au Vatican ou à uriner publiquement à Paris, le 1er décembre dernier, sur un portrait du Président ukrainien… ;
3. et l’expulsion de cette meneuse du territoire national.

Vous trouverez ici le texte de cette lettre-pétition que je vous invite, bien sûr, non seulement à signer mais à faire signer et à partager avec vos carnets d’adresses et réseaux sociaux.
On ne peut pas rester indifférent devant des choses aussi immondes. Il faut réagir. Vite et massivement.
J’espère pourvoir compter sur vous, sinon je vous demande de bien vouloir me pardonner de vous avoir dérangé.
Bien cordialement,

Daniel Hamiche

Saint François d'Assise est l'inventeur inspiré de la crèche

Chers Amis,

Que Noël vous apporte Amour, Santé, Paix et Joie.
Que cette nouvelle année vous comble de bienfaits,
de sagesse, de courage, de confiance et d'espérance.

Nos bons voeux les 
meilleurs à tous !



Saint François d'Assise est l'inventeur inspiré de la crèche. Il y a en effet 790 ans
que saint François a réalisé, dans une grotte de Greccio, dans la province de Rieti,
en Italie, la première représentation d’une crèche vivante, trois ans avant sa mort -
pour la fête de Noël, en l'an de grâce 1223 de la naissance de l'enfant de Bethleem,
le Roi de Gloire !...



"Le boeuf connaît son maître, et l'âne la mangeoire de son maître" (Is. 1, 3).

"Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché
dans une crèche" (Luc. 2, 16).

Nouvelles du père James Manjackal

Selon le Site Internet du père James Manjackal nous avions appris que ses retraites étaient interrompues pour toute l’année 2013 pour raison de santé.
Il a été paralysé depuis janvier 2013 ; syndrome « Guillain Barré »,
-         Un Jéricho international de 3 mois a été mis en place sur son site où il était proposé des temps d’adoration pour sa guérison. A partir d’un tableau Excel, chacun pouvait s’inscrire selon son fuseau horaire, et l’on pouvait constater que pratiquement en continue des gens priaient, adoraient Jésus pour lui pendant ces 3 mois. Le dernier jour, jour de Pâques 2013 ses mains et ses pieds ont commencé à bouger.

-         Courant mars, une journée de prières avait été organisée par des Tchèques, (plus de 300) le soir le père James a parlé pour la 1ère fois et respiré par lui-même.

-         Le 31 octobre dernier, en la fête du Seigneur des Miracles et jour de l’anniversaire de Gaby, son assistante, le père a marché en s’appuyant sur 2 médecins (Gaby terminait ce jour-là une neuvaine au Seigneur des miracles « El Señor de los Milagros » ) http://www.jmanjackal.net/videos/2013/frwalking.htm

-         Une dernière vidéo du 15 ou 16 décembre montre le père James accompagné de son physiothérapeute, marchant dans l’eau seul : http://www.jmanjackal.net/videos/2013/frpool.htm

Depuis le mois de mai, le Père a recommencé à donner des enseignements par vidéo sur son site web :
-         1- la Pentecôte 2013 : https://www.youtube.com/watch?v=m81-bqhOAOo

-         2 -  pour l’Assomption de la Vierge Marie le 15 août 2013 : https://www.youtube.com/watch?v=RuoScfB22jc

-         3 -  Toussaint 2013 : http://www.youtube.com/watch?v=GNnj5ivdVNY&feature=youtu.be

Le père James est informé de toutes les initiatives de prières pour lui dans le monde notamment à travers les messages qui lui sont adressés sur le Livre d’Or de son site Internet.
Voici un extrait des remerciements qu’il vous adresse :
« […] Que Dieu vous bénisse pour votre générosité (Lc 6, 38). Je vous promets mes prières et bénédictions ainsi que sur vos familles. Je suis convaincu que je suis appelé à souffrir avec le Christ pour vous apporter à tous, les bénédictions du Seigneur (Col 1, 24). Je sais que par mes prières et mes souffrances actuelles, beaucoup de gens reçoivent des bénédictions spirituelles et matérielles. »

«  […] Tous les jours, en particulier dans la sainte messe, le Père. James prie pour tous ses bienfaiteurs, amis, parents, guerriers de la prière et de tous ceux qui sont en train de prier pour sa guérison. Que le Bon Seigneur Jésus vous bénisse tous. »

[…] mais il doit encore lutter et souffrir beaucoup pour sa guérison […] continuer à prier avec plus d'ardeur à cette intention, afin qu'il puisse être en mesure de se lever et de marcher normalement et recommencer à prêcher l'Evangile dans le monde entier. 

Prochain rendez-vous de prière le WE 18 et 19 janvier à à la Maison Paroissiale de l’Eglise du Rosaire au 11 Avenue Joffre à Saint Maur (94100). 
Contacter Maryvonne pour réservation : 06 29 92 46 49


Père James Manjackal

Par le biais des son site Internet : www.jmanjackal.net  ; le Père Manjackal nous donne ses nouvelles régulièrement avec un enseignement et prie pour nous. Ses enseignements et ses prières sont aussi et si ce n'est plus riches et plus puissants qu'avant sa maladie.
Nous lançons un appel à des bonnes volontés qui pourraient traduire ses messages anglais en français.

saintgabriel@free.fr

Un jeune médecin converti à Medjugorje ...

Voici un jeune médecin converti grâce à la prière de ses parents ... à Medjugorje !


A écouter ...... et faire connaître .... 

La vidéo de la prière des malades

Chers amis
Je vous invite tous à venir sur le Forum VSJ écouter cet excellent reportage de 60 minutes sur les très nombreuses Guérisons Miraculeuses, et
spectaculaires, qui ont lieu à tous les jeudis durant l'heure de Prières, 18H30, en l'Église St-Nicolas des Champs située à Paris et associée à la
Communauté de l'Emmanuel :

http://www.asaintnicolas.com/spip.php?article448


Et, surtout, n'oubliez pas de diffuser cette bonne nouvelle autour de vous svp !



Commande de dernière minute ?

Commandes de dernière minute ? Livraison normale en 72 h, pour tous vos articles.


ou les nouveautés :

L'heure de grâce pour le monde entier

Montichiari est une petite ville de l'Italie du Nord, à 20 km de Brescia. Pierina Gilli, née le 3 août 1911 à Montichiari était infirmière à l'hôpital de ce lieu. Elle a eu sa première apparition de la Sainte Vierge dans une chambre de l'hôpital au printemps 1947. La Vierge était d'une beauté merveilleuse, portait un vêtement violet et un voile blanc. Elle était très triste et ses yeux étaient pleins de larmes qui tombaient à terre. Sa poitrine était transpercée par trois grands glaives. Elle lui dit : « Prière, Pénitence, Réparation ».

A la 7eme apparition : le 8 Décembre 1947, plusieurs milliers de personnes étaient accourues pour l'apparition annoncée. Pierina Gilli s'agenouilla au centre de la nef dans la basilique à l'endroit où les autres apparitions avaient eu lieu. Pendant qu'on disait le chapelet en attendant, Pierina s'écria : "Oh ! la Madone !"

Dans le silence, la Madone descendait un grand escalier blanc orné de roses blanches, rouges et dorées.
Elle sourit et dit : "Je suis l'Immaculée Conception" et continuant à descendre l'escalier avec une grande majesté, Elle dit : "Je suis Marie de la grâce, c'est-à-dire la pleine de grâces, Mère de mon divin Fils Jésus-Christ" (...)"Par ma venue ici, à Montichiari, je souhaite être invoquée et vénérée sous le nom de
"Rosa Mystica" (...) "Je souhaite que chaque année, le 8 DÉCEMBRE, À L'HEURE DE MIDI, on célèbre L'HEURE DE GRÂCE POUR LE MONDE ENTIER".

Par cet exercice, on obtiendra de nombreuses grâces spirituelles et corporelles. Notre-Seigneur, mon divin Fils Jésus accordera sa très grande miséricorde pour autant que les bons continueront à prier pour les pauvres pécheurs. Qu'on veuille faire part, le plus vite possible au Pasteur suprême de l'Église catholique, le Pape Pie XII, que c'est mon souhait que cette HEURE de GRÂCE soit connue et diffusée dans le monde entier. Celui qui ne peut pas se rendre à l'église doit prier chez lui à l'heure de midi (jusqu’à 13H) et il recevra alors mes grâces. À ce moment la Mère de Dieu montra à Pierina son Cœur et la Madone magnifiquement resplendissante d'Amour laissa s'échapper ces mots : “Vois ce Cœur qui aime tant les hommes, tandis que le plus grand nombre l'accable d'outrages ! Lorsque les bons et les méchants s'uniront dans une prière unanime, ils obtiendront de ce Cœur miséricorde et paix. Présentement les bons ont obtenu par moi du Seigneur miséricorde. Celle-ci a arrêté un grand châtiment. Sous peu, on reconnaîtra la grandeur de cette Heure de Grâce. J'ai déjà préparé une surabondance de grâces pour les enfants qui écoutent ma voix et qui prennent à cœur mes souhaits.”  Par ces mots, la vision prit fin.

La dévotion du premier samedi du mois

Jour dédié au Cœur Immaculé de Marie
« Regarde, ma fille, mon cœur entouré d'épines que les hommes ingrats, à tout moment, m'enfoncent par des blasphèmes et des ingratitudes. Toi, du moins, cherche à me consoler et dis que je promets d'assister à l'heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires au salut, tous ceux qui, le Premier Samedi, cinq mois de suite, se confesseront, recevront la Sainte communion, réciteront le chapelet et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant les 15 mystères du Rosaire avec l'intention de me faire réparation ». (La Vierge Marie à sœur Lucie de Fatima, le 10/12/1925)

Honorer la Sainte Vierge cinq samedis de suite répond, selon une révélation de Jésus, aux cinq espèces d'offenses et de blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie :
1. Blasphème contre le Dogme de l’Immaculée Conception.
2. Blasphème contre la Virginité Perpétuelle de Marie.
3. Blasphème contre Sa Divine Maternité, (+) avec en même temps le refus de La reconnaître comme Mère des hommes.
4. Blasphème de ceux qui cherchent à semer dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, ou même la haine de cette Mère Immaculée.
5. Offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses Saintes Images.

Rappelons donc les conditions demandées par la Sainte Vierge pour cette dévotion (pour chaque samedi) :
1. Confession dans les huit jours
2. Communion réparatrice
3. Chapelet
4. Méditation de 15 minutes sur les mystères du Rosaire

La France en prière

Tous en prière soutient et encourage l’initiative “La France en prière” qui propose de prier avec bienveillance pour toutes les personnes qui exercent un mandat politique dans notre pays. Durant la neuvaine de l’Immaculée Conception, du 30 novembre au 8 décembre, voici une belle occasion de confier à la Vierge Marie ceux qui nous gouvernent. Pour les modalités : www.lafranceenpriere.fr


Puisse cette neuvaine convertir nos cœurs et celui de nos dirigeants pour l’amour de notre pays.
Dans les Cœurs unis de Jésus et Marie,

L’équipe de Tous en prière
« On n’a pas ou peu prié pour la France pendant longtemps. C’est une bénédiction que tout d’un coup le peuple catholique français se réveille et se mette à prier pour son pays. Car ce qui se passe en France est très important. »

Homélie du Père Peyrous lors de la dernière veillée de Tous en prière au Sacré Cœur de Montmartre.

Message de Merdjugorje

Le dernier Message, 25. novembre 2013 [O] Marija Pavlovic-Lunetti

Marija during an apparition
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite tous à la prière. Ouvrez profondément les portes de votre coeur à la prière, petits enfants, à la prière avec le coeur, et alors le Très Haut pourra agir sur votre liberté, et la conversion commencera. Votre foi deviendra ferme, de sorte que vous pourrez dire de tout votre coeur : « Mon Dieu, mon tout ! » Vous comprendrez, petits enfants, qu’ici sur la terre, tout passe. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Le dernier Message, 2. novembre 2013 [O] - L'apparition à Mirjana

Mirjana during an apparition
«Chers enfants ! Je vous invite à nouveau, de façon maternelle, à prier sans cesse pour le don de l'amour, à aimer le Père Céleste par-dessus tout. Lorsque vous l'aimerez, vous vous aimerez vous-mêmes et vous aimerez votre prochain. Cela ne peut être séparé. Le Père Céleste est en chaque homme, il aime chaque homme et il appelle chaque homme par son nom. C'est pourquoi, mes enfants, à travers la prière, écoutez la volonté du Père. Conversez avec lui. Ayez une relation personnelle avec le Père, qui rendra encore plus profond le rapport entre vous, la communauté de mes enfants, de mes apôtres. Comme Mère, je désire qu'à travers l'amour envers le Père Céleste, vous vous éleviez au-dessus des vanités de cette terre et que vous aidiez les autres à connaître peu à peu le Père Céleste et à se rapprocher de lui. Mes enfants, priez, priez, priez pour le don de l'amour, car l'amour, c'est mon Fils. Priez pour vos bergers, afin qu'ils aient toujours de l'amour pour vous, comme mon Fils en a eu et comme il l'a montré en donnant sa vie pour votre salut. Je vous remercie ! »

Quote of the day   ( 26. novembre 2013 )

Our Lady of Medjugorje quotes
«Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à faire des œuvres de miséricorde, avec amour et par amour pour moi et pour nos frères et soeurs, les vôtres et les miens. Chers enfants, tout ce que vous faites pour les autres, faites-le dans une grande joie et avec humilité envers Dieu. Je suis avec vous, et de jour en jour je présente vos sacrifices et vos prières à Dieu, pour le salut du monde.»
( From message, 25. novembre 1990 [O] )

Jérusalem, Saint-Sépulcre

Chers amis,

Vous qui aimez à la fois l'Eglise et la France, vous allez aimer cette vidéo que j'ai faite avec les moyens du bord à Jérusalem.


J'espère que vous allez bien.

Tout se passe très bien pour moi à Jérusalem.

En communion de prières

P. Alexis

Une Icône de Saint Michel Archange ...pleure à Rodes - Vidéo

Une Icône de Saint Michel Archange... pleure à Lalyssos en Grèce, sur l'île de Rhodes. Cet Événement s’est passé le samedi matin, 26 octobre 2013.


Les habitants de Rhodes parlent d'un miracle, après avoir vu samedi matin une icône de l'Archange Michel qui pleurait dans l'église de l'archange saint Michel, dans le vieux cimetière de Ialyssos.

A 14h00 le Metropolite Kyrillos de Rhodes est allé à l'endroit même où l'icône se trouve rapporte les fidèles, afin de déterminer s'il s'agissait d'un miracle ou d'un autre événement.

Le Metropolite, après vérification, il y avait en effet ce qui ressemblait à des larmes sur le visage de l'Archange, a demandé que l'icône soit déplacée de l'endroit où elle était suspendue.

Ils ont ensuite examiné la face arrière de l'icône ainsi que le mur sur lequel elle reposait pour déterminer s'il y avait de l'humidité qui passait sur l'icône.

Ayant établi que cela était impossible, le métropolite de Rhodes a déclaré que c'était en fait un miracle, et il a demandé que l'icône soit portée à l'église de la Dormition de la Mère de Dieu à Lalyssos à la vénération publique, ainsi que pour voir si un changement dans l'environnement mettrait un terme à ce phénomène.

"Nous allons déplacer [l'icone] vers la grande église pour voir comment le phénomène évolue", a déclaré le métropolitain Cyrille aux fidèles qui s'étaient rassemblés dans la petite chapelle.

Les premières personnes ayant vu l'icône en pleurs étaient des femmes qui sont allées ouvrir l'église le samedi matin et qui, ont informé le vicaire de l'église.

Le vicaire, le père Apostolos, nous informe que l'icône a été construite en 1896 et a récemment fait l'objet d'entretien par le service archéologique.

Le dimanche en poème par Franck Widro

DIMANCHE 10 NOVEMBRE
La Paix, le monde et moi (sur Luc 20, 27-38)
Ma foi reçue, cultivée et mûrie en mon hier,
prend racine en la fraternité, et y communie ;
elle est Paix, intime essor de peuples, et d'humains démunis ;
mon Esperance vit une croissance, grâce à mes œuvres singulières.

DIMANCHE 17 NOVEMBRE
Dieu n'est qu'Amour (sur Luc 21, 5-19)
Dieu avec moi subit une maladie, une calamité !
Il m’aide à défier ces temps de mort, à y croître en amour ;
je bâtis un monde plus humain, veux en être un troubadour ;
j'attends joyeux, confiant, le trépas de mes infirmités.

DIMANCHE 24 NOVEMBRE
Le Salut, un frère et moi (sur Luc 23, 35-43)
Il me faut, si je veux être sauvé, suivre le bon larron,
exprimer une parole confiante à mon Ami Jésus,
mais surtout imiter Son Amour de l'humain décousu,
penser d'abord au Salut de mon prochain, en vigneron.

DIMANCHE 1 DECEMBRE
Marie, Joseph et moi (sur Matthieu 24, 37-44)
Marie m’ouvre à entrer en mon Je, à le fertiliser ;
Joseph me conduit à des actes d'homme libre, au cœur d'apôtre ;
mon humanité d'être ainsi unifié, réalisé,
mène à un agir empli de Dieu, au service de l'autre.

DIMANCHE 8 DECEMBRE
Mon vœu, être apôtre (sur Matthieu 3, 1-12)
En mes déserts de l’âme, j'ai toute confiance, Dieu y est Présence ;
je fuis mon ancienne façon d’être, me revêts de Son Amour ;
j'ai soif d'accomplir ma mission, de vivre avec bienfaisance,
pour aplanir les chemins du Christ, en toi, son troubadour.

DIMANCHE 15 DECEMBRE
Ma vie t’ouvre à la Vie (sur Matthieu 11, 2-11)
Mes gestes sont miraculeux, s’ils humanisent ta vie, ton âme ;
je ferme les yeux et vois des façons d’être intercesseur ;
je te conduis à Jésus, à devenir un précurseur ;
l'Esprit t'apprend à t’unifier, en Dieu ; ton Je s'enflamme.

DIMANCHE 22 DECEMBRE
Dieu et l'amour m’accompagnent (sur Matthieu 1, 18-24)
Être pur, c'est aimer, me mettre en retrait, me donner à l'autre ;
Dieu me soutient, me guide au cœur de mes choix de vie, d'apôtre ;
Il m'offre de m'accomplir en charité ; mon Salut est don ;
par grâce, je m'ajuste aux nécessités d'un frère, au pardon.

DIMANCHE 29 DECEMBRE
Le frère et notre couple (sur Matthieu 2, 13-15.19-23)
Notre couple, en Christ, apprend à aimer, à essaimer la paix ;
il affronte des hommes adorateurs de l'Argent fait verbe ;
l'on ouvre le monde à l'humain, à offrir avec respect

au frère, ses besoins essentiels, ultimes, sa croissance en herbe.

Medjugorje, message du 2 octobre 2013 confié à Mirjana

Medjugorje, message du 2 octobre 2013 confié à Mirjana

« Chers enfants ! Je vous aime d’un amour maternel et, avec une patience maternelle, j’attends votre amour et votre communion. Je prie pour que vous soyez la communauté des fils de Dieu, de mes enfants. Je prie pour que, comme communauté, vous vous vivifiiez joyeusement dans la foi et dans l’amour de mon Fils. Mes enfants, je vous rassemble comme mes apôtres et je vous enseigne à faire connaître aux autres l’amour de mon Fils, à leur apporter la bonne nouvelle qui est mon Fils. Donnez-moi vos cœurs ouverts et purifiés et je les comblerai d’amour pour mon Fils. Son amour donnera un sens à votre vie et je marcherai avec vous. Je serai avec vous jusqu’à la rencontre avec le Père Céleste. Mes enfants, seront sauvés ceux qui, avec amour et foi, cheminent vers le Père Céleste. N’ayez pas peur, je suis avec vous ! Ayez confiance en vos bergers, comme mon Fils a eu confiance en eux lorsqu’Il les a choisis, et priez afin qu’ils aient force et amour pour vous guider. Je vous remercie. »

Vous trouverez le message sur le site de la paroisse:   http://www.medjugorje.hr/fr/ 
et sur notre site   www.enfantsdemedjugorje.fr
Pour le recevoir automatiquement, écrivez à notre adresse email:   gospa.fr@gmail.com
 
NOUVEAU : Vous pouvez désormais nous suivre sur twitter @EnfantsdeMedj

Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, cliquez ici.
Pour vous désabonner, cliquez ici
A bientôt sur notre site http://www.msvie.com/.

"J’ai vu Jésus !" Gulshan Esther, musulmane

Conversion et guérison d'une ex-musulmane handicapée
Gulshan Esther, une handicapée pakistanaise, découvre Jésus en lisant le Coran. Puis une vision du Christ la remet sur pied. Depuis, cette femme d'origine musulmane annonce l'Evangile. A 19 ans, Gulshan Esther voit Jésus. Sa vie en est chamboulée ! Cette Pakistanaise infirme passait le plus clair de ses journées au lit. Elle peut dorénavant mener une vie normale et se déplacer comme elle le souhaite. Un témoignage surprenant. Aujourd'hui, cette femme dans la cinquantaine est installée en Angleterre. Elle parcourt le monde et annonce les raisons de son espérance.


Saint Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars († 1859)








Saint Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars († 1859)



"Qu'il est beau, qu'il est grand de connaître, d'aimer et de servir Dieu, nous n'avons que cela à faire en ce monde. Tout ce que nous faisons en dehors de cela est du temps perdu"

(Saint Curé d'Ars Jean-Marie Vianney)

Source : A. Monnin, Esprit du Curé d'Ars, M.Vianney dans ses catéchismes, ses homélies et sa conversation, Paris, 1864, 7ème édition, 1873, p. 64-65


Corps incorrompu de saint Jean-Marie Vianney dans la basilique d'Ars. Diocèse de Belley. Son corps, exhumé au début du XXe siècle, est resté intact : il n'a pas subi la putréfaction.

On a dit de plus d'un personnage, de plus d'un Saint, qu'ils furent les prodiges de leur siècle. Ceci n'est peut-être vrai de personne autant que du curé d'Ars (Ain). Cet homme si humble vit, pendant une trentaine d'années, tout l'univers, pour ainsi dire, attentif à ses vertus et à sa gloire, et tout le monde chrétien à ses pieds; il est assurément l'une des merveilles de la sainteté et de l'apostolat.

Né à Dardilly, non loin de Lyon, trois ans avant la Révolution française, de simples cultivateurs profondément chrétiens, il fut d'abord berger et occupé aux travaux des champs. Dès ses premières années, il se distingua par sa candeur, sa piété, son amour pour la Sainte Vierge, et sa charité pour les pauvres. 

Il parvint au sacerdoce grâce à sa piété plus qu'à ses talents. Mais que d’obstacles à sa vocation sacerdotale ! Son père d’abord, qui avait trop besoin de bras pour la ferme familiale, la conscription dans les armées napoléoniennes, et jusqu’à l’examen final d’admission au sacerdoce : Jean-Marie Vianney ne parvenait pas à comprendre les questions, posées en latin. Mais la divine Marie veillait. Monsieur Courbon, premier grand vicaire du diocèse de Lyon à qui revenait la décision demanda simplement : « L’abbé Vianney est-il pieux ? A-t-il de la dévotion à la Sainte Vierge ? Sait-il dire son chapelet ?
– Oui, c’est un modèle de piété !
– Un modèle de piété ! Eh bien, je l’appelle ! La grâce de Dieu fera le reste ! »

Ainsi fut ordonné prêtre, en 1815, celui qui quelques années après, sera connu dans toute la France sous le nom de Curé d’Ars et qui fut l’apôtre ardent de l’Immaculée Conception dont il cachait jalousement les apparitions. Mais le saint Curé d’Ars voyait aussi Notre-Seigneur. Sous quels traits ? Il ne le révéla jamais, ni aucune des grâces extraordinaires dont il a bénéficié.

Après quelques années de vicariat, il fut appelé à la cure d'Ars, et, en apercevant le clocher de sa paroisse, il se mit à genoux pour prier Dieu et lui recommander son ministère. Son premier soin fut de visiter ses paroissiens; il les eut vite conquis par sa vertu, et l'on vit succéder aux abus de toutes sortes et à l'indifférence, grâce à son zèle, un esprit profondément chrétien, une parfaite observance du dimanche: la paroisse, sous l'impulsion d'un Saint, était devenue une communauté religieuse. 

Bientôt, des pays voisins, on accourut pour l'entendre, pour se confesser à lui et obtenir des miracles, qu'il attribuait à sainte Philomène, dont le culte tout nouveau croissait chaque jour en popularité; aussi l'appelait-il sa "chère petite Sainte".

Dix ans plus tard, la réputation du saint curé s'était étendue au-delà de la France, et l'on ne tarda pas à venir de plus loin; la paroisse d'Ars, jadis inconnue et solitaire, était devenue un centre d'attraction universelle; aux personnes pieuses se joignaient des impies, des incrédules, des débauchés; les conversions se multipliaient par milliers. Il passait régulièrement jusqu'à seize et dix-huit heures par jour au confessionnal, et le reste du temps en prédications, catéchisme et prières.

La nuit le démon lançait des assauts contre lui. Quand son lit prit feu, une nuit : "Le démon n'a pas pu brûler l'oiseau, il n'a brûlé que la cage" dit-il.

Un jour une personne corpulente lui dit : "Quand vous irez au Ciel, je tâcherai de m'accrocher à votre soutane", et le Curé d'Ars, qui n'avait que la peau sur les os à force de toujours tout donner et de refuser la nourriture un peu reconstituante que ses paroissiennes essayaient de lui prodiguer, de répondre : "Gardez-vous-en bien ! L'entrée du Ciel est étroite, et nous resterions tous deux à la porte".

Il reçut la visite de Lacordaire : "La plus célèbre visite qu'ait reçue le curé d'Ars est sans doute celle du père Lacordaire. Venant à Lyon en simple pèlerin, l'illustre dominicain arrive incognito dans une modeste voiture. Or, sous les plis de son manteau noir, quelqu'un aperçoit une robe blanche, et très vite les pèlerins d'Ars apprennent qui est le visiteur. Remous profond. Le lendemain, on voit le père Lacordaire écouter dans un humble recueillement le sermon du curé(...) Il ne le quitte qu'avec déchirement et va même, s'agenouillant devant lui, jusqu'à lui demander sa bénédiction. Après quoi, J.M.Vianney le prie de le bénir à son tour : et c'est bien une scène étrange et pathétique, éclairée d'un jour du Moyen-Âge, digne de saint François d'Assise et de saint Dominique". (Michel de Saint-Pierre, La vie prodigieuse du curé d'Ars).
  
On rapporte plusieurs faits extraordinaires. Par exemple son intuition des faits psychologiques ou des pensées d'autrui, ses moments de lévitation etc. 

En 1929, il a été déclaré "patron de tous les curés de l'univers" par Pie XI.

Le 8 décembre 2008, Benoît XVI a ouvert une année jubilaire 2009 pour le 150e anniversaire de saint Jean-Marie Vianney", "année sacerdotale", "pour favoriser cette tension des prêtres vers la perfection spirituelle dont dépend surtout l'efficacité de leur ministère. Avec ce thème :"Fidélité du Christ, fidélité du prêtre". Durant toute l'Année sacerdotale, les reliques du saint-curé ont été exposées dans Basilique vaticane, amenées par Mgr.Guy Bagnard, Evêque Belley-Ars.
   

Medjugorje, le 25 juillet 2013

Medjugorje, le 25 juillet 2013
Fête de l'apôtre St Jacques, patron de la paroisse


Chers enfants ! Avec la joie dans le coeur, je vous appelle tous à vivre votre foi et à témoigner par votre exemple sous toutes les formes. Décidez-vous, petits enfants, à être loin du péché et des tentations, et que dans vos coeurs il y ait la joie et l'amour pour la sainteté. Je vous aime, petits enfants, et je vous accompagne de mon intercession devant le Tout-Puissant. Merci d'avoir répondu à mon appel."

"chaque fois que tu entendras l’horloge sonner trois heures, plonge-toi toute en ma Miséricorde en l’adorant et en la glorifiant" Jésus à soeur Faustine

Dans le Petit Journal (& 1572) de sainte Faustine Kowalska, on peut lire cette demande de Jésus :

" Je te le rappelle, Ma fille : chaque fois que tu entendras l’horloge sonner trois heures, plonge-toi toute en ma Miséricorde en l’adorant et en la glorifiant. Fais appel à sa toute-puissance pour le monde entier et particulièrement pour les pauvres pécheurs, car, à ce moment, elle est grande ouverte à toutes les âmes. A cette heure-là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres. A cette heure-là, la grâce a été donnée au monde entier, la Miséricorde l’a emporté sur la Justice.
Essaie, ma fille, à cette heure-là, de faire le chemin de croix autant que tes occupations le permettent. Mais, si tu ne peux pas faire le chemin de croix, entre un moment à la chapelle pour célébrer mon Cœur plein de Miséricorde dans le très Saint-Sacrement. Et si tu ne peux entrer à la chapelle, plonge-toi dans la prière là où tu te trouves, ne serait-ce que pour un tout petit moment…"

Pour aider notre prière à ce moment-là, voici des prières inspirées à sainte Faustine pour répondre à la demande de Jésus : puiser plus particulièrement à sa Miséricorde à l’heure de sa mort (trois heures de l’après-midi).

Ô Sang et Eau, qui avez jailli du Coeur de Jésus 
comme source de Miséricorde pour nous, j'ai confiance en Vous. 
(Petit Journal - & 187)

Vous avez été à l’agonie, Jésus,
mais la source de vie a jailli pour les âmes.
Un océan de Miséricorde s'est découvert pour le monde entier.
Ô source de vie, insondable Miséricorde de Dieu,
submergez le monde entier, engloutissez-nous.

 (Petit Journal - & 1319)

Le Pape critique «l'arrogance» des évêques italiens

Prions  beaucoup pour lui, car il ne recule pas devant le danger. Ne dormons pas, veillons et prions, et même jeûnons. Ne le laissons pas seul à l’agonie, comme Jésus à Gethsémani… 


Subject: Le Pape critique «l'arrogance» des évêques italiens

cid:image001.png@01CE5B8A.BFE3E0C0
Le Pape critique «l'arrogance» des évêques italiens

Comme jamais, Le Pape François a osé attaquer directement la « paresse », l'esprit de « carrière » et le goût de « l'argent » de l'épiscopat italien.


La cérémonie, jeudi soir dans la basilique Saint-Pierre, devait se dérouler comme un long fleuve tranquille. Les membres de l'un des plus puissants épiscopats du monde (près de 300 évêques pour 221 diocèses, soit deux fois plus qu'en France) étaient venus clôturer leur 65e assemblée générale en présence du Pape François. Ils devaient repartir sereins, la plupart dans de solides limousines, surtout très préoccupés par la situation politique italienne et l'implication de l'Église, à l'image de leur président, le cardinal Angelo Bagnasco.
C'était sans compter sur la «bomba», comme l'on dit à Rome pour un discours choc et d'une franchise unique, que leur avait préparé le pape François. Texte intégralement écrit de sa main et délivré sans tenir compte des corrections suggérées par la Secrétairerie d'État, qui avait pourtant cherché à amortir le coup. La cérémonie prévue dans le cadre de l'année de la foi consistait en une «profession de foi» solennelle de tous les évêques.
Sans s'embarrasser d'aucune précaution de langage, le pape François leur a tout d'abord demandé de répondre «sans superficialité» à la question posée par le Christ à Saint-Pierre: «M'aimes-tu?» C'est la «seule question vraiment essentielle», a justifié François. Un pasteur doit se la poser car «tout ministère» se fonde sur «l'intimité avec le Seigneur. Vivre avec Lui est la mesure de notre service ecclésial qui exprime notre disponibilité à l'obéissance, à l'abaissement et à la donation totale.»
«Vivre avec le Seigneur est la mesure de notre service ecclésial qui exprime notre disponibilité à l'obéissance, à l'abaissement et à la donation totale»
Le pape François
Puis le Pape, en regardant les évêques, s'est lancé dans un réquisitoire d'une vigueur jamais entendue à l'époque moderne dans la basilique Saint-Pierre, tant les propos du Saint-Père sont toujours sous contrôle, en particulier quand il s'agit de se livrer à une autocritique de l'Église: «Nous ne sommes pas l'expression d'une structure ou d'une nécessité organisative», a clamé François, mais «le signe de la présence et de l'action du Seigneur ressuscité». Ce qui requiert «une vigilance» spirituelle sans laquelle le pasteur, donc l'évêque en premier lieu, «tiédit, est distrait, oublie et devient insensible, se laisse séduire par les perspectives de carrière, la flatterie de l'argent, les compromis avec l'esprit du monde. Ce qui le rend paresseux, le transforme en un fonctionnaire, un clergé d'État plus préoccupé par lui-même, l'organisation et les structures, que par le vrai bien du peuple de Dieu. Il court alors le risque, comme l'apôtre Pierre, de renier le Seigneur, même si, formellement, il se présente et parle en Son nom. Ils offensent la sainteté de la Mère Église hiérarchique en la rendant moins féconde.»
Revenant à la question de départ «M'aimes-tu?», le Pape a alors noté: «cette question insistante du Christ» pourrait susciter «amertume, frustration et même perte de la foi». Ce ne sont pas «les sentiments que le Seigneur entend susciter par sa question», mais ceux-ci «profitent à l'Ennemi, au Diable, pour isoler dans l'amertume, les lamentations et le découragement». Au contraire «Jésus n'humilie pas», il «redonne courage».
Le Pape a conclu cet examen de conscience ecclésial par deux exigences précises pour les évêques: «mettre de côté toute forme d'arrogance» et «toujours tenir leur porte ouverte en toutes circonstances» à leurs prêtres. Et par cette prière à la Vierge - alors qu'a été confirmé son voyage à Assise le 4 octobre prochain - «pour une Église priante et pénitente» qui soit «libérée de l'idolâtrie du présent» avec des pasteurs «détachés de la torpeur de la paresse, de l'esprit mesquin, du défaitisme», libérés de «la tristesse, de l'impatience, de la rigidité» mais «intègres» et revêtus de «compassion». Alors dit le Pape, «nous découvrirons la joie d'une Église servante, humble et fraternelle».

Chrétiens magazine santé

Madame, Monsieur, 

Je m'appelle Judith Albertat et je suis la présidente de l'Association Lyme Sans Frontières.

Avec l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, nous lançons un grand appel à nos dirigeants politiques pour qu'ils se préoccupent enfin des millions de patients touchés par la maladie de Lyme souvent sans le savoir, et qui sont aujourd'hui ignorés par la médecine.

Si je m'adresse à vous, c'est parce que nous avons besoin de votre signature pour appuyer nos demandes.

LA MALADIE DE LYME, ÇA VOUS CONCERNE PEUT-ÊTRE

La maladie de Lyme est une maladie grave, qui peut ruiner votre vie. Mais la plupart des personnes touchées ne sont même pas informées de son existence. Elles souffrent de symptômes en tout genre (douleurs, dépression, fatigue...), mais elles n'arrivent pas à les traiter parce qu'elles ne sont pas diagnostiquées.

Ce n'est pas moi qui le dis : des centaines de milliers de patients soutenus par leurs médecins en témoignent partout dans le monde.

LE MONDE ENTIER SE MOBILISE… SAUF LA FRANCE !!

Depuis plusieurs mois, un immense mouvement international porté par des associations de malades, des responsables politiques (aux Etats-Unis, au Canada) s'est créé pour tirer la sonnette d'alarme. En France, trois ministres de la Santé successifs ainsi que des responsables politiques de tous bords ont été informés par courriers recommandés, courriers toujours restés sans réponse, ceci depuis 2007 !

Au Canada, le projet de loi C-422, du 21 juin 2012 considère qu'en 2020, 80% de la population sera exposée à la maladie de Lyme, et demande que soient prises d'urgence des mesures pour informer la population, former les médecins, faire de la recherche, et améliorer les diagnostics. Ce projet de loi, soutenu par différentes pétitions à travers le pays, est toujours en discussion.

Il est absolument crucial de faire de même France, alors qu'on parle encore chez nous de « maladie rare »...

Et pour cause !

Les médecins ne sont pas formés pour reconnaître la maladie de Lyme. Le système médical est dans le déni. Les patients passent de médecin en médecin, sont soumis à toutes sortes d'examens et traitements inefficaces, coûteux, et souvent nuisibles, jusqu'au jour où on leur dit que « tout est dans la tête » et qu'ils devraient prendre des antidépresseurs ou suivre une psychothérapie. 

SOUFFREZ-VOUS D'UN DE CES SYMPTÔMES ?

Peut-être êtes-vous vous-même, ou un proche, concerné. Cela pourrait être le cas si vous souffrez de symptômes que la médecine ne parvient pas à guérir, par exemple :


>> le syndrome de fatigue chronique ;
>> la fibromyalgie : fatigue, douleurs musculaires, problèmes de sommeil, troubles digestifs ;
>> des maux de tête permanents et le sentiment d'avoir le « cerveau dans le brouillard » ;
>> des troubles visuels ; des picotements dans les yeux ;
>> des acouphènes (bruits dans les oreilles) ;
>> des crampes et des sueurs nocturnes ;
>> des troubles cardiaques et respiratoires (apnées du sommeil,…) ;
>> une paralysie faciale ; 
>> une dépression chronique ;
>> des douleurs articulaires, notamment dans les genoux, le dos et le cou ; 
>> des maux d'estomac et d'intestin ;
>> des difficultés d'élocution ;
>> des difficultés de concentration ou de mémoire ;
>> des sautes d'humeur chroniques ;
>> des alternances de diarrhées-constipation ;
>> des problèmes de peau ; 
>> des troubles neurologiques et/ou psychiatriques : autisme, Parkinson, Alzheimer, …

mais aussi, selon de nombreux médecins de terrain, si vous souffrez de diverses maladie auto immunes : polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, thyroïdite, etc... 

Mais si vous allez consulter votre médecin, vous avez toutes les chances qu'il vous dise que vous n'êtes pas touché par la maladie de Lyme, même si vous l'êtes. Ceci est dû aux tests sanguins inefficaces pour détecter les différentes souches de la maladie et le manque de formation des médecins. 

ATTENTION AUX FAUX TESTS ET AUX FAUX TRAITEMENTS

Ce problème a été pris à bras le corps aux Etats-Unis dans l'état de Virginie où depuis le 29 Janvier 2013, une législation oblige le médecin à informer le patient sur le peu de fiabilité des sérologies, c'est à dire les tests officiels. Si le médecin oublie de le faire, les patients ont la possibilité de porter plainte contre lui. 

Aux Etats Unis encore, dans plus d'une vingtaine d'Etats, les médecins qui soignent la maladie de Lyme hors des protocoles établis sont aujourd'hui protégés dans leurs actions thérapeutiques. 

En France, la maladie n'est reconnue que si le patient est piqué par une tique et qu'à la suite de cette piqûre, apparaissent des rougeurs autour de la zone infectée. Pourtant, d'autres voies d'infection existent et que les rougeurs (érythème migrant) n'apparaissent que dans moins de 50% des cas. 

Dans ce cas, votre médecin vous prescrira une cure de trois à six semaines d'antibiotiques (Doxycycline ou Rocéphine). Une fois le traitement terminé, il considèrera que vous êtes guéri, qu'il n'y a plus rien à faire pour vous. Et si vous souffrez d'autres symptômes (douleurs, troubles cardiaques et respiratoires, etc.), il vous dira qu'il s'agit uniquement d'une réaction « psychosomatique ». Autrement dit, « c'est dans votre tête que ça se passe » ! 

C'est pourtant une grave erreur. Il existe aussi une forme chronique de la maladie de Lyme, beaucoup plus insidieuse. La maladie ne commence pas forcément par une rougeur concentrique sur la peau. Elle peut se réveiller des mois, voire des années ou même décennies après la piqûre d'insecte. Et elle peut littéralement détruire votre existence. 

LE VRAI MÉCANISME DE LA MALADIE DE LYME

Le mode d'infection est le suivant : l'animal – en général une tique – qui vous pique crache dans votre sang un liquide contenant une bactérie de type Borrélia. 

Cette bactérie peut s'infiltrer dans tous les organes, tous les tissus de votre corps, y compris les os. Mais vous ne vous en apercevez pas au début. Elle attaque ainsi tous les systèmes, dont votre système nerveux et votre cerveau, menant, au stade chronique, à des lésions graves très variées qui provoquent douleurs insupportables, paralysies, fatigues chroniques accablantes, troubles neurologiques et psychiatriques... 

C'est pourquoi la maladie de Lyme, non diagnostiquée, est facilement confondue avec toutes sortes d'autres maladies, dont les maladies mentales.

Cela explique qu'un grand nombre de patients soient considérés par leurs médecins comme dépressifs, voire psychotiques, ou alors malades d'autre chose, ce qui leur vaut de recevoir des traitements inadaptés et destructeurs. 

UNE EPIDÉMIE DONT LES VICTIMES SONT IGNORÉES

Cette forme chronique et neurologique de la maladie de Lyme est beaucoup plus grave que l'autre. Et elle prend actuellement des allures d'épidémie en Russie, en Europe Centrale, en Amérique du Nord et en Allemagne. En Allemagne, rien qu'en 2010, 900 000 personnes ont été officiellement reconnues comme atteintes par la maladie chronique de Lyme, et prises en charge par la médecine. 

Pourtant, en France, la même année, les autorités ne reconnaissaient que 5000 cas, alors que des centaines de milliers de personnes souffraient des symptômes possibles de la maladie chronique de Lyme. En mars 2012, le Professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine, découvreur du VIH, a pourtant parlé de pandémie en ce qui concerne la maladie de Lyme. 

Ces personnes sont ballottées de médecin en médecin, d'hôpitaux en hôpitaux, sans que jamais on ne leur propose un traitement adapté, uniquement parce que les médecins refusent de reconnaître cette maladie (ou l'ignorent !). 

LA LOI DU SILENCE FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES

Le drame est que la très grande majorité de ces patients n'est même pas informée de l'existence de cette maladie. En effet, aucune information n'est faite à ce jour auprès de la population française – quand elle est sérieusement instaurée dans de nombreux pays, par exemple en Amérique du Nord, Allemagne, Suisse, Suède, Luxembourg. Pendant des années, ils doivent vivre avec des douleurs insupportables, et les traitements qu'on leur propose ne font souvent qu'empirer le mal. 

Ceci est aujourd'hui officiellement reconnu par de grands noms de la médecine comme le Professeur Luc Montagnier, en France, ou le Dr Richard Horowitz aux Etats-Unis, spécialiste de la Borréliose de Lyme et membre fondateur de l'ILADS, une institution de recherche sur cette maladie, et bien d'autres… 

DES ASSOCIATIONS SE MOBILISENT

Des associations de patients et de médecins se sont formées pour obtenir des autorités médicales qu'elles reconnaissent l'existence de cette maladie, pour que les médecins français reçoivent eux aussi des instructions claires pour la traiter : Chronimed, Réseau Borréliose (la maladie de Lyme est aussi appelée Borréliose de Lyme), diverses associations françaises dont bien entendu, notre propre association, Lyme Sans Frontières. 

Nous avons nous-mêmes demandé et obtenu la création d'une commission ministérielle sur les maladies causées par des parasites (en langage médical, « maladies vectorielles »), dont fait partie la maladie de Lyme. 

Pour informer médecins et patients, notre association a lancé les Journées Internationales d'Information sur les Maladies Vectorielles, qui réuniront les plus grands spécialistes internationaux de la maladie de Lyme comme le Dr. Horowitz (Etats-Unis) ou le Dr. Petra Hopf-Seidel (Allemagne) à Strasbourg les 15 et 16 juin 2013. 

En attendant, le gouvernement refuse toujours de financer les recherches indispensables pour diagnostiquer et traiter la maladie. 

UN NOUVEAU SCANDALE DU SANG CONTAMINÉ EST EN VUE

Ce déni de réalité face à la maladie de Lyme en France est d'autant plus criminel que c'est une maladie qui peut se transmettre par transfusion sanguine, ce qui sous-entend un nouveau scandale du sang contaminé puisqu'aucune précaution n'est prise actuellement. Dans certains pays, les dons de sang ou d'organes sont interdits aux malades atteints par la maladie. 

Un tel mépris de notre santé est inacceptable, et nous souhaitons donc en référer directement aux autorités politiques. Et c'est pourquoi je vous demande de signer notre appel au Ministère de la Santé. 

AGISSEZ MAINTENANT : C'EST POSSIBLE

Plusieurs mesures simples pourraient être prises pour améliorer la détection et le traitement des personnes touchées par la maladie de Lyme. 

La première chose serait de mieux former les médecins et les professionnels de santé, qui reçoivent aujourd'hui une formation complètement obsolète sur la maladie de Lyme ; 

Il faut ensuite revoir les protocoles de détection et de soin, en utilisant des tests fiables. Les tests officiellement recommandés par les médecins, les tests Elisa et Western Blot, sont notoirement inefficaces ; 

Nous demandons la fin du harcèlement et de la répression contre les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, biologistes) qui sont engagés dans la lutte contre cette infection en s'inspirant des méthodes qui ont fait leurs preuves au niveau international et qui ne sont pas validées en France ; il faut savoir que le laboratoire d'analyse médicale de la biologiste Viviane Schaller, qui travaillait avec de nouveaux protocoles de diagnostics a été fermé brutalement le 31 mai 2012 sur l'ordre de l'Autorité Régionale de Santé d'Alsace. Par ailleurs, le laboratoire Nutrivital, du pharmacien Bernard Christophe qui travaillait depuis longtemps sur les traitements alternatifs, a subi le même sort en janvier 2012 pour avoir proposé un traitement alternatif, le Tic-Tox, commercialisé en pharmacies allemandes, entre autres mais interdit maintenant en France. Les dirigeants de ces deux entreprises sont actuellement poursuivis pour « escroquerie », sous prétexte qu'ils n'ont pas respecté les protocoles français, qui pourtant ne sont plus adaptés à la réalité de la maladie. Il en va de même pour certains médecins du Groupe Chronimed, eux aussi inquiétés par les Autorités de Santé. Il est scandaleux qu'au XXIème siècle, des professionnels de santé travaillant au bénéfice des malades soient mis en examen comme des criminels ou escrocs alors que de grands services ont été rendus aux malades et qu'il n'y a pas de plaintes de victimes… 

Nous demandons la transparence concernant l'état de l'épidémie, sa diffusion, ainsi qu'une l'étude objective faite de façon indépendante en ce qui concerne la connaissance des transmissions bactériennes, afin de savoir ce qu'il en est des transfusions sanguines ou de la transmission par le placenta, l'allaitement, etc. 

Nous demandons également que le ministère de la Santé alloue des fonds à la recherche et à la veille épidémiologique (aujourd'hui, aucun financement n'existe pour une maladie qui touche pourtant des centaines de milliers de personnes.)

Une politique élémentaire de prévention de la maladie de Lyme nous permettrait d'économiser des milliards d'euros chaque année. 

En optant pour des tests sérieux, en posant les bons diagnostics, les patients peuvent être pris en charge beaucoup plus tôt avec de meilleurs résultats. Si par ailleurs ils optent pour une alimentation et un mode de vie sains incluant une activité physique régulière, ils pourront peut-être vivre avec la maladie pendant des années sans avoir à subir les effets secondaires des médicaments. 

Certains centenaires sont atteints de la maladie de Lyme. Et certains patients se remettent à 80 % dès les premiers mois de traitement. 

Soigner Lyme, c'est possible. Vivre normalement avec la maladie, aussi. La meilleure réponse à la maladie reste le renforcement du système immunitaire. En soutenant notre action par votre signature, vous pouvez nous aider à améliorer grandement, voire sauver de nombreuses vies. 

http://www.ipsn.eu/petition/0513/?utm_source=Newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=20130603-TR-Lyme


Un grand merci, 

Judith Albertat
Présidente
Association Lyme Sans Frontières

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :