Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Le totalitarisme de la théorie du genre et des gay pride


Monseigneur Athanasius Schneider.

Dans une lettre publiée le 28 juillet 2018 par l’agence Corrispondenza Romana, Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Astana (Kazakhstan) explique comment lutter efficacement contre ce qu’il nomme « l’infiltration du poison de l’idéologie du genre et de l’homosexualité » dans la vie de l’Église.

Sous le titre La réponse catholique à la gay pride, Mgr Schneider dénonce le totalitarisme idéologique incarné par le genre et l’homosexualité qui travaillent activement, selon ses propres termes, « à conquérir l’Église catholique, dernier bastion de résistance ».

L’évêque auxiliaire d’Astana pense que dans un avenir proche, l’Église
« sera confrontée à une situation semblable à celle des persécutions des trois premiers siècles, au sein de l’Empire romain, lorsque obligation fut faite aux chrétiens d’accepter le totalitarisme idéologique représenté alors par le culte des fausses idoles ». 
La différence est qu’au lieu de brûler de l’encens devant les fausses divinités, il suffit aujourd’hui de manifester son adhésion à l’idéologie nouvelle
« en acceptant de considérer avec bienveillance  des événements tels que la gay pride, comme le font nombre de prêtres, d’évêques, et même de cardinaux dans l’Église ». 
Mgr Schneider insiste :
« chaque évêque a le devoir grave de faire entendre sa voix et de s’élever contre le phénomène envahissant des "fiertés homosexuelles" qui contaminent peu à peu l’Occident ». 
Cette réaction est d’autant plus nécessaire que l’on constate « un soutien croissant » à ces manifestations contre-nature « au sein même du clergé catholique, alors que tant d’autres se terrent dans la passivité et la peur », remarque le prélat.

Pour Mgr Schneider, la réponse adéquate d’un catholique doit être à la hauteur de l’enjeu :
« il faut dénoncer cette situation sans ambiguïté afin de sauver l’Église du poison totalitaire de l’homosexualité et du genre. Et proclamer une fois encore la vérité sur la Création de Dieu et sur ses divins commandements ». 
Puisse le courageux prélat kazakh - qui a connu la persécution anti-chrétienne sous l’ère soviétique - être entendu par tous les pasteurs d’âme, au plus haut de l’Église !



Sources : Corrispondenza Romana/LifeSite - FSSPX.Actualités
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :