La vie du saint Curé d'Ars - Film



Le Sorciers Du Ciel - La Vie Du Saint Cure D'ars
Film français, noir et blanc, sorti en 1949, réalisé par Marcel Blistène sur un scénario de René Jolivet.

Jésus est le Messie, convertis de l'Islam

Chers frères et sœurs en Christ,
Pour la deuxième année consécutive, nous organisons un forum près de Lille (à Steenwerck) du 11 au 12 octobre sur le thème : JESUS LE MESSIE.

Le but de ce forum est de faire connaître aux chrétiens les conversions de l'islam au Christ. Nombreux sont les convertis qui ne s'affichent pas par souci de discrétion mais aussi pour éviter de subir des persécutions psychologiques et quelque fois physiques de la part de leur proche entourage (famille, amis) ou d'ex-coreligionnaires.

Cette initiative est motivée aussi par le souhait de rendre visible tous les groupes et associations qui œuvrent pour l'accueil et l'évangélisation des musulmans désireux de connaître le Christ et de le suivre. 

Les voies du Seigneur sont nombreuses ! Par divers chemins et vécus, des personnes ont rencontré le Christ tandis que d'autres le font connaître et le donnent à des musulmans ou des athées par différents moyens (un acte posé, la parole de Dieu, une rencontre, un témoignage, une association, un groupe de prière ou d'évangélisation, ...).
C'est cette richesse et diversité d'expériences que réunira le forum. Des témoignages seront donnés par des convertis et plusieurs intervenants viendront nous partager leurs expériences d'évangélisation.

Le programme

Voici un aperçu du programme qui s'étalera sur 2 jours avec notamment Annie LAURENT, le père Samir KHALIL SAMIR, le père GALLEZ, le père SOUBEYRAND, l'abbé LOISEAU, l'abbé PAGES, les communautés Saint Jean, Saint Martin, Joseph FADELLE..., une veillée de prière est prévue le samedi soir.

Le programme complet est sur le site :
 http://www.jeshuaalmassih.sitew.fr/ 

Vous y trouverez également toutes les informations pratiques concernant les repas et le logement sur place des non lillois (rubrique "comment venir").
Merci de relayer largement ce message à vos amis et personnes intéressées

*****

Pour vous inscrire

Vous pouvez écrire à l'adresse : inscription.forum.jeshua@gmail.com en renseignant les éléments suivants :

  • Prénom :
  • Nom :
  • Téléphone : 
  • Question ou commentaire éventuel :
L'inscription est gratuite, une libre participation est suggérée
Questions logistiques

Pour toute question concernant l’organisation et de la logistique, à laquelle la fiche "Accès : comment venir ?" du site http://www.jeshuaalmassih.sitew.fr  n'aurait pas répondu, vous pouvez nous écrire à  l'adresse suivante :contact.forum.jeshua@gmail.com

Ou appeler le : 06 28 23 80 10

*****

Aider les organisateurs

Nous sommes une équipe réduite et notre forum est gratuit et ouvert à tous. Nous œuvrons pour la gloire de Dieu et par amour pour nos frères et sœurs en humanité. En disciples du Christ nous voulons étendre ses enseignements et raviver Son amour dans le cœur de chaque être humain. Toute personne volontaire et souhaitant apporter son aide à l'équipe d'organisation est la bienvenue. 

Si vous êtes intéressé, veuillez contacter Michel : michel.diab.fr@gmail.com  selon vos compétences et possibilités nous vous confierons une tâche. 

***

"Allez, de toutes les nations faites des disciples et baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit." nous dit le Christ Mathieu 28, 19

Nous confions les fruits du forum à votre prière ainsi qu'à l'intercession de saint Augustin et du bienheureux Charles de Foucauld.

Conversion d’Étienne Albin, peintre français

Depuis le Ciel, Maria Valtorta continue de faire descendre la Grâce sur nous.  

Voici l’histoire de la conversion d’une famille d’artistes français : quatre personnes qui vont se retrouver unies par la Foi, d’une façon peu commune. Au départ, seule la mère est croyante. Marie-Josèphe est sculptrice, tandis que son époux, Philippe, est un peintre autodidacte, né en 1954. Ils ont deux enfants, Guillaume, leur fils aîné, qui est un habile dessinateur d’illustrations et de bandes dessinées, et enfin, Étienne, qui devient peintre à 23 ans, après des études de restauration d’œuvres d’art, et se spécialise dans la nature morte et le paysage.
Les trois hommes sont donc athées. La maman « porte seule la foi dans la famille durant de très nombreuses années » : ses deux enfants « ont vite fait de se rebeller contre le catéchisme. »    
Tout commence le jour où Guillaume est frappé par la « foudre de la Foi » devant le Christ mort couché sur son linceul, tableau de Philippe de Champaigne exposé au Louvre. Il se convertit et propose à son frère de lire L’Évangile tel qu’il m’a été révélé de Maria Valtorta.
Étienne a 28 ans quand il entame la lecture des 10 tomes. Dès le début, il est étonné de l’abondance des détails anecdotiques rassemblés par M.Valtorta. Il se sent interpellé par ces passages et se dit qu’il doit être impossible de les retrouver dans les Évangiles. Il ouvre alors le Nouveau Testament et constate la cohérence des deux écrits : les correspondances sont frappantes !
Étienne : « Je retombais sur le même passage et je me disais : c’est incroyable ! On est toujours en quête de vérité, et il y a un moment où l’on se détache de tout pour écouter. L’écoute, chez moi, s’est passée par cette lecture-là.
Dans Maria Valtorta, j’ai eu cette sensation de vérité, que les paroles qui étaient écrites n’étaient pas de paroles d’homme, mais qu’elles étaient vraies.
En 28 ans de vie, j’avais eu le temps d’entendre beaucoup de choses, des philosophies, des idéaux... »
Le jeune homme, qui n’avait pas du tout été élevé dans la religion catholique, découvre dans cette œuvre « quelque chose » qu’il n’a trouvé nulle part ailleurs et qui devient une évidence, jusqu'à s’imposer à lui avec force :
« Ça devient une Présence et cette Présence nous aide à changer. J’ai eu ce désir de changer complètement de vie. Soudain, je me rends compte que, dans ma vie, il y a quelque chose qui n’est pas complètement vrai en moi, il y a des zones d’ombre, des situations où j’ai mal agi. »
Étienne vit une prise de conscience profonde. Il ressent le besoin impératif de se réorienter et décide de vivre autrement. Il ne s’agit pas d’une démarche personnelle, mais bien d’un Appel, de la Manifestation de Dieu sous la forme de cette « Présence de Vérité », qui non seulement lui ouvre les yeux sur son état, mais lui donne à la fois l’impulsion nécessaire à ce changement et la force de persévérer ! Car la route sera longue. La restauration de l’être intérieur ne se fait pas en un instant. Mais Étienne n’est plus seul avec lui-même et brûle du désir de connaître Celui qui l’a touché. Durant ces longs mois de renaissance spirituelle, il vit une véritable rencontre avec le Christ, une rencontre intime et si puissante, qu’elle l’incite à tout quitter ! Cela se produit pendant une retraite, la toute première à laquelle il participe : « Quitte tout et suis-Moi » lui inspire le Christ, « un Appel extrêmement fort ». 
Il a 29 ans et laisse tout tomber, sa carrière de peintre, ses habitudes, son entourage :
« Ç’a été vraiment ça. C’était très dur, mais je me suis dit : ça en vaut le coup, j’y vais !
Ça faisait cinq ans que je travaillais la peinture et j’avais fait d’énormes sacrifices pour cela... Mon père l’a très mal pris, il n’a pas compris ce qui se passait. C’était trop difficile pour lui qui n’avait pas la foi, et la peinture était trop importante à ses yeux. Alors, tout arrêter pour une « chimère », c’était inconcevable. Ça n’a pas été sans mal...
Mais j’ai pris ma décision, je suis parti »   
Étienne, attiré par la vie contemplative, entre dans une école de prière et d’évangélisation, Jeunesse-Lumière fondée par Daniel-Ange en 1984, avec l’intention d’éprouver ses dispositions à la vie monastique. Il s’avère qu’il n’a pas cette vocation, mais celle du mariage. Il rencontre en effet sa future épouse dans cette communauté. À la fin de la première année, il revient dans sa famille et trouve son père si changé qu’il en tombe des nues : Philippe n’est plus opposé au choix de son fils, mais lui conseille même de passer là-bas une seconde année, se rendant compte qu’il a dû y vivre « quelque chose de très fort ».
Lorsqu'un an après Étienne rentre définitivement, un nouveau miracle a lieu pendant une messe de mariage à laquelle ils assistent en famille.
« Je pense que, pendant ces 2 ans, le cœur de mon père a dû s’ouvrir. Il s’est produit à ce mariage un événement qui relève de la mystique – il ne faut pas avoir peur des mots, surtout quand on parle de Dieu : au moment du Notre Père, mon père a été envahi par la Présence de Dieu. Oui, il s’est retrouvé bouleversé par la Présence de Dieu. Ça ne s’explique pas, c’est une chose à accueillir avec simplicité. Voilà, il a commencé à se convertir comme ça, à revenir vers Dieu et vers l’Église. »

Depuis ces « conversions en cascade », Étienne est devenu un catholique fervent, il s’est marié et a repris sa carrière de peintre.  
Lorsqu'on lui demande où irait sa préférence, s’il devait choisir entre l’émulation de la vie artistique et la conversion, il répond les yeux brillants d’émotion : « La FOI ! »
« Quand nous avons été réunis tous les quatre autour du Christ, nous avons vécu quelque chose d’inoubliable, plus que tout. C’est incomparable. »

Et Maria Valtorta ?
« J’ai lu les 10 volumes, très vite, en un peu plus d’un an, parce que c’est passionnant, mais pas plus qu’un chapitre par jour, car c’est tellement dense ! »


Une fois encore – qui sait combien à ce jour ! –, une conversion authentique et durable atteste que les écrits de Maria Valtorta sont bien davantage qu’un simple récit historique : L’Évangile tel qu’il m’a été révélé est d’abord un fantastique raccourci vers le Christ. Ces mots dépassent largement le plan humain ; tous inspirés par l’Esprit, ils sont une épiphanie vivificatrice, car Jésus Lui-même S’y révèle de manière saisissante : Étienne a été saisi pour toujours, l’Amour de Dieu est devenu le cœur de son existence ! 

Il y a cent ans, la Sainte Vierge sauvait Paris !

Il y a cent ans, la Sainte Vierge sauvait Paris !
Lu dans le bulletin paroissial de la paroisse Notre-Dame des armées :
Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Le 22 août 1914 fut, pour la France, le jour le plus meurtrier de toute son histoire : 27000 soldats français furent tués. Le 2 septembre, le gouvernement quitte Paris pour Bordeaux: les Allemands sont à Senlis, à 45 km de la capitale, lorsque, soudain, tout changea. Le courrier de la Manche fait le récit de ce retournement inespéré de la bataille de la Marne qui s'est produit le8 septembre 1914 et raconte que, le 3 janvier 1915, un prêtre allemand blessé avait été fait prisonnier pendant la bataille de la Marne :
«Comme soldat, je devrais garder le silence, comme prêtre, je crois devoir dire ce que j’ai vu. Pendant la bataille de la Marne, nous étions surpris d’être refoulés car nous étions légion, comparés aux Français et nous comptions bien arriver à Paris. Mais nous vîmes la Sainte Vierge toute habillée de blanc avec une ceinture bleue, inclinée vers Paris... elle nous tournait le dos et de la main droite, semblait nous  repousser... Cela je l’ai vu et un grand nombre des nôtres aussi.»
Un monument a été inauguré en 1923 à Barcy dans la Marne, pour marquer cet évènement. En souvenir de cette apparition et surtout de la protection maternelle de la France par la Sainte Vierge et pour lui demander de nous aider encore aujourd’hui, nous célèbrerons particulièrement ce 8 septembre à Notre-Dame des Armées.
Lundi 8 septembre à Notre-Dame des armées à Versailles : chapelet à 18h15, messe chantée à 19h.

Retraite du Père James Manjackal

Retraite du Père James Manjackal
Les 22, 23 et 24 août 2014 à Saint Maur des Fossées (94) - France
 
Après une absence d’un an et demi vécue dans de grandes souffrances du fait de la maladie de Guillain Barré , le Père James fut accueilli par des chants de louanges et d’actions de grâce repris en chœur par une assemblée de plus de 900 personnes agitant des banderoles d’accueil en signe d’affection pour son retour en France…
Son arrivée en fauteuil roulant conduit par son très fidèle fils spirituel et médecin, le docteur Richi, a ému tous les cœurs jusqu’aux petits enfants qui se sont jetés dans ses bras pour l’embrasser...
Ses premières paroles exprimèrent sa grande joie de revenir en France…
Les habitués ont retrouvé leur prédicateur bien-aimé enthousiaste et animé d'une plus grande conviction dans l’annonce de la Parole de Dieu, toujours dans sa radicalité, sans aucune compromission, et dont l’objectif principal est notre sainteté pour la vie éternelle.
Le Père James a relaté sa maladie, son coma, ses souffrances, les raisons, les conséquences… avec la sérénité et le rayonnement d'un être tout donné à Dieu !
Si certains faits laissent supposer un ou plusieurs empoisonnements, pour lui, ce ne sont que les conséquences de ses péchés qui ne sont ni malédictions, ni punitions mais objets de sa sanctification.
Son péché ? Terminant une retraite dans un pays du Golfe, il a accepté l'invitation à une fête organisée... mais il n'a pas écouté ses proches qui avaient reçu dans la prière de ne pas aller à cette fête.

Ses enseignements sont toujours aussi riches :
- les persécutions de l’Eglise et ses ennemis actuellement,
- les valeurs chrétiennes et familiales qui sont fondamentales mais tellement banalisées et sources de malédiction, comment y remédier,
- les Sacrements indispensables pour notre salut,
- l’œuvre de Dieu qui est espérance, vie éternelle,
- l’œuvre du démon qui est destructrice,
- la souffrance : conséquence du péché,
- l’accueil et l’offrande des souffrances, don de Dieu...
Ses enseignements ont été renforcés par sa profonde et riche expérience réellement vécue lors de son coma : il a vu le ciel, le purgatoire et l’enfer ! (thèmes développés dans son dernier livre paru en mai 2014 : « J’AI VU L’ÉTERNITÉ».)

Ses prières : intenses pour le Saint Père, l’Eglise, nos évêques, nos prêtres, notre pays, nos gouvernants, les chrétiens persécutés, les plus souffrants, les plus pauvres, les âmes du purgatoire… et bien sûr à plusieurs reprises des prières de guérison, de délivrance et de libération pour les retraitants et pour leurs intentions...
Ne pouvant prier lui-même en fauteuil roulant pour l’effusion de l’Esprit-Saint sur les centaines de personnes présentes, il a imposé ses mains avec puissance sur tous les prêtres et diacres et les a envoyés prier sur chacun d'entre nous. De son fauteuil il a continué à accompagner les prêtres de sa prière.
Le Père James a cependant prié lui-même sur les plus grands malades.

A plusieurs reprises le Père James est revenu sur la SAINTETE, il nous a encouragé à rechercher cette vie de sainteté en citant cette association qu’il a fondée en 1995 pour femme seule - célibataire, divorcée, veuve, couple marié, - souhaitant vivre une vie pour le Seigneurhttp://www.jmanjackal.net/fra/fraconsa.htm

« La sainteté » nous dit-il « n’est pas réservée qu’aux religieux mais à tous ! » Exemples : Saint bon larron, Ste Marie-Madeleine, Saint Paul, St Augustin…  

Gaby, son assistante, a donné un beau témoignage sur sa vie de consacrée, toute la force qu’elle a reçu durant la maladie et les souffrances du Père James, aides, grâces et inspirations nécessaires pour affronter de telles épreuves.
Trois personnes ont prononcé leur consécration à Jésus lors de la Sainte messe du dimanche 24 août.

Les interventions en anglais du Père James ont été traduites par son fidèle interprète, Vincent, un traducteur à la fois humble et sachant faire passer toute l’émotion, la puissance des messages et des prières du Père James.

La retraite soigneusement et courageusement organisée par Maryvonne et son équipe a pris fin le dimanche 24 vers 16h dans l’ambiance habituelle festive et joyeuse, emplie de reconnaissance profonde. A n’en pas douter l’Esprit-Saint était là ! Alléluia !

Toute la retraite a été enregistrée et sera diffusée par DVD que l’on peut commander auprès de Maryvonne au 06 29 92 46 49 ainsi que le dernier livre du Père James : « L‘AI VU L’ÉRTERNITÉ. »

Pour le courrier et règlement : Maryvonne Levalloir – 1 rue Ferdinand de Lesseps – 94000 CRETEIL email : mlav@laposte.net
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés