Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Connaissez-vous les vidéos sur Maria Valtorta ?
_____________________________________________

Nouvelles de l'association Éducation Solidarité - p. Yannik Bonnet

P.Yannik Bonnet
Paray le Monial, janvier 2018

Madame, Monsieur,
Savez-vous que chaque année, quatre ou cinq écoliers sur dix sortent du CM2 avec de graves lacunes ?

Que vont-ils devenir ? Comment vont-ils pouvoir suivre ?

La scolarité des enfants est une véritable angoisse pour les parents !

Au lieu de s'assurer que les enfants apprennent à lire, à écrire et à compter, l'Éducation nationale les utilise comme des souris de laboratoire au profit de délires soixante-huitards.

Faisant référence au « Gender », cette théorie perverse qui réduit l'altérité homme-femme à une construction sociale, le Pape François a dénoncé récemment la « colonisation idéologique » qui menace les petits Français.

Les dénégations de Mme Najat Vallaud-Belkacem (auparavant ministre de l'Éducation nationale) ne changeront rien à l'affaire : Le Saint- Père a raison, l'Éducation nationale est en pleine dérive.

Dans les cas les plus graves, ils deviennent djihadistes:
il y a urgence a réagir !

Banalisation de pratiques immorales dans le cadre des cours d'éducation sexuelle, promotion de l'avortement lors des interventions en classe du Planning familial, réécriture idéologique de l'Histoire de France...

Je suis sûr que vous êtes révolté de ce bourrage de crâne. Tant de familles assistent impuissantes à la prise en otage de leurs enfants !

Vous et moi ne pouvons pas rester les bras croisés et c'est pourquoi je vous écris aujourd'hui.

Évidemment, la soumission de l'école aux idées de mai 68 a des conséquences dévastatrices sur les élèves. Vous êtes peut-être vous- même le témoin direct de ces situations :

Beaucoup de jeunes errent comme des zombies, hypnotisés par les écrans de leurs téléphones portables, ne sachant même plus comment se comporter en société.

La maîtrise de l'orthographe est en chute libre, les jeunes écrivent en langage « sms » sur leurs copies d'examen, y compris à l'université !

Les ados ont perdu confiance en l'avenir et ne font plus aucun effort, car on ne leur a pas donné le sens et le goût du travail, ils sont découragés avant même d'entrer dans la vie active. C'est ainsi qu'ils se laissent porter par la facilité, la paresse et l'attrait des paradis artificiels.

Oui, vous pouvez m'aider à agir pour que l'école enseigne l'essentiel et pour qu'ainsi l'échec scolaire ne soit plus une fatalité pour les familles.

Oui, vous pouvez contribuer à la réussite scolaire et humaine d'un enfant. Permettez-moi de vous expliquer comment.

Pour ces élèves en difficulté, une solution existe : les écoles hors contrat.

Il s'agit d'écoles libres et indépendantes où chacun peut trouver sa place, quel que soient son niveau scolaire et son environnement social. Le cadre y est propice au travail et à l'entraide.

L'effort est valorisé, le sérieux récompensé et les enfants ne sont pas perturbés par des fantasmes d'adultes qui n'ont rien à faire dans l'enceinte scolaire.

Mais cela suppose de lourds sacrifices. Et certains parents n'ont pas cette possibilité, faute de moyens, et leurs enfants restent alors dans l'impasse. C'est pour remédier à cela que je vous écris aujourd'hui.

On dénombre à ce jour plus de 500 écoles hors contrat en France et le mode d'enseignement qui y est dispensé attire toujours de nouveaux parents.

Grâce à ces écoles, ce sont des milliers de familles qui sont soulagées et des milliers d'enfants qui bénéficient d'un enseignement adapté, libre de toute dérive idéologique et de qualité.

Ces écoles, comme vous vous en doutez certainement, ne reçoivent aucune aide de l'État. Ce sont uniquement les efforts financiers des parents qui permettent de les faire fonctionner.

Les frais de scolarité sont donc élevés, car il faut pouvoir rémunérer correctement les professeurs, entretenir les locaux, acheter le matériel pédagogique nécessaire.

L'association Éducation Solidarité attribue des bourses aux familles en difficultés financières pour qu'elles puissent malgré tout assumer les frais de scolarité de leurs enfants. Et grâce à cette aide, les écoles vraiment libres ont moins de difficultés à fonctionner et à se développer.

Rien que pour l'année scolaire 2016-2017, ce sont 1500 bourses qui ont été attribuées à autant d'enfants, grâce au soutien des donateurs de l'AES. Le montant moyen des bourses a été de 429 euros et en neuf ans c'est plus de 2 millions et demi d'euros qui ont été attribués.

Voyez vous-même ce que disent ces familles :

Famille A (53) quatre enfants : « Forts de l'expérience réussie pour notre aînée, nous avons inscrit deux autres de nos enfants pour la prochaine rentrée. Mais sans votre aide, comment pourrons-nous y arriver ?... »

D'une mère qui élève seule ses trois enfants : « Ce choix est vital, car il permet de préserver notre foi, renforce l'équilibre de la famille, assure le sérieux de l'éducation et des méthodes d'apprentissage (...) seule avec mes trois enfants, ce n'est pas facile au niveau financier... »

Famille C (44) trois enfants : « Mon mari est ouvrier dans la mécanique et moi secrétaire à mi-temps ; nos revenus ne nous permettent pas... mais cette école étant excellente, nous tenons à ce que nos enfants profitent d'une éducation chrétienne et d'une instruction qu'on ne trouve plus ailleurs ».

Mais aujourd'hui, l'AES a besoin de vous pour répondre aux demandes de parents qui arrivent tous les jours dans nos locaux.

Après les avoir étudiées, nous prenons l'engagement moral de les soutenir financièrement année après année.

Sans cet engagement, comment ces familles pourraient-elles faire le choix de ces écoles vraiment libres ?

Aussi, je vous invite aujourd'hui à vous associer à l'action de l'AES. Ensemble, nous pourrons :
• Aider les familles en difficulté à scolariser leurs enfants dans des écoles vraiment libres;
• Permettre aux enfants d'acquérir une solide formation intellectuelle, morale et spirituelle;
• Favoriser le bon fonctionnement des écoles hors contrat;
• Contribuer à la refondation du système éducatif, loin des délires soixante-huitards

Vous le comprenez sans peine, à cause de la défaillance du système éducatif, il y a urgence. Nous venons d'instruire, au seuil de cette nouvelle année scolaire, les dossiers de plus de 1200 enfants : ce sont autant d'enfants qui vont pouvoir étudier correctement.

Mais les demandes ne cessent d'affluer. Il nous faut au moins 400.000 euros pour parvenir à répondre favorablement à toutes les demandes d'aide.

Notre association se voit dans l'obligation de limiter l'octroi des bourses. Nous manquons terriblement de moyens et c'est pour cela que je fais appel à vous aujourd'hui. Ces familles et leurs enfants comptent absolument sur vous !

Vous pouvez nous venir en aide avec un don du montant de votre choix, que ce soit 30 euros, 60 euros, ou même comme certains le font, 200 euros ou plus.

S'il vous plaît, aidez-nous à poursuivre cette œuvre d'intérêt national : assurer au maximum d'enfants la formation nécessaire pour devenir des adultes accomplis et responsables.

En intervenant dès aujourd'hui, nous leur donnons toutes les chances de s'en sortir. J'attends votre courrier accompagné de votre meilleur don avec impatience pour savoir combien de nouveaux enfants nous pourrons scolariser dans les écoles vraiment libres.

Au nom de tous ces enfants, merci du fond du cœur !
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mon cordial dévouement.


P. S. : l'Éducation nationale est à la dérive. Au lieu d'apprendre aux enfants à lire, à écrire et à compter on leur inculque des théories perverses qui nient l'altérité homme-femme. Résultat : beaucoup de jeunes sont en situation d'échec scolaire. Certains finissent délinquants ou même djihadistes !

Heureusement, une solution existe : les écoles hors contrats. Cependant, toutes les familles n'ont pas les ressources matérielles nécessaires pour y inscrire leurs enfants.

C'est pourquoi l'Association Éducation Solidarité attribue des bourses aux parents démunis qui souhaitent inscrire leurs enfants dans l'enseignement privé hors-contrat.

S'il vous plaît aidez-moi à continuer cette œuvre si urgente et si nécessaire par votre meilleur don de 20, 30 ou même 50 euros. De tout cœur, merci !

Association Éducation Solidarité
Maison st Michel
BP 40078 - 71602 Paray-le-Monial Cedex 02
Secrétariat donateurs : 09 66 94 20 69
Site : www.aesmaisonstmichel.fr
E-mail : asseducsol@yahoo.fr
https://www.facebook.com/Association-Education-Solidarité-573683549499481
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :