Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

La maison des saints apôtres Pierre et André a-t-elle vraiment été retrouvée ?




Des archéologues israéliens ont révélé, le 19 juillet 2019, la découverte d'une église byzantine dans la région de Galilée. Elle serait érigée sur l’emplacement de la demeure des deux disciples du Christ. 

Depuis sa découverte, voici deux ans, un tiers environ de l'édifice a été fouillé. Cette exploration a mis en lumière un village romain, avec « poteries, monnaies et de la vaisselle en pierre dure, caractéristique des maisons juives du 1er siècle ».

L’église a été découverte à El Araj, entre les sites bibliques de Capharnaüm et de Kursi – ou Gergesa, village où Notre Seigneur guérit un possédé – a précisé Mordechai Aviam, directeur des fouilles archéologiques. Ce lieu serait Bethsaïde, le village de pêcheurs d’où saint Pierre et saint André sont originaires, selon ce que rapporte l’apôtre saint Jean dans son Evangile (1, 44).

L'édifice correspond à la description que l'archevêque saint Willibald (700 –787) en fit lors de son voyage à Bethsaïde en 725 : à cette époque, il notait qu'une église avait été construite à l'endroit où vivaient Pierre et André. « Entre Capharnaüm et Kursi, il n'y a qu'un seul endroit que ce visiteur du 8e siècle décrit comme une église », souligne Aviam, « et c’est ici ».

« La structure est celle d'une église, les dates [de construction] datent de l'époque byzantine, les mosaïques sur le sol sont typiques » de cette période, ajoute-t-il, confirmant le témoignage du premier évêque d’Eichstätt.

Pour le professeur américain Steven Notley, associé aux fouilles d'El Araj, il est nécessaire de poursuivre les investigations avant d'établir avec certitude que ce lieu est bien la Bethsaïde du Nouveau Testament. « Trouver une inscription (…) qui dise en l’honneur de qui l’église a été construite » serait un bon moyen d'y parvenir.

Sources : AFP/Religíon Digital - FSSPX.Actualités


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :