Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel; Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.                           Je vous salue, Marie pleine de grâces, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il                          Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il

Monseigneur Carlo Maria Viganò s'adresse au monde entier pour informer que l'Antéchrist à infiltré le Vatican - Vidéo



Monseigneur Carlo Maria Viganò est italien, né au début de 1941, sous Pie XII, pendant la guerre, il a grandi dans l’avant-concile, puis a découvert au sein du système toutes les perversions avant de réagir pleinement…

Il a un frère Jésuite.

Il est ordonné Prêtre en 1968, sous Paul VI après le concile Vatican d'eux.

Il est docteur en Droit canon au Service diplomatique du Vatican en 1973.

Envoyé spécial et observateur permanent du Vatican auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg en 1989.

Il est nommé archevêque titulaire et nonce apostolique au Nigéria par le pape avant d’être sacré évêque  en 1992 par le même Jean-Paul II.

À son retour d’Afrique, il devient chef du personnel de la Curie romaine, puis secrétaire général du Gouvernorat de l'État de la Cité du Vatican en 2009. À ce titre, il mit de l’ordre dans les finances suspectes du Vatican, faisant passer en un an d’un déficit de plus de 10 millions de dollars à un excédent de 44 millions !

En 2010 il proposa la sortie de l’Euro pour la Cité du Vatican.

Il lutta contre la corruption et le népotisme, jusqu'à remettre en cause le cardinal Tarcisio Bertone, alors secrétaire d’État. C'est le Vatileaks. Avec les conflits concernant la supervision de la banque du Vatican et des affaires de corruption.

Muté en 2011 comme Nonce apostolique à Washington.

À 75 ans, en 2016, il présente sa démission, acceptée par le pape François.

Déjà, le New York Times déclarait que la lettre de Monseigneur Vigano de 2018 dénonçant après bien d’autres le cardinal américain Mc Carrick pour ses abus immoraux, contenait « des allégations non fondées et des attaques personnelles ». Toute cette presse continue à dénoncer les « propos sans preuves » même du Président actuel des États-Unis d’Amérique concernant les élections présidentielles.

Monseigneur Jean-François Lantheaume, qui avait été premier conseiller à la nonciature de Washington, a déclaré que « Monseigneur Viganò dit la vérité ».

En 2020, dans deux lettres ouvertes adressées à Donald Trump, il dénonce le « great reset des mondialistes contre qui il (Donald Trump) est un rempart » (lettres publiées par Chrétiens Magazine).

Et puis ce 8 décembre 2020, en la fête de l’Immaculée Conception :

Voir la vidéo sur bitchute.com

Voir la vidéo sur bitchute.com II


Les articles les plus consultés sur ce site :