Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Le prix du temps et la manière d’en bien user - R.P. Hamon




R.P. Hamon - Qui nous a acheté et ménagé le temps dont nous disposons pour préparer notre éternité ?
Qui nous a donné le temps de manière à satisfaire le seul but auquel doivent se rapporter tous les moments de notre existence ici-bas ?
Notre Seigneur Jésus-Christ par son sacrifice sur le calvaire.

Le temps vaut autant que le Ciel car le Ciel est la récompense assignée par Dieu même au bon emploi du temps. C’est ainsi qu’un seul moment bien employé valurent au bon larron, malgré les crimes de sa vie antérieure, la possession du paradis. Serons-nous dignes du paradis ou de la réprobation éternelle ?

Le temps vaut autant que le sang de Jésus-Christ qui est le prix auquel nous ont été achetés tous les moments de notre existence. C’est comme la monnaie qui représente la valeur du temps. Si donc ce sang s’appelle précieux, le temps doit nous être précieux dans la même proportion, c’est-à-dire au-delà de toute parole : car qui pourrait dire la valeur de ce sang, dont une seule goutte suffit pour racheter mille mondes ?

Le temps enfin vaut autant que Dieu même : car chaque instant bien employé peut nous valoir la possession de Dieu pour toute l’éternité.

Enfin, le temps est d’un si haut prix, que Dieu ne le donne que goutte à goutte, sans jamais accorder deux instants à la fois. On n’en peut jouir qu’un court moment qui passe comme l’éclair, et si on manque de le saisir au passage, il est perdu pour toujours, perdu irréparablement : car ni le temps passé ne revient, ni un autre temps ne peut le réparer.

Demandons donc au bon Dieu de nous faire comprendre  le prix du temps et de nous accorder la grâce de n’en jamais abuser.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :