Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Novak Djokovic : chrétien, patriote et champion des courts au grand cœur


L’ex-numéro un mondial du tennis, blessé en début de saison, a décidé de faire une petite pause afin de mieux revenir en 2018. Certains sportifs pourraient déprimer à cause de cette situation, mais pour Nole (son sobriquet), ça n’est pas grave, il demeure un homme comblé.

Djokovic est en effet un homme simple qui sait qu’il vient de loin et qu’il a déjà une chance inouïe d’être arrivé là où il en est aujourd’hui. Nole n’a que 12 ans quand les bombes de l’OTAN s’abattent avec effroi sur la Serbie, détruisant tout sur leur passage. Chaque soir, il entend les sirènes et les déflagrations et prie pour que les bombes l’épargnent. Car Djokovic est un chrétien orthodoxe convaincu. Il porte toujours une croix autour du cou, il prie et n’hésite pas à se signer lors de ses grandes victoires. Il a reçu la croix de l’ordre de Saint-Sava du premier degré, la plus haute distinction de l’Église orthodoxe serbe, pour « son amour envers l’Église et son aide fervente et persistante envers le peuple serbe et les sanctuaires serbes ».

Pour en lire plus...

L’Amérique récompense la « renommée mondiale » du Puy du Fou

AUX ÉTATS-UNIS, PHILIPPE DE VILLIERS
REÇOIT LE MÊME PRIX QUE WALT DISNEY !
Pour ses quarante ans, le Puy du Fou vient d’engranger son cinquième prix international en cinq ans : le Hall of Fame Award (« Prix du Temple de la Renommée ») a été remis le 14 novembre à son fondateur, l’écrivain, ancien ministre de la culture et député européen Philippe de Villiers. Décerné par l'Association internationale des parcs d'attractions (IAAPA), il récompense une « contribution extraordinaire dans l'évolution et le développement des parcs à thème dans le monde ». C’est la première fois qu’un Français reçoit cette distinction dont le premier lauréat fut … Walt Disney.

L’écrivain et journaliste Gabrielle Cluzel s’en réjouit avec sa pointe de sel habituelle dans Boulevard Voltaire.

Elle rappelle le chemin parcouru depuis la création du festival du Puy du Fou en 1977 « avec une bonne idée, trois bouts de ficelle et une poignée de bonnes volontés ». Quarante ans plus tard, devenu un parc de loisirs hors normes (n’y entend-on pas, à la faveur d’une reconstitution historique, réciter des Ave ?), le Puy du Fou accueille 2,2 millions de visiteurs par an. Ce qui place le parc à thème vendéen en deuxième position en France derrière … Disneyland ! Un exploit d’autant plus impressionnant que la Vendée n’est pas à une demi-heure de RER de la capitale et que les spectacles dont Philippe de Villiers est le principal scénariste, ne cochent pas toutes les cases de la culture officielle. Pensez ! Plutôt que la libération sexuelle ou la « diversité », le Puy du Fou met en scène les beautés de la France chrétienne et les hauts-faits des Français !

Lire sur Boulevard Voltaire

L'adoration doit être Primordiale - Vidéo du père Ghislain Roy


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :