"Vous qui avez soif de Mon Règne..." - Jésus, à Marie Julie Jahenny

Marie-Julie Jahenny (1850-1951)
la mystique de La Fraudais
www.marie-julie-jahenny.fr
Extraits de l'extase de Marie Julie du Crucifix le 19 avril 1923 (Ces paroles s'adressent à toutes les âmes qui désirent le grand Règne Eucharistique).

Le Divin Cœur «Paix, paix Mes petites épouses, Je suis la résurrection et la vie.

C'est dans Mon divin Cœur que Je veux vous attirer et vous faire tous pénétrer jusqu'au centre, jusqu'au plus profond de mes abîmes d'amour, d'amour de tendresse et de bonté.

« Mes petites âmes épouses, là Je vous réunis tous, pères, mères, enfants, affligés, éprouvés, souffrants, chargés de Ma Croix; âmes bien-aimées, vous trouverez tout dans ce Cœur adorable, vous qui avez soif de Mon Règne.

Ô! que cette soif Me plaît, Me désaltère, Me console et Me fond en amour pour Mes bien-aimés.

À mesure qu'il approche, ce Règne adorable, à mesure Je multiplie les épreuves pour Mes bien-aimés. Je multiplie les peines pour Mes mieux aimés. Je multiplie les larmes pour Mes protégés et les protégés de Ma tendresse.

Mes petites épouses, avec ce règne divin de Mon Cœur adorable, vient celui de la Croix (2 fois), de Ma Croix méconnue, de Ma Croix méprisée, de Ma Croix que si peu d'âmes aiment et portent joyeusement.

« ... Mon Divin Cœur et Ma Divine Croix ... Voilà les deux abris de joie et de paix pour Mes bien-aimés que Je veux conserver pour Me glorifier après la terrible épreuve, Mes bien -aimés à qui Je ne refuserai rien dans ces deux grands triomphes qui seront le grand signe de joie, d'espérance, de paix et de sûr abri dans les grands orages de Ma terrible justice.

« Mes petites âmes aimantes, ne vous préoccupez point de vos domiciles, ne vous préoccupez point de vos demeures. Pour un temps de prodiges, Je vous couvrirai dans vos maisons de Mon puissant amour, Je vous protégerai contre les assauts, les haines et les vengeances d'âmes sans foi, sans confiances et armées contre Moi de haine et de fureur, »

Le Divin Cœur: « Mes petites âmes aimantes, après ce sera le dur châtiment. Et pourtant cette pensée M'effraie, Mes petites âmes: C'est de rappeler tant d'âmes dans Ma disgrâce, tant d'âmes souillées, tant d'âmes qui ne Me connaissent plus et ne M'aiment plus.

« Après, ce sera un tourment inouï, un châtiment qui épouvantera même les pêcheurs, les âmes coupables, et parmi ce grand châtiment qui purifiera la terre et la renouvellera, en beaucoup d'endroits il restera peu de monde. Mes petits justes la repeupleront et l'embelliront par leur foi et leurs belles vertus.

« Mes petits enfants, ce sera tout à la fois, le châtiment terrible, le tremblement de terre, le grand courroux du tonnerre, beaucoup de maladies incurables à l'art humain, l'art humain sera impuissant contre Ma volonté.

« Mes petites âmes aimantes, le remède le plus doux pour vous fortifier, pour vous protéger: Une médaille bénite où est tracée Ma divine Croix adorable, une médaille bénite de mon Divin Cœur. Vous tremperez dans un verre d'eau ces deux images, Mes petites épouses, que ce soit en carton ou en métal, vous boirez de cette eau deux fois bénite, deux fois purifiée. Une seule goutte dans vos aliments, une toute petite goutte suffira pour éloigner, non pas le fléau, mais les fléaux de Ma justice si longtemps promis au peuple coupable.

« Mes petites âmes aimantes, conservez toujours les petites herbes, car ce nom est si précieux. Ce nom est pour Moi, un nom d'amour. C'est le nom du grand apôtre qui a adopté ma Mère pour sa Mère, et ma Mère l'a adopté pour son fils. (Il s'agit de l'herbe de St Jean, le lierre  terrestre)  « Mes petites épouses, Je vous assure c'est pour dissiper toutes craintes et toutes frayeurs, vous ferez toucher à vos fronts, l'image ou la douce médaille de Ma Mère Immaculée.

Vos esprits resteront calmes, vos intelligences ne craindront pas l'approche de la terreur des hommes, vos intelligences ne ressentiront point les effets terribles de ma grande justice. Soit,', l'image Immaculée, soit la médaille de Marie Conçue sans péché, cette belle invocation qui réjouit tout le Ciel et fait sourire ma Sainte Mère.

« Mes petits enfants, vous porterez toujours vos, petites Croix, ou vos grandes Croix, sur vous-mêmes, ne les quittez pas. Elles auront sur vous-même, leur éclat au grand triomphe de Ma Croix adorable. C'est par elles Mes petites âmes aimantes, et par le grand règne de l'amour de Mon Divin Cœur que vous obtiendrez d'innombrables grâces et que rien ne pourra vous faire de mal, car, aujourd'hui, Je vais donner une si grande bénédiction pour tous ces grands malheurs que le péché a attirés sur la terre, pour toutes ces affreuses catastrophes que Je tiens toutes préparées. Le règne du mal ne sera pas long désormais. Il y aura une grande lutte entre tous les hommes, hommes de bien et hommes du mal, une lutte terrible, plus terrible que le châtiment dernier qui a fait tant de victimes et fait verser tant de larmes. (La "Grande guerre" comme on l'appela, terminée au moment de cette extase depuis à peine quatre ans et demi.) « Mes petites âmes, épouses bien-aimées, vous pouvez bien amasser quelque chose petit à petit et à notre heure plus proche, Je vous dirai le tout et Ma justice s'étendra sur la terre avec toutes ses rigueurs. Je serai glorifié par Mes justes, consolé et réjoui.

« Mes petites âmes aimantes, il y a bien des choses que Mon Divin Cœur ne vous révèle pas encore. À la dernière heure il sera encore temps parce que Je vous donnerai le temps nécessaire pour amasser ce qui vous sera utile (2 fois).

Mes petites âmes aimantes, il y aura une belle résurrection sur la terre de Mes justes et Je donnerai à pleines mains Mes trésors, Mes faveurs et Mes merveilles toutes puissantes (2 fois). Je vous aime si tendrement. « Mes petites âmes aimantes, Je vais avec Ma sainte Mère, épandre sur tous vos objets d'innombrables bénédictions, tout ce que Je puis donner et mettre de trésors de grâces pour Mes petits amis fidèles et bien-aimés. »

Marie-Julie: « Merci, ô! Divin Cœur, merci Mère immaculée. Tout au Divin Cœur. C' est moi qui reçois tout du Divin Cœur pour Ses bien-aimés. »

Merci à Senex
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés