Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Nos devoirs envers la justice de Dieu - Révérend père Hamon


Nous devons la prévenir, la craindre et la satisfaire.

La prévenir en tenant toujours notre conscience pure; car, comme le maître de notre Évangile, cette justice adorable nous citera un jour à son tribunal : là nous aurons à lui rendre compte de chaque action, de chaque parole, de chaque pensée, de l'emploi de notre temps, de l'usage de nos talents, de nos grâces, de nos biens; et ce compte, nous devons le tenir toujours prêt, parce qu'à tout moment la mort peut nous le demander. 

Hélas ! Qu'on n'y pense guère ! On vit comme si on avait à rendre compte de rien à personne et qu'on ne se releva que de soi-même. Qu'on agirait bien autrement si l'on se disait : je suis sous le regard de mon juge, à qui j'aurai à rendre compte de cette action ! On parlerait plus discrètement si l'on se disait : Dieu est là, qui entend cette parole et m'en demandera compte.


Extrait des Méditations à l'usage du clergé et des fidèles pour tous les jours de l'année de monsieur l'abbé Hamon, Paris, éditions Victor Lecoffre, 1881.

* * *

André Jean Marie Hamon, né le 18 mai 1795 au Pas (en Mayenne) et mort le 16 décembre 1874 à Paris, est un ecclésiastique français, auteur de nombreux ouvrages traduits dans plusieurs pays. Il fut prêtre sulpicien et curé de Saint-Sulpice à Paris.

D'une humilité extrême, il publia ses ouvrages la plupart du temps anonymement (ou sous un pseudonyme) et refusa 3 fois d'être nommé évêque. Ceci lui valut une vive affection des paroissiens de Saint-Sulpice au service desquels il resta attaché jusqu'à sa mort.

L'église Saint-Sulpice est située place Saint-Sulpice,
quartier de l'Odéon dans le 6e arrondissement de Paris.
Elle est dédiée à Sulpice le Pieux, archevêque de Bourges au VIIe siècle.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :