Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il
Visionnez les vidéos Maria Valtorta sur YouTube
_____________________________________________

Connaissez-vous l'Association Réparatrice ?


L'Association Réparatrice envers la Très Sainte Trinité 
a été relancée par les Capucins de Morgon.

Origine

Elle fut fondée par l'abbé Douillard, fervent tertiaire de saint François, et approuvée en 1875 par Pie IX. L’œuvre fut inspirée par Jeanne Baillet, tertiaire franciscaine elle aussi. Un jour de janvier 1873, elle priait à Notre-Dame de Paris, devant l'autel de la Sainte Vierge, celui-là même qui avait été profané en 1793 par la statue de la déesse Raison. Alors qu'elle se trouvait devant cet autel de la Vierge, Jeanne perçut en elle une voix qu'elle reconnut comme étant celle du Christ. Voici ce qu'elle disait :
« Je suis traduit devant les tribunaux ; Je suis jugé, condamné, livré à tous les supplices. Il ne leur reste plus que la mort à m'infliger. Je te parle des réunions secrètes qui se tiennent en grand nombre et qui font la force du mal le plus ingénieux et le plus puissant pour détruire mon Église et tout ordre social. Ce que Je désire, c'est que de bons prêtres, par l'offrande du Très Saint Sacrifice de la Messe, fassent réparation à la Très Sainte Trinité des outrages qui lui sont faits dans ces réunions criminelles. Qu'ils s'unissent trois par trois pour honorer, par cette union, l'adorable Trinité si indignement outragée. Par cette réparation, je m'engage à anéantir ces sociétés impies ». 
Cette œuvre, destinée aux prêtres à l'origine, s'est rapidement étendue aux laïcs qui purent, depuis lors, s'unir par trois, pour offrir, le même jour, leur communion réparatrice.

But

Il est résumé dans l'article ler des statuts approuvés en 1875 par le Cardinal Archevêque de Paris :
« 1° Demander à Dieu l'extinction des sociétés secrètes et la conversion des membres qui les composent ;

2° Adorer la patience de Dieu et réparer les outrages qui sont faits à la Très Sainte Trinité dans ces sociétés secrètes. » 
Pratique

Il s'agit de se concerter à trois personnes pour communier le même jour avec l'intention de faire réparation envers la Très Suinte Trinité des outrages qui lui sont faits par la franc-maçonnerie. On peut choisir un ou plusieurs jours (par exemple, tous les dimanches, ou le premier dimanche de chaque mois, etc.). Si la communion n'a pu être accomplie au jour fixé, il faut s'en acquitter dès que possible.

Il suffit que les trois communions aient lieu le même jour : peu importe si les associés communient à une heure ou dans un lieu différents.

Inscription

Il suffit d'imprimer et de compléter ce bordereau d'inscription, très lisiblement rempli par les trois membres qui désirent constituer une "trinité" réparatrice. Ce bordereau est à envoyer au Couvent Saint-François. Vous recevrez une carte de membre de l'Association et un livret de 20 pages donnant de plus amples explications et une étude historique sur cette Œuvre.


Nous vous encourageons vivement à participer à cette réparation facile mais efficace, et tellement nécessaire à notre époque où abondent blasphèmes et sacrilèges maçonniques.

Vous pouvez propager cette bonne œuvre.

Association Réparatrice envers la Très Sainte Trinité
Couvent Saint François - F69910 Villié-Morgon

« Louange à Dieu le Père
et au Fils son égal,
et à Vous Esprit-Saint;
qu'un constant amour
nous fasse chanter
vos louanges sans fin » 
(4ème Antienne des vêpres de la fête de la Très Sainte Trinité) 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :