Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Pourquoi le mois d'octobre est-il le mois du rosaire ?
_____________________________________________

Amsterdam, Notre Dame de tous les peuples

Trouver le livre dans la librairie
Notre Dame de tous les peuples est apparue 55 fois à une sœur consacrée, sœur Ida Peerdeman, entre le 15 mars 1945 et le 31 mai 1959. Cette mystique (1905-1996) s’efface devant ses révélations, de sorte que nous ne saurons rien de plus d’elle.  Ces révélations privées dont le caractère surnaturel a été reconnu par l’Eglise en 2002 en la personne de l’évêque diocésain, Monseigneur Punt, ne viennent que pour affermir notre foi.

Françoise Breynaert, docteur en théologie, s’est spécialisée sur la mariologie à Rome. Si un premier livre a présenté la totalité des révélations, celui-ci se consacre à les étudier en deux parties. La première part des messages et montre leur apport, commentant la Bible, le magistère et les saints. A partir des débats contemporains, la deuxième partie propose un approfondissement. Le point d’aboutissement de l’ensemble cherche à obtenir la promulgation d’un cinquième dogme marial : Notre Dame de tous les peuples, qui interroge les homme d’Église.

A côté du rédempteur se trouve Marie comme co-rédemptrice ; proche de Jésus, nouvel Adam se place Marie la nouvelle Ève ; proche du médiateur, elle s’établit comme médiatrice ;Il vient comme serviteur, elle se reconnaît servante ; au pied de la croix où Jésus s’offre pour la multitude, Marie apparaît comme Notre Dame de tous les peuples. Marie montre le chemin que les chrétiens doivent suivre en s’identifiant au Sauveur en se sachant sans cesse inférieur, en conservant l’humilité due à notre humanité. Toujours en retrait, Marie présente toutefois un autre visage du mystère chrétien : co-rédemptrice, médiatrice, avocate

Au niveau du temps, les révélations encadrent la proclamation du dogme de l’assomption et projettent au-delà. Au plan de la méthode, l’auteur présente un court passage des révélations et les développent suivant le fil rouge donné dans le plan. Sont ainsi revisités les passages évangéliques qui parlent de Marie. En conclusion de ses propos, la Vierge demande de les répéter aux théologiens. La volonté divine semble vouloir quitter le monde des révélations privées pour investir le champ de l’Eglise afin de proclamer un dogme ne portant pas sur Marie, mais sur sa mission.

Marie immaculée apparaît pour une vision juive, comme la « juste » qui tient une responsabilité active dans la venue d’un rédempteur personnel. Puisque immaculée et fidèle à la grâce elle est devenue co-rédemptrice, médiatrice et avocate. Marie enfante le fils de l’homme et le peuple de Dieu libéré par Jésus, d’une manière indissociable.

Françoise Breynaert, Amsterdam, Notre Dame de tous les peuples, Editions Rassemblement à son image, 2015.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :