Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Une bien curieuse prière...


« Mon Dieu, donnez-moi l’intelligence pour aimer et l’amour pour comprendre ! » 
A première vue : curieuse prière en effet !

Tellement curieuse que, lorsque M. Roland Maisonneuve, professeur de philosophie dans un lycée du département de l’Ain l’entendit pour la première fois, il en resta perplexe… D’autant qu’elle lui avait été révélée par une vieille femme ignorante et inculte qui prétendait l’avoir entendue de la Vierge Marie !... Mamma Rosa, la voyante de San Damiano, venait en effet de lui dire que c’était la Sainte Vierge qui lui avait appris cette « nouvelle prière»!...

Mamma Rosa.
Il ne put que lui répondre : « Mais non ! Vous devez vous tromper Rosa. C’est le contraire qu’elle a dû vous dire : donnez-moi l’intelligence pour comprendre et l’amour pour aimer ! » Cela semblait bien plus logique en effet. Mamma Rosa lui dit alors qu’elle le demanderait à la Sainte Vierge. Et très peu de temps après elle revint sur le sujet en déclarant à l’incrédule familier de la maison : «  J’ai demandé à la Sainte Vierge : elle m’a dit que c’était bien ça et que je ne m’étais pas trompée. »

Parmi les nombreux enquêteurs qui ont rencontré et interrogé Mamma Rosa  il y avait un théologien capucin qui avait longuement étudié les messages. Il s’exclama : « C’est extraordinaire ! On dirait du St Augustin » !

C’est tout à fait exact. St Augustin a effectivement écrit : « Donnez-moi quelqu’un qui aime et il comprendra ce que je dis » !

Curieux, non ? On en trouve l’explication détaillée dans un ouvrage du RP Kergoustin, « Montfortain » - (« Vers un Ciel plus beau » - 1939 -  Librairie Mariale - 44160 -  Pontchâteau) :
« Tout acte de charité parfaite, en augmentant la grâce sanctifiante, rend l’âme plus pure ; en la purifiant, il chasse les ténèbres de l’esprit ; les ténèbres disparaissant, les lumières de la foi arrivent à l’âme, plus vives et plus éclatantes et l’âme peut pénétrer plus facilement dans les mystères de la religion. »
Comment l’ignorante Mamma Rosa aurait-elle pu assimiler toutes ces vérités !... Comment aurait-elle donc pu inventer cette « curieuse prière » !


Merci à Michel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :