Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Pourquoi un bon chrétien est "sans respect humain" ?


Il y a le respect pour les hommes et le respect pour le Seigneur (c'est à dire pour Ses commandements ainsi que pour tout ce qui est sacré).

Lorsque respect pour les autres (les humains) et respect pour Dieu s'opposent, le bon chrétien doit choisir de respecter Dieu d'abord puisque la première charité que le chrétien doit à son prochain est la vérité, il convient de rester ferme dans son respect de Dieu même si cela peu froisser certains humains.
Combien il y a peu de personnes qui servent véritablement le bon Dieu ! Les uns tâchent de détruire la religion, s'ils pouvaient, par la force de leurs armes, comme faisaient les rois et les empereurs païens ; les autres, par leurs cris impies, voudraient l'avilir et la faire perdre, s'ils pouvaient ; d'autres la raillent dans ceux qui la pratiquent ; et enfin d'autres voudraient bien la pratiquer, mais ils ont peur de le faire devant le monde. Hélas ! Que le nombre de ceux qui sont pour le ciel est petit, puisqu'il n'y a que ceux qui combattent continuellement et vigoureusement le démon et leurs penchants et qui méprisent le monde avec toutes ses railleries. Puisque, nous n'attendons notre récompense et notre bonheur que de Dieu seul, pourquoi aimer le monde, tandis que nous avons promis ; avec serment de le haïr et de le mépriser pour ne suivre que Jésus-Christ, en portant notre croix tous les jours de notre vie ? Heureux celui, qui ne cherche que Dieu seul et qui méprise tout le reste ! C'est le bonheur...
ce texte est la conclusion de ce sermon
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :