Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Refusez le Pacte de Marrakech ! (avant le 19 déc)
_____________________________________________

Nouvelles d'Iraq


Voici quelques paroles terribles, pressantes et vraies que nous adresse l’archevêque de Mossoul, l’antique Ninive, la grande ville chrétienne qu’il a du fuir, avec des dizaines et des dizaines de milliers de chrétiens. Mgr Amel Nona, malgré son relatif jeune âge est un homme d’expérience. Il faut l’écouter. Mieux encore, il faut faire connaître ses paroles. Elles sont celles d’un successeur des Apôtres. Les faire connaître à vos prêtres, à vos évêques. Ces derniers, vous le savez, ont comme insigne la crosse qui n’est rien d’autre que la houlette du berger lui servant à protéger le troupeau qui lui a été confié. Mais souvent ils sont gagnés par l’irénisme et ne distinguent pas toujours la nature réelle de ceux qui veulent s’en prendre à leur troupeau. Le Seigneur nous a tous averti : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs » (Mt 7, 15). « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende » (Mt 11, 15) ! Les citations qui suivent sont tirées d’un reportage réalisé à Erbil (Kurdistan irakien) par le journaliste italien Lorenzo Cremonesi pour le quotidien Corriere della Sera.

« Nos souffrances d’aujourd’hui constituent le prélude de celles que vous Européens et chrétiens occidentaux subirez aussi dans un proche avenir » déclare Amel Nona, 47 ans, archevêque chaldéen de Mossoul qui a fui à Erbil. Son message est sans ambigüité : le seul moyen d’arrêter l’exode des chrétiens des lieux qui ont vu leur origine à l’époque préislamique, c’est de répondre à la violence par la violence. Nonaest un homme blessé, écrasé de douleur mais non résigné. « J’ai perdu mon diocèse. Le lieu physique de mon apostolat a été occupé par les radicaux musulmans qui veulent que nous nous convertissions ou que nous mourions. Mais ma communauté est toujours vivante (…) Je vous prie, essayez de nous comprendre, s’exclame-t-il. Vos principes libéraux et démocratiques ne valent rien ici. Vous devez repenser notre réalité au Moyen-Orient parce que vous accueillez dans vos pays un nombre toujours plus grand de musulmans. Vous aussi vous êtes en danger. Vous devez prendre des décisions fermes et courageuses, même au prix de contredire vos principes. Vous pensez que tous les hommes sont égaux (…). Mais ce n’est pas vrai. L’islam ne dit pas que tous les hommes sont égaux. Vos valeurs ne sont pas les leurs. Si vous ne le comprenez pas à temps, vous deviendrez victime de l’ennemi que vous avez accueilli chez vous ».

Source : Corriere della Sera (14 août)

Plus d'information sur : http://www.christianophobie.fr/
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :