Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Vaccins : un monde qui paraît bien inquiétant


Au moment où la Commission à l’Environnement, la Santé publique et à la Sécurité alimentaire du Parlement européen s’apprête à soumettre au vote une résolution sur « les réticences à la vaccination et à la baisse du taux de vaccination en Europe » (Mars 2018), un pavé tombe dans la mare des certitudes des vaccinolâtres. Ce pavé, c’est le rapport officiel d’une Commission d’enquête parlementaire italienne, rendu public le 7 février 2018.

L’objet du rapport : comprendre les raisons de milliers de décès et de maladies graves survenus chez les personnels militaires italiens affectés à des missions à l’étranger.

Les experts ont pris en compte tous les facteurs de risques auxquels ils ont été exposés, au premier rang desquels l’uranium appauvri, présent dans les bombes, ainsi que d’autres agents liés à l’armement. Mais ils ont également analysé d’autres facteurs de risque, notamment pour les soldats jamais partis en mission. L’un d’entre eux retiendra en particulier notre attention en ce moment : LES VACCINS.

Après dix-huit années d’enquête pour déterminer les causes de milliers de décès, cette Commission parlementaire a finalement identifié un risque significatif de développement de cancers et de maladies auto-immunes après l’administration de vaccins combinés et de multiples doses, tels que recommandés dans le calendrier de prévention militaire (p. 156 du rapport). Rappelons ici que les vaccins pour les militaires sont identiques aux vaccins pour les enfants (pp. 156-157).

Les résultats de l’examen de la Commission – dont les intérêts ne sont ni en faveur, ni opposés aux vaccins et qui ne peut être considérée comme « appartenant à des mouvements réticents à la vaccination », – sont un sérieux signal d’alarme dans le contexte actuel de l’extension des obligations vaccinales en Europe. Les éléments qui suivent devraient donc faire réfléchir à deux fois les autorités européennes... sauf si leur logique est inspirée par celle des génocidaires de la Vendée, au XVIIIème siècle, à savoir le Père de la Révolution: Satan - appelé aussi le Grand Architecte.
• La Commission n’a pas pu trouver une seule étude démontrant la sûreté des vaccins combinés (p. 154).

• La Commission a estimé que « la quantité cumulée des différents composants des vaccins dépasse les quantités autorisées pour les autorisations de mise sur le marché des vaccins monovalents ». Cela signifie que dans les vaccins combinés, la somme des adjuvants (par exemple, aluminium ou mercure), conservants et contaminants biologiques – virus, bactéries, mycoplasmes et mycobactéries, ainsi que l’ADN fœtal humain ou d’ADN animal, provenant des tissus organiques de culture pour la fabrication des vaccins – n’a pas été testée.

• « Les vaccins qui ont un nombre important de composants en termes quantitatifs, mais aussi en variété des composants étrangers, déterminent un nombre plus élevé d’effets secondaires. » (p. 139)

• Entre autres, la Commission s’inquiète de l’usage et de la sécurité des vaccins à base d’adjuvants aluminiques (p. 160) (type vaccins polio hexavalents recommandés aussi chez les enfants), des quantités élevées d’ADN humain et animal retrouvées dans certains vaccins (ROR) et de la présence de nanoparticules inflammatoires polluant tous les vaccins. (pp. 157, 159, 165)
(Source : https://www.alternativesante.fr)

Occultisme et politique

Que doit-on alors conclure de l’action de certains gouvernements européens qui se prétendent soucieux de la santé des populations, mais dont la fonction politique est celle d'être des hypocrites en permanence ?

Incompétence, une recherche mercantile de la part de ministres de la Santé impliqués professionnellement avec les laboratoires, ou bien plus grave : une volonté de porter atteinte à toute une génération, condamnée dans le cadre de la politique globaliste du  "remplacement" du programme Kalergi ?

A chacun de chercher, de s’instruire pour trouver une réponse… Mais à la lumière des interrogations, il est absolument inadmissible de jouer avec la vie des innocents, quand on sait pertinemment que les vaccins sont dangereux… de l’aveu même de certains technocrates européens.

Rappelons que les gouvernants sont quasiment tous affiliés à des réseaux occultes pratiquant des rituels sacrificiels.

source de l'article


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :