Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Les Sept dons du Saint-Esprit




La Bible utilise plusieurs images pour parler du Saint-Esprit : le souffle qui fait respirer ; le vent qui pousse au large ; l’huile qui donne force aux athlètes ; le feu qui réchauffe et purifie ; la colombe qui descend du ciel…

Le Saint Esprit est, rappelons-le, une personne de la Sainte Trinité à part entière, au même titre que le Père et le Fils.

Lorsqu’il souffle, il donne à profusion :
- Les vertus théologales - Foi, Espérance et Charité - qui nous disposent à agir.
- Les charismes, propres à chacun (de la capacité à discerner, discrète, à la capacité de guérir, plus spectaculaire) qui nous permettent de nous mettre au service de l’Église.

- Les dons qui nous sont donnés pour notre propre croissance spirituelle

Voici les Sept dons du Saint Esprit :

1 Le don de crainte
Pour nous aujourd’hui ce mot est synonyme de peur, trouille, effroi … Dans la Bible, il désigne le respect, l’adoration du croyant devant l’infinie grandeur de Dieu.

Le Saint-Esprit, par le don de crainte, nous délivre de toute angoisse et nous apporte la paix, en même temps qu’il nous inspire une profonde aversion du péché.
Il nous enracine dans l’humilité : nous sommes tout petits devant Dieu mais infiniment précieux à ses yeux, ce qui évite l’orgueil mais aussi le désespoir.

2 Le don de piété filiale
« Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son fils qui crie : Abba, Père !» (Épître de Saint Paul aux Galates 4, 6).
Le Saint-Esprit met dans nos cœurs la tendresse du Seigneur Jésus pour son Père ce qui nous permet d’avoir une authentique relation filiale avec lui, quel que soit notre vécu familial et l’image que nous avons du père.

Ce devoir de piété filiale s’étend d’une manière toute particulière à la Très Sainte Vierge Marie, à l’Église et aux prêtres. Il nous rend plein de respect pour le Seigneur et ceux qui croient en lui et nous pousse à les faire respecter (avec douceur mais fermeté !).

3 Le don de force
Il n’est pas réservé aux martyrs !
C’est lui qui nous permet de persévérer dans les petites choses du quotidien, de sourire même quand tout va mal, de garder le silence lorsque nous avons envie de critiquer ou d’exploser de colère.
Le don de force soutient notre marche par tous les temps.

4 Le don de conseil
Par ce don, le Saint-Esprit nous enseigne ce que nous devons faire pour accomplir la volonté de Dieu (et nous apprend l’obéissance !).
Il nous rend apte à prendre des décisions et à discerner quels moyens concrets seront les meilleurs pour remplir notre mission.

5 Le don d’intelligence
Il n’a rien à voir avec le quotient intellectuel !
Il s’agit de l’intelligence spirituelle qui nous fait connaître, "voir", sentir, même imparfaitement, ce que nous croyons.
C’est lui qui rend les enfants capables d’aborder les réalités divines de manière très juste.
Le don d’intelligence vient parfaire la vertu de foi et fait de nous des chercheurs de Vérité.

6 Le don de science
Le Saint-Esprit nous aide à discerner les réalités qui passent de celles qui ne passent pas, à nous recentrer sur l’essentiel. Il nous éveille à la présence de Dieu dans sa création, nous permet de dépasser les apparences pour percevoir la dimension surnaturelle de ce que nous sommes.
Il nous simplifie et nous unifie.

7 Le don de sagesse
C’est le don par excellence puisque la sagesse de Dieu est quelqu'un : Notre Seigneur Jésus
« puissance de Dieu et sagesse de Dieu » (1re épître de saint Paul aux Corinthiens 1, 24).
Cette sagesse là n’a rien à voir avec la sagesse du monde, elle n'a d'autre raison d’être que l'amour.

Par le don de sagesse, nous comprenons la manière dont Dieu nous aime et dont les trois Personnes divines s’aiment entre elles, rien que cela ! Dieu veut faire en nous de grandes choses… dans le quotidien de nos vies.

« Et moi je vous dis : Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve, et l’on ouvrira à qui frappe.
Y a-t-il parmi vous un père qui, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ? Ou, (s’il demande) un poisson, lui donnera-t-il, au lieu de poisson, un serpent ?
Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ?
Si donc vous, tout méchants que vous êtes, vous savez donner à vos enfants de bonnes choses, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit-Saint à ceux qui lui demandent. » (Luc 11, 9-13)

sources de l'article : www.serviteurs.org et www.mariedenazareth.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :