Nouveauté des éditions Maria Valtorta : La Vie de Jésus en livre Audio

Trouver ce livre audio dans la librairie

Le premier volume de La Vie de Jésus, d'après l'Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta vient de sortir en livre audio pour les enfants.

Lu par Béatrice de La Croix Vaubois, cet enregistrement d'une durée d'écoute de 1h36 reprend le texte du livre du même nom disponible ici.

Ce coffret contient un disque compact MP3 (Attention, le format MP3 permet une plus longue durée d'écoute, mais il vous faut vérifier la compatibilité de votre lecteur de CD).

Synopsis :
Quelques années avant la naissance de Jésus, les Romains ont envahi la Palestine et le peuple Juif vit sous l'autorité de César.
A Nazareth, en Galilée, Anne et Joachim sont heureux mais n'arrivent pas à avoir d'enfant. Cette peine les attriste, même si le petit voisin, Alphée, vient souvent leur rendre visite. Ils décident d'aller au Temple pour faire une dernière supplication : si Dieu leur donne un enfant, ils le Lui consacreront. Le Très-Haut exaucera-t-il leur prière ? Et qui sera cet enfant ?

Dans la série de livres pour enfants La Vie de Jésus sont déjà parus :
Sont prévus environ trente titres composant cette belle collection qui retracera toute la vie de Notre Seigneur adaptée pour les enfants ...et ceux qui leur ressemblent.

Vous pouvez aider cet apostolat d'inculturation/évangélisation des jeunes en souscrivant à la série complète ou en aidant aux différentes traductions (contactez l'association Maria Valtorta à m.valtorta@gmail.com )

Tous ces livres et livres audio peuvent également être commandés par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95.

Le mensonge de l’évolutionnisme et de l’idéologie du genre


Le 28 juillet 2016, à Cracovie, lors des JMJ, deux scientifiques ont donné une remarquable conférence pour exploser des mythes communément enseignés sur le « cousinage » entre l’homme et le singe, l’évolutionnisme – et aussi sur l’idéologie du genre qui conteste directement la loi naturelle et le dessein de Dieu sur l’homme et la femme. Les anglophones en trouveront la retranscription compète ici. Pour les autres, il vaut la peine d’en connaître les grandes lignes.

Ses auteurs sont Hugh Owen, directeur du Centre Kolbe pour l’étude de la Création, et le Dr Thomas Seiler, professeur de physique à l’université technique de Münich.

« Aujourd’hui, il y a une grande confusion parmi de nombreux catholiques, spécialement à propos de ce que signifie être un homme ou une femme, et du plan immuable de Dieu pour la sainteté du mariage et pour la famille. Dieu n’est pas l’auteur de cette confusion. Et quiconque étudie et garde son enseignement à ce sujet, tel qu’il a été transmis depuis les apôtres, ne tombera pas dans la confusion », ont-ils déclaré d’emblée.

Le mensonge de l’évolutionnisme a facilité le rejet de la loi naturelle

Rappelant qu’Adam a été créé à partir de la matière mais que son âme a été créée directement par Dieu « pour être la forme de son corps » (pour donner sa forme au corps), Hugh Owen a réaffirmé cette vérité de foi : « Puis il a créé Eve pour Adam depuis la côte d’Adam, et il les constitués roi et reine de tout l’univers… Si chaque jeune catholique au monde apprenait que Dieu a créé un homme pour une femme pour la vie depuis le commencement, il ne serait pas possible qu’il y ait de la confusion à propos de l’enseignement de l’Eglise sur la sainteté du mariage, le divorce, la contraception, et la morale sexuelle ! Lorsque Dieu a créé Eve, la première femme, pour le premier homme, Adam, en créant le corps d’Eve à partir du corps d’Adam, il nous a CLAIREMENT montré que l’union de l’homme et de la femme dans le saint mariage n’est pas une chose qui nous vient du bas, depuis les animaux ; cela nous vient du haut, du Ciel. Et donc, tout usage du don de l’intimité sexuelle en dehors d’un saint mariage entre un homme et une femme engagés l’un envers l’autre pour la vie n’est pas seulement un grand péché mais un sacrilège – car cela consiste à prendre un don spécifiquement créé par Dieu pour l’homme et la femme au sein d’une union permanente, sainte, exclusive et qui donne la vie, et à le profaner. »

Et de dénoncer la manière dont cette vérité a été perdue : à travers l’idée que la « science » a « prouvé » que les corps des premiers êtres humains sont le résultat d’une évolution qui a commencé par les microbes, et que la Genèse serait donc un « mythe ».

« Dieu a-t-il permis à son Eglise d’enseigner un récit totalement faux des origines de l’homme et de l’univers pendant près de 2.000 ans pour ne l’éclairer enfin qu’à travers les folles spéculations d’hommes sans Dieu tels Charles Lyell, Charles Darwin et T.X. Huxley qui haïssaient l’Eglise et cherchaient à la détruire ? »

Aux JMJ, une conférence pour dire la différence entre l’homme et l’animal

C’est pour contester scientifiquement ce… mythe de l’évolution, qui rend possible jusqu’à l’aberration de l’idéologie du genre, que le Dr Thomas Seiler a alors pris la parole devant les jeunes réunis dans l’église de la Conversion de saint Paul à Cracovie, spécialiste de l’histoire génétique de l’homme.

« La plupart d’entre vous avez pu entendre affirmer que les chimpanzés et les êtres humains ont 99 % de gènes en commun. Cependant, ce que l’on ne vous dit généralement pas, c’est que ce résultat n’est pas fondé sur la comparaison de la totalité de l’ADN de l’homme et du singe mais seulement sur la comparaison d’une toute petite fraction (environ 3 %). La fonction des 97 % restants du code génétique n’avait pas été comprise. On en conclut que cet ADN n’avait aucune fonction et on l’a considéré comme du “déchet laissé par l’évolution”, à ne pas prendre en considération lorsqu’on compare le singe et l’homme. Depuis lors, la génétique moderne a démontré que pour la quasi totalité de l’ADN il y a une fonctionnalité pour chaque lettre génétique », a-t-il expliqué. C’est la revue Science, l’une des deux principales revues scientifiques mondiales, qui dès lors en 2007 a qualifié de « mythe » la différence d’un seul pourcent entre le singe et l’homme. En fait, la comparaison du seul chromosome Y de l’homme et du chimpanzé révèle une différence de 60 %, selon une étude publiée en 2010 par Nature.

Quant aux hommes, quelles que soient leur origine et leur apparence, ils partagent 99,9 % de leurs gènes : « une découverte très inattendue et importante de la génétique moderne ». « Voilà qui pose un problème à l’égard de l’évolution, car si les hommes descendaient vraiment des singes, comment se pourrait-il que nous ayons seulement 40 % de notre chromosome Y en commun avec les singes mais qu’il y a en même temps une identité génétique quasi totale entre tous les êtres humains ? S’il y avait eu une évolution depuis le singe vers l’homme, elle devrait se poursuivre parmi les hommes et révéler des différences génétiques significatives. Les découvertes récentes élargissent de manière radicale le fossé entre l’homme et les animaux. Les Asiatiques, les Européens, les Africains et les Indigènes d’Amérique et d’Australie ne présentent que des différences superficielles telles la couleur de peau ou la forme du nez, mais ils sont extrêmement semblables sur le plan génétique », a expliqué Thomas Seiler.

L’idéologie du genre, l’évolution et la fraternité humaine selon deux scientifiques

Les similarités génétiques montrent même, et la science moderne le confirme donc, que « tous les êtres humains vivant aujourd’hui sur terre sont descendus d’un seul homme et d’une seule femme ». « Pour vous en convaincre, il suffit de chercher sur internet les termes “Eve mitochondriale” ou “Adam chromosome Y”. Ces termes ont été choisis par les évolutionnistes au sens ironique mais aujourd’hui de nombreux scientifiques le regrettent car cette découverte confirme parfaitement la doctrine catholique de la Création qui depuis 2.000 ans, enseigne que tous les êtres humains sont frères et sœurs descendus d’un seul couple humain, les vraies personnes historiques Adam et Eve, et non d’une multitude de primates sous-humains », a-t-il précisé.

Le Dr Thomas Seiler a poursuivi sa conférence en évoquant l’embryologie moderne, qui expose l’idée selon laquelle l’embryon reproduirait en accéléré l’ensemble de l’« évolution » et se ressemble d’une espèce à l’autre avant de se différencier. Une « fraude scientifique » qui repose sur des dessins d’Ernst Haeckel qui ont falsifié, il y a plus d’un siècle, les images d’embryons non humains en recopiant purement et simplement les dessins d’embryons humains. Les microscopes modernes prouvent qu’il y a des différences importantes dès le départ.

L’ensemble de ces sujets, et bien d’autres études relatives au mythe de l’évolution, est traité sur le site http://www.originality-of-species.net.

Anne Dolhein

Величит душа моя Господа - Mon âme exalte le Seigneur - Vidéo




Chant orthodoxe russe de la paroisse Saint-Tikhon, Yaroslavl.

L’origine satanique de DAECH - étude


Par Louis Dalencourt.

J’ai retrouvé dans le Diable au XIXème siècle une information stupéfiante concernant certaines populations vivant dans la zone où sévit actuellement l’armée de l’Etat Islamique, plus communément appelé DAECH.
D’où sortent-ils réellement ?
Comment ont-ils pu être aussi efficaces en si peu de temps ?
Pourquoi ces hommes font-ils preuve d’une barbarie et d’une cruauté que l’on pensait éteintes dans une société aussi civilisée que celle de notre XXème siècle ?
Quel est leur but réel ?

Toutes ces questions ont une réponse et vous allez comprendre en lisant les lignes qui vont suivre. Car, de même qu’il n’y a pas de fumée sans feu, il n’y a pas d’explication réelle sans se rapporter à la période bien spécifique que nous vivons, à savoir la fin des temps.
L’émergence d’une telle force et l’attitude des Occidentaux à son égard s’inscrivent dans un plan occulte et secret prévu de longue date, aux acteurs soigneusement préparés depuis des générations en vue de la grande confrontation, la fameuse bataille de l’Armageddon.
Nous y sommes presque.

Un mot sur le Diable au XIXème siècle. Il s’agit d’une série d’ouvrages écrits en 1894 et 1895 par le docteur Bataille, et consistant en une compilation de révélations sur l’occultisme, le satanisme, la franc-maçonnerie, et surtout la réalité du luciférianisme dans la franc-maçonnerie. C’est ce genre d’ouvrage qui a vulgarisé les écrits d’Albert Pike et du palladisme (haute franc-maçonnerie luciférienne) et démontré la relation directe de ces sociétés secrètes et de certaines religions avec le prince de ce monde.

Ces ouvrages recensent des témoignages, notamment par le biais de l’infiltration de la franc-maçonnerie par le docteur Bataille (mais pas uniquement), ainsi que l’observation d’un certain nombre de faits historiques, politiques, scientifiques ou religieux.
Bien entendu, tout ce qui dénonce un tant soit peu la franc-maçonnerie, surtout avec autant de détails qui lui sont hautement défavorables, est extrêmement attaqué afin d’être discrédité. Le ou les auteurs présumés, vu les révélations faites, étant forcément des ex-occultistes de haut niveau, repentis ou convertis au catholicisme, il est facile d’utiliser leur passé pour distiller le doute concernant lesdites révélations. Il n’empêche, la plupart des observations formulées ont été constatées également par d’autres auteurs réputés sérieux, dénonciateurs eux aussi des mécanismes sataniques de la franc-maçonnerie.

On peut toujours critiquer le docteur Bataille ou Léo Taxil et semer le doute à leurs sujets, ce qui est relativement facile, mais quand Monseigneur Jouin, Henry Coston, William Guy Carr ou le marquis de la Franquerie (pour n’en citer que quelques uns) parviennent à peu près aux mêmes observations et conclusions sur le fonctionnement de la franc-maçonnerie, à quelques détails près, il y a fort à parier que malheureusement ces révélations sont pour la plupart fondées.

J’en veux pour preuve d’ailleurs que ces ouvrages sont complètement oubliés, ignorés, même par la plupart des dénonciateurs de la franc-maçonnerie. Si vous voulez connaître la vérité, il faut toujours chercher ce qui est caché et que nos ennemis n’ont pas intérêt à voir dévoiler, surtout quand ils sont concernés.

N’oublions pas qu’ils sont passés eux-mêmes maîtres dans l’art de la mystification, c’est-à-dire qu’ils suscitent de pseudo-dénonciateurs qui mêlent intelligemment le vrai et le faux afin de désorienter les honnêtes chercheurs, et surtout de les diriger dans de fausses directions.

La base de la subversion est de maîtriser à la fois ceux qui dirigent le système et ceux qui dénoncent le système ; ainsi il est très difficile de connaître les véritables enjeux.

Ainsi donc, je retrouve incidemment il y a quelques jours dans le tome 4 du Diable au XIXème siècle un chapitre intitulé Le diable à l’assaut du saint Sépulcre et c’est alors que toute l’affaire DAECH s’éclaire.

Voici la clé. Écrite il y a plus de 100 ans je le rappelle, mais dont l’actualité est aujourd’hui criante. Il suffisait d’attendre.

En bleu le texte original, en noir mes commentaires.

Pour lire la suite :
https://legrandreveil.wordpress.com/2015/02/24/lorigine-satanique-de-daech/


Sainte Claire et les Sarrasins

Sainte Claire d'Assise

Les Sarrasins, assiégeant Assise, s’efforçaient d’envahir le couvent de Claire : la Sainte, toute malade qu’elle était, se fit porter à l’entrée de la maison, tenant elle-même le vase où était renfermé le très saint sacrement de l’Eucharistie ; là, elle adressa à Dieu cette prière : « Seigneur, ne livrez pas aux bêtes féroces des âmes qui vous louent ; protégez vos servantes, que vous avez rachetées de votre sang précieux. » Pendant qu’elle priait, on entendit cette parole : « Moi, je vous garderai toujours. » En effet, une partie des Sarrasins prit la fuite, et ceux d’entre eux qui étaient déjà montés sur les murailles furent aveuglés et tombèrent à la renverse.
Extrait de la 6ème leçon du Bréviaire romain pour la fête de sainte Claire, le 11 août (12 août calendrier 1962).

Michel Janva

Il est un pays où les églises sortent de terre par milliers


Il ne s’agit évidemment pas de la France, ancienne terre de chrétienté où, aujourd’hui, l’on détruit les églises pour les remplacer par des parkings et où les mosquées poussent comme des champignons (au demeurant particulièrement vénéneux) mais bien de la Russie qui renaît spirituellement après 70 ans d’athéisme obligatoire.

En effet, depuis deux décennies, c’est en moyenne mille nouvelles églises orthodoxes qui y sont construites chaque année. Depuis 2010, 5000 églises ont été ouvertes tandis que les effectifs de l’Eglise orthodoxe russe ont augmenté de 10 000 clercs !

Par ailleurs, ce renouveau spirituel du peuple russe est encouragé par les autorités politiques du pays. Vladimir Ressine, député à la Douma (chambre basse du parlement fédéral) et membre du conseil d’administration du fonds de soutien à la construction d’églises à Moscou appelle à la construction de 600 nouvelles églises dans la capitale. Le programme en cours de réalisation prévoyant la construction de 200 églises n’est, selon lui, plus d’actualité et insuffisant car les limites administratives de la ville ont été modifiées de sorte que Moscou est aujourd’hui deux fois plus grande qu’auparavant. « Je pense ainsi : on construira à Moscou autant d’églises que cela est agréable à Dieu. » a notamment déclaré ce député. Le dit fonds de construction des églises de Moscou a réuni à ce jour 3,5 milliards de roubles (~ 50 millions d’euros) pour le financement de ses projets.

Et pendant ce temps-là, en « douce » France…

Baudouin Lefranc

Vidéo : 2 000 ans de diffusion du christianisme modélisés en… 2 minutes !




Suivez année par année, de la Naissance de Jésus-Christ à nos jours, l’irrésistible propagation de l’Évangile et de la foi chrétienne sur (pratiquement) toute la surface du globe. Cette extraordinaire carte animée nous rappelle à quel point le message du Seigneur a conquis les cœurs en dépit de l’effondrement des empires et des royaumes chrétiens, de la conquête islamique ou de l’hostilité de l’idéologie communiste… Par le caractère exceptionnel, voire miraculeux, de cette diffusion, chacun prend un peu plus conscience de la véritable épopée dont il est à la fois le témoin et l’héritier.

Le Chatiment Divin Approche - Vidéo




Nous sommes dans la même situation qu'avant le Déluge au temps de Noé. Notre monde a totalement oublié Dieu et ne pense qu'à vivre selon son bon plaisir.
Mais Dieu nous propose toujours un moyen pour nous sauver. Pour les hommes du temps de Noé, c'était l'Arche. Pour nous, c'est la Tradition Catholique.
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés