Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Les fruits du Saint-Esprit




Les fruits du Saint-Esprit sont des perfections que forme en nous le Saint-Esprit comme des prémices de la gloire éternelle.

Ils s’obtiennent en cultivant les vertus et les dons.

En principe, en effet, les actes de vertu exigent souvent beaucoup d’efforts, et parfois ils ont une certaine âpreté comme un fruit qui n’est pas encore mûr. Mais quand on s’est longuement exercé dans la pratique des vertus, on acquiert une telle facilité à accomplir de tels actes et à les répéter avec beaucoup d’amour, alors ces actes exécutés avec plaisir prennent le nom de fruits.

Notre Seigneur Jésus est le « Christ », ce qui signifie qu’il est « oint » du Saint-Esprit et toute la vie de Notre Seigneur transmet une vie nouvelle aux hommes. Le sommet de ce don est le mystère pascal, quand Notre Seigneur pardonne même notre aveuglement, même nos refus, Dieu ne reprend pas les dons qu’il a faits.

C’est pourquoi les fruits du Saint-Esprit sont décrits dans le Nouveau Testament (Ga 5, 22-23), après la Passion et la Résurrection du Seigneur : la vie nouvelle est le fruit de l’amour qui anime Notre Seigneur Jésus, la vie nouvelle est le fruit du Saint-Esprit.
Les fruits de l’Esprit sont des perfections que forme en nous le Saint-Esprit comme des prémices de la gloire éternelle.(Catéchisme de l’Église catholique § 1832)
La Très Sainte Vierge Marie a conçu Notre Seigneur Jésus par le Saint-Esprit, elle a ensuite été présente au calvaire, puis au cénacle de la Pentecôte : ainsi, nous pouvons affirmer que la Très Sainte Mère de Dieu a vécu tous les dons du Saint-Esprit en abondance.

Ce don de Dieu, saint Paul le décrit « en douze dimensions » :
Le fruit de l’Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi. (Galates 5, 22-23)
Nous pouvons classer les douze fruits de l’Esprit en trois groupes :

Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec Dieu :
  • la charité,
  • la joie,
  • la paix,
  • la patience,
Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec le prochain :
  • la bénignité,
  • la bonté,
  • la longanimité,
  • la mansuétude,
  • la foi,
Les fruits qui concernent l’âme dans ses relations avec son propre corps
  • la modestie,
  • la continence,
  • la chasteté.
Les douze fruits du Saint-Esprit sont inséparables : il s’agit d’être mû par le Saint-Esprit, et le Saint-Esprit est une personne vivante !


sources de l'article : www.serviteurs.org et www.mariedenazareth.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :