Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Réagissons !
L’art n’est pas un prétexte pour bafouer la religion !

____________________________________

L'Église russe du Quai Branly se pare d'un dôme doré - Vidéo



Vidéo diffusée en direct le 19 mars 2016 sur RT

Situé à deux pas de la tour Eiffel, le dôme central de la Sainte Trinité, nouvelle cathédrale orthodoxe de Paris, qui sera inaugurée en octobre prochain, a été coiffé ce samedi 19 mars d‘un bulbe doré de neuf tonnes fabriqué en Bretagne.

Ils étaient nombreux à s'être déplacés pour admirer la pose du premier des cinq bulbes de la future cathédrale orthodoxe de Paris, sur les berges de la Seine. Le dôme a été hissé ce samedi 19 mars dans la matinée à 37 mètres du sol par une grue, en présence d'officiels français et russes, notamment Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement aux côtés de l'ambassadeur russe à Paris, Alexandre Orlov.
Précédant l'inauguration officielle de la cathédrale de la Sainte-Trinité, prévue pour octobre, la pose de cette coupole de huit tonnes, fabriquée à partir de matériaux composites, est l'aboutissement d'un projet qui remonte à plusieurs années. Au total, 90.000 feuilles d'or seront nécessaires pour recouvrir les cinq bulbes. La réalisation a été confiée à l'industrie vannetaise Multiplast, dont l'essentiel de l'activité se situe dans l'industrie nautique, spatiale et aéronautique.
Les riverains ont été agréablement surpris. «Le dôme est de toute beauté», a ainsi déclaré une passante. Tandis que plusieurs restaurateurs envisagent de rajouter à leurs cartes, un menu en langue russe. Quelques fidèles orthodoxes, appareils photo en bandoulière, ont assisté à la manœuvre, dont un couple en habit traditionnel, qui brandissait le drapeau russe. Futur maître des lieux, l'évêque Nestor a présidé une cérémonie du baptême des croix.

Un projet initié en 2007

Lors d'une visite en France à l'automne 2007, Alexis II, alors patriarche de l'Église orthodoxe russe (décédé en décembre 2008), avait souhaité la construction d'une nouvelle église orthodoxe à Paris, et l'ancien président Nicolas Sarkozy s'était dit prêt à soutenir ce projet.
Dans cette optique, l'État russe avait acheté en 2010 quai Branly, non loin de la tour Eiffel, un terrain de 4.000 m2 dans un secteur très protégé par les règles d'architecture et du patrimoine. Après le veto mis, pour des raisons esthétiques, par l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë au projet architectural initial, c'est finalement celui de l'architecte Jean-Michel Wilmotte qui avait été retenu. Le centre «spirituel et culturel orthodoxe» abritera en outre une école bilingue franco-russe de 150 élèves, une maison paroissiale, un centre culturel comprenant une librairie, des salles d'exposition et un café.
source
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :