Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

« Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu. » Notre-Dame de Fatima (13 juin 1917)



« Vois mon Cœur entouré d'épines qu'y enfoncent les hommes ingrats, par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi 
  1. se confesseront,
  2. recevront la sainte communion,
  3. réciteront un chapelet,
  4. me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire,
  5. en esprit de réparation, 
je promets de les assister à l'heure de la mort, avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme. » 
Apparition à Sœur Lucie à Pontevedra le 10 décembre 1925.

La confession peut être faite dans les huit jours qui précèdent ou suivent chacun des samedis. Le chapelet peut être récité à n'importe quel moment de la journée. On peut méditer plusieurs mystères et pas nécessairement tous les quinze. Il faut cependant une vraie intention réparatrice qui par amour et compassion veut consoler par ces actes son Cœur Immaculé tant offensé aujourd'hui. On peut renouveler autant que l'on veut ces cinq premiers samedis en espérant que les grâces promises seront appliquées à d'autres âmes aussi. Si l'on est dans l'impossibilité de communier le samedi, on peut demander à un prêtre la dispense pour le faire le dimanche qui suit.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les articles les plus consultés sur ce site :

Chrétiens Magazine soutient l'association Maria Valtorta :