Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Pourquoi le mois d'octobre est-il le mois du rosaire ?
_____________________________________________

Jusqu’où Dieu permettra-t-Il que le mal triomphe ?

J’ignore jusqu’où Dieu permettra que le mal triomphe ; il peut entrer dans ses desseins de pousser loin l’épreuve qui nous est réservée et dont l’expérience seule, peut-être, dessillera les yeux de toute une catégorie d’hommes aujourd’hui encore satisfaits d’eux-mêmes et de leurs déplorables systèmes.
Cardinal Pie, 1875
Plus les hommes vont souffrir du fait de la Révolution, plus ils comprendront.
Les hommes veulent bâtir un monde sans Dieu, alors Dieu va les laisser se rassasier des fruits amers qui abonderont de plus en plus dans ce pseudo-paradis terrestre que nous promet l’Utopie, cette « éternelle hérésie » comme disait Thomas Molnar.
Et un jour viendra où les peuples commenceront à comprendre que le monde sans Dieu n’est pas un paradis terrestre, mais bien l’enfer sur terre et ils se mettront à genoux pour demander pardon à Dieu et implorer Sa pitié.
Christian Lagrave – Lecture et Tradition (décembre 2015)
source
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :