Le père Boulad dénonce le silence de l'Église en France


Le Père Henri Boulad était à Toulon à l’invitation du Forum Jésus le Messie, dimanche 15 octobre. Il a donné une homélie en l’église de la paroisse Saint-François-de-Paule de Toulon des Missionnaires de la Miséricorde divine.

"Nous ne reformerons l’Eglise qu’en nous réformant nous-mêmes" - Cardinal Robert Sarah



Conférence sur « L’Église, mystère du Christ et mystère de communion», donnée par son éminence le Cardinal Robert Sarah, le lundi 14 août 2017 dans la cathédrale Notre Dame de Luçon, devant près de 700 personnes, au cours des festivités jubilaires du 7ème centenaire de la création du diocèse de Luçon.

Les Dangers de "l'éducation à la sexualite" pour les enfants et les adolescents




Alerte du Dr Berger, pédopsychiatre, ex-professeur associé de psychopathologie de l’enfant à l’Université Lyon 2, concernant les plans gouvernementaux français sur "l'éducation à la sexualité", prenant source dans des textes internationaux portés par l'OMS, le planning familial et l'ONU, en cours d'application dès la maternelle en France : DANGER POUR LES ENFANTS

https://proscontreeducsex.wordpress.com/

Saint Suaire : c'est le sang d'un homme torturé et soumis à des souffrances atroces

Jésus porte sa croix dans La Passion du Christ Photo P. Antonello
La Passion du Christ est « inscrite » dans le Linceul de Turin de plus d'une façon. Une nouvelle étude par résolution atomique dont les résultats viennent d'être publiés par le journal scientifique américain PlosOne, apporte de nouvelles découvertes sur ce que d'aucuns appellent encore le « Saint-Suaire » : elle atteste que ce linge funéraire dont tout fait comprendre qu'il a enveloppé le Corps du Christ comporte du véritable sang humain, le sang d'un homme mort, et qui porte la trace des souffrances atroces subies par ce dernier.
L'étude a été menée par deux instituts du CNR italien – équivalent du CNRS français – l'Officina dei Materiali (IOM-CNR) à Trieste et l'Institut de cristallographie (IC-CNR) à Bari, en collaboration avec le département d'ingénierie industrielle de l'université de Padoue. Ses résultats ont été publiés sous le titre : New Biological Evidence from Atomic Resolution Studies on the Turin Shroud (« Nouvelles données biologiques à partir d'études de résolution atomique sur le linceul de Turin »).

Le Linceul de Turin soumis à une étude de résolution atomique

Le directeur de cette recherche, Elvio Carlino d’IC-CNR, a expliqué le modus operandi. « Nous avons réalisé des expériences de résolution atomique reproductible par microscopie électronique en transmission ainsi que par microscope à balayage par rayons X à grand-angle, afin de mener à bien cette première étude jamais réalisée des propriétés à échelle nanoscopique d’une fibre vierge et intacte prélevée sur le linceul de Turin », a-t-il expliqué. « En particulier, nous avons réalisé des expériences sur les zones de la fibre éloignée des croûtes rouges visibles au microscope optique. Nous avons fait une étude de résolution atomique sur la fibre en vue d’étudier les nanoparticules organiques, selon une méthode récemment développée au centre de Trieste dont j’avais la direction jusqu’à il y a quelques semaines. L’étude montre que la fibre est entièrement recouverte de nanoparticules de créatinine, de 20 à 100 nm (un nanomètre correspond à 1 millionième de millimètre), dans lesquelles sont incluses des petites nanoparticules de 2 à 6 nm, composées de ferrihydrite, typique des noyaux de ferritine biologique. »

Le sang de l’homme du Suaire révèle qu’il est mort d’atroces souffrances

Selon le professeur Giulio Fanti de l’université de Padoue, les analyses démontrent que « la structure, la dimension et la distribution particulières des nanoparticules ne peuvent être des artefacts ajoutés au fil des siècles sur le tissu du Linceul. Les nombreuses reconstructions fantaisistes affirmant que le Linceul de Turin est un objet peint se trouvent une nouvelle fois démenties. »

C’est encore lui qui relève : « La présence importante de particules de créatinine rattachées à des particules de ferrihydrite ne correspondent pas à la configuration typique du sérum sanguin d’un organisme humain en bonne santé. Au contraire, le taux élevé de créatinine de ferritine est observable chez les patients ayant subi un polytraumatisme important, telle la torture. Par conséquent, la présence de ces nanoparticules biologiques constatées lors de nos expériences témoigne de la mort violente de l’homme enveloppé dans le Linceul de Turin. »

Résolution atomique : l’étude des nanoparticules du Linceul renforce les découvertes antérieures

Le compte rendu de la recherche, signé également par Liberato De Caro et Cinzia Giannini de l’IC-CNR, affirme que cette conclusion « est fondée sur les preuves expérimentales » de leurs « études sur la résolution atomique et se réfère à de récentes études médicales sur des patients ayant subi un polytraumatisme important et des tortures ». Carlino en conclut : « Les nanoparticules attachées aux fibres de lin ont enregistré un scénario de grandes souffrances, dont la victime a par la suite été enveloppée dans le linge funéraire. Ces découvertes ne pouvaient être révélées que par les méthodes récemment développées dans le champ de la microscopie électronique. »

Aujourd’hui, on peut dire sans l’ombre d’un doute que le Linceul a enveloppé le corps d’un homme torturé et mis à mort d’une manière qui correspond exactement à la description, par les Evangiles, de la Crucifixion de Jésus.

Autant d’éléments que les prochaines études du Linceul, lorsqu’elles seront autorisées par le Saint-Siège, vont devoir prendre en compte.

Sources : RéinformationTV / lastampa.it/La Porte Latine

Image du saint suaire en trois dimensions


Cliquez ici pour voir l'hologramme du saint suaire en trois dimensions

Le traitement optique de l'image du Linceul débuta par la photographie argentique et l'obtention du premier négatif photographique de Pia. Celui-ci révéla d'abord une image extraordinaire, puis nous révéla une image 3D, un véritable relief, incompatible avec une photographie classique. Puis l'analyse des fréquences spatiales (Fourier) et le filtrage optique mirent en évidence des détails étonnants, comme des inscriptions - des fantômes d'écriture , selon le mot d'André Marion. Ces inscriptions autour du Visage semblent regroupées le long de deux U imbriqués.

On peut aussi mentionner, sans être exhaustif sur cette technique, les travaux de Marcel Alonso, Eric de Bazelaire et Thierry Castex sur l'image dorsale, et la corrélation de celle-ci avec le codex Pray.

En ce qui concerne l'hologramme, ses apports sont multiples, selon Petrus Soons. Ce qui peut sembler étonnant, c'est la complémentarité de ses travaux avec les précédents.

Ainsi, Petrus Soons dit avoir mis en évidence un " objet solide et plat, de forme ovale et de dimension 11,5 cm x 6,3 cm " , confirmé par l'analyseur VP8 (Peter Schumacher - 2010). Cet objet - une plaque ovale ? - s'intercalerait entre les deux U, sous la barbe, et porterait lui-même des lettres (en caractères hébraïques ). D'autre part, Petrus Soons constate, sur ses hologrammes, des vides d'information en densité optique (noir), comme on peut facilement en observer sur l'image du Visage : un trou dans la barbe du côté droit, ou au niveau des U imbriqués. Ces zones vides d'information sont interprétées par Petrus Soons et Avinoam Danin comme ayant été recouvertes par des objets placés sur le corps (par exemple des fleurs, des bandes, ...).

Le Rosaire expliqué aux jeunes

Lisez, imprimez ou téléchargez gratuitement :
« Le Rosaire expliqué aux jeunes »

Plus qu’un cahier à colorier, cet album de 36 pages recèle un trésor d’informations sur le Rosaire. C’est, en fait, un des ouvrages les plus documentés sur le sujet, s’adressant aux jeunes d’âge et/ou de cœur. On y retrouve :

▶ Origine et grandeur du Rosaire.
▶ Le "Je vous salue Marie" illustré.
▶ La victoire de Lépante.
▶ Quelques apparitions mariales relatives au chapelet: La Salette, Lourdes, Fatima.
▶ Les promesses du Rosaire illustrées.
▶ Schéma "Comment réciter le chapelet".
▶ Les Mystères du Rosaire illustrés (joyeux, douloureux et glorieux).
▶ L'histoire du Pont des Chapelets.
▶ Les grands hommes et le chapelet: Mozart, Haydn, Gluck, Ampère, Bossuet, Garcia Moreno, docteur Récamier.
▶ Le chapelet en famille.
▶ Le chapelet à la Croix du chemin.
▶ Quelques grands saints dévots au Rosaire: SS. Dominique, Maria Goretti, Dominique Savio, Kateri Tekakwitha, Pie X, Louis-Marie Grignion de Montfort, Jean-Paul II, Mère Teresa.
▶ Prière "O mon Jésus" illustrée.
▶ Affiche "Les 15 Mystères du Rosaire" illustrés.
« Le Rosaire expliqué aux jeunes » : des heures de loisirs éducatifs pour vos enfants!
« Le Rosaire expliqué aux jeunes » : un merveilleux outil pour les parents, grands-parents et catéchètes qui veulent faire connaître et aimer la Vierge Marie à leurs jeunes! Chaque page de ce cahier peut devenir une heureuse occasion pour un échange sur la Vierge Marie, Dieu et la prière, et tout ce qui compose la vie chrétienne.

Pour plus de détails, pour lire, imprimer ou télécharger gratuitement cet album, rendez-vous sur le site Internet de la revue « En Route », en cliquant sur le lien suivant :
http://www.revueenroute.jeminforme.org/le_rosaire_explique_aux_jeunes_cahier_a_colorier.php
________________________________________________

L'auteur de cet album à colorier, Claudette Raymond, est une maman, artiste engagée et pédagogue qui connaît bien la psychologie des jeunes.
On doit également à sa plume de dessinatrice l'album "Je découvre Marie en coloriant".
________________________________________________
Source

La Translation de la Maison de la Sainte Famille à Lorette - Vidéo

La terrible nouvelle que la Terre Sainte était perdue pour les chrétiens répandit une profonde tristesse dans toute la Chrétienté. Mais en même temps une autre nouvelle vint consoler les âmes chrétiennes : la Sainte Maison de Nazareth, là où la Vierge Marie avait conçu le Verbe fait chair, là où travailla Saint Joseph avec le Divin Enfant-Jésus, avait été transportée par les Anges en Dalmatie (Italie) :

Le 10 mai 1291, sous le pontificat de Nicolas IV, les habitants de cette région ne remarquèrent pas sans étonnement un nouvel édifice qui reposait sur la terre sans fondements, et attestait, par sa forme, une origine étrangère. A l’intérieur de la Sainte Maison, on découvrit une statue de cèdre, représentant la Vierge Marie couronnée de perles, vêtue d’une robe dorée et d’un manteau bleu, debout, portant dans ses bras l’Enfant Jésus qui levait les trois premiers doigts de main droite pour bénir, tandis que sa main gauche soutenait un globe. Lorsqu’on lui rapporta la nouvelle, l’évêque Alexandre était fort malade ; dans la nuit, il était au plus mal et priait la Vierge Marie, espérant pouvoir aller contempler le prodige qu’on lui avait décrit. Soudain le ciel s’est ouvert à ses yeux, la Très Sainte Vierge se montre au milieu des anges qui l’environnent, et d’une voix dont la douceur ravit intérieurement le cœur dit : « Mon fils, tu m’as appelée ; me voici pour te donner un efficace secours et te dévoiler le secret dont tu souhaites la connaissance. Sache donc que la sainte demeure apportée récemment sur ce territoire est la maison même où j’ai pris naissance et où je reçu presque toute mon éducation. C’est là qu’à la nouvelle apportée par l’archange Gabriel, j’ai conçu par l’opération du Saint-Esprit le Divin Enfant. C’est là que le Verbe s’est fait chair. [...] Cette maison, aimée du ciel, environnée pendant tant de siècles d’honneur dans la Galilée, mais aujourd’hui privée d’hommages au milieu de la défaillance de la foi, a passé de Nazareth sur ces rivages. Ici point de doute : l’auteur de ce grand évènement est ce Dieu près duquel nulle parole n’est impossible. Du reste,afin que tu en sois toi-même le témoin et le prédicateur, reçois ta guérison. Ton retour subit à la santé au milieu d’une si longue maladie fera foi de ce prodige ». Après trois ans et sept mois, la Sainte Maison, portée par les mains des anges, s'éleva de nouveau dans les airs et disparut aux yeux du peuple désolé, le 10 décembre 1294. Or, le lendemain matin, les habitants de Récanati, en Italie, voyaient dans une forêt appartenant à une dame appelée Lorette, une maison inconnue, à l'aspect extraordinaire qui fut déposée dans la marche d’Ancône. On eut bientôt constaté que cette maison était celle de Nazareth, que les habitants de la Dalmatie avaient vue soudain disparaître dans le même temps.

Que ne dit pas au cœur du chrétien ce monument vénérable ! Combien il rappelle de mystères ! Combien il a vu de merveilles de sainteté ! Combien sa présence à Lorette et son existence aujourd'hui supposent de miracles ! Le pèlerin aime à se dire : « Là pria Marie, là travailla Joseph, là vécut Jésus ! ». Il aime à baiser un objet de bien peu de valeur par lui-même, mais plus précieux que tous les trésors, par les souvenirs qui y sont attachés : on l'appelle la sainte Écuelle; c'est le petit vase de terre où le Sauveur, dit la tradition, prenait Sa nourriture.


Les « Litanies de l'Humilité » du Cardinal Merry del Val

Cardinal Raphaël Merry del Val
(1865-1930)

Voici les Litanies sur l'Humilité « Ô Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au Vôtre » que récitait chaque jour après sa Messe le Cardinal Rafael Merry del Val y Zulueta Wilcox (1865-1930) qui fut Evêque à 34 ans, Cardinal à 38 ans et l’indéfectible Secrétaire d’Etat du Pape Saint Pie X de 1903 à 1914.

« Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 9)

Les Litanies sur l'Humilité

V. : Ô Jésus, doux et humble de cœur,
R. : Rendez mon cœur semblable au Vôtre.

Du désir d’être estimé, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être affectionné, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être recherché, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être honoré, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être loué, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être préféré, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être consulté, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être approuvé, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être compris, délivrez-moi Seigneur,
Du désir d’être visité, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être humilié, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être méprisé, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être rebuté, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être calomnié, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être oublié, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être raillé, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être soupçonné, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être injurié, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être abandonné, délivrez-moi Seigneur,
De la crainte d’être refusé, délivrez-moi Seigneur,
Que d’autres soient plus aimés que moi, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres soient plus estimés que moi, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres grandissent dans l’opinion et que je diminue, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres soient loués et que je sois oublié, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres soient employés et que je sois mis de côté, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres soient préférés en tout, accordez-moi, Seigneur, de le désirer,
Que d’autres soient plus saints que moi, pourvu que je le soit autant que je puis l’être, accordez-moi, Seigneur, de le désirer.

Ainsi soit-il.
_________________

« Une personne vraiment humble ne voit en soi que ses défauts et n'aperçoit point ceux d'autrui ». Saint Claude La Colombière (1641-1682)

« L’Humilité est la mère, la racine, la nourrice, le fondement, le lien de toutes les autres vertus ». Saint Jean Chrysostome (345-407)

« Que chacun par l'humilité estime les autres supérieurs à soi ». (Ph 2,3)

« Le Seigneur a renversé le trône des puissants et fait asseoir à leur place les doux. Le Seigneur a déraciné les orgueilleux et planté à leur place les humbles ». (Ec 10, 14-15)

source
Related Posts with Thumbnails
Accueil

Un article vous à plu ?
Soutenez l'évangélisation gratuite sur ce blog !
Commandez des articles similaires :
- par téléphone au 0(033)5 65 78 01 95
- par courrier : glissez votre chèque + forfait de 6,50€ port dans une enveloppe timbrée à Chrétiens Magazine, 14 rue des écoliers, 22200 PLOUISY - FRANCE
- par internet : www.asonimage.fr
Contact mail : chretiensmagazine@gmail.com

Abonnez-vous à la revue :
14 rue des écoliers,
22200 PLOUISY - FRANCE
tel : 0(033)5 65 78 01 95
Abonnement 1 an: 35€ (10 parutions)
Dom, Tom et étranger: 48€

Que Dieu vous bénisse !

Articles les plus consultés