Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Refusez le Pacte de Marrakech ! (avant le 19 déc)
_____________________________________________

L'heure de grâce pour le monde entier




Montichiari est une petite ville de l'Italie du Nord, à 20 km de Brescia.

Pierina Gilli, née le 3 août 1911 à Montichiari était infirmière à l'hôpital de ce lieu. Elle a eu sa première apparition de la Sainte Vierge dans une chambre de l'hôpital au printemps 1947. La Vierge était d'une beauté merveilleuse, portait un vêtement violet et un voile blanc. Elle était très triste et ses yeux étaient pleins de larmes qui tombaient à terre. Sa poitrine était transpercée par trois grands glaives. Elle lui dit :
« Prière, Pénitence, Réparation ».
A la 7eme apparition : le 8 Décembre 1947, plusieurs milliers de personnes étaient accourues pour l'apparition annoncée. Pierina Gilli s'agenouilla au centre de la nef dans la basilique à l'endroit où les autres apparitions avaient eu lieu. Pendant qu'on disait le chapelet en attendant, Pierina s'écria :
« Oh ! la Madone ! »
Dans le silence, la Madone descendait un grand escalier blanc orné de roses blanches, rouges et dorées. Elle sourit et dit : 
« Je suis l'Immaculée Conception » 
et continuant à descendre l'escalier avec une grande majesté, Elle dit :
« Je suis Marie de la grâce, c'est-à-dire la pleine de grâces, Mère de mon divin Fils Jésus-Christ » (...) « Par ma venue ici, à Montichiari, je souhaite être invoquée et vénérée sous le nom de "Rosa Mystica" » (...) « Je souhaite que chaque année, le 8 DÉCEMBRE, À L'HEURE DE MIDI, on célèbre L'HEURE DE GRÂCE POUR LE MONDE ENTIER. »
« Par cet exercice, on obtiendra de nombreuses grâces spirituelles et corporelles. Notre-Seigneur, mon divin Fils Jésus accordera sa très grande miséricorde pour autant que les bons continueront à prier pour les pauvres pécheurs. Qu'on veuille faire part, le plus vite possible au Pasteur suprême de l'Église catholique, le Pape Pie XII, que c'est mon souhait que cette HEURE de GRÂCE soit connue et diffusée dans le monde entier. Celui qui ne peut pas se rendre à l'église doit prier chez lui à l'heure de midi (jusqu'à 13h) et il recevra alors mes grâces.  »
À ce moment la Mère de Dieu montra à Pierina son Cœur et la Madone magnifiquement resplendissante d'Amour laissa s'échapper ces mots :
« Vois ce Cœur qui aime tant les hommes, tandis que le plus grand nombre l'accable d'outrages ! Lorsque les bons et les méchants s'uniront dans une prière unanime, ils obtiendront de ce Cœur miséricorde et paix. Présentement les bons ont obtenu par moi du Seigneur miséricorde. Celle-ci a arrêté un grand châtiment. Sous peu, on reconnaîtra la grandeur de cette Heure de Grâce. J'ai déjà préparé une surabondance de grâces pour les enfants qui écoutent ma voix et qui prennent à cœur mes souhaits.” 
 Par ces mots, la vision prit fin.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :